L’enfant des cimetières de Sire Cédric

Pocket_EnfantR_2012Pocket, 7,60€, 529 pages

4ème de couverture (que je conseille de ne pas lire)

Ce pourrait être un simple fait divers : un fossoyeur tue sa femme et ses enfants au fusil à pompe avant de se donner la mort.
David et Aurore, journalistes, sont sur les lieux. Certains de tenir un sujet en or.
Le lendemain, c’est Kristel, la compagne de David, qui est victime d’un tueur dément. Pour le commandant Vauvert, cette affaire présente trop de zones d’ombres, et celles-ci ne vont cesser de s’étendre.
La vague de meurtres se répand, emportant David jusqu’au bord du précipice, jusque dans les rêves de l’enfant des cimetières…

Résumé

Dans le prologue, quelqu’un fait un rêve étrange, toujours le même, d’une créature nue aux cheveux blancs qui descend des nuages, de l’éther vers le monde des hommes…

David Ormeval, photographe, est appelé en pleine nuit par sa collègue journaliste Aurore. Elle lui demande de le rejoindre le plus vite possible, sur une scène de crime. Un fossoyeur pris semble-t-il d’un coup de folie, a tué sa femme et ses deux enfants avant de se suicider. Malgré l’instant macabre et de mauvaises impressions David accepte de faire des photos pour accompagner l’article de la journaliste. Après un échange tendu avec le commandant Vauvert, David rentre chez lui retrouver sa compagne Kristel, artiste aux cheveux bleus, d’une sensibilité exceptionnelle, qui ressent tout de suite de mauvaises impressions en voyant David et ses clichés. Un drôle de pressentiment qui ne la quittera pas le lendemain quand elle se rendra à l’hôpital pour donner des cours de dessin à des enfants. Un adolescent armé se rend à l’hôpital, et Kristel croisera son chemin…

Mon avis

Un livre comme ça, je dis ENCORE !

L’enfant des cimetières est un thriller fantastique, fantastique ! (non il n’y a pas de redondance, c’est voulu!). Sire Cédric nous amène dans une histoire mêlant réalité, légende urbaine et imaginaire. Où le vrai et le faux se confondent. On suit David, un photographe très doué mais qui n’a pas confiance en son art. Il vit donc des photos qu’il vend au journal où travaille Aurore. Ils font une bonne équipe. Mais Aurore est ambitieuse et n’a pas peur de grand chose. Elle demande donc l’assistance de David que ce fait divers qui vient de se produire. Un crime affreux, une famille pourtant de ce qu’il y a de plus normale. Le fossoyeur était-il dément ? L’a-t-on poussé à commettre ses crimes ? Le lendemain, un adolescent armé, perturbé, commet un massacre dans l’hôpital de la même ville. Les deux « coups de folie » sont-ils liés ? Que se passe-t-il donc dans cette petit ville où il ne se passe justement jamais rien ? David devra affronter le fait de perdre le contrôle de sa vie et cherchera un peu malgré lui, au départ, la Vérité.

David est un personnage que l’on a plaisir à suivre, il a eu une adolescence pas facile mais il a trouvé l’Amour et Kristel l’a sauvé de ses anciens travers. Au contraire de sa compagne, David n’a pas le courage de tout plaquer pour vivre de sa passion, il est peu assuré, il a des faiblesses mais aussi du cran dans l’action et ne baisse pas les bras. Et pourtant ce qu’il va vivre est loin, très loin d’être facile. David est un personnage attachant, on tourne les pages à tout vitesse pour découvrir ce qu’il va lui arriver. Mais aussi pour comprendre et en savoir toujours plus nous aussi ^^
Avec Aurore, je ne partage que le prénom lol Elle est très ambitieuse, elle voit une opportunité de se faire un nom et du fric en relatant à sa manière l’horreur des choses. Elle va aider David à faire la lumière sur les événements dans lesquels ils se retrouvent embarqués. David et Aurore sont deux personnages que l’on suit mais le lecteur va en découvrir d’autres, tout aussi important, voire plus !

Par exemple, j’ai beaucoup aimé Kristel, une femme volontaire et sensible. Elle semble avoir un don pour comprendre les choses sans qu’on les lui explique. C’est une artiste peintre, qui n’a pas peur d’aller de l’avant. On s’attache à elle, alors qu’on va la voir très peu dans le roman.

