Les sorties cinéma attendues #37

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, comme d’habitude un petit bilan, en mai j’ai vu : Avengers 2, Les jardins du roi, my old lady, Mad Max : Fury Road et A la poursuite de Demain.

Quels sont les films qui sortent en juin que je pourrais aller voir :

LOIN DE LA FOULE DECHAINEE de Thomas Vinterberg avec Carey Mulligan, Juno Temple, Michael Sheen, Matthias Schoenaerts,…

         loin de

Sortie le 3 juin

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.


S’il est diffusé ^^

JURASSIC WORLD de Colin Trevorrow avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Ty Simpkins,…

 jurassic

Sortie le 10 juin

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.


Euh, ça va encore être bourrée de grosses ficelles mais bon

VICE VERSA  de Pete Docter avec Amy Poehler, Mindy Kaling, Bill Hader,…

vice versa

Sortie le 17 juin

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…


S’il est encore à l’affiche quand je reviendrais de congés

SPY  de  Paul Feig avec Melissa McCarthy, Jason Statham, Jude Law,…

spy

Sortie le 17 juin

Susan Cooper est une modeste et discrète analyste au siège de la CIA. Héroïne méconnue, elle assiste à distance l’un des meilleurs espions de l’agence, Bradley Fine, dans ses missions les plus périlleuses. Lorsque Fine disparaît et que la couverture d’un autre agent est compromise, Susan se porte volontaire pour infiltrer le redoutable univers des marchands d’armes et tenter d’éviter une attaque nucléaire…


Pour rire un peu

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en juin!?

(Résumé by Allociné)

Publicités

La grande déesse de fer de la Miséricorde (Achab était amoureux) de Justine Niogret

reines-et-dragons-c1

Depuis 2009, les Éditions Mnémos publient en partenariat avec le festival, les Imaginales d’Epinal une anthologie annuelle de Fantasy.

Après Rois & Capitaines, Magiciennes & Sorciers et Victimes & Bourreaux, toutes trois dirigées par Stéphanie Nicot, anthologiste et directrice artistique du festival, l’édition 2012 sera co-dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust.

 Quatrième de couverture:

« LES AILES IMMENSES. LE CORPS VASTE. La tête cornue et mobile au bout du cou. Et ces plaques d’écailles d’un bleu noir. La reine Ayline aurait pu défaillir si elle n’avait connu une succession d’épreuves, si elle n’avait été ballotée d’un cauchemar à l’autre. Son cœur était celui d’une guerrière : il n’était pas invincible mais il ne cesserait de battre qu’au prix d’une défense farouche. Elle sortit son glaive du fourreau ; il lui sembla dérisoire face a la puissance du monstre qui se percha sur l’édifice, ailes toujours déployées. »

Réalisée en partenariat avec les Imaginales le festival d’Epinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, l’anthologie Reines et Dragons s’inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, de Magiciennes et Sorciers et de Victimes et Bourreaux, saluée par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de Fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF).

D’un univers à l’autre, de l’exaltation aventureuse à la retenue intimiste, tout l’éventail de la Fantasy se déploie, porté par sa créature la plus légendaire et par sa figure la plus complexe. Drégongeon et son Elfrie, Chuchoteurs du dragon, Reines protectrices ou vengeresses, Soeurs de la Tarasque, Eveilleuse entre deux mondes, Déesses aux deux visages : vivez les frissons de l’épopée et de l’émotion, assistez à la confrontation de ces Reines et Dragons !

AUTEURS Pierre Bordage Charlotte Bousquet Nathalie Dau Anne Fakhouri Mélanie Fazi Mathieu Gaborit Thomas Geha Vincent Gessler Justine Niogret Chantal Robillard Adrien Tomas Erik Wietzel

Très impliqués dans l’équipe d’animation depuis la création, en 2002, du festival Imaginales, Sylvie Miller et Lionel Davoust y traduisent les propos des invités étrangers ou y assurent la modération des tables rondes. Tous deux écrivains et traducteurs, ils œuvrent depuis de nombreuses années dans le domaine des littératures de l’imaginaire, ayant notamment, pour elle, dirigé plusieurs anthologies et, pour lui, assuré la direction de la revue Asphodale.

