In My MailBox #46

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Cette semaine, une copine du Club de lecture a décidé de refiler ses livres avant qu’ils partent en librairie d’occas’, du coup, j’ai récupéré quelques livres en français (Agatha Christie : les 7 cadrans) mais aussi certains en VO (Cathy Kelly et Agatha Christie, j’espère que c’est abordable pour commencer) et puis un San Antonio : n’en jetez plus parce qu’à force d’en entendre parler, je me suis dit que je devais quand même essayer ^^ Et La nostalgie de l’ange d’Alice Sebold a inspiré le film Lovely Bones, alors, je verrai si j’aime le livre.

IMAG2068 IMAG2067

Cathy Kelly est irlandaise, si je réussi à en lire un, il pourra rentrer dans le Challenge. Si quelqu’un est intéressée, je peux en envoyer un en livre voyageur, ça me dérange pas ^^

Puis je suis allée aujourd’hui à Trolls & Légendes à Mons, le salon de toutes les fantasy et voici mon « butin » :

Even dead things feel your love de Mathieu Guibé aux Editions du Chat Noir (il m’en resté plus que 3, si on me prend pas les sentiments ! ) et Le puits des mémoires -T3- Les terres de cristal de Gabriel Katz (deux achats prévus).

IMAG2072

Les tomes 1 et 2 d’Iluvendan de Nicolas Debandt et Marc-Antoine Fardin, histoire de découvrir les Editions de l’Homme Sans Nom qui a fait l’objet d’un billet en début de mois 🙂 (le T2, achat non prévu mais bon la série est complète au moins comme ça!).

IMAG2070

Et enfin, j’ai craqué pour l’anthologie du Salon, sur les semi-hommes (il me manque uniquement la dédicace de Pierre Dubois!). Avec une nouvelle carte de Mathieu Coudray, parce qu’elles sont trop belles !

IMAG2073 Et des Mps pour accompagner mes lectures 🙂

IMAG2077

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?

Publicités

On My WishList #53

« On my Wishlist » est un petit rendez-vous sympa lancé à la base par Book Chick City. Je trouve l’idée excellente ! Alors je m’y mets 🙂

Il a lieu tous les samedis et permet dans sa version originale de faire un récap’ de tous les livres que l’on voudrait désespérément ajouter à notre PAL, qu’il s’agisse de parutions récentes ou non. Le RDV français concerne UN livre qui se trouve sur notre Wishlist : votre découverte de la semaine que vous piétinez de vous acheter ou ce livre que vous voyez régulièrement sur les blogs des copinautes ou dans votre librairie, qui vous fait envie mais pour lequel vous n’avez pas encore craqué !!

****************************************************

Santé ! Les auteurs du noir (collectif)

santé

4ème de couverture

644418_131091567075792_1011952286_n

Près de vingt auteurs de noir ont répondu présent à l’appel de Fabien Hérisson pour l’écriture du recueil 2013 du collectif des auteurs du noir. Cette année, le thème est la santé, la maladie, sous toutes ses formes.

Une fois de plus, tous ont mis leur talent à contribution !

Comme le précédent opus, les droits sont intégralement reversés à une association caritative. Cette année c’est la Fondation maladies rares qui  a été choisi.

  Pourquoi ce livre ?

Voilà de quoi lier l’utile à l’agréable. C’est le deuxième recueil Des auteurs du noir, le premier abordait le thème de la différence (il est dans ma PAL, il doit il FAUT que je le lise bientôt) et celui-ci nous parlera de la santé et mettra d’aider la recherche (et pas que) sur les maladies rares.

Et la couverture a été dévoilée hier, donc, je saute sur l’occasion pour vous en parler ! Je le trouve magnifique. Son auteur : Sylvain Margaine, photographe  http://www.forbidden-places.net/

En plus, pour avoir des livres de l’Atelier Mosésu, ils sont beaux ! Et cette série (parce qu’il n’y en aura pas qu’un, hein Sébastien?), reste dans ma même ligne, mais avec des couleurs claires (ça change, c’est beau). On se démarque mais on reste fidèle à la pâte, j’adore ! (J’ai hâte devoir les 2 autres collections!).