L’histoire mêle donc avec brio réalité et fantastique. Les touches de fantastique sont d’abord disséminées puis les liens deviennent de plus en plus visibles, David bascule presque dans une autre réalité. J’ai beaucoup aimé le mélange savamment dosé et très bien construit. Et d’avoir ce départ sur une légende urbaine locale et de flirter longtemps dans le doute, est-ce réel ? Est-ce faux ? Qui est vraiment derrière tout ça ? Un humain normal, un désaxé, un démon, … ?

L’histoire est bien construite, je ne l’ai pas forcément trouvée terrifiante mais certains passages font bien leurs effets quand même ! Il y a des choses auxquelles je m’attendais, et d’autres que je n’avais pas vu venir. Les pages se tournent toutes seules (enfin avec les mains quand même 😉 ). J’ai adoré la plume de Sire Cédric, cette façon d’embarquer immédiatement son lecteur, avec un style plutôt oral, sans être vulgaire ou pauvre, avec des personnages qui ont de l’auto-dérision comme le Commandant Vauvert, de la jugeote, … qu’on adore détester comme Nathanaël; de jouer sur le mystère, de cultiver le suspens, de faire de grosses révélations et de mettre en danger ses personnages.  Sire Cédric est un auteur à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Ce billet est assez court mais ne vous y trompez pas, j’ai vraiment beaucoup aimé, cependant, je vous laisse le plus de choses à découvrir sur ce roman, « à lire toute lumière allumée ».

Avec ma copine Coquelicote nous avons pu discuter avec Sire Cédric aux Imaginales, il a confirmé qu’il fallait commencer par celui-ci, alors vous attendez quoi ? 😉 Moi je retrouverai avec plaisir l’univers de cet auteur dans De fièvre et de sang et quelques chose me dit que je vais retrouver le commandant Vauvert !

********************************

logo challenge thriller. jpg

challenge incontournable

DefiPALImaginales

Publicités

Les sorties cinéma attendues #14

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, petit bilan du mois de mai qui n’est cependant pas terminé mais je ne pense pas aller au ciné dans les deux jours qui viennent : j’ai vu : L’écume des jours, Les profs, Sous surveillance, Gatsby Le Magnifique, Song for Marion. J’aimerai bien voir Un grand mariage et Epic si je peux.

Alors quels sont les films qui me tentent en juin ? Et bin ma fois, pas grand chose … 5 films et encore. Bien sur, je ne suis pas à l’abri de découvrir une perle qui ne sera pas montré ici mais en tout cas pour le moment…

AFTER EARTH  de M. Night Shyamalan avec Jaden Smith, Will Smith, Sophie Okonedo

20509208.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

sorti le 5 juin

Après un atterrissage forcé, Kitai Raige et son père, Cypher, se retrouvent sur Terre, mille ans après que l’humanité a été obligée d’évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Cypher est grièvement blessé, et Kitai s’engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l’aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter les espèces animales qui ont évolué et dominent à présent la planète, et combattre une créature extraterrestre redoutable qui s’est échappée au moment du crash.
Pour avoir une chance de rentrer chez eux, père et fils vont devoir apprendre à œuvrer ensemble et à se faire confiance…

En général, j’aime bien les films de M. Night Shyamalan

STAR TREK INTO DARKNESS  de J.J. Abrams avec Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbatch

20535567.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le  12 juin

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

J’avais pas détesté le 1er, alors pourquoi pas, et je pense que ça plaira à Monsieur.

MAN OF STEEL de Zack Snyder avec Henry Cavill, Amy Adams, Diane Lane

21008110_20130524125237634.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 19 juin

Un garçon apprend qu’il est doté de pouvoirs extraordinaires et qu’il n’est pas né sur Terre. Une fois jeune adulte, il part en voyage pour découvrir d’où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais le héros en lui se doit de faire surface pour sauver le monde de l’annihilation et devenir un symbole d’espoir pour l’humanité entière.

