Les sorties cinéma attendues #11

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, petit bilan de février moyen, j’ai vu Lincoln, Gangster Squad, Gambit Arnaque à l’anglaise, Hitchcock et Les Misérables. Je ne suis pas sure d’aller au ciné avant mars, de la liste de février, j’aimerai quand même voir Weekend royal et Möbius. Et il me resterai Die Hard 5 et Sublimes créatures, qui ont de bien mauvais échos,… 

Alors quels sont les films qui me tentent en mars ?

HANSEL & GRETEL : WITCH HUNTERS  de Tommy Wirkola avec Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen, …

Hensel et Gretel

sorti le 6 mars

Interdit aux moins de 12 ans
Liés par le sang, Hansel et Gretel ont aujourd’hui soif de vengeance, et ils s’en donnent à cœur joie. Pourtant, sans le savoir, ils sont désormais victimes d’une menace bien plus grande que leurs ennemis : leur passé.

Il a l’air vraiment mauvais ! ça ressemble à une blague non ? Je voudrais en être sure ! et bon l’avantage c’est qu’il dure 1h28 !

CLOUD ATLAS de Lana Wachowski, Tom Tykwer, Andy Wachowski avec Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent, …

cloud atlas

Sortie le 13 mars

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

Je suis vraiment curieuse de le voir celui-ci, vais-je y comprendre quelque chose ?

LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ de Sam Raimi avec James Franco, Mila Kunis, Rachel Weisz, …

Oz

Sortie le 13 mars

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…
Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

Ce nouveau « Disney » a l’air pas mal, faut voir.

40 ANS : MODE D’EMPLOI de Judd Apatow avec Paul Rudd, Leslie Mann, John Lithgow, …

40 ans mode d'emploi

Sortie le 13 mars

Seul homme à la maison, Pete est marié depuis des années à Debbie avec qui il a eu deux filles, Charlotte et Sadie, âgées de 8 et 13 ans. Pete aura bientôt 40 ans et le bilan est rude : Unfiltered Records, la maison de disques indépendante qu’il a créée, bat de l’aile, son père Larry, qui a récemment, et artificiellement, engendré des triplés, compte éhontément sur son soutien financier pour nourrir cette nouvelle famille, et à la maison, la vie n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Le quotidien avec Debbie et les filles est une série de conflits et de complications sans fin. Quant à Debbie, elle a ses propres difficultés professionnelles et filiales. Elle essaie opiniâtrement d’être une épouse et une mère parfaite, mais elle a un mal fou à négocier le virage de la quarantaine. Et pour couronner le tout, leur aînée est en pleine crise de puberté. Pete et Debbie ont atteint l’âge où le pardon, à eux et aux autres, et le lâcher-prise sont des conditions sine qua non pour parvenir à profiter du reste de leur vie… en évitant d’en passer par le meurtre.

Cette comédie a l’air intéressante !

JACK LE CHASSEUR DE GÉANTS de Bryan Singer avec Nicholas Hoult, Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor,…

Jack le chasseur de géants

Sortie le 27 mars

Un jeune ouvrier agricole du nom de Jack ouvre involontairement un passage entre notre monde et celui d’une terrifiante race de géants. Débarquant sur la Terre pour la première fois depuis des siècles et des siècles, les géants n’ont qu’un objectif : reprendre le territoire qu’ils ont jadis perdu. Jack doit tout mettre en œuvre pour les arrêter. Il va devenir malgré lui un guerrier valeureux. Le salut de l’humanité repose sur ses épaules…

Y a Stanley Tucci !!!! Bon, okay y a Ewan McGregor aussi… 😀

G.I. JOE : CONSPIRATION  de Jon M. Chu avec Bruce Willis, Channing Tatum, Dwayne Johnson

GI Joe

Sortie le 27 mars

Après avoir été trahie et décimée par une organisation terroriste, l’équipe des GI Joe réalise que le gouvernement a été infiltré et que notre monde est au bord de la destruction. Sans alliés, sans renforts et sans personne à qui se fier, Roadblock et ses GI doivent identifier l’ennemi pour tenter de sauver notre civilisation. Ils font alors appel à celui qui a donné son nom à leur corps d’élite: Joe Colton.

Peut être. Si je vois le 1er avant et que j’aime bien.

La programmation de ce mois est bizarre, ça sent quand même les navets …

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en mars ?

Publicités

Forgotten de Cat Patrick

Forgotten

La Matinière J. Fiction, 13,90€, 296 pages

Merci à Marion de La Vie des Livres pour ce Livre Voyageur !!!