Santé ! 16 auteurs à  découvrir ou redécouvrir.

Alors oui les sujets ne sont pas forcément faciles hein mais c’est aussi ça qui fait l’exercice pour un auteur et qui aiguise ma curiosité de lectrice, comment le thème va être abordé, que vais-je apprendre? en penser?

J’encourage le maximum de personne à commander cet ouvrage qui paraitra en mai 2013.

Il est en pré-commande ici : http://www.atelier-mosesu.com/sante-collectif-sous-la-direction-de-fabien-herisson/

Et vous, quel est le livre que vous très envie d’avoir cette semaine ?

Cette nuit-là de Linwood Barclay

cette-nuit-la

J’ai lu, 7,20€, 475 pages

Lu dans le cadre d’une lecture commune sur Livraddict

4ème de couverture

Cynthia a quatorze ans. Elle a fait le mur pour la première fois, telle une adolescente rebelle devant l’autorité familiale. Sauf que, le lendemain, plus aucune trace de ses parents et de son petit frère. Et aucun indice. Vingt-cinq ans plus tard, elle n’en sait toujours pas davantage. Jusqu’à ce qu’un coup de téléphone fasse resurgir le passé… Une intrigue magistrale qui se joue de nos angoisses les plus profondes.

Résumé

Cynthia est un ado de quatorze ans, avec un père, une mère et un frère de deux ans plus âgé. Comme presque toutes les gamines de son âge, elle se rebelle un peu, s’accoquine avec des garçons qui ont mauvais genre, sèche certains cours,… Un soir qu’elle ne rentre pas à l’heure, son père inquiet la retrouve dans la voiture d’un garçon un peu plus âgé, déjà de la mauvaise graine. Elle rentre saoule et s’écroule sur son lit avant d’avoir pu entendre le sermon de ses parents. Le lendemain à son réveil, la maison est calme, tout le monde semble être parti avant elle, mais il n’y a aucune trace dans la cuisine, pas de petit mot, rien… Cynthia ne le sait pas encore mais la vie qu’elle a toujours connue vient de basculer…

Mon avis

Gros coup de cœur pour ce thriller efficace !

Tellement, que je l’ai lu sur 2 jours mais si je n’avais pas eu à aller bosser, je pense qu’il était plié en 1 journée ! Cette nuit-là est mon premier Linwood Barclay et ça ne sera pas le dernier ! Pour moi, ce livre est rudement efficace et rempli parfaitement son contrat. Difficile de s’arrêter de tourner les pages tellement on veut savoir ce qu’il arrive à Cynthia. Comment sa famille a disparu ? Pourquoi 25 ans après, on ne sait toujours rien de cette affaire ?

A part le prologue, où on découvre Cynthia a 14 ans (en mai 1983), c’est Terry, le mari  de Cynthia qui nous raconte l’histoire. On apprend au fur et à mesure la vie actuelle de Cynthia, qui l’a élevé, ce qu’elle a pu conserver de sa famille, ce qu’elle a fait comme étude, comment elle et Terry se sont rencontrés, ce qu’ils ont ensemble une petite fille Grace, leurs joies et leurs problèmes, etc.

Pour ne rien dévoiler de l’intrigue, je dirai juste que Cynthia accepte de faire un reportage pour un magasine TV qui relate son histoire, pour faire de l’audience avec du « sensationnel » sous couvert que la diffusion permettra peut-être à quelqu’un de se souvenir de « cette nuit-là ».

Ensuite on se laisse complètement embarqué par l’enchainement des événements, des indices, des questions, … J’ai eu envie de savoir, les pages se tournaient toutes seules; la narration fluide et les chapitres assez courts aident beaucoup. La clé de l’histoire, que je révèlerai pas, est intéressante, elle n’est pas forcément « originale » mais tout est tellement bien monté que le suspense perdure jusqu’à la fin ! Et quand le gros de l’intrigue est résolu, il y a encore ! Encore des choses à savoir, à résoudre !