L’auteur

Justine Niogret est une romancière française mêlant fantastique et historique dans ses romans. Elle vit en Bretagne, à deux pas de la forêt de Brocéliande. Amoureuse de la fantasy et du Moyen Âge, l’auteur approfondit ses connaissances romanesques et théoriques en pratiquant la forge et l’équitation.
Après quelques nouvelles, dont « Un chant d’Été », sélectionnée pour le Prix Imaginales en 2005, elle publie « Chien du Heaume », son premier roman, qui remportera le Grand Prix de l’Imaginaire du meilleur roman francophone en 2010.
Son second roman « Mordre le bouclier » remporte lui aussi un grand succès. Son troisième roman, « Gueule de truie », récit post-apocalyptique est sorti en 2013 aux éditions Critic.
Elle sort en 2013 « Mordred » et « Cœurs de rouille ».
Mon avis

Reine est semble-t-il une jeune fille passionnée, poursuivant un but peu commun. Assise devant l’océan, sur la jetée, elle attend, les yeux rougis, par la tristesse ? par le froid ? Car elle se trouve au bout du monde là où les neiges sont éternelles. Avec pour seule compagnie un dragon blanc portant béret et un lance-tartiness.

Reine appâte des baleines avec ses tartines. Des tartines spéciales à la fois alimentaire et sentimentale. Mais elle n’arrive qu’à faire venir que de petites baleines. Reine cherche les grandes baleines et elle a peur qu’elles aient toutes disparues.

J’avoue cette nouvelle est spéciale. La première phrase donne le ton de la nouvelle, du moins du style de l’auteur. Cash et direct. Ici vous aurez droit à des putains et un style « parlé », avec des on, sans les négations, etc. Ecriture qui si je me rappelle ce que m’en ont dit les copines, correspond à celui de l’auteur. Au début, c’est étrange puis on s’y fait ^^

Le récit est assez troublant… « onirique », mélange de féérie et de réel. Dragon, béret, tartine et chocolat chaud.

Par contre, je dois le reconnaitre, je ne sais pas quoi en penser, je pense déjà que je ne m’en souviendrai peut-être pas dans quelques semaines ou quelques mois. Ensuite, il me faudrait une explication de texte, parce que je vois bien qu’il y a quelque chose de sous entendu, de sous jacent, de plus profond dans cette nouvelle mais je n’ai pas les clés pour la comprendre. Le « délire » de Reine et son obsession doivent traduire quelques chose mais je n’ai pas compris quoi. A la rigueur, je peux n’imaginer plus et me faire ma propre idée, développer une théorie sur l’histoire mais impossible de savoir si cela sert à quelque chose.

J’aurai l’occasion de retrouver Justine Niogret dans Cœur de rouille, j’espère comprendre plus de quoi il retourne 😉

logo

Les avis des membres de la LC

Marie et Anne :

Nyxx :

Fanny :

Dionysos :

Top Ten Tuesday #166

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Les 10 livres que vous aimeriez prendre dans votre sac de plage cet été
OU
Les 10 livres à lire sur la plage

 phénoménaleenoch

couv65818234austenland

frisson fièvre rouge

l-epreuve,-tome-2---la-terre-brulee-4428953 Frankia-2-682x1024

appel coucou 221163

A moins que quelqu’un réussisse à allonger les journées, ça sent la mission impossible 😦

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 livres de X genre à lire pour ceux qui lisent d’autres genres.
Par exemple : vous choisissez les 10 livres de science-fiction à lire pour ceux qui lisent d’autres genres. Puis dans votre article, vous pouvez le séparer avec par exemple : pour ceux qui lisent des romances, pour ceux qui lisent des dystopies, du contemporain, du policier…

 N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

C’est lundi, que lisez-vous ? #166

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai mis en pause Underground d’Haruki Murakami

undergroung

et j’ai continué une bêta lecture ❤

J’ai lu La pelote d’épingles de Cécile G Cortes

la-pelote-d-epingles

et j’ai commencé L’héritage des Rois-passeurs de Manon Fargetton

héritage

Que vais-je lire cette semaine ?

je continue ma bêta lecture

et

 L’héritage des Rois-passeurs de Manon Fargetton

héritage

et j’essaierai peut-être de lire quelques pages d’un autre livre de la PAL Imaginales mais avec le festival jeudi/vendredi/samedi et dimanche, ça va être compliqué 😉

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A voir dans ma PAL mais certainement un de ceux là :

evendeadthings

l-epreuve,-tome-2---la-terre-brulee-4428953

CVT_La-derniere-terre--Tome-2--Des-certitudes_5138

Et vous que lisez-vous ?

In My MailBox #136

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Voici la réception de la semaine ! L’héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton ^^ Merci Bragelonne et Babelio !

11350542_10153410762335774_3748349558782644871_n

Et vous, quoi de beau dans votre BAL cette semaine ?

