Blanche-Neige et le chasseur de Rupert Sanders

avec Kristen Stewart, Charlize Theron, Chris Hemsworth,…

Réécriture du conte des frères Grimm

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

La mère de Blanche-Neige, la reine du royaume meurt quelques années après la naissance de sa fille, de maladie. Le roi est accablé de tristesse et pense ne jamais pouvoir la remplacer. Une mystérieuse armée noire s’approche du royaume et le roi avec ses hommes s’en va la combattre dans la forêt. Tous les ennemis vaincus, les hommes du roi tombent sur une roulotte où une jeune femme est prisonnière:  Ravenna. Elle est magnifique et le roi en tombe amoureux au premier regard. Le lendemain ils se marient et le soir venu, la nouvelle reine tue le roi, prend possession du royaume et fait emprisonner Blanche-Neige dans la plus haute tour du château. Le mal s’étend alors sur le royaume. Des années plus tard, la maléfique reine découvre que son pouvoir s’affaiblit d’autant que la beauté et la pureté de Blanche-Neige s’épanouissent, elle envoie son gardien, son frère tuer Blanche-Neige. Mais celle-ci parvient à s’échapper dans la foret obscure. La reine demande alors à son frère de lui trouver un homme qui pourra pister Blanche-Neige et la lui ramener.

J’ai beaucoup aimé cette adaptation revue et corrigée du conte des frères Grimm. Un spectacle esthétique et de bons acteurs. L’histoire est un peu convenue et peu surprenante peut être, mais le film est quand même, je trouve, très réussi. Ce qui m’a interpelé, c’est vraiment les images, les effets spéciaux et l’ambiance sombre dès que la reine Ravenna prend le pouvoir. J’ai adoré la performance de Charlize Théron qui fait une méchante à la fois cruelle, orgueilleuse mais qu’on sent rongée par le mal et ses secrets. On apprend petit à petit pourquoi elle est devenue ce qu’elle est et comment et on ne peut s’empêcher de comprendre pourquoi elle fait tout ça. J’ai beaucoup aimé les transformations, du point de vue effets spéciaux c’est très réussi, aussi bien lorsque la reine décline et qu’elle vieillit ou alors quand elle se transforme pour rejoindre la forêt noire.

C’était pour moi, le premier film avec Kristen Stewart, j’ai trouvé qu’elle faisait une très belle et convaincante Blanche-Neige, naturelle et sensible. Enfin une Blanche-Neige qui n’est pas niaise ou naïve. Par contre, le personnage n’est pas très creusé. Elle n’a pas beaucoup de consistance avant le passage de la pomme et la bataille. L’accent est beaucoup plus mis sur la reine et je pense que c’était plus tourné sur son point de vue. Du coup, je regrette un peu de ne pas avoir vraiment eu les sentiments de Blanche-Neige sur la mort de ses parents, son enfermement, etc.

J’aime beaucoup Chris Hemsworth (et pas que physiquement, je vous vois venir), j’ai trouvé qu’il avait le regard juste et le jeu qu’il fallait pour jouer le chasseur. Il y a de très belles scènes entre lui et Blanche-Neige. Il n’est pas que bourru, son comportement est plus profond. Des personnages intéressants ont été ajoutés dans cette histoire, le frère de la reine ou encore William (le meilleur ami de Blanche-Neige) mais là encore, comme pour l’héroïne, les rôles n’ont pas vraiment été trop creusés. Du coup, il y a une nette préférence scénaristique pour le chasseur (forcément, vu le titre du film). Toutefois, pas de réelle histoire d’amour, pas de prince charmant, et vraiment j’ai trouvé ça bien.

J’ai beaucoup aimé les nains et leur histoire avec quelques clins d’œil appréciables et des touches d’humour. Je n’en ai pas réellement eu de préféré même si je ne nierai pas que j’ai apprécié retrouver Ian McShane, Nick Frost et Bob Hoskins.

J’ai vu qu’il y avait une polémique sur le choix du réalisateur d’avoir fait jouer des acteurs dits de taille normale et d’avoir ensuite tout retravaillé par ordinateur. Il me semble qu’il en était de même pour le Seigneur des Anneaux et je ne me souviens pas d’avoir entendu des protestations. Je comprends le point de vue de l’association Little People of America même si je salue la prouesse technique, parce qu’on y voit que du feu.

Comme j’ai pu voir Blanche-Neige (Mirror Mirror) de Tarsem Singh avec Julia Roberts, il y a peu de temps, je peux dire que les deux films sont du point de vue histoire fort peu comparables. Ils sont même complètement différents. Même si dans les deux, sont présentées, une reine maléfique et une Blanche-Neige combative, la comparaison s’arrête là. Ici c’est sombre et noir, Mirror, Mirror est burlesque, absolument second degrés, coloré et nettement sur le ton de la comédie. J’avais beaucoup aimé d’ailleurs ce décalage voulu avec le compte (même s’il manque vraiment quelque chose pour que ça soit génial). Dans Mirror, Mirror, les nains sont plus présents dans l’histoire, c’est peut être ce que j’aimerai aimé retrouver ici.