J’ai adoré me faire des nœuds dans la tête, émettre des hypothèses, me tromper, démêler les fils, explorer des pistes, etc. J’adore quand un livre me fait ça ! Du suspense, des questions, des réponses, une intrigue rondement menée. La force du livre c’est aussi qu’on le lit très vite, donc on se pose des questions mais on n’a pas le temps de s’échafauder des théories trop complexes parce qu’on apprend régulièrement des éléments qui changent tout ! Même si la résolution est une fois le livre refermé, logique et moins originale que dans d’autres polars, c’est vraiment sa construction et son chemin narratif qui fait la différence. Linwood Barclay arrive à nous embarquer, sa plume est prenante, efficace, simple mais pas trop, fluide. Il se lit très bien, très vite !

Même si c’est un coup de cœur, j’ai quand même trouvé un défaut, une petite facilité dans l’intrigue vers la fin, qui m’a fait un peu tiquer mais après je ne me suis pas rester bloquée dessus, l’histoire se poursuit efficacement ensuite.

Par contre, je crois que pour certain(e)s, ça sera quitte ou double, ou on est pris dans le livre et on se laisse berner/bluffer/surprendre; ou on devine trop tôt et on est désabusé. Comme vous l’aurez compris, je me situe pour mon plus grand plaisir dans la première catégorie !!!

J’ai apprécié les personnages, Terry est un gars sympa, on a envie pour lui, pour son couple, de connaitre le fin mot de l’histoire. Et j’ai apprécié des petits détails cohérents, comme on en voit peu (petit exemple, il doit prendre le volant d’une voiture qu’il n’a jamais conduit et bien, il a un temps d’adaptation normal), c’est ce petit rien qui indique que Linwood Barclay, s’est mis à la place de son personnage pour qu’il est les réactions les plus cohérentes possibles. Même si parfois l’intrigue peut sembler avoir de grosses ficelles (rien n’est parfois). Cynthia est plus complexe, troublée, à la limite de la folie parfois, paranoïaque, ses réactions nous orientent vers des hypothèses. Je n’ai pas vraiment accrochée à ce personnage mais elle ne m’a pas agacée non plus.

Concernant la structure, j’ai apprécié, le prologue, et cette grosse coupure de 25 ans qui aide à ménager le suspense ! Et aussi les intermèdes en italique qui nous font nous poser beaucoup de questions, au début. Après je n’en aurai pas autant mis, elles peuvent donner un peu trop d’indices, M. Barclay a peu être voulu trop bien faire.

Je n’en dirai pas plus, pour ménager le suspense, et puis parce qu’hier, il a été choisi pour la lecture commune de mon club de lecture l’île aux livres ! Et donc déjà que je publie bien en avance ce billet, je ne souhaite pas spoiler les futurs lecteurs du club (qui d’ailleurs, ne liront cette avis qu’en diagonal au début lol). J’ajouterai seulement que pour moi, il ne s’agit pas d’un thriller mais qu’il est difficile de le classer, et comme en France, on aime classer les choses, c’était peut-être ce qui a semblé le plus proche. Donc pas de peur à avoir, pas de gore ou de farfouillage de cerveau ici.

******************************

Découvrez entre autres, les avis de Flo, Litchiandcie, belledenuit, Kincaid40, C’éra, Clédesol, Ingrid59, chloé, …

******************************

logo challenge thriller. jpg

challenge incontournable

logo club lecture

Druide d’Olivier Peru

druide-oliver-peru

J’ai lu, 8,90€, 603 pages

20ème Lecture commune, session de mars du Club de lecture L’île aux Livres

4ème de couverture

Les druides règnent sur une forêt primordiale et sacrée sise au coeur du monde. Détenteurs d’une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d’une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et un jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l’entraînant toujours plus loin dans l’horreur…