Rédemption de Bérengère Rousseau

redemption

Editions du Riez, 304 pages, 16€90

4ème de couverture

Quand un vieux médaillon et quelques documents anciens révèlent à Noâm les soupçons de collaboration qui pèsent sur son arrière-grand-père, son monde bascule. Comment accepter et vivre avec cette honte ? Il veut comprendre. Avec son meilleur ami, il se rend au Château de Noisy, là où son aïeul fut aperçu pour la dernière fois.

Sur place, ils sont victimes d’un éboulement. Ils se réveillent en 1944 à la veille de la Bataille des Ardennes. Noâm voit là l’occasion de restaurer l’honneur de sa famille, au risque de changer le cours de l’Histoire. Et si, justement, celle-ci avait déjà changé ?

Résumé

En Belgique, Noâm, pourtant passionné d’histoire, fait des études de psychologie à Mons. Il aurait pu partir étudier avec Lucas, son meilleur ami, mais il a préféré rester auprès de son père, Élie antiquaire. Un jour, ce dernier ramène, en plus des commandes pour ses clients, des papiers et documents liés à leur histoire familiale. Noâm va alors découvrir que son arrière-grand père Félicien s’appelait Noâm comme lui et qu’il a été amené à collaborer pendant la seconde guerre mondiale. Pour Noâm, c’est le choc. Il ne comprend pas qu’on puisse passer de résistant à collabo. Il a beaucoup de mal à encaisser l’information. Il en parle à Lucas et décide de se rendre au château de Noisy, là où Félicien a été vu pour la dernière fois afin de peut-être comprendre… Mais, là bas, Noâm et Lucas vont vivre un étrange phénomène…

Mon avis

Noâm est un jeune homme discret, qui a préféré faire une croix sur les études qui lui plaisait, pour rester étudier dans la ville de son père afin de l’aider et de le soutenir. Son meilleur ami Lucas lui fait souvent remarquer qu’il passe à côté de sa vie. Pourtant, Noâm ne se voit pas s’éloigner de son unique parent.

Quand Noâm découvre que son père Élie et son grand-père lui ont caché la vérité sur son arrière-grand-père Félicien, il en est profondément bouleversé. Cette figure paternelle qu’il a toujours vu comme un résistant était donc fausse? Pour des raisons, que Noâm a du mal à comprendre, Félicien s’est retrouvé à devoir collaborer avec l’ennemi pendant la seconde guerre mondiale. Avec les papiers et photos que découvre Noâm, Élie lui présente une médaille, un bijou de famille, placé dans un écrin présentant d’une croix gammée. Étrangement, depuis la découverte de ce secret de famille, Noâm ne quitte plus le médaillon. De plus en plus fréquemment, il est pris de migraine et fait d’étranges rêves où une petite fille tente d’échapper aux Allemands. Il comprend vite que ses rêves se passent dans la forêt proche du château de Noisy.

Noâm se confie à Lucas. Il lui fait part de sa décision de se rendre au château qui apparait dans ses rêves et de faire des recherches. Peut-être pourra-t-il en découvrir plus sur son aïeul ? Mais le château tombe en ruine et est dangereux. Lucas refuse de le laisser partir seul et l’accompagne donc. Mais là-bas, ils vont être victimes d’un éboulement d’une partie de la structure du château. A leur réveil, ils reconnaissent difficilement les lieux tant la demeure ne présente plus son aspect délabré. Ils tombent alors sur une jeune fille qui va les aider.  Cependant, Noâm est depuis son réveil sujet à des crises de plus en plus violent, il semble affaibli. Sur le chemin vers le village, Lucas et Noâm en découvrent suffisamment pour comprendre qu’ils ne sont plus en 2014 mais bien 70 ans en arrière. En 1944 ! Que s’est-il passé ? Que vont découvrir les deux jeunes hommes ? Et si leur présence changeait le coup des événements ?

Noâm est un personnage complexe. J’avoue avoir eu un peu de mal à le cerner. Il a l’air calme et posé mais je l’ai trouvé aussi impulsif et borné. Il a du mal à encaisser la découverte de la trahison de son arrière-grand-père. Et il veut comprendre. Savoir si les objets, indices que son père lui a montré sont authentiques ou s’ils peuvent avoir mal interpréter les apparences. Noâm est comme torturé et il doit agir. Mais que faire ? Comment avoir des réponses quand 70 ans sont passés ? Obsédé par tout ça, il se rend au château de Noisy. Et se retrouve avec Lucas propulsé 70 ans en arrière en pleine guerre. Là bas, dans une époque différente de la sienne, il va devoir faire des choix et les assumer. Lucas lui est le complémentaire de Noâm. Il est curieux et téméraire. Il est celui sur qui Noâm peut compter et lui permet un équilibre. Leur amitié est sincère et j’ai beaucoup aimé la complicité de ces deux personnages.

