In My MailBox #153

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

IMM des  trois dernières semaines :

13 à table – collectif 2015, Lancelot du lac : Le cycle du graal – 3 de Jean Markale (plus que 4) et La forêt des murmures d’Aurélie Genêt, acheté dans le cadre de Un mois, Une maison, Un achat chez Vision Livre, janvier mettant à l’honneur Nats Editions

12651034_10153977605860774_6399470837572326320_n

12651322_10153977605795774_7195704380540138619_n

Et vous, quoi de beau dans votre BAL cette semaine ? 

Publicités

Les sorties cinéma attendues #45

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, comme d’habitude un petit bilan, en janvier 3 films ! Les 8 salopards, Danish Girl et Jane got a gun, 3 bons films.

Quels sont les films qui sortent en février que je pourrais aller voir :

STEVE JOBS  de Danny Boyle avec Michael Fassbender, Kate Winslet, Seth Rogen,…

        485929

Sortie le 3 février

Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale.

DEADPOOL de Tim Miller avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein,…

249124

Sortie le 10 février

Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

CHAIR DE POULE LE FILM de Rob Letterman avec Jack Black, Dylan Minnette, Odeya Rush,…

485721

Sortie le 10 février

Zach Cooper vient d’emménager dans une petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa très jolie voisine, Hannah, et se fasse un nouveau pote, Champ. Zach découvre rapidement que la famille d’Hannah est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule. Plus bizarre encore, les monstres que l’écrivain met en scène dans ses romans existent bel et bien. Stine les garde prisonniers à l’intérieur de ses manuscrits. Mais lorsque les créatures se retrouvent libérées par erreur, Zach, Hannah, Champ et Stine sont les seuls à pouvoir sauver la ville…

 

ZOOTOPIE de Byron Howard et Rich Moore avec Lubna Gourion, Pascal Elbé, Thomas Ngijol

280851

Sortie le  17 février

Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !
Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

AVE CESAR de Joel Coen et Ethan Coen avec Josh Brolin, George Clooney, Scarlett Johansson,…

562676

Sortir le 17 février

Eddie Mannix est un « fixer », un homme engagé par les studios hollywoodiens dans les années 50 pour régler les problèmes des stars…

THE REVENANT  de Alejandro González Iñárritu avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson,…

165611

Sortir le 24 février

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

 

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en février  !?

(Résumé by Allociné)

Ce qui murmure – Les nouvelles aventures de Carnacki – Saison 1 de Frédéric Livyns

cover

L’ivre-book, ebook, 1€49

4ème de couverture

Le célèbre détective de l’occulte conte à ses amis le récit de sa première confrontation avec l’indicible et lève, par la même occasion, un pan du voile qui masque sa jeunesse.

C’est donc un Carnacki encore peu au fait des phénomènes occultes qui se verra contraint d’affronter la créature qui tourmente, nuit après nuit, l’un de ses compagnons d’études.

Quel est cet être indicible que l’on entend murmurer lorsque le soleil a disparu ?

Mon avis

Alors qu’il n’a pas mis les pieds hors de chez lui depuis quelques temps, Thomas Carnacki convie une nouvelle fois ses amis, dont notre narrateur, à un diner suivi de la traditionnelle aventure du spécialiste du surnaturel. Mais que va-t-il bien pourvoir leur raconter puisque la dernière histoire en date l’a épuisé au point qu’il n’a pas depuis pris nouvelle enquête ? Que s’est-il passé ou qu’a-t-il à leur confier ?

Et bien, cette fois, le narrateur, et le lecteur à travers lui, vont découvrir une des premières aventures de Carnacki, quand celui-ci n’était qu’au tout début de sa carrière de détective de l’occulte. Une nouvelle qui permet à l’auditoire de ce cher Carnacki de découvrir une partie de sa jeunesse et surtout de voir que tout n’a pas été facile pour le jeune homme dans sa confrontation avec le paranormal.