Une énième adaptation de Superman… J’ai envie et en même temps, pas envie… du coup, on verra bien, mais c’est fort possible que je fasse l’impasse quand même

JOSEPHINE  de Agnes Obadia avec Marilou Berry, Mehdi Nebbou, Bérengère Krief

21002612_20130502103303943.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 19 juin

Joséphine, 29 ans trois-quart, obnubilée par la taille de ses fesses, source de tout ses problèmes, n’a toujours pas trouvé l’homme de ses rêves-non-fumeur-bon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d’enfants…
Sa seule consolation, c’est qu’elle vit avec Brad Pitt… consolation de courte durée puisque c’est son chat. Quand sa soeur lui annonce son mariage, c’est la goutte d’eau qui fais déborder la tasse à café. Elle s’invente alors une histoire d’amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main et l’emmène vivre au bout du monde. Facile à dire… Ce (petit) mensonge va l’entraîner dans un tourbillon d’aventures.

Le seul film français repéré ce mois-ci, pour laisser le cerveau au placard.. comme les autres films du dessus en fait non ?

MOI, MOCHE ET MECHANT 2   de Pierre Coffin, Chris Renaud avec les voix de Steve Carell, Kristen Wiig, Miranda Cosgrove

21005698_20130514135627241.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le  26 juin

Gru est recruté par la Ligue Anti-Méchants pour aider à combattre un criminel ultra-puissant et dangereux..

Parce que le 1, c’était bien !

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en juin?

Top Ten Tuesday #62

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Les 10 thèmes ou mots du titre qui vous font directement acheter le livre

Les thèmes :
Polar / Policier
Thriller
Légendes celtiques
Légendes arthuriennes
Alchimie
Sorcélerie
S’il y a une référence à Alexandre Dumas dans la 4ème
Mots :
Tueur
Meurtre / Assassinat
Mort
Irlande/Irlandais/Eire/Dublin…
Roi Arthur / Graal / Merlin…
Fée
Sorcières
Mystères

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 couvertures favorites de livres que vous avez déjà lus
N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

C’est lundi, que lisez-vous ? #62

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière,  j’ai terminé L’enfant des cimetières de Sire Cédric et j’ai lu Par le Sang du Démon de Virginia Schilli.

J’ai commencé Le Tourment des Aurores de Stéphane Soutoul (17% environ)

Que vais-je lire cette semaine ?

Je continue Le Tourment des Aurores de Stéphane Soutoul.

Et ce matin, j’ai commencé L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman pour le club de lecture L’île aux livres.

 Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

C’est possible que je n’ai pas terminé Le Tourment des Aurores, vu que je vais passer le Neil Gaiman en priorité vu que le club c’est lundi prochain. Et sinon, ensuite je ferai plouf, plouf dans ma PAL 🙂

Et vous que lisez-vous ?

In My MailBox #53

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Oulà ….

Cette semaine, c’est FOLIE !

Déjà en début de semaine j’ai reçu Rouge de Kristin Cashore et Mythes Celtiques un beau livre sur l’art, l’histoire et la mythologie celtique de James Harpur.

IMAG2260

Ensuite, j’ai été vendredi soir à la soirée d’Inauguration des Editions Manannan, et j’ai pris un livre magnifique : Il était une fois, Morgane, Viviane, Mélusine, Ondine de Claudine Glot et illustré par Lawrence Rasson, je vous laisse apprécier avec des photos :

IMAG2244 IMAG2245 IMAG2246

Et  ce weekend c’était LES IMAGINALES et là… j’ai over craqué (dans le désordre, je ferai un billet prochainement avec mes photos du festival et certaines dédicaces, si j’ai le temps) :

Rue Farfadet de Raphaël Albert et Porteurs d’âmes de Pierre Bordage, deux livres non dédicacés (pas d’auteur ce dimanche :() mais que je voulais découvrir

IMAG2247

Au stand des occasions : De fièvre et de sang de Sire Cedric et à la librairie : Sans forme de Gail Carriger

IMAG2251

Aux éditions du chat noir, Amulettes de Véronique Ajarrag et Les Chroniques d’Oakwood de Marianne Stern :

IMAG2252

J’ai eu la grande chose de recevoir deux SP des Editions l’Homme Sans Nom : Rose Morte, T1, La Floraison de Céline Landressie et La Dernière Terre, T1, L’enfant Merehdian de Magali Villeneuve, merci beaucoup à toutes les deux ❤IMAG2253

J’ai acheté 28 allée des Ormeaux de Tiffany Schneuwly, chez Nergäl et j’ai récupéré Coeurs de Loups une anthologie des Editions du Riez, que j’avais précommandé 🙂

IMAG2257

J’ai acheté L’artbook Raconté de Fleurine Rétoré et Magma de Pierre Bruhlet

IMAG2258

Et chez Lokomodo, Les Lucioles, Midgard, Asgard : j’ai craqué et pris Créature du miroir de Jess Kaan et Miroirs d’ambre de Denis Labbé, même s’ils ne sont pas dédicacé et A un sanglot de toi, tu reposes de Mathieu Guibé et L’asch mezareph de Jean Pierre Favard

 

 

IMAG2250Et c’est déjà pas mal !

