Côté Face d’Anne Denier

En Auto-édition, disponible sur Lulu.com, 19€, 446 pages

4ème de couverture

J’étais en retard et si ce n’avait pas été le cas jamais je n’aurais pris ce tram et jamais je ne l’aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j’ignorais l’existence. Un autre côté de moi-même. 
« Te séduire, t’emmener, te torturer, te violer et t’assassiner. »
J’avais une vie…

Résumé du début

Le personnage principal du roman est une jeune fille de 17 ans, donc la vie se résume à étudier, voir ses amis, se prendre la tête avec la famille. 17 ans quoi. Un matin, en retard, elle prend un tram à une heure plus inhabituelle pour elle. Elle croise un garçon. Est-ce que quelque chose se passe ? Pas si sur, enfin peut être que ? Le lendemain, en avance cette fois, elle découvre dans le tram, placardée sur une vitre une photo d’elle prise la veille. Derrière la photo, une heure et un lieu de rendez-vous. Va-t-elle y aller ? Et si c’était un psychopathe ? Des photos, il y en avait dans tous les trams ! Finalement la raison l’emporte, elle n’y va pas.

La nuit, insomnie, elle se lève mais fait une mauvaise chute dans les escaliers. Elle se réveille avec des souvenirs qui ne sont pas à elle. Elle se rappelle des choses d’une autre époque, qu’elle ne peut avoir connue et qui remontent… au début du XXème siècle. Que lui arrive-t-il ?

Mon avis

Tout d’abord je remercie NyrA de m’avoir prêté son exemplaire de Côté Face 🙂

J’ai bien sur entendu parler de ce roman par NyrA mais également par Méli du Bazar de la Littérature grâce à son Quinze littéraire sur Anne Denier. Je vous recommande d’aller y faire un tour, vous y découvrirai une bio, un extrait de Noce de Lune (le Tome 2), une interview d’Anne Denier, …

Et puis il y a ce 4ème de couverture, court, intriguant, mais tellement bien trouvé ! Efficace pour donner envie de se plonger dans le roman.

Pas facile de mettre des mots sur cette histoire ! Je m’explique. C’est une telle surprise que je voudrais que tout le monde soit aussi surpris que moi. Du coup, je ne rentrerai pas dans les détails de l’histoire. Je me contenterai de donner mes impressions. C’est un choix, je le fait.

Ça me fruste un peu mais j’aurais bien l’occasion d’en discuter plus en détail un jour de vive voix avec d’autres lecteurs. Et je reste disponible si vous voulez plus de détails bien sur (MP sur Facebook, mail, etc.).

Je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été plus qu’agréablement surprise ! L’intrigue est vraiment originale ! Je lis par mal de livres sombres (polars, thrillers,…) et je suis contente d’avoir eu dans les mains quelque chose de différent et qui se démarque ! ça commence par beaucoup d’humour, l’héroïne n’en manque pas puis on s’enfonce progressivement dans l’histoire, qui devient plus complexe, plus noire, plus sombre, plus torturé.

J’ai été prise dans le livre, dans l’histoire et j’avais envie de savoir pourquoi ? Comment ? Qui est celui-ci ? Que lui arrive-t-elle ? … Je l’ai lu assez rapidement, c’est difficile de le lâcher, tellement on veut comprendre ce qui arrive à la narratrice.

 C’est une jolie surprise aussi au niveau de l’écriture. Il y a parfois des passages un peu trop répétitif à mon goût (je ne parle pas de la manière de commencer parfois certains chapitres de façon identique, ça c’était super bien trouvé) mais c’est rythmé alors je ne me suis pas restée bloquée la dessus. Le style et le niveau sont très élevés. Notamment les passages situés dans le passé (à une époque que j’adore !) sont particulièrement précis, détaillés, bien écrits. J’ai vraiment eu la sensation d’y être ! Mais même dans le présent, c’est très contemporain, les différentes périodes sont très bien écrites. Le style s’adapte donc aux époques mais également aux situations et aux caractères des protagonistes, froideur, cruauté, peur, ironie, humour, détresse… visions des événements et ressentis vraiment très bien écrits, en fluidité et cohérence.