Il raconte cette fois, l’appel d’un des ses anciens camarades d’études lui demandant assistance. Ce dernier a entendu parler de la mésaventure de Carnacki et de sa mère, la vraie première confrontation du détective avec l’étrange, « la maison hantée » et il se dit que ce dernier pourra certainement l’aider. Le diplômé devenu marin ne trouve plus le sommeil. Toutes les nuits, à 1h du matin, il entend des voix… Carnacki lui propose de fouiller la maison, puisque l’ancien marin n’entend les voix que depuis qu’il en emménagé là. La maison était meublée, il doit certainement y avoir un lien… Carnacki découvre un miroir aux ornementations malsaines et si c’était la clé du mystère ?

Cette fois-ci, on découvre un ami de Carnacki, avec qui il a fait ses études. Mais qui a décidé de partir à l’aventure et qui s’est enrôlé dans la marine marchande. Mais une mauvaise blessure l’oblige, quelques années plus tard, à revenir en Angleterre. Malgré les années qui ont passées, une belle complicité lie Thomas et son ami, qui sont heureux de se retrouver même si l’ancien marin est effrayé parce que se passe chez lui. On cerne un peu mieux le personnage de Carnacki. La nouvelle est très bien construite et change de deux premières. Ici, Carnacki commence juste à s’intéresser aux manifestations étranges et occultes. On laisse de côté la routine de sa façon de procéder et des rituels pour découvrir comment il a commencé.

Comme pour les nouvelles précédentes, le récit est bien dosé, le style et le vocabulaire toujours recherchés et les impressions du personnage principal sont bien retranscrites. Surtout que l’on est peu habitué à la fin qui va être livrée par le détective…

Je confirme que j’aime beaucoup ce personnage et ses enquêtes. Ce qui murmure permet d’en apprendre plus sur son passé et sur ses doutes de jeune détective. Reste à découvrir comment a-t-il rencontré les gens qui viennent écouter ses histoires… et comment il a réagit la toute première fois qu’il a été confronté aux forces obscures.

Je recommande ces nouvelles aventures de Carnacki qui sont vraiment dans un genre et un style 19ème très plaisants. Une série passionnante, un rythme de publication qui fait qu’on ne se lasse pas. Des histoires angoissantes, effrayantes mais juste ce qu’il faut . Un auteur qui évite la redondance mais qui garde une unité dans ses textes ^^ Une réussite.

 

C’est lundi, que lisez-vous ? #201

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai terminé Fièvre Rouge de Karen Marie Moning

fièvre rouge

Que vais-je lire cette semaine ?

Je lis Ce qui murmure de Frédéric Livyns

cover

 

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A voir dans ma PAL mais certainement un de ceux là :

montres-enchantees

CVT_La-derniere-terre--Tome-2--Des-certitudes_5138

moebius

nécrophiles T1

le-paris-des-merveilles,-tome-1---les-enchantements-d-ambremer-605886-250-400

victorian-fantasy,-tome-1---dentelle-et-necromancie-466480

rose-morte-3

frisson

enoch

les-outrepasseurs,-tome-2---la-reine-des-neiges-449249

Livres en pause

undergroung

Et vous que lisez-vous ?

Un cadeau du ciel de Cecelia Ahern

un-cadeau-cu-ciel

J’ai lu, 317 pages, 7€20

4ème de couverture

Lou a une vie parfaite, une femme magnifique, deux enfants adorables et un travail qui le comble. Mais la réussite a un prix et Lou est prêt à tout pour parvenir au sommet. Un matin, en se rendant au travail dans les rues enneigées de Dublin, il fait la connaissance de Gabe et lui propose de l’embaucher. Il ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser sa vie. Car Gabe n’est pas un homme comme les autres…

Mon avis

Un policier voit débarquer au poste le jour de Noël un ado paumé qui a balancé une dinde à travers la fenêtre de la maison où son père a refait sa vie avec nouvelle femme et bébé. Le gamin est désabusé et ne semble pas comprendre la portée de son coup de folie. Raphie, le policier va alors lui raconter une histoire incroyable que lui et sa collègue viennent de vivre…

Lou Suffern est un homme charmant et séducteur. Il a une belle femme Ruth, une petite fille adorable Lucy et un bébé Pud. Mais Lou a aussi beaucoup d’ambition et dans la société où il travaille il vise le poste laissé vacant de n°2 par un collègue qui vient de craquer et partir en dépression. Lou est le genre d’homme qui devrait être à deux endroits en même temps, qui enchaine les rendez-vous sans avoir participer au début et en attendre la fin. Son ambition lui a fait perdre de vue l’importance d’accorder du temps à sa femme, ses enfants, il ne s’est jamais occupé du petit dernier et à sa famille. Il n’écoute plus rien, ni personne et ne se remet jamais en question. En fait, l’homme charmant en est devenu détestable, volage et arrogant.