Résumé

1123 après le Pacte

Obrigan, druide de l’ordre des loups, doit se rendre avec ses deux apprentis Tobias et Kesher, à la forteresse de Wisneight, dans le royaume du Nord. Le Nord est divisé en deux territoires le Sonrygar et le Rahimir dont la séparation est matérialisée par une faille, la Cicatrice. A Wisneight, un massacre a été perpétré 1 journée plus tôt, 49 soldats du roi Yllias sont morts, de façon cruelle et ignoble, sans qu’un bruit n’alerte la forteresse. Un crime qui en rappelle un autre, découvert par un autre druide 200 ans plus tôt. C’est pour ça, qu’Obrigan et ses garçons quittent la Forêt pour se rendent sur place. Le roi Yllias est persuadé que les auteurs du massacre appartiennent au royaume du Rahimir et il souhaite leur déclarer la guerre. Surtout qu’une haine farouche qui remonte à plusieurs habite le Roi Yllias et le Prince du Rahimir Jarekson. Une rencontre est organisée au Toit des Sages et Obrigan se retrouve avec 21 jours devant lui pour trouver les coupables  ou la guerre sera déclarée entre le Sonrygar et le Rahimir.

Mon avis

Un quasi-coup de coeur !

Druide est un récit dense, dont l’intrigue est extrêmement bien construite. Le massacre des soldats du Sonrygar entraine Obrigan dans une enquête pour découvrir le ou les responsables. Mais derrière ces crimes, se cache une noire vérité. Le décor est posé dès le début, on a une carte du continent, nous permettant de situer les différents ensembles. Puis tout le long du récit, on apprend différentes choses, comment fonctionne le monde actuel, les Druides veillant sur la Forêt, et l’existence d’un Pacte entre les Druides et les habitants du continent. On apprend au fur et à mesure, les différents ordres chez les Druides, les capacités et connaissances de chacun. Et puis Obrigan va découvrir par le biais de récits des personnes qui l’entourent ou dans d’autres circonstances, le passé du continent, la création de la forêt, l’origine du Don, etc. Tout est subtilement et habillement bien amené, le suspense monte progressivement. Les questions que l’on se pose au début trouvent leurs réponses, qui amènent d’autres questions. A la fin, on a une trame complexe mais contée de manière fluide et toutes les révélations nous sont données.

L’univers créé par Olivier Peru est vraiment complet. Et on ne s’attend vraiment pas à la tournure des événements et aux révélations qu’apprend Obrigan. En tout cas, moi, je ne m’attendais pas, aux différents rebondissements. C’est difficile de parler de l’intrigue tellement il est essentiel que le lecteur la découvrir par lui-même.

Orbigan est attachant, c’est un druide posé et raisonnable, qui considère ses apprentis comme ses garçons et qui comprend l’importance de la Forêt, d’une bonne utilisation du Don, etc. Ce n’est pas qu’un druide, c’est un homme pourvu de sentiments et qui réfléchit. Ce personnage n’est pas figé, il va apprendre des choses qui vont faire naitre en lui des doutes, un sentiment de révolte, mais aussi une volonté de vivre, de défendre ceux qu’il aime. Même s’il n’est pas à l’abri de découragements, certaines choses vont le transcender et on va découvrir plusieurs facettes à ce personnage. Et l’auteur ne s’arrête pas là, les autres personnages, plus secondaires, vont également être développés, chacun à sa place et son importance dans le récit. Les personnages de ce récit ont de la consistance. Ils sont plus complexes qu’ils n’y paraissent et plus on avance dans le récit, plus on a envie de les connaitre, d’en savoir plus. Et

J’ai beaucoup aimé les apprentis d’Obrigan même si au départ ils sont plus en retrait, ils permettent d’avoir un autre regard sur les personnages, sur les situations. Je regrette un peu qu’on ne les suive pas pendant tout le récit. Mais c’est anecdotique. Et j’ai beaucoup apprécié le Prince du Rahimir, un personnage complexe, manipulateur, stratège mais il n’est pas que ça. Vraiment, en chaque personnage (ou presque) on trouve de la profondeur.