4ème de couverture

Pour Lili Lane, chaque jour est une nouvelle vie. Tous les matins, elle se réveille sans souvenirs de la veille – mais avec des visions de l’avenir… Grâce à sa mère et à sa meilleure amie, elle réussit, tant bien que mal, à dissimuler sa différence. Mais lorsque le séduisant Luke entre dans sa vie, le destin de Lili bascule. Qui voudrait oublier un garçon pareil ? Pour changer son avenir, Lili va devoir affronter son passé et résoudre le mystère de sa mémoire défaillante…

Résumé

Lili n’est pas une adolescente comme les autres, chaque nuit, sa mémoire s’efface et elle oublie tout son passé. Au réveil, il ne lui reste que les mémos qu’elle note chaque soir, des photographies parfois et des textes sur son ordinateur. Heureusement pour Lili, si elle oublie le passé, elle a des « visions » du futur ce qui lui permet de connaitre les événements les plus importants et les gens qui l’entourent car en se concentrant elle les voit dans son avenir. Lili s’accommode de cette vie jusqu’au jour où Luke l’aborde. Ils commencent à sortir ensemble mais ça n’est pas si simple quand le matin vous ne vous rappelez plus de votre petit-ami parce qu’il n’apparait pas dans votre futur ! Sans compter, que Lili fait un cauchemar récurrent concernant un enterrement et n’arrive pas à déterminer son importance…

Mon avis

Un bon moment de lecture même si j’ai préféré Revived du même auteur.

L’histoire de Lili est peu commune, sa mémoire se remet à zéro toutes les nuits à 4h33. Finalement, même si on tique un peu concernant la crédibilité de cette donnée dans la vraie vie, on adhère très bien au concept dans le roman et c’est très bien amené et exploité. Dans l’ensemble, tout reste cohérent avec les pertes de mémoire de Lili, et sa capacité à voir quelques fragments de son avenir. On se demande comment elle fait, et l’auteur nous donne les éléments de réponse, les mémos, les photographies, les discussions avec sa mère, etc. Lili vit seule avec sa mère et les médecins n’ont jamais réussi à résoudre son problème de mémoire. Seules sa mère et sa meilleure amie Jamie sont au courant de son problème et de sa particularité. Pour Lili, les visions de son futur sont autant salvatrices que handicapantes. Elles lui permettent d’avoir des repères, de ne pas oublier les gens, de retenir certaines choses qu’elle apprend en cours, mais elles lui montrent également des choses qu’elle n’aimerait pas connaitre comme le futur de Jamie. Dans ce concept de visions, quelque chose m’a dérangé, Lili parle de « souvenirs », j’ai eu un peu de mal avec ce terme parce que pour moi, il est connoté « relatif au passé », et c’est sur que « prémonitions » ou « visions » sont des mots qui seraient mal passés dans le texte. ça reste un détail, je serai quand même curieuse de savoir quel est le mot utilisé en anglais. J’ai apprécié que ses « visions », ses souvenirs du futur soient pondérés, elle ne voit pas forcément tout et ne le souhaite d’ailleurs pas.

Encore une fois avec Cat Patrick, on est surpris à la lecture. Je ne m’attendais pas à la tournure de l’histoire et à ce qui est révélé sur Lili, sa vie ou son passé. On est finalement comme Lili, dans le flou total, puis les pièces du puzzle se mettent en place, on progresse avec elle dans ses découvertes, on est vraiment « avec elle » puisque comme nous, elle ne se souvient pas ce qu’elle a pu faire, vivre ou voir dans son passé. L’histoire est donc beaucoup plus complexe que l’histoire d’amour de Lili et Luke, qui va connaitre des difficultés car visiblement Lili n’est pas la seule à avoir des secrets. Je regrette que l’histoire, le livre ne soit pas plus fouillé, parfois ça manque de détails, notamment parce qu’on a assez peu les réactions des autres personnages (la mère de Lili, Jamie ou Luke). C’est toutefois, un bon livre jeunesse de par l’intrigue originale et la fluidité de la lecture.