Un matin, il est pris d’une impulsion qui va pourtant à l’encontre de ses habitudes, il offre un café à un sans-abri qui squatte devant l’immeuble à côté de celui de son boulot. Et prend le temps de discuter avec lui. Gabriel, dit Gabe lui fait une telle impression, que quelques temps plus tard il va le faire engager au service courrier de sa boite. Gabe est étrange, intriguant, énigmatique. Il semble se déplacer plus vite que n’importe qui dans cet immeuble, et séduit la moindre personne à qui il parle. Lou est à la fois attiré par ce personnage et effrayé. Et si ce dernier n’attendait rien d’autre que de lui prendre sa place… La parano de Lou s’accroit progressivement mais en même temps il ne peut s’empêcher d’aider le jeune homme.

Quelques jours avant Noël, la vie de Lou devient de plus en plus compliquée. Il doit gérer plusieurs choses en même temps pour le boulot et décide en parallèle de soulager sa soeur Marcia de l’organisation des 70 ans de leur père, alors qu’il en a visiblement rien à faire mais aussi qu’il n’a pas de temps pour se consacrer à ça… Quand Gabe lui propose une recette miracle, Lou pense que tout va s’arranger….

Cecelia Ahern est une de mes auteurs préférées parce qu’elle aborde des thèmes durs avec un regard sensible et des mots souvent très justes. Un cadeau du ciel ne déroge pas à la règle. Toutefois, j’ai un peu moins aimé que les livres précédents de l’auteur et en même temps, je n’ai pas su retenir mes larmes de nouveau lors de ma lecture. C’est juste que parfois le récit s’étire au lieu d’aller droit au but et puis il y a deux ou trois petites choses que j’ai peut-être trouvé trop faciles mais cette histoire est presque un conte, et du coup, ces petites choses ne viennent pas pour autant gâcher le plaisir de la lecture.

Lou est un personnage à la fois détestable et attachant. Il est devenu tout ce qu’il détestait chez les autres, dévoré par l’ambition et la chance que ça marche plutôt bien pour lui. Avec l’entrée de Gabe dans son existence, il va évoluer et comprendre certaines choses. Il va changer et faire le point sur sa vie mais pourra-t-il vraiment modifier sa destinée ? On a envie de le secouer et de lui donner des baffes mais on espère aussi que tout va aller bien pour lui parce qu’on arrive à voir ses bons côtés. Sa famille est touchante, la petite Lucy, son père et sa femme Ruth surtout. Qui ont vu Lou se transformer et qui ne savent plus comment communiquer avec lui.

Et puis, qui est Gabe ? Que propose-t-il a Lou ?
Au départ, je pensais avoir une réécriture du Conte de Noël de Dickens et finalement non, même si on se doute bien que Gabe n’est pas un homme comme les autres, ce qu’il veut et ce qu’il fait ne sont pas toujours évidents pour Lou ou le lecteur et on se demande comment cette histoire va finir.

Certains ont trouvé cette histoire de Cecelia Ahern trop moralisatrice. Il y a en effet, une morale mais je pense pas que cela desserve le récit. Au contraire, elle lui donne du sens. Et personnellement, même si je suis loin de ressembler à Lou et d’avoir sa vie, je retiens ce que l’auteur veut nous faire passer comme message. Le temps qui passe ne se rattrape pas. Et il faut profiter oui mais ce qui est vraiment important. Et moi, ça ne me dérange pas que me le rappelle de temps en temps dans mes lectures. Je ne me sens pas pour autant montrer du doigt ou je n’ai pas l’impression qu’on me fasse la morale.