On découvre les personnages progressivement et plus on avance dans l’histoire, plus leur façon d’être, de se comporter, de ressentir les choses sont détaillées. La lumière est faire sur de nombreuses questions petit à petit. On ne comprend pas la trame trop vite (sauf une chose vite comprise pour ma part, le qui de certains événements) mais c’est comme au cinéma une seconde intrigue prévue pour brouiller les pistes et ça marche !

Dans mon billet sur Rebecca de Daphné du Maurier, j’ai indiqué avoir du mal à m’attacher à un personnage quand je ne connais pas son nom et vraiment d’où elle vient, ce qu’elle fait. Ici au début ça m’a fait le même effet avec l’héroïne de Côté Face, mais il faut des exceptions ! Et Côté Face en est une ! Parce qu’au fur et à mesure de la lecture, l’héroïne fait part de ses sentiments, de ses doutes, de son impression d’être folle, elle se bât, parfois se désespère, il se passe tellement de choses qui sont si bien décrites, les sentiments sont si bien retranscrits, qu’au final, j’ai réussi à m’attacher à elle.

Toutefois, j’ai quand même une drôle d’impression concernant l’héroïne, même si j’ai bien compris ce qu’elle vit, ce qui se passe, je ne peux m’empêcher de raisonner en terme d’individualité. Ce n’est pas facile d’en parler sans spoiler l’histoire. Ceux qui l’ont lu, me comprendront peut être. Pour les personnages du passé, ils restent encore entourés de mystère. Peut être que j’aurai les éclaircissements ou des réponses là-dessus dans les prochains tomes, notamment le Tome 2, Noce de Lune.

Les événements relatés se déroulant dans le passé se situent en Allemagne et dans les pays de l’Est. Je trouve vraiment ça agréable, de ne pas avoir Paris, Londres ou New-York, ça change. Et comme moi, je ne connais pas grand-chose voire rien de ces pays, de leurs cultures et de leur langue, ça a accentué pour moi, le côté mystérieux. J’ai découvert des textes inconnus pour moi, sublimes et profonds. Ces coupures, reflétant les passages lus précédemment, sont les bienvenus, permettent de faire une pose, mais aussi de compléter en quelque sorte le récit d’un point de vue extérieur. Quand l’allemand est utilisé, il est traduit, heureusement, sinon, je crois que ce point là m’aurait bloqué dans mon envie de continuer.

Sans en dire trop, j’ai apprécié certaines relations entre les personnages, parce que je n’aime pas trop les histoires d’amour, les triangles amoureux, la mièvrerie, etc. et là, la façon dont les choses se passent permet d’éviter ces éléments mais sans pour autant négliger les sentiments des protagonistes. Les relations sont étranges, particulières. Une est complexe, terrifiante, bouleversante, cruelle, étouffante… Une autre est particulièrement emprunte de romantisme et de poésie, subtile, presque enivrante mais dangereuse.  Un rayon de soleil dans le gris, le noir, le rouge et la cruauté.

Mes passages préférés sont donc ceux situés dans des époques passées. On y découvre les interrogations, certaines clefs de l’énigme, le caractère des personnages. On se sent comme l’héroïne, un peu perdue au début puis ça s’éclaire progressivement. Au sens figuré, parce que le passé n’est pas rose bonbon, fleurs et violettes. Ces passages réussissent pour moi, la prouesse de permettre un contraste vif entre le présent et le passé mais aussi d’en faire le lien ! Si l’intrigue en elle-même est complexe, la lecture ne l’ai pas, ça se dévore (même si tous les passages n’ont pas la même fluidité). C’est très prenant et on ne reste pas passif devant son livre.

Pas de panique, les parties passées ne sont pas dans l’ordre chronologique mais une note permet de se situer, je n’ai jamais été perdue dans la lecture ou la temporalité des événements et les liens entre eux.

Seulement, à mon gout à moi, il n’y a peut être pas assez de détails sur les actions les plus noires, c’est sombre et cruel mais pas encore terrifiant. C’est très certainement voulu et quelque part, ça permet aux lecteurs plus sensibles d’apprécier puisque ça n’est pas glauque comme du Chattam par exemple. Si j’ai bien compris, les tomes suivant reprennent la même histoire avec des points de vue différents. Et bien, j’attends impatiemment de lire le Tome 2, reprenant le passé d’un des personnages : Côme (ceux qui ont lu Côté Face comprendront pourquoi !).

