Les sorties cinéma attendues #31

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, comme d’habitude un petit bilan du mois passé, en octobre j’ai vu : Dracula Untold, Gone Girl, Les boxtrolls, Horns, Le labyrinthe et Magic in the Moonlight. Je dois encore aller voir Fury et La légende de Manolo. Et j’aimerai voir The giver.

Quels sont les films qui sortent en  novembre que je pourrais aller voir :

INTERSTELLAR  de Christopher Nolan avec Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain,…

 158828.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 5 novembre

Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire. 


Enfin !

UNE NOUVELLE AMIE de François Ozon avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz,…

 487904.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 05 novembre

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.


J’aime bien Ozon ^^

GRIZZLY de Alastair Fothergill, Keith Scholey avec  John C. Reilly

542137.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 5 novembre

Une année de la vie d’une famille de grizzlys en Alaska, et leur interaction avec la faune voisine : loups, saumons, orques… Dans des paysages grandioses, on découvre la vie trépidante de ces animaux emblématiques, pour répondre à la question suivante : Comment le grizzly peut-il être, dans notre inconscient collectif, à la fois un animal féroce et le symbole de l’animal rassurant pour tous les enfants du monde ?


Trop chou les ptits grizzly

SERENA de Susanne Bier avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Rhys Ifans, …

081607.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 12 novembre

Pendant la Grande Dépression, George Pemberton et sa femme Serena s’installent en Caroline du Nord pour y développer une grande entreprise de bois de construction. Bien qu’étrangère à cette région inhospitalière, Serena s’impose rapidement comme l’égale des hommes à la tête d’un empire forestier.


Pourquoi pas ^^

HUNGER GAMES : LA REVOLTE : partie 1 de  Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth,…

438452.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 19 novembre

Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir.


Peeta ❤

UN ILLUSTRE INCONNU  de  Matthieu Delaporte avec Mathieu Kassovitz, Marie-Josée Croze, Eric Caravaca

280715.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 19 novembre

Sébastien Nicolas a toujours rêvé d’être quelqu’un d’autre. Mais il n’a jamais eu d’imagination. Alors il copie. Il observe, suit puis imite les gens qu’il rencontre. Il traverse leurs vies. Mais certains voyages sont sans retour.


Intriguant ^^

ASTERIX LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier avec  Roger Carel, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte,…

213078.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 26 novembre

LNous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Enfin !!!!!!!!!!!!

 

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en novembre !?

Publicités

La princesse des glaces de Camilla Läckberg

38746988

Éditions Babel, 448 pages, 9,50€

4ème de couverture

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres –, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.

Résumé

Erica vient de subir un deuil et revient dans la maison de son enfance. Où elle règle ses affaires et essaie de finir la dernière biographie que son éditeur lui a commandé. Un vieil homme se rend dans une des maisons en retrait du village. Comme toutes les fins de semaine depuis quelques temps, il se rend dans cette maison  moins vérifier que la chaudière est allumée, qu’elle n’a pas de problème car la propriétaire y revient chaque weekend se couper de tout. Mais un soir, il retrouve la chaudière éteinte… Un drôle de pressentiment le prend, quelque chose ne va pas, quelqu’un serait mort. Au dehors, il alpague Erica qui passait par là. Elle accepte de faire le tour de la maison et découvre un corps bleuit dans une baignoire d’eau gelée et pas n’importe qui, sa meilleure amie d’enfance Alex… Suicide ? Tout le laisse croire mais les parents d’Alex ne peuvent y croire. Erica va essayer de comprendre…

Mon avis

Une très bonne lecture !

Pour dire, j’ai lu 3/4 du roman en un dimanche ! ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé !

Le lecteur est donc plongé dans le froid suédois. Erica une biographe qui n’ose pas encore se lancer dans l’écriture de son propre roman, se retrouve malgré elle mêlée à une enquête de police mais surtout la victime n’est autre que sa meilleure amie d’enfance perdue de vue depuis de nombreuses années. Elle devrait certainement être plus choquée mais finalement cette amie qu’elle n’avait pas revue depuis des années et des années, la connaissait-elle encore ? La découverte macabre l’attriste mais déjà en plein deuil, elle arrive à prendre de la distance. Bien sur ce n’est pas facile d’affronter les parents d’Alexandra, encore moins quand il vous demande d’écrire une nécro sur quelqu’un que vous n’avez finalement pas vraiment connu… Erica est assaillie par des sentiments différents qu’elle va devoir apprendre à gérer. Et puis, il faut bien se rendre à l’évidence : ce qui ressemble à un suicide n’en ai pas un ! Alexandra avait peur du sang, elle n’aurait jamais pu se tailler les veines  mais surtout, d’après sa collègue et amie, elle était heureuse comme jamais ces derniers temps. Elle n’avait donc aucune raison de se vouloir du mal. Alors que s’est-il donc passé? Qui a bien pu tuer une si jolie fille, charmante, sans ennemi. Et que faisait-elle de ses weekends à la campagne, loin de chez elle, de son époux, de sa belle demeure dans une grande ville ?