J’ai ressenti moins d’émotions que dans Revived où certaines actions, certaines révélations m’avez émue. Néanmoins, on s’attache beaucoup à Lili car elle reste positive et courageuse face à sa particularité. J’ai beaucoup aimé Lili parce qu’on a pas affaire à une adolescente de 16 ans chiante et qui s’apitoie sur son sort. Okay elle a parfois des coups de moins bien mais ses réactions sont justifiées. Lili n’est pas une caricature de l’adolescente américaine et ça fait du bien! Lili va essayer d’avoir une prise sur sa vie et pour cela, elle va découvrir son passé et aussi tenter de voir si elle peut influer sur le futur, cependant, elle ne fait rien sans avoir avant réfléchi aux conséquences, même si elle oublie irrémédiablement ce qu’elle a bien pu faire si elle ne le note pas. Va-t-elle réussir à modifier certains aspects de son futur ? Que va lui révéler son passé ? On s’attache également à Luke et on saisi son importance dans la vie de Lili. On pourrait croire que c’est sympa de revivre le grand Amour tous les jours mais finalement on n’envie pas Lili ou Luke. Encore une fois, c’est dommage, de ne pas avoir plus le ressenti des proches de Lili sur sa particularité, et sur comment ils le vivent eux. On en a quelques bribes mais pour moi, ça n’est pas suffisamment développé.

En tout cas, encore une fois, le style est bon, la lecture prenante, surtout l’imbrication de l’histoire, la mise en place du passé de l’héroïne, ses découvertes, on a envie de savoir, l’intrigue est originale mais les ressentis ne sont pas suffisamment développés à mon gout, ça va un peu trop vite et c’est peut être un peu trop « beau » à la fin.

*****************************

challenge destins de femmes

Top Ten Tuesday #49

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Les 10 auteurs dont vous achetez les nouveaux livres les yeux fermés

Franck Thilliez

Dan Brown

Raymond Khoury

Cecelia Ahern

J.K. Rowling

Kathy Reichs

Mathias Malzieu

Et je pense rajouter :

Alain Damasio

Frédéric Livyns

Suzanne Collins

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 séries que vous aimeriez lire mais que vous n’avez pas encore commencées

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

C’est lundi, que lisez-vous ? #49

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière, j’ai fini Dévoile-moi de Sylvia Day dans le cadre d’un challenge avec le Club de lecture L’île aux livres. Et j’ai commencé Hunger Games : l’embrasement de Suzanne Collins ainsi que Druide d’Olivier Peru. J’ai été malade donc je n’ai pas lu beaucoup.

Que vais-je lire cette semaine ?

Je continue Hunger Games : l’embrasement de Suzanne Collins. J’aimerai bien lire la nouvelle Permafrost de Stéphane Beauverger,ainsi que Le sacrifice des damnés de Stéphane Soutoul. Je pense faire une petite pause dans Druide parce que je ne me sens pas d’attaque pour le lire en ce moment.

 Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

Au programme  Druide d’Olivier Peru qui sera la prochaine lecture commune de mon club de lecture lillois ; L’âme du mal de Maxime Chattam (forum Club de lecture) et Cette nuit-là de Linwood Barclay (Livraddict)

Et vous que lisez-vous ?

On My WishList #48

« On my Wishlist » est un petit rendez-vous sympa lancé à la base par Book Chick City. Je trouve l’idée excellente ! Alors je m’y mets 🙂

Il a lieu tous les samedis et permet dans sa version originale de faire un récap’ de tous les livres que l’on voudrait désespérément ajouter à notre PAL, qu’il s’agisse de parutions récentes ou non. Le RDV français concerne UN livre qui se trouve sur notre Wishlist : votre découverte de la semaine que vous piétinez de vous acheter ou ce livre que vous voyez régulièrement sur les blogs des copinautes ou dans votre librairie, qui vous fait envie mais pour lequel vous n’avez pas encore craqué !!

****************************************************

Derrière la haine de Barbara Abel

427099

4ème de couverture

D’un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l’autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu’au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s’appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine…

 

Pourquoi ce livre ?

Depuis quelques temps déjà, ce thriller me fait de l’oeil, la 4ème de couverture est fortement intrigante, qu’a-t-il pu se passer pour que des voisins qui s’entendaient bien finissent par se détester ?

Il a très peu de critiques négatives, certains ont trouvé la fin un peu prévisible mais quasiment tout le monde souligne la tension qui monte. J’ai donc bien envie d’essayer à mon tour. Je pense attendre encore un peu avant de l’acheter, d’ici là, il sera peut être sorti en format poche.

Vous l’avez-lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Et vous, quel est le livre que vous très envie d’avoir cette semaine ?