La lecture finie, j’ai envie d’en savoir plus sur ces autres personnages qui gravitent autour de l’héroïne, donc oui, j’aimerai beaucoup lire Noces de Lune (Tome 2) et les 2 autres tomes prévus par Anne Denier. Notamment maintenant que j’ai lu Côté Face, je me suis penchée sur l’extrait disponible chez Méli, mon cœur s’est serré ! Si ça, ça ne reflète pas mon envie de poursuivre l’aventure, je ne sais pas ce que c’est !

Et vraiment quel dommage qu’aucun éditeur n’est accepté de publier cette histoire passionnante. Voici le site de Côte Face : http://coteface.e-monsite.com/, vous y retrouverez les liens pour commander les livres d’Anne Denier

Publicités

Teaser Tuesday #10

Teaser Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire mis en place par MizB de Should Be Reading. N’importe qui peut participer ! Il suffit de faire ce qui suit :

  • Prenez votre lecture actuelle
  • Ouvrez une page au hasard
  • Partagez deux phrases de cette page.
  • Attention à ne pas inclure de spoilers, ne pas trop donner d’information sur l’avancé du livre, pour ne pas le dire aux futurs lecteurs.
  • Indiquez le titre et le nom de l’auteur afin que l’on sache de quel livre, les extraits sont tirés.

« Peeta Mellarck, à l’inverse, a manifestement pleuré et, curieusement, il ne semble pas chercher à s’en cacher. J e me demande si ce ne serait pas une stratégie pour les Jeux. »

page 47,  Hunger Games de Suzanne Collins, Pocket Jeunesse (page choisi par mon homme)

 N’hésitez pas à partager votre extrait en le postant directement dans les commentaires ou en donnant l’adresse URL de votre Teaser Tuesday :)

Top Ten Tuesday #10

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 Le thème de cette semaine est:

Les 10 livres qui ont été écrits dans les 10 dernières années que vous aimeriez encore voir lus dans une trentaine d’années par d’autres personnes

Alors rapidement dans 30 ans j’espère que les gens liront encore des classiques (M. Leblanc, Laclos, Hugo, Austen, Harper Lee,…) mais pour rester dans le sujet, je dirais :

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrow

Les Harry Potter (impossible de les différencier même si le premier est de 1997) de J.K. Rowling

Hunger Games de Suzanne Collins

Les Franck Thilliez (Fractures, Vertige, la chambre des morts, …)

PS : I Love You de Cecelia Ahern

Le déchronologue de Stéphane Beauverger

La Horde du Contrevent d’Alain Damasio

Les Kathy Reichs (Déjà Dead, Passage mortelMortelles décisions,…)

La mécanique du cœur et Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu

Le thème est assez peu inspirant parce que comme ma coupinaute Cali, le dis, c’est un peu reprendre la liste de ces coups de cœur !

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 livres que vous ne lirez jamais

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

Men In Black III de Barry Sonnenfeld

Men In Black III de Barry Sonnenfeld, avec Will Smith, Tommy Lee Jones, Jemaine Clement et… Emma Thompson!!!!!

Sur la Lune, dans un centre pénitencier ultra sécurité, Boris l’animal, reçoit une visite, la première en 40 ans. Il est temps pour Boris de quitter cet endroit, s’échapper, mais de également de se venger de celui qui l’a jeté en prison en juillet 1969 : l’agent Men In Black : K.  Boris retourne dans le passé en 1969 pour changer les événement et éliminer l’agent K (Tommy Lee Jones) et déclencher alors un changement dans l’espace temps, permettant une invasion de la Terre par des aliens de la race de Boris. L’agent J (Will Smith) se rend alors lui aussi en 1969 pour sauver K et tombe nez à nez avec un agent K, plus jeune mais pareil (Josh Brolin )… Leur enquête commence, il faut retrouver Boris avant qu’il n’élimine K.