Druide est un brillant mélange de polar et de fantasy. Les crimes sont atroces, à la limite du gore, on se demande qui ou quoi a bien pu être responsable de ça et surtout comment ? Et à la manière d’un thriller, il faut se mettre à la place du ou des responsables pour comprendre le « pourquoi? ». Le tout dans un monde créé de toute pièce qui a pourtant son histoire, sa vérité, son avenir. Le tout dans un « one-shot », pari réussi !

Les plus de 600 pages de ce roman ont défilé sans que je m’en rende compte. La plume et le style d’Olivier Peru sont agréables, pas de lyrisme ou de grandes phrases, je pense que ça aurait desservit l’intrigue. On n’est peut-être pas transporté par les tournures ou les mots mais on est transporté par les idées, la mise en œuvre, l’intrigue, le charme des personnages, de ce continent, par la noirceur et la violence aussi. Le lieu, les personnages, les batailles sont détaillés et on visualise parfaitement les actions. C’est précis et sombre, rythmé, passionnant.

Le livre n’est pas un coup de cœur mais on y est presque. Comme pour plusieurs livres, ça ne tient pas à grand chose, j’ai vraiment été happée par l’histoire que la moitié passée, et j’ai même tellement dedans sur la fin que j’arrivais plus à le lâcher et j’ai été touchée par certaines scènes. Si j’étais rentrée dedans de cette manière tout de suite, je pense que c’était le coup de cœur assuré. En tout cas, j’ai vraiment passé avec Druide un beau moment de lecture, je retiendrai le mélange de polar et de fantasy, qui me plait beaucoup! ainsi qu’un monde et des personnages complets.

***************************

challenge incontournable

logo challenge thriller. jpg

logo club lecture

Les sorties cinéma attendues #12

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, petit bilan du mois de mars qui n’est cependant pas terminé : j’ai vu : Sublimes créatures (sorties de février), Hansel et Gretel, Le monde fantastique d’Oz, Die Hard 5 (sortie de février également) et Cloud Atlas gros coup de ❤ !

Il reste quelques jours avant de finir le mois, j’aimerai voir Jack le chasseur de géants et GI Joe : la conspiration, le plus dur étant de trouver des créneaux sans 3D.

Alors quels sont les films qui me tentent en avril ?

EFFETS SECONDAIRES de Steven Soderbergh avec Rooney Mara, Jude Law,…

effets secondaires

sorti le 3 avril

Jon Banks est un psychiatre ambitieux. Quand une jeune femme, Emilie, le consulte pour dépression, il lui prescrit un nouveau médicament. Lorsque la police trouve Emilie couverte de sang, un couteau à la main, le cadavre de son mari à ses pieds, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé, la réputation du docteur Banks est compromise…

Si le suspense dure jusqu’au bout, ça peut être un super film !

QUARTET de Dustin Hoffman avec Maggie Smith, Tom Courtenay, Billy Connolly

quartet

Sortie le 3 avril

À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L’ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald. Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House.

J’espère vraiment pouvoir voir celui-ci, j’aime les comédies anglaises, leurs acteurs sont attachants et n’ont pas la langue dans leur poche !

MARIAGE A L’ANGLAISE de Dan Mazer  avec Rose Byrne, Simon Baker, Anna Faris,…

affiche-mariage-a-l-anglaise

Sortie le 10 avril

Nat, ambitieuse cadre d’entreprise et Josh, romancier obstiné, sont prêts à tout pour que leur mariage tienne plus d’une année… Parviendront-ils à résister aux avances de Chloé et de Guy et à prouver à leurs proches la solidité de leur union ?

Pourquoi pas, la bande annonce m’avait bien fait sourire quand je l’ai vu au cinéma.

