Hunger Games : La révolte de Suzanne Collins

hunger_games_3

Pocket jeunesse, 18,15€, 417 pages

Comme il s’agit du tome 3, cet article contiendra très probablement des spoilers, si vous n’avez pas encore entamé cette trilogie, je vous propose de relire mon avis sur le tome 1. Et si vous voulez, vous pouvez retrouver aussi mon avis sur le tome 2.

4ème de couverture

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu’elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n’est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

Résumé

Après avoir été extraite de l’arène des 75ème Hunger Games par un hovercraft, Katniss se retrouve dans le District 13, le district soit disant éradiquer de Panem par le Capitol lors de la guerre des Districts. Le rébellion y tient son quartier général sous les ordres de la commandante du district : Coin. Katniss se retrouve là-bas amochée mais en vie. Tout le monde attend d’elle qu’elle devienne le symbole de la résistance, qu’elle incarne le Geai Moqueur mais elle n’accepte pas que tout le monde se serve d’elle et lui mente. Au District 13, elle retrouve sa famille et Gale. Alors que de son côté Peeta est aux mains du Capitole. Que va choisir Katniss ? Comment la rébellion va-t-elle passer à l’action ? Qu’adviendra-t-il de Peeta ?

Mon avis

Pas un coup de coeur mais presque !

Juste après avoir dévoré le tome 2, j’ai enchainé avec le 3ème (bien qu’on puisse attendre je pense, moi j’avais envie de tout savoir tout de suite!). Et j’ai pris mon temps, tant je ne voulais pas quitter Katniss, Gale et Peeta.

C’est difficile de mettre des mots sur la lecture, ça va spoiler un peu (mais j’essaie d’éviter au max), c’est pas facile, je vous préviens, j’ai du mal à coordonner ce que je voulais dire, j’ai du mal à dissocier les deux tomes en plus et le billet risque d’être un peu décousu et de ne pas refléter à 100% ce que j’aimerai en dire (parce qu’on peut pas parler de tout).

L’action reprend là où s’arrête le tome 2, c’est pour ça, qu’il est conseillé d’avoir le tome 3 sous la main ! Katniss a été extraite de l’arène par la rébellion et elle comprend qu’elle n’a été qu’un pion manipulé, par la résistance. Sous couvert qu’elle ne devait rien savoir si elle devait tombé entre les mains de Snow, on lui a caché le plan d’action des rebelles, un plan qui est en cours depuis pas mal de temps déjà. Mais c’est plutôt parce que Katniss n’en fait qu’à sa tête que la rébellion lui a caché les choses. Au district 13, Katniss retrouve sa soeur et sa mère et découvre que le district 12  a été complètement anéanti par les troupes du Capitole. Beaucoup de personnes sont mortes, et Katniss s’en sent responsable. La fin surprenante et inattendue des 75ème Hunger Games, a plongé Panem dans une guerre désormais déclarée. Beaucoup de districts se sont soulevés, beaucoup de monde se bat contre les Pacificateurs et le Capitole mais pas toujours à armes égales.

Comme pour les deux tomes précédents, on vit les événements du point de vue de Katniss, on sent comme dans le tome 2, qu’elle découvre les vraies ficelles qui sont tirées, qu’elle doute, qu’elle est perdue. Quand elle comprend que les gens qui lui sont proches lui ont menti, elle est fragilisée et agit n’importe comment et a le sentiment de devenir folle. J’ai encore plus apprécié ce personnage, qui s’étoffe de tome en tome. Moi, je trouve son comportement parfois extrême mais souvent assez juste. Elle se sent trahie, puis elle doit faire fasse à des choix alors qu’elle ne contrôle plus son destin, ce sont les autres qui influencent ses choix, qui tirent les ficelles et forcément, elle ne sait plus quoi faire. Elle a du mal à accorder sa confiance et ne sait plus vraiment à qui se confier. Pas facile en plus de rester maitresse de soi-même quand tous les repères et ceux à quoi ou qui vous tenez sont en danger ou mort. Katniss évolue, traverse des crises, se révolte, essaie de tirer son épingle du jeu et tente de se raccrocher à ce qu’elle peut. Un élément déclencheur va la pousser à agir, à sortir de sa léthargie post-jeux de la faim.

On va suivre Katniss à travers d’autres districts, on va découvrir comment fonctionne la résistance, quels sont ses moyens, qui en fait parti, comment les gens