Des deux, je préfère quand même celui-ci, plus esthétiquement sombre, avec une reine qu’on adore détester, des effets spéciaux qui claquent, des sentiments mais pas d’histoire d’amour. C’est un très bon premier film pour Rupert Sanders, j’attends de voir son prochain film maintenant 🙂

Des bémols ? Pas beaucoup plus que ce qui a déjà été dit, peut être, juste ceci: le Merveilleux dans le film, même si j’ai aimé, j’ai trouvé que cela tombait un peu bizarrement ? Comment ? Quel sens donner à tout ça ? Mais ce n’est qu’un détail.

Sinon, je l’ai vu en VF, et je pense que je le reverrai en VO pour avoir les vraies intonations des personnages.

Là où je dis NON, c’est qu’une suite est annoncée, voire même une trilogie ! Franchement, si c’est pour nous faire le coup d’une histoire d’amour, je refuse l’idée. J’attendrai donc de lire le synopsis de ce volet supplémentaire avant de me décider sur la possibilité d’aller ou non le voir au cinéma.

Si vous voulez un autre avis très complet sur le film, je vous encourage à aller lire le billet de Dame Coquelicote sur Sans Grand Intérêt, avec qui je partage pas mal de points de vue sur ce film 🙂


Les sorties cinéma attendues #2

C’est bientôt la fin du mois et donc sur le blog c’est l’occasion de faire le point sur les films qui vont sortir en JUIN qui me tentent et que je pense aller voir !

Et peut être que ce billet vous permettra de découvrir un ou deux films dont vous n’aviez pas encore entendu parler.

D’abord, petit bilan de mai : 7 films présentés, 4 vus (Dark Shadows, Dépression et des potes, Moonrise Kingdom et Sea, no Sex & Sun) , 2 qui seront vus fin du mois ou le mois prochain (Prometheus, Men In Black III) , le seul pas vu est « la cabane dans les bois » parce que je n’ai pas trouvé de ciné où c’était projeté. En plus, j’ai vu Battleship et je dois aller en voir un demain soir avec mon amie Sophie mais on a pas encore décidé quoi. Dans l’ensemble, un bon mois ciné !

Le premier film de JUIN qui me tente est BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR de Rupert Sanders avec Kristen Stewart, Charlize Theron, Chris Hemsworth,…

Sortie prévue le 13 juin 2012!!

Dans une réécriture du conte des frères Grimm, le chasseur supposé tuer Blanche-Neige dans les bois devient son protecteur et son mentor afin de vaincre la Reine maléfique.

Ce film me tente beaucoup car il a l’air assez sombre et les effets spéciaux ont l’air super bien fait ! J’aime bien pour ma part Charlize Theron, je trouve jusque là, que ça peut être une méchante reine crédible. Je n’ai encore jamais vu un film avec Kristen Stewart, du coup, je vais découvrir son jeu d’actrice…

Et ça sera l’occasion de comparer juste un peu les styles avec Blanche-Neige (Mirror, Mirror) sorti en avril.

Ensuite j’attends : BEL AMI de Declan Donnellan et Nick Ormerod avec Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas, Christina Ricci, Colm Meaney,…

Bel Ami est l’adaptation du célèbre roman de Guy de Maupassant, publié en 1885.

Sortie prévue le 27 juin 2012.

A Paris, à la fin du XIXe siècle, Georges Duroy, jeune homme ambitieux, est déterminé à se hisser au sommet d’une société qui le fascine. Des mansardes miteuses aux salons les plus luxueux, usant de son charme et de son intelligence pour passer de la pauvreté à la richesse, il quitte les bras d’une prostituée pour ceux des femmes les plus influentes de la capitale. Dans un univers où la politique et les médias mènent une lutte d’influence acharnée, à une époque où le sexe est synonyme de pouvoir et la célébrité une obsession, Georges Duroy ne reculera devant rien pour réussir.

Je l’avoue je n’ai pas lu Bel Ami de Maupassant. Je n’y vais donc pas pour comparer avec le roman. J’ai beaucoup de mal avec les classiques même si on peut être agréablement surpris. Donc, je verrais si l’hsitoire du film me plait et peut être qu’après, Bel Ami arrivera dans ma PAL. Moi, j’aime Uma Thurman et Kristin Scott Thomas, du coup, ça ne devrait pas me demander un trop gros effort de le voir ! Et je n’ai pas vu Robert Pattinson dans un film depuis Harry Potter donc ça devrait aller.

[Oui, je n’ai pas vu les Twilight et d’ailleurs je ne les ai pas lu non plus, voilà c’est dit!]

Restons dans les adaptations de contes : si je peux j’irai bien faire FAUST d’Alexander Sokurov avec Johannes Zeiler, Anton Adasinskiy, Isolda Dychauk, Georg Friedrich, Hanna Schygulla,…

D’après Goethe, sortie le 20 juin 2012.