Les Misérables de Tom Hoopern

Les misérables

avec Hugh Jackman, Russell Crowe, Anne Hathaway, …

Dans la France du 19e siècle, une histoire poignante de rêves brisés, d’amour malheureux, de passion, de sacrifice et de rédemption : l’affirmation intemporelle de la force inépuisable de l’âme humaine.
Quand Jean Valjean promet à Fantine de sauver sa fille Cosette du destin tragique dont elle est elle-même victime, la vie du forçat et de la gamine va en être changée à tout jamais.

Il s’agit de l’adaptation de la comédie musicale américaine issue du classique de Victor Hugo.

Comme dans le livre, Jean Valjean est arrêté pour avoir volé du pain et en prend pour 5 ans de prison, mais ayant chercher à s’échapper, sa peine est rallongée de 15 ans. L’inspecteur Javert le surveille étroitement. Et au bout de 19 ans de peine, il est libéré. Mais il est « sous conditionnelle » et doit se présenter tous les mois pour ne pas être renvoyé en prison. Avec une inscription comme dangereux criminel sur ses papiers, il ne trouve ni travail, ni logement. Seul un abbé, lui ouvre les portes de sa demeure. Mais Valjean le trompe en s’emparant de l’argenterie du presbytère. Il est rattrapé par la police mais l’abbé leur indique que l’argenterie était bien un cadeau. Sauvé par le religieux, Valjean s’interroge sur son avenir, il est redevable envers Dieu et décide de changer de vie et d’identité, il devient M. Madeleine, maire du village et propriétaire d’une usine de confection de chapelet où travaille Fantine. Grâce à ce travail, elle arrive à peine à survivre car elle doit payer les Thénardier qui élèvent sa fille Cosette puisqu’elle ne peut plus s’en occuper. Mais Fantine est renvoyée de l’usine et fini chez les femmes de petite vertu. Elle tombera malade et Valjean/Madeleine lui promettra de s’occuper de sa fille…

Les-Misérables 03

Dans l’ensemble tous les éléments de l’histoire sont là, des Thénardier à Gavroche. J’aime bien les comédies musicales mais là même si les chansons sont biens, elles sont trop nombreuses. En effet, les dialogues sont chantés sauf peut-être deux ou trois. Donc on doit vraiment avoir le droit à l’intégrale de la comédie musicale. Mais ça rend pas pareil quand on est au cinéma. Du coup, c’est long parce que tout est chanté et 2h38 c’est pas évident de rester attentif tout le temps. En plus, les dialogues chantés ça n’a pas tellement tellement d’intérêt et la musique de ces moments-là est un peu redondante. Des dialogues non chantés auraient allégé le film et permis qu’il soit moins long. Mais si certain(e)s sont fans de la comédie musicale de Broadway ils ne seront pas déçus, je pense (même si du coup, des hyper fans y doit pas y en avoir une flopée en France !)

Par contre, les solos, les chants des révolutionnaires ou les chants en canon, ça rend très bien, les émotions passent et certaines vous scotchent complètement.

Un gros plus pour les images, lumières et décors, parfois c’est particulier mais ça rend vraiment très bien sur grand écran. Pas assez experte pour savoir si l’époque est à 100% respectée mais je n’ai rien vu qui m’ait choqué. J’ai apprécié un peu de cohérence physique dans les personnages, on est loin des sourires Colgate et des brushing Loréal pour les moins aisés. Pour le jeu d’acteurs, les copines et moi, on est d’accord pour dire que malheureusement Russell Crowe passe à côté de son « Javert », ses deux solos sont pas mail mais le reste, bof bof.

les misérables 06

Pour Hugh Jackman, ça dépendait des moments, parfois excellent, parfois un ton en dessous, on a pas l’impression qu’il a pu donné son maximum, trop en retenu parfois. Dommage.

les misérables 04

Les excellents surprises : Anne Hathaway que j’ai trouvé parfaite en Fantine et qui chante extrêmement bien (et chanter en pleurant c’pas facile),

Les-Miserables08

Eddie Redmayne est très bon en Marius et il chante pas trop mal (surtout une à la fin), je me souvenais pas que dans les adaptations précédentes son oersonnage était aussi marquant

Les-Miserables-09

Aaron Tveit en Enjolras, l’ami révolutionnaire de Marius, excellent,

les miérables 02

Samantha Barks en Epoline (la fille des Thénardier) est très touchante, c’est là un très beau rôle.

les misérables 05

Dans l’ensemble, les passages chantés par le peuple et les révolutionnaires sont vraiment supers. J’suis un peu déçue de ne pas avoir entendu plus Amanda Seyfried (Cosette) que j’avais adoré dans Mamma Mia!

les misérables 07

Les deux enfants du casting sont vraiment bien trouvés, la petite Cosette est mignonne et attendrissante et l’actrice Isabelle Allen chante très bien, et Gavroche (Daniel Huttlestone) est espiègle, un peu tête à claque et courageux.