Le début du roman est donc l’occasion pour l’auteur d’avancer ses pions et de nous perdre en conjonctures et interrogations. Le suspens est très bien maitrisé par Camilla Läckberg, qui sait le ménager. Elle lâche des fins de chapitre où  Erica découvre des choses mais nous, lecteur, devons attendre un peu, ainsi elle tient nous en haleine. L’auteur est aussi douée pour croquer des personnages que l’on pourra selon nos aspirations trouver tantôt adorable, horrible, grotesque, drôle ou perturbant.

Erica va d’abord mener son enquête un peu par hasard, décidant d’interroger famille et amis d’Alex pour la nécrologie. Elle va finir par apprendre des secrets, comprendre des choses cachées à d’autres personnages et mettre le doigt sur le début d’une réponse. Mais ce que j’ai vraiment aimé dans ce roman, c’est qu’elle n’est pas une héroïne qui se met dans des situations incohérentes, rocambolesque pour sa fonction. Elle n’est pas de la police, pas journaliste. A partir du moment, où elle revoit un ancien ami d’enfance devenu policier, c’est lui qui va mener l’enquête. Bien sur elle va lui révéler ce qu’elle a appris, mais elle observe et assiste. Cette tournure plausible de l’histoire, ce passage de relais m’a vraiment plu. Et comme un bon polar scandinave, le rythme est cohérent avec une vraie enquête, tâtonnement, erreur, attente, … cela fait parti du métier et j’ai trouvé ça génial. Attention, j’adore les policiers/thrillers avec leur lot de héros intrépides, avec des résolutions d’enquête en 1 semaine ! Mais j’ai adoré le changement, c’est une bouffée d’air frais quand on n’en a pas l’habitude. Alors peut-être que certains vont s’ennuyer. Pas moi. Pas du tout.

Personnellement, j’ai su remonter les indices disséminés dans le roman et vers le dernier tiers, j’avais compris ce qui était arrivé à Alex. Plus ou moins en fait, parce que jusqu’à la fin, on ne sait pas qui a pu la tuer. Et quand même on se doute un peu… une autre vieille affaire ne nous a pas été expliquée et on veut savoir ! Camilla réussit à nous faire tourner les pages, nous tenir jusqu’à la dernière !

Certaines chose m’ont un peu fait tiquer sur la fin mais dans l’ensemble j’ai trouvé l’intrigue vraiment bien menée. J’ai aimé Erica et Patrik, l’aspect romance ne m’a même pas contrarié, je l’ai trouvé assez juste comme cela pourrait se passer dans la vie, du moins dans la mienne. Et c’est passé tout seul.  Je me suis attachée à Erica, sa façon d’être, sa relation avec sa soeur, son histoire, … pour une fois que l’héroïne ne m’agace pas ! J’ai bien aimé les personnages secondaires dans l’ensemble, surtout dans la brigade de Patrik, il y a vraiment des cas ! Et puis j’en ai détesté d’autres que je vous laisse le soin de découvrir !

J’ai apprécié l’ambiance décrite dans l’ensemble du texte, soufflant le froid et le chaud;  le contraste avec les personnages froids et les personnages chaleureux, même dans les détails comme les peintures exposés dans la boutique d’Alex. C’est peut-être dommage qu’on se sente pas plus en Suède, oui il fait froid, oui il neige et les routes sont mauvaises, mais un peu plus de descriptions des lieux, des villes ou de la campagne m’aurait bien plu (mais peut être que les Suédois s’en contrent fiche eux!).