Librement inspiré de l’histoire de Goethe, Alexandre Sokourov réinterprète radicalement le mythe. Faust est un penseur, un rebelle et un pionnier, mais aussi un homme anonyme fait de chair et de sang conduit par la luxure, la cupidité et les impulsions.

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas très culture allemande, voire pas du tout et je ne connais rien à Goethe, et donc rien de Faust. Mais j’aime découvrir et je ne serai pas contre voir ce film qui a remporté le Lion d’Or lors de la 68e Mostra de Venise. Il restera à voir s’il est projeté dans une salle du coin.

Ensuite toujours très littéraire : L’OMBRE DU MAL de James McTeigue avec John Cusack, Luke Evans, Alice Eve,…

Quand John Cusack est Edgar Allan Poe … Sortie le 20 juin 2012.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Edgar Allan Poe n’aurait jamais imaginé qu’un de ses « admirateurs » serait assez fou pour recréer les horribles crimes nés de ses délires littéraires ; assez pervers pour l’obliger à devenir son biographe et à narrer par le menu ses sanglants exploits, mis en scène avec une précision diabolique ; assez cruel pour lui enlever la femme de sa vie et l’ensevelir en lui laissant tout juste quelques heures pour la sauver… Pour un écrivain, rien n’est plus troublant que de voir ses fictions prises au pied de la lettre, et ses personnages de fiction s’incarner dans le monde réel. Mais pour l’auteur des « Histoires extraordinaires », l’enjeu est de retrouver au plus vite son « double » démoniaque pour éviter de sombrer lui-même dans une folie sans retour…

Depuis Twixt de Copolla, j’ai envie de connaitre un peu plus Edgar Allan Poe, je n’ai pas encore eu la possibilité de me pencher sur ses écrits, alors pourquoi pas le retrouver au travers d’un thriller qui a l’air pas mal du tout !

Ensuite peut être que je me laisserais tenter par 2 comédies françaises :

Un bonheur n’arrive jamais seul de James Huth avec Sophie Marceau, François Berléand et Gad Elmaleh,…

Sortie prévue le 27 juin 2012.

Sacha aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles.
Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt.
Charlotte a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer.
Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour.
Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble…
Ils sont faits l’un pour l’autre.

ça fait longtemps que je n’ai pas vu une vraie comédie romantique française (la dernière c’est l’Arnacoeur) et la bande annonce m’a fait sourire, certaines scènes ont l’air pas mal. A voir si l’ensemble du film est bien  ou plus que bien.

Et Arrête de pleurer Pénélope de et avec  Corinne Puget et Juliette Arnaud.

Sortie prévue l 6 juin 2012.

Chloé, Léonie et Pénélope, trois amies d’enfance qui se sont perdues de vue depuis de nombreuses années, sont convoquées chez le notaire.
La tante de Chloé, chez qui elles avaient l’habitude de passer leurs vacances d’été, leur a légué à toutes les trois sa maison à la campagne. Encouragées par Chloé, elles décident de partir un week-end pour vider la maison afin de la vendre.
Une fois sur place, les souvenirs refont surface. Entre règlements de comptes, vieux secrets à moitié oubliés et fous rires, les filles s’apprêtent à passer un très très long weekend…

J’avais bien aimé la pièce, vraiment très drôle. A voir si l’adaptation d’une histoire avec les mêmes personnages peut être aussi drôle 🙂

Puis ça fait beaucoup mais deux films d’animation sortent également en juin : L’AGE DE GLACE 4 et MADAGASCAR 3

Pourquoi s’arrêter quand on peut faire des suites, des suites de suites etc. !!!

L’âge de glace : La dérive des continents (que j’irai voir s’il y a une séance en pas 3D) de Steve Martino et Mike Thurmeier.

Sortie prévue le 27 juin 2012.

Alors mystère quand au synopsis sur le net … pourtant euh il y a bien une bande annonce non ? Bref… On ne sait pas non plus si les voix habituelles françaises reprennent le doublage de ce 4ème opus. J’espère parce que sinon, je doute d’y aller… Déjà la 3D me bloque mais si en plus, y a pas le fun de l’ambiance des 3 d’avant…

Madagasacar  : Bons Baisers D’Europe de Eric Darnell, Tom McGrath, Conrad Vernon

Sortie prévue le 6 juin 2012.

De retour d’Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Autant dire qu’ils sont prêts à tout pour y parvenir ! Alors que King Julian, Maurice et les Pingouins se joignent à eux, leur nouvelle expédition rocambolesque les conduit en Europe où ils trouvent la couverture idéale : un cirque ambulant dont ils deviennent les héros – façon Madagascar bien sûr !

Je suis pas convaincue, convaincue, mais peut être que rien pour les pingouins, j’irai 😀 et en pas 3D uniquement.

En tout cas, on retrouve les voix habituelles françaises, ça c’est cool !

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en juin ?