L’histoire est originale et prenante. J’avais vraiment envie de savoir comment ils étaient arrivés là, ce qu’ils allaient faire. L’auteur ne va pas ménager son lecteur et ses personnages. Parce que les actions de Noâm auront des conséquences. Je vous laisse en découvrir lesquelles et leur ampleur. De plus, on sent le travail de recherches de l’auteur sur le lieu, la période, l’occupation allemande. Une véritable atmosphère ressort du roman. Une crispation, une tension. Et bien sur le sujet choisi est plutôt dramatique, émotionnel. Je lis assez peu d’histoire sur cette période. Sur la guerre en général. Je suis plutôt hypersensible. Ici, il y a beaucoup d’émotions, on ressent l’horreur de la guerre mais le format, environ 300 pages, m’a convaincue que je pourrais tenir la distance. Et puis, c’est détaillé ce qu’il faut, sans pathos, sans leçon de moral mais tout en restant ancré dans la réalité de la guerre. Il y a, du reste, une véritable réflexion sur la résistance, la collaboration, le rôle de chacun. Sur les choix, sur ce qu’on pense être, ce qu’on pense pouvoir faire et sur ce qu’il en est réellement. Il n’est plus si évident de bien ou mal agir quand on est confronter à des situations épineuses, douloureuses ou désespérées.

J’ai beaucoup apprécié la théorie développée par l’auteur pour le voyage dans le temps. Elle développe une des hypothèse la plus crédible si on pouvait voyager dans le temps. Je vous laisse la découvrir. J’ai aimé aussi l’action dans le pays de l’auteur, dans les Ardennes belges. Et ce château qui fait froid dans le dos, menacer d’être rasé, en piteux état, où  des photographes prennent des risques pour des clichés empreints d’une ambiance étrange, sombre et pourtant envoutante.

Château MirandaCouloirnoisy

Malgré toutes les qualités de l’ouvrage,  j’ai quand même eu un peu de mal pendant ma lecture. Avoir des personnages qui se prénomment de la même façon, m’a parfois perdue. Je ne savais plus si j’étais avec le jeune homme ou son aïeul. J’ai aussi eu l’impression, toute personnelle, que parfois l’auteur avait des idées en tête mais que tout n’avait pas été écrit. Il m’a manqué des transitions pour rendre le récit plus fluide.  Comme une impression que ça allait trop vite et qu’on avait pas toujours tous les détails. J’ai aussi relevé de légères incohérences mais peut-être sont-elles dues à la complexité du voyage dans le temps, du coup, elles s’expliqueraient ^^

Le bilan est toutefois positif ! Le thème, l’atmosphère, les personnages sont les atouts de ce roman. La fin est surprenante, je ne m’y attendais pas. Fort par le thème et l’époque, le lecteur en sort marqué. La trame et l’histoire surpassent les petits défauts relevés. Même si c’est parfois dur, tous ces éléments font que j’ai passé un bon moment de lecture avec Rédemption. Ces éléments, et les questions que l’on se pose tout le long du roman: « qu’est-ce que j’aurais fait ? » « Comment aurais-je réagit ? » Mais aussi « vont-ils réussir à rentrer chez eux ? » Et encore « quelles sont les conséquences de nos actes ? Et si chaque parole, chaque geste, chaque action, pouvaient changer une vie ? Plusieurs ? Le Monde ? »
Je vous dirai juste que le titre du roman a été bien choisi et je vous recommande cette lecture d’une auteur à surveiller.

Top Ten Tuesday #165

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Thème libre

Les 10 livres de ma PAL Imaginales que je n’aurai pas le temps de lire avant l’événement

meme pas mort metamorphoses les-outrepasseurs,-tome-2---la-reine-des-neiges-449249 CVT_La-derniere-terre--Tome-2--Des-certitudes_5138 victorian-fantasy,-tome-1---dentelle-et-necromancie-466480 evendeadthingshéritageFrankia-2-682x1024trolls-et-legendes---l-anthologie-officielle-595113-250-400pacte obscur

A moins que quelqu’un réussisse à allonger les journées, ça sent la mission impossible 😦

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 livres que vous aimeriez prendre dans votre sac de plage cet été
OU
Les 10 livres à lire sur la plage

 N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