Je ne sais pas encore si je continuerai avec les prochains, tellement j’ai de livres à lire qui m’attend mais si j’en ai l’occasion un jour pourquoi pas ^^

logo club lecture

100038117.to_resize_150x3000

Top Ten Tuesday #136

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Les 10 livres à lire pour Halloween

Le royaume des devins de Clive Baker

L’évangile selon Satan de Patrick Graham

Entrez… de Frédéric Livyns

Les Contes d’Amy de Frédéric Livyns

Le Mal en la demeure de Stéphane Soutoul

Saisons païennes des Enfants de Walpurgis

Ames de verre d’Anthelme Hauchecorne

AmesdeVerredeAnthelmeHauchecorne

Punk’s not dead d’Anthelme Hauchecorne

punk-s-not-dead-347479-250-400

Le souffle des ténèbres de Frédéric Livyns

souffle

L’enfant des cimetières de Sire Cedric

Pocket_EnfantR_2012

Les 10 réactions que votre amour de la lecture suscite dans votre entourage

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

 

C’est lundi, que lisez-vous ? #136

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai terminé  Une octave de réalité de Julien Pinson et j’ai lu Le Triomphe de l’Impératrice de Cécile Duquenne

9782364752436 9782364752412

j’ai lu Les errants : Les origines de Denis Labbé

Les-Errants-Tome-1-de-Denis-Labbe

et La brigade des loups – épisode 3 de Lilian Preschet

9782364751972

J’ai commencé Le cauchemar de Cassandre de Jibé Leblanc

Que vais-je lire cette semaine ?

Je continue Le cauchemar de Cassandre de Jibé Leblanc

hd-le-cauchemar-de-cassandre-1

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A voir dans ma PAL mais certainement un de ceux là :

l-epreuve,-tome-1---le-labyrinthe-2484282-250-400

les-herbes-de-la-lune-t1

Et vous que lisez-vous ?

In My MailBox #115

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Cette semaine, j’ai reçu un livre d’occasion commandé sur le net : Georges et les secrets de l’univers de Lucy et Stephen Hawkings, sur l’univers ❤

10346588_10152903902350774_128799832750899503_n

Et 3 livres aujourd’hui au Val Joly’Maginaire : Les errants – T2 : Evolution de Denis Labbé, Néachronical -T2 : Post Mortem de Jean Vigne et La dame aux papillons de Jess Swan.

1966755_10152903902125774_5513901165462599197_n

Et une belle carte et son mp au Chat Noir ❤

10599424_10152903902505774_8200729081771221330_n

Et vous, quoi de beau dans votre BAL cette semaine ?

Le triomphe de l’Impératrice de Cécile Duquenne

9782364752412

Editions Voy’[el], collection e-court, ebook, 0,99€

4ème de couverture

Et si le destin n’était qu’une intelligence artificielle quantique ?

Les Atouts du Tarot ne prédisaient pas l’avenir : ils l’écrivaient, supprimant toute incertitude quant au futur. Mais une poignée d’hommes réussit à renverser la tyrannie de ces immenses vaisseaux pourvoyeurs de destinée. En tout cas, c’est ce que dit la version officielle de l’Histoire…

Résumé

Viggo est peintre, un artiste qui a eu l’honneur de se voir confier la réalisation d’une fresque commémorant les 100 ans de la Bataille des Atouts. Le triomphe de l’Impératrice. L’œuvre de sa vie. Au centre de cette œuvre, une explosion, celle du vaisseau de l’Impératrice. Viggo est lié à cet événement, c’est une fierté pour lui d’avoir été choisi, et pour cause…

Mon avis

Un bon moment de lecture !

Je ne m’attendais pas à suivre des personnages liés les uns aux autres, encore moins de cette façon et sur une période assez longue. C’est une bonne surprise.

Le lecteur va découvrir le monde dans lequel évolue Viggo. Un monde où la Destinée n’était pas guidée mais contrôlée par les Atouts, des Intelligences Artificielles, créées par l’Homme. Les Atouts comme au Tarot. Chacun avec sa personnalité et sa façon d’influencer les hommes, le monde. Mais quand l’homme n’est plus maitre de son Destin et s’en rend compte, il se révolte. Mais comment faire quand ce sont vraiment des semi-divinités qui contrôlent votre vie ?

Le lecteur va découvrir comment cela a été possible à travers d’autres personnages, un professeur qui va rétablir la vérité, et via une jeune femme livrant combat sur un vaisseau. Plusieurs points de vue pour comprendre et découvrir la vraie histoire de la Bataille des Atouts. 3 parties équilibrées et prenantes qui vont éclairer le lecteur.