Je suis très très agréablement surprise ! Autant sur le papier, le scénario ne casse pas trois pattes à un canard, le début du film est carrément dans la lignée du 2, autant après, c’est vraiment très bien !!!!!!!!!!!! Le renouveau de la franchise vient complétement à mon avis du changement d’époque, situer l’action à la fin des années 70, permet de rebooster l’intérêt du spectateur, est-ce que les MIB étaient les mêmes déjà en 1969 ? Est-ce qu’ils avaient déjà su tirer profit de la manne extraterrestre et de leurs technologie? Et puis, la relation entre les agents J et K se précise, on en apprend plus sur K qui restait quand même assez mystérieux et on n’en apprend pas que sur lui !

J’ai beaucoup aimé les décors et costumes des années 60/70, ce troisième volet est plein d’humour, de référence (regardez bien les écrans derrière les MIB au QG, on y voit encore du beau monde surveillé en tant qu’alien (Lady Gaga, Barbra Streisand,…. Tim Burton !!!!!!!) mais aussi d’émotions. Il y a des clins d’œil aux personnages des deux premiers, mais ça reste des clins d’œil, pour éviter de faire :  « on prend les mêmes et on recommence ».

L’agent K jeune est super crédible, je trouve le choix de Josh Brolin excellent en Tommy Lee Jones jeune ! Il a su calquer les même expressions! J’ai vu le film en VF, le doubleur de Tommy Lee Jones est le même que pour Josh Brolin, du coup, c’est encore plus sympa. Je suppose qu’en VO, l’effet ne doit pas être le même. Will Smith est assez juste dans son rôle, toujours drôle mais plus mature, sans excès de caricature, il y a 14 ans entre le 1er et le 3ème et ça se ressent, dans les personnages. Et ça va vite, beaucoup d’actions, de poursuites, de couleurs. On ne s’ennuie pas. Emma Thompson n’a pas un drôle très long, mais un passage a suffit à me faire mourir de rire. C’est vraiment une de mes actrices chouchoutes.

Un bémol, le méchant n’est peut être pas suffisamment mis en relief, il est affreux, la menace est réelle (on voit les vaisseaux au début) mais il est peut être pas encore assez méchant quoi. Enfin, je pense qu’au final le propos était ailleurs, du coup, on fait avec quand même facilement.

Au final c’est un très bon 3ème volet ! L’histoire est assez attendue mais très bien exploitée. J’ai passé un très bon moment avec « de vieux amis » et j’ai été agréablement surprise !!!

Un très bon divertissement qui ne devrait pas déplaire aux fans des 2 premiers. Ce 3ème volet est même, pour moi, bien meilleur que le 2.

C’est lundi, que lisez-vous ? #10

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière,  j’ai fini Côté Face d’Anne Denier que m’a gentiment prêté NyrA 🙂 et j’ai commencé l’autre livre qu’elle m’a prêté (pour ne pas les lui kidnapper trop longtemps) : Hunger Games de Suzanne Collins (qui rentre en plus dans le challenge : La littérature fait son cinéma 2012) que je voulais lire depuis que j’ai vu le film au cinéma.

Que vais-je lire cette semaine ?

 Je continue Hunger Games de Suzanne Collins et je commencerai en parallème Rosa Candida d’Audur Ava Ólafsdóttir pour ma Lecture Commune avec Natiora. Le format de Rosa Candida est plus pratique pour lire dans le métro 😉

Et je vais lire des bouquins de concours !!!! Faut que je m’y mette cette semaine absolument !

Hunger Games de Suzanne Collins

« Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature… »

Que vais-je lire la semaine prochaine ?

Pas de changement par rapport à la semaine dernière, pour les lecture commune je dois lire : Rosa Candida d’Audur Ava Ólafsdóttir et Sérum saison 1, épisode 1 d’Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza

Et vous que lisez-vous ?

Premier concours : Les résultats !!!!!!

Bonjour à vous !