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?

On My WishList #61

« On my Wishlist » est un petit rendez-vous sympa lancé à la base par Book Chick City. Je trouve l’idée excellente ! Alors je m’y mets 🙂

Il a lieu tous les samedis et permet dans sa version originale de faire un récap’ de tous les livres que l’on voudrait désespérément ajouter à notre PAL, qu’il s’agisse de parutions récentes ou non. Le RDV français concerne UN livre qui se trouve sur notre Wishlist : votre découverte de la semaine que vous piétinez de vous acheter ou ce livre que vous voyez régulièrement sur les blogs des copinautes ou dans votre librairie, qui vous fait envie mais pour lequel vous n’avez pas encore craqué !!

****************************************************

La fille de l’alchimiste de Kai Meyer

0928468001262172997

4ème de couverture

Les derniers jours du XIXe siècle. Aura Institoris, une jeune fille au caractère bien trempé, a grandi dans le labyrinthe de couloirs obscurs du château de ses ancêtres, bâti sur un récif de la Baltique. Lorsque son père, l’alchimiste Nestor Nepomuk Institoris, est assassiné sur l’ordre de son plus terrible rival Lysander, Aura se trouve entraînée malgré elle au cœur d’un conflit entre initiés dont les racines remontent jusqu’au Moyen Age. Aux côtés de son frère adoptif, le sombre Christopher, la jeune fille décide de relever le défi et d’affronter le meurtrier de son père qui fomente ses plans dans les catacombes situées sous le palais de la Hofburg à Vienne. S’initiant à son tour aux terribles secrets de l’alchimie, elle va braver les intrigues et les dangers, croiser l’amour en la personne du mystérieux Gillian, le tueur hermaphrodite, et partir sur la piste du plus grand mystère de l’humanité : l’immortalité…

 

  Pourquoi ce livre ?

J’ai repéré ce titre aux Imaginales à Epinal, en craquant sur la 4ème de couverture et puis j’aime bien tout ce qui tourne autour de l’alchimie, de l’immortalité,… Du coup, j’ai cherché à l’acheter à Epinal mais l’auteur n’est plus à son emplacement et je ne l’ai donc pas pris… ça ne m’empêchera pas de le trouve et de l’acheter bientôt je pense :=)

Et vous, quel est le livre que vous très envie d’avoir cette semaine ?

Fièvre Noire (Les chroniques de MacKayla Lane, Tome1) de Karen Marie Moning

fievre noireJ’ai lu, 12,50€, 416 pages

4ème de couverture

« Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n’essaie de me tuer, c’est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour… le sexe.
Au fait, je m’appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.
La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.
La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos. »

Résumé

Mackayla dit Mac est une jeune américaine de Géorgie, elle adore sa vie dans le bled paumé d’Ashford, jolie, blonde, un peu écervelée, elle profite de la maison de ses parents qui sont partis en vacances. Tout va bien dans le meilleur des mondes, jusqu’à ce qu’elle reçoive un coup de fil qui lui apprend l’assassinat de sa sœur Alina, qui faisait ses études à Dublin. Sa vie bascule alors, Alina était son modèle, sa meilleure amie. Quelques semaines après cette perte terrible, Mac apprend que la police va clore l’enquête sur le meurtre de sa sœur, faute de preuves, de témoins, de suspects. Une nouvelle difficile à avaler, Mac décide alors de s’envoler pour Dublin afin de pousser la police à rouvrir l’enquête, surtout qu’elle a depuis découvert un étrange message sur son répondeur téléphonique. Ce que Mackayla ne sait pas encore c’est que sa vie va complètement changer une fois le pied posé sur le sol irlandais…

Mon avis

Cela faisait plusieurs mois, qu’à force de voir les copinautes le lire, adorer, dévorer la suite, j’avais envie d’essayer. Et puis, quoi de mieux en weekend à Dublin que lire un livre qui se passe là bas ! J’avais besoin d’une lecture légère et j’ai été servi. Je ne suis pas déçue par ce premier tome, mais il s’agit clairement d’une introduction, Fièvre Noire, ne peut pas se lire sans ses suites. C’est cependant, une bonne lecture détente.