Une nouvelle très fluide, très bien construite. Un déroulé qui m’a vraiment plu, une façon de montrer les choses sous différents angles avec des points de vue différents. J’ai beaucoup aimé le personnage du professeur blasée, mais plein d’espoir. Qui ne désire rien de moindre que faire l’éducation de la nouvelle génération, sur la base de la Vérité. Car pendant trop longtemps, le rôle de chacun dans la bataille entre les intelligences artificielles et l’homme a été caché. Difficile d’en dire plus sans tout vous raconter de la nouvelle.

Je pense que j’aurai encore pu mieux apprécier cette nouvelle, si j’avais connu un peu mieux le jeu de Tarot (pas du tout dans ma « culture ») mais déjà, sans ça, elle était très intéressante. J’aurai quand même bien aimé un peu plus de détails sur les liens entre les Atouts et aussi sur le monde en général au temps de la Destinée.  Mais c’est un format court, on ne peut pas vouloir un roman !

J’ai beaucoup apprécié le style et la plume de Cécile Duquenne que j’espère avoir l’occasion de relire un jour prochain ^^

Merci aux Editions Voy’[el] et la collection e-court, Aude, pour ce partenariat riche en découverte d’auteurs et d’univers ! Je vous encourage à acheter quelques textes de cette belle collection remplies de talents et d’originalité.

Une octave de réalité de Julien Pinson

9782364752436

Editions Voy’[el], collection e-court, ebook, 0,99€

4ème de couverture

Les réalités se superposent à une octave l’une de l’autre. Les chats sont absents, mais présents, responsables des personnalités. Dans les nuages, Hanumân observe le combat. Et quelque part, une cartouche de gaz attend son atome.

Résumé

Henry est officier sur un vaisseau un peu particulier, comme son monde d’ailleurs. Lorsqu’il se réveille, son Cheshire Monsieur C, lui permet de dissiper tous ces rêves et souvenirs qui ne lui appartiennent pas. Henry a de la chance depuis que lui et l’équipage sont en mission, il n’a encore jamais décroché, ce qui n’est pas le cas du reste du vaisseau. Henry prend son poste auprès du Capitaine, qu’il ne peut pas sentir. A 6 mois de la retraite que lui réserve cette nouvelle mission?

Mon avis

De nouvelles parutions e-court sont sorties  !!!! Voici ma 5ème lecture dans le cadre du partenariat entre le blog et la collection e-court des Editions Voy’[el]. Merci de me permettre de découvrir cette nouvelle 🙂

Et bien le moins qu’on puisse dire c’est qu’en voilà une nouvelle originale, un poil complexe, à ne pas lire après 3 jours sans sommeil ! J’exagère un peu, elle est certes particulière mais une fois commencée, on est plongé dans un monde si différent, si intéressant que s’en est frustrant de la terminer ! Dans le monde d’Henry, les chats ne sont pas dans la même réalité que les humains et chacun en a un qui lui est nécessaire pour vivre. C’est le chat qui tire l’homme de ses cauchemars mais surtout qui l’aide à se reconnecter à la réalité quand le vaisseau fait des sauts entre les différents plans de réalité.

En fait, c’est assez difficile à expliquer alors que sous la plume de Julien Pinson c’est si facile à comprendre ! Dès le début, on est directement confronté à Henry qui doit aider son ami Fred à « reconnecter », l’auteur nous explique ainsi son monde par des exemples concrets ! Henry compose une litanie dans laquelle le lecteur va déjà en découvrir beaucoup sur l’univers dans lequel la vie évolue. Dans l’univers d’Henry, on peut passer d’une réalité à l’autre, grâce à la musique. C’est aussi avec la musique que se fait la guerre avec les Figés. Ce monde est régit par des règles : respecter les paliers, ne pas être séparer trop longtemps de son Cheshire ,…

Un univers complexe, dense et bien travaillé. Où l’on se bat à coup de percus, de cuivres contre des têtes nucléaires. ;Autant dire que ce n’est pas banal mais pas pour autant sans danger. Où sont mélangés physique quantique et héroïsme, solfège et science-fiction. Où en quelques pages, l’auteur réussit à nous happer dans ce bel univers. Ou l’on s’attache aux personnages. J’ai été surprise d’être si émue à la fin. Court mais prenant.

Il ne faut pas avoir peur des mélanges, de la physique quantique, des différents plans de réalité, d’un monde musical, etc., c’est ce qui donne sa beauté au texte, son originalité mais aussi sa poésie et une certaine impression de mélancolie. Une très bonne surprise, un e-court original à découvrir !

Merci encore aux Editions Voy’[el] et la collection e-court, pour ce partenariat décidément très riche en découverte et en histoire originale !!!