OBLIVION  de Joseph Kosinski  avec  Tom Cruise, Morgan Freeman, Olga Kurylenko

Oblivion-Affiche-Teaser-Tom-Cruise

Sortie le 10 avril

Après des décennies de guerre contre la terrible menace dénommée les Scavs, les humains ont quittés la Terre. Jack Harper, qui vit sur une station située dans les nuages, a pour mission d’extraire des ressources vitales nécessaires aux humains …

Comme d’hab, je risque de faire l’impasse à cause de Tom Cruise mais j’aime bien le speech, alors j’essaierai de faire un effort et aller le voir.

LES PROFS  de Pierre-François Martin-Laval avec Christian Clavier, Isabelle Nanty,…

les profs

Sortie le 17 avril

Avec ses 12% de réussite au bac, le lycée Jules Ferry est le pire lycée de France. L’Inspecteur d’Académie, au désespoir, s’en remet aux conseils de son Adjoint. Ce dernier lui propose de recruter une équipe de professeurs selon une nouvelle formule : aux pires élèves, les pires profs !

Bon, ça sent le film où on laisse ses neurones dans la voiture sur le parking, mais parfois ça fait du bien !

LES ÂMES VAGABONDES  de Andrew Niccol avec Saoirse Ronan, Diane Kruger, Max Irons,…

les âmes vagabondes

Sortie le 17 avril

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

J’avais bien aimé le livre alors j’irai voir ce que donne cette adaptation 🙂

IRON MAN 3 de Shane Black avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow,…

iron man 3

Sortie le 24 avril

Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

Hâte de retrouver Tony Stark !!!! J’adore Iron Man, le rôle qui aura fait renaitre Robert !

L’ÉCUME DES JOURS de Michel Gondry avec Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh,…

l'écume des jours

Sortie le 24 avril

L’histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite.

Je n’ai pas lu le livre (je vais essayer de le lire avant de voir le film), ça à l’air bien barré mais poétique. Prendre sur soi quand on supporte pas Romain Duris, ça devrait être possible, j’ai réussi avec Populaire.

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en avril ?

Top Ten Tuesday #53

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Les 10 livres que vous recommanderiez (ou que vous recommandez le plus souvent)

PS : I love you de Cecelia Ahern

Le vieux qui ne veut pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson

Fractures de Franck Thilliez (et tous les Thilliez en fait ^^)

L’aube de la guerrière de Vanessa Terral

Le Royaume des devins de Clive Barker

La huitième couleur de Terry Pratchett (et l’ensemble des Annales du Disque-Monde!)

Orgueil et préjugés de Jane Austen

Les 10 petits nègres d’Agatha Christie (et tous les Agatha tant qu’à faire!)

Harpicide de Michel Vigneron (et toute la série L’Embaumeur)

Victor de la brigade mondaine de Maurice Leblanc (et tous les Arsène Lupin !)

Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas

La Horde du Contrevent d’Alain Damasio

Le Déchronologue de Stéphane Beauverger

Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos

Edit 1 : Oui y en a 11.. et alors ? 😀

Edit 2 : finalement … un top 14 et pis c’est tout !

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 personnages qui vous feraient craquer si vous étiez vous aussi un personnage du livre

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

C’est lundi, que lisez-vous ? #53

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière,  j’ai lu Cette nuit-là de Linwood Barclay, une excellente lecture ! Et j’ai commencé L’âme du mal de Maxime Chattam (358/517 pages), que j’aime beaucoup pour le moment.

Que vais-je lire cette semaine ?

Je continue L’âme du mal.

Pas plus que sa jeune assistante, l’inspecteur-profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le monstrueux bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper avec précision. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit, identique : un même rituel horrible. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ? Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de le cerner et de prévoir ses crimes, devenir un monstre soi-même, tels sont les moindres risques de son métier. On dit au FBI qu’il s’en faudrait d’un rien pour qu’un bon profiteur aille rejoindre la galerie de ses pires clients. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

Et je commencerai Âmes de verre d’Anthelme Hauchecorne.

 Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

Je finirai Âmes de verre puis je lirai certainement Les insoumis, Demain est un autre monde d’Emilie Witwicki-Barbet.

Et vous que lisez-vous ?

N’oubliez pas le concours des 1 an !