Les Thénardier joués par Helena Bonham Carter et Sacha Baron Cohen s’éloignent un peu des personnages du roman mais ce duo permet d’ajouter une touche d’humour et de couleurs dans le film dont les évènements sont assez sombres. Ils sont plus clownesques que méchants et terrifiants, même s’ils restent les détrousseurs des petites gens et des bourgeois.

les misérables 01

Peut être que le film aurait mérité un peu moins de tête d’affiche pour que ça soit un peu plus équilibré.

Le mieux dans le film ça reste quand même la magnifique histoire douloureuse et poignante écrite par Victor Hugo. Un homme épris de liberté qui à cause d’un seul faux pas, et même en ayant purgé sa peine, n’est plus qu’un moins que rien. Pourtant, il a payé pour son acte (et quel acte, franchement quand on voit que pour des crimes de sang on en libère plus tôt de nos jours…) mais il ne peut pas refaire sa vie tranquillement. Une jeune femme qui doit travailler dur pour permettre à son enfant de survivre mais que les autres jugent et ne soutiennent pas, elle se retrouve sans rien à devoir vendre tout ce qu’elle a et sa chute sera fatale. Un peuple qui se soulève parce qu’il n’a plus rien, des jeunes gens qui se révoltent parce qu’il croit en leur pays et en la liberté. Un policier qui s’accroche à son sens du devoir et à la loi quitte à s’aveugler sur la misère du monde.  Une jeune fille orpheline qui aura une chance de réussir sa vie et de trouver l’amour, une autre jeune fille qui ne compte pour personne et qui perdra la vie pour sauver celui qu’elle aime. Même si le film ne m’a pas donné envie de le revoir encore et encore, il m’a donné envie de lire le chef d’œuvre de Victor Hugo.

Si les comédies musicales c’est pas notre tasse de thé, je ne vous le conseille pas, c’est loin d’être évident de tenir 2h38 d’un film chanté à 95%. Un gros bémol, beaucoup trop de chanson font référence à Dieu, un peu ça se comprend, Valjean change grâce au prêtre, mais là, à ce point, c’est un peu soulant, les américains, ne savent pas faire dans la demi-mesure, je ne suis pas sure que ça se ressente autant dans le livre, si ? Et puis, quand même, j’ai du mal avec la langue anglaise quand l’action se passe en France avec des noms français et des expressions de chez nous, ça somme jamais juste à mon oreille. Enfin, si ça peut faire découvrir Victor Hugo au monde entier pourquoi pas ^^

les-miserables_00

Oxana de Frédéric Livyns

3114249077_1_3_WBqg5YG4

Sharon Kena Editions, 12,50€, 147 pages

4ème de couverture

Claudio est un jeune orphelin placé dans un institut en Espagne. Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, il rencontre une jeune fille mystérieuse nommée Oxana. L’attirance mutuelle qui les lie va se transformer en amour. Mais quel est le terrible secret que cache Oxana ? Elle entraîne Claudio à sa suite dans une quête tragique et effrayante pour fermer les portes donnant sur un autre monde, cruel et terrifiant. Un monde où les humains n’ont pas leur place.

Résumé

Claudio est un enfant réservé, cela fait un moment qu’il est dans l’orphelinat dans le comté de Trevino en Espagne. Sa timidité lui a valu de ne pas être adopté et à 12 ans, il n’a plus trop d’espoir de trouver une famille. Un jour alors que les autres enfants de l’orphelinat jouent, il se repose en retrait à proximité des bois. C’est là qu’il se rend compte qu’une fille ayant à peu près son âge, l’observe. Ils vont discuter un moment mais quand les sœurs appellent les enfants, cette jeune fille Oxana, disparait dans la forêt. Claudio se sent attiré par Oxana, mais qui est-elle ? Des choses étranges vont survenir à l’orphelinat et Claudio va se demander si tout n’est pas lié à Oxana…

Mon avis

Une excellente découverte !

Je souhaite remercier chaleureusement Frédéric Livyns qui m’a permis de découvrir son roman. J’ai adoré Oxana ! Merci beaucoup !