Avant de faire mon C’est lundi, que lisez-vous, voici le résultat de mon premier concours, je vous rappelle le lot :

3 MP de chez Black Moon

1 Stylo Jack

Quintessence Hiémale (Contes d’hiver) de Cécile Guillot et Mathieu Guibé

D’abord MERCI à vous tous pour vos participations, j’ai eu de très beaux mails qui m’ont bien émue ❤

Je ne peux malheureusement pas faire gagner tout le monde, franchement j’aurais bien aimé, mais rassurez-vous, c’est juste un début pour moi, il y aura d’autres concours !!!! Je prends goût à gâter ceux qui me suivent !!!

Et voici, le résultat effectué avec le logiciel fort pratique : The Hat

FÉLICITATIONS :  NyrA / Coquelicote Azimutée/ Dame Coquelicote / Camille !!!!!!!!!!!!!

Je suis contente pour toi, tu vois la chance tourne !!! Et merci de me suivre et de commenter le blog.

Encore une fois merci à tous ceux qui ont participé, ça compte beaucoup pour moi et désolée mes autres choupis suiveurs, il y aura bientôt un autre concours, promis, avec plusieurs gagnants cette fois-ci  🙂

Encore BRAVO NyrA !!!!

In My MailBox #9

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Cette semaine retour à la normale ! Et heureusement, parce qu’à un moment, je n’aurais plus assez de cette vie pour lire toute ma PAL !

Alors cette semaine, Marion de La vie des Livres m’a envoyé deux livres dans le cadre de troc entre nous 🙂

L’enfant derrière la porte de David Bisson

Août 1982. Vêtu d’un anorak et d’un bonnet de laine, David, douze ans, raconte son calvaire à des policiers de la banlieue parisienne. Depuis l’âge de quatre ans, il a vécu enfermé dans la salle de bains de la maison de ses parents, enchaîné au pied d’un lit, puis cloîtré dans un placard. Pendant ces longues années, sa mère l’a ignoré, battu, brûlé. Ce jour d’été, elle a oublié de refermer la porte et l’enfant s’est évadé.C’est auprès de Tony Lainé, psychiatre aujourd’hui disparu, que David s’appliquera à extirper sa haine, « à comprendre, à renouer les fils rompus de son histoire, à rétablir des vérités nécessaires à sa propre construction d’être humain ». Lorsque a lieu le procès, terrifié, il ne dit rien mais écrit au garde des Sceaux pour demander une mesure de grâce en faveur de sa mère, qui sera libérée au bout d’un an. C’est ce chemin de solitude et de souffrance, mais aussi de retour vers la vie, que David nous relate dans L’Enfant derrière la porte. Un livre qui nous parle aussi d’espoir, de courage et de tendresse, et reste, plus de vingt ans après les événements, un témoignage d’actualité. Préface de Tony Lainé.

Le pavillon des enfants fous de Valérie Valère

A treize ans, Valérie Valère a été internée au pavillon des enfants fous d’un grand hôpital parisien. A quinze ans, elle écrit le récit de ce séjour. Son livre n’est pas seulement une vision du monde hospitalier, des traitements pour les malades mentaux, le cri pathétique d’une adolescente de treize ans qui, un jour, a refusé toute nourriture : elle prend conscience des raisons profondes qui l’ont amenée au comportement suicidaire qu’est l’anorexie. Et son récit est avant tout l’histoire d’une guérison.

Deux histoires, deux témoignages. Des émotions fortes en perspectives.

Merci Marion ❤

Puis j’ai reçu, TIME RIDERS, Tome 2, Le Jour du prédateur, de Alex Scarrow que j’ai gagné sur Facebook grâce à Lire en Live, merci à eux !!!!

J’ai commandé le 1er dans la foulée, c’est une série qui me tentait depuis un moment, j’aime beaucoup les histoires de voyage dans le temps. J’espère le recevoir la semaine prochaine.

Et enfin, deux livres un peu différent achetés hier :

Un kit chez Michel Lafon : Mes savons naturels faits maison de Michèle Nicoué-Paschoud.

Il me faudra bien sur acheté des ingrédients mais j’ai toujours voulu essayé d’en faire donc maintenant j’ai des recettes.

Recettes inavouables et marques cultissimes ! Le Best of.

Plein de recettes simples, bon marché (en général) et originales. Ce livre de cuisine est super joli et les photos mettent l’eau à la bouche.

 

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL cette semaine ?