J’ai encore beaucoup apprécié l’action à Dublin, l’évocation des lieux et des immeubles, la description des décors et le charme de l’Irlande. Y a pas c’est vraiment agréable d’avoir un peu de descriptions qui ne donne pas l’impression qu’on pourrait être n’importe où. Cette fois-ci pas de légende et de folklore irlandais. Une pointe de fantastique pendant la période de Noël, comme un conte en effet. Une lecture qui me marquera bien qu’elle ne sera pas ma préférée de l’auteure.

logo 3

Caver Den de Xavier Portebois

caver-den-708405

Editions Voy’[el], collection e-court, ebook, 1,49€

4ème de couverture

Après un accident causé par un fouisseur devenu fou, Linh se réveille amputé du bras droit dans la ville minière de Caver Den. Afin de rembourser sa prothèse, il va devoir remonter les traces du fouisseur et comprendre les raisons de sa démence.

Mon avis

Merci aux éditions Voy’el, Manon et Tesha pour ce nouvel e-court dans le cadre du partenariat entre la collection et le blog 🙂

Je dois l’avouer, je n’ai pas été très emballée par le résumé, envoyé quelques temps avant Noël. Je n’avais pas le temps de le lire en décembre, mais ce mois-ci, oui, alors je me suis lancée et je ne regrette pas ! En effet, ne jamais se fier entièrement à son impression parce que Caver Den est une très bonne lecture, une novella très bien écrite et avec une histoire prenante !

Linh traverse une partie d’une des nouvelles planètes, à moto pour rejoindre le lieu où il pourra prendre une navette pour quitter cet endroit où il trouve avoir déjà passé assez de temps. Terre minière, aride et sèche, il a hâte de la quitter mais avant il doit faire une halte dans la ville minière de Caver Den, qui semble plus sure que l’itinéraire qu’il avait prévu de prendre et que sillonnent des bandits. La route Nord qui mène à la cité est en très mauvaise état et malgré sa prudence, Linh a un accident et se retrouve éjecté de sa moto.

Il se réveille dans une pièce médicale et découvre avec stupeur que le docteur et maire de la ville n’a pu sauver son bras arraché semble-t-il dans l’accident et lui a posé une prothèse dernier cri. Afin de payer les soins, les réparations de sa moto et la prothèse, hors de prix, il accepte de passer un marché avec le toubib. En effet, un fouisseur de la cité minière semble devenu fou et dévaste tout sur son passage et a déjà tué des mineurs. Linh est un animalier et peut communiquer avec les animaux et insectes, le maire lui demande donc de l’aider à capturer l’animal dément et ainsi sa dette sera payée. Cependant, au cours de son enquête, Linh va découvrir que les habitants de Caver Den ne lui ont pas tout rapporté sur l’animal et sa démence…

Un récit très bien monté et ficelé, j’ai apprécié suivre Linh dans cette aventure. Un récit SF avec un petit côté film des années 80. Linh est attachant surtout grâce à sa faculté de comprendre puis communiquer avec les animaux et les insectes grâce à des accessoires technologiques et les exosquelettes dont sont équipés les animaux. L’enquête de Linh est intéressante et comme lui, le lecteur comprend progressivement que quelque chose cloche. Mais Linh est bien déterminé à ne pas se laisser faire ni manipuler. Une tension monte à la fin du récit et on se demande comment tout cela va se terminer.

Caver Den est très bien écrit, très visuel, je n’ai eu aucune difficulté à me représenter la ville, la mine et les animaux. L’ambiance à la fois polar et SF est maitrisée et il y a juste assez d’éléments technologiques pour lier l’ensemble. Et puis, les familiers du héros sont eux aussi attachants notamment la pieuvre sylvestre trop mignonne. Je vous conseille la découverte de cette novella vraiment réussie.

Encore merci à Voy’el et la collection e-court pour cette découverte ^^

Top Ten Tuesday #200

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani puis Frogzine.

  Les 10 romans à lire avant de mourir

Euh… c’est quand même difficile ça laisse pas de chance aux prochaines sorties lol

Je choisis d’en donner 10 que je n’ai pas encore lu :

Victor Hugo : Notre Dame de Paris

Maupassant : Le Horla

Alexandre Dumas : La reine Margot

Charlotte Brontë : Jane Eyre

Emile Zola : Germinal

George Orwell : 1984

Karen Blixen : La ferme africaine

Truman Capote : De sang-froid

Michel Tournier : Le Roi des aulnes

GRR Martin : Le trône de fer

Le thème de la semaine prochaine :

  Les 10 romans à lire avant de mourir
 N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