Et comme un bon tome d’introduction, Fièvre Noire, nous permet de découvrir une héroïne : Mackayla, un peu de son passé, son caractère, une jeune demoiselle pas si écervelée que ça finalement, avec du caractère même si parfois il lui arrive de passer à côté des évidences ! Je ne suis pas complètement attachée à Mac, du moins pas eu point, de frémir avec elle ou de stresser quand il se passe quelque chose, mais elle est sympathique et c’est son évolution qui m’a plu le plus. Elle est obligée de faire face à plein de choses et elle finit par les accepter, tout en restant elle-même, demoiselle qui aime le vernis à ongle et le rose 😉
Il nous permet également de découvrir la mythologie développée par Karen Marie Moning. Elle a choisi la mythologie celte, avec le Sidhe, les faës, les seelies, les unseelies,… Loin de nous perdre, elle explique très bien et progressivement à travers les révélations qu’apprend Mackayla (et dans le prologue), les différences entre les uns et les autres, les « bons » et les « mauvais », leurs aspects, etc. J’ai vraiment beaucoup aimé cette mythologie (ça donne envie d’en apprendre plus d’ailleurs) et donc l’histoire que vit Mackayla.

Même si beaucoup l’ont lu, je vais quand même éviter de spoiler, je ne rentrerai pas dans les détails. Mackayla va vite découvrir qu’elle (et ça c’est la 4ème de couverture qui le dit), est une sidhe-seer, elle a la capacité de voir les fäes, leurs vraies natures et c’est souvent pas beau à voir d’ailleurs ^^ Elle va tomber sur Barrons, un homme énigmatique et terriblement beau, qui va l’aider (ou pas ^^), tout va dépendre du point de vue, la grande question posée dans ce tome 1 :  peut-elle lui faire confiance ?
Leur relation est pleine de piques, d’animosité et de surprises. Parfois, elle m’a saoulé, et parfois j’ai adoré. Je n’aime pas Barrons pour le moment, il est trop arrogeant (et je déteste les gens imbus d’eux même) mais il est mystérieux, et ça, bizarrement, ça me plait, parce qu’on ne sait pas sur quel pied danser avec lui ! Il est méchant ? Manipulateur ? Altruiste (hahaha)… ?

Ce premier tome pose beaucoup de questions et ne donne quasiment pas de réponses, on en a bien une à la fin, mais sommes-nous sûrs ? Est-ce que l’auteur ne se joue pas de nous ? (A déconseiller donc à ceux qui ne veulent pas se lancer dans une saga de 5 tomes, il y a en a, il faut prévenir). Mais, Fièvre Noire pose bien les jalons de l’univers, les personnages, les intrigues et sous-intrigues. Il donne envie de savoir ce que va encore découvrir MacKayla, si notre monde est en danger, comment va-t-elle faire? Seule ? Avec qui ?
Concernant la narration, je n’ai pas trop eu de mal avec la première personne, c’était sympa. Mais j’ai eu plus de mal avec le découpage, une impression parfois, de sauter du coq à l’âne … Certaines choses auraient pu être un peu plus creusées ou détaillées, mais je suppose que tout cela viendra dans les tomes suivants.

Autre point que j’ai apprécié et là pô de surprise, ça se passe en Irlande, à Dublin et on s’y croit (il y a peut être un ou deux trucs qui ne collent pas trop mais qu’importe, c’est une histoire inventée), des noms de lieux, des personnages au tempérament « irlandais », des noms de plat, etc. C’était vraiment agréable de se dire, « hé j’ai vu ça », et « hé moi aussi j’ai fais ça » etc.

Concernant le style de l’auteur, c’est frais, rythmé, pas mal d’humour aussi. Sur ce n’est pas de la Grande Littérature diront certains, mais c’est très plaisant. Honnêtement, j’ai préféré Anthelme Hauchecorne, et son Âmes de verre, dans le style et la thématique mais je me suis laissée portée par cette lecture et même si c’est pas un coup de coeur, j’ai passé un bon moment 🙂 Je continuerai donc cette sympathique sage d’urban fantasy 🙂

*************************

logo 1

challenge destins de femmes

logo club lecture