Même si j’ai déjà lu deux livres de Frédéric Livyns (deux recueils de nouvelles), je ne savais pas trop à quoi m’attendre concernant l’histoire d’Oxana. Frédéric Livyns m’a indiqué que les éditions Sharon Kena n’avaient pas su dans quelle catégorie proposer ce roman. Et maintenant, je comprends pourquoi il m’a dit ça ! Notre héros est un jeune garçon de 12 ans, le roman a été classé en jeunesse et la bonne surprise c’est qu’Oxana peut se lire à TOUT âge !

Le style est simple mais travaillé, pas enfantin, ni niais et l’histoire est vraiment bien menée, de telle façon qu’un adolescent sera ravi qu’on ne l’infantilise pas, et que l’adulte y trouvera son compte également. On s’attache rapidement à Claudio. Il est assez réservé mais il a du caractère. Il subit les moqueries de ses camarades, notamment de deux brutes qui terrorisent les plus petits. Claudio n’a pas été adopté car quand des parents potentiels essaient de tisser des liens, il reste dans son coin. Il est plutôt solitaire mais il est loin d’être bête. L’orphelinat est devenu sa maison, les pensionnaires et les bonnes soeurs, un peu sa famille. Claudio a une douzaine d’année, il a le comportement d’un garçon de son âge mais dans ce contexte de guerre, il fait plus adulte que certains de ses camarades. Son évolution tout le long du roman est cohérente, on n’a pas l’impression subitement qu’il a pris 15 ans avec tout se qui se passe, il ne comprend pas tout du premier coup, ce qui est vraiment très bien mais il apprend de ses erreurs et c’est quelqu’un de très courageux. C’est un personnage vraiment intéressant et bien construit.

Claudio est réservé mais bizarrement il se sent tout de suite à l’aise avec Oxana même si cette dernière l’intrigue beaucoup, il y a tant de mystère autour de sa présence dans la région, il n’y a pas de fille dans l’orphelinat et pas de village habité dans les envions. Oxana est mystérieuse, elle se livre peu et semble attendre quelque chose de Claudio. Elle va l’entrainer dans une aventure sans pareil, bouleverser son destin. Grâce à elle, Claudio découvrira des choses qu’il n’imaginait même pas, des secrets, un monde que les soeurs, les humains ne connaissent pas,… Au fur et à mesure de l’histoire, Claudio (et le lecteur) obtient les réponses à ses questions sur Oxana, le monde tel qu’il est réellement,… Les personnages secondaires sont peut être moins développés mais leurs présences donnent de la profondeur à l’histoire et aux personnages de Claudio et Oxana : les religieuses de l’orphelinat ; Charles et Bertrand, les deux brutes; le protecteur d’Oxana,…

J’ai fortement apprécié la cohérence des réactions, parfois, on est prêt à se dire « mais… » et puis on nous indique juste dans la foulée ce qu’il faut pour que l’ensemble soit cohérent, qu’il s’agisse des réactions, des personnages, des actions, etc.

L’histoire est vraiment bien construite, on ne sait pas tout de suite où elle va nous mener, et on va de surprises en surprises. Je ne m’attendais pas aux rebondissements que réserve Frédéric Livyns et j’ai été happé dans l’aventure de Claudio et Oxana et il y a plein de choses que je n’ai pas vu venir. J’ai adoré l’univers mis en place, fantastique, avec même un peu d’éléments de science-fiction. C’est vraiment original et inattendu. Une histoire vampirique certes mais bien plus encore ! C’est vrai que je n’en lis pas beaucoup, j’ai trouvé la genèse, l’explication des origines de l’Homme vraiment très bien, originale, se démarquant de ce que j’ai déjà pu lire. Connaitre qui sont les vampires et ce qu’ils peuvent faire m’a étonné et agréablement surprise.

Je n’en révèle pas plus sur l’histoire ou les personnages afin que vous gardiez un maximum de surprise à la lecture de ce premier tome excellent !

Le style est agréable, la lecture rythmée et l’écriture fluide. Oxana se lit très bien et assez vite, les pages se tournent toutes seules.

Oxana a une fin même si une suite est prévue. Et ce qui sera certainement développé dans la suite s’annonce fort intéressant! Parce que même si on apprend plein de choses, qu’on suit Claudio dans le rôle très important qu’il va devoir jouer, on a encore des questions en suspend concernant les vampires et je lirai avec joie la suite de cette trilogie !

*********************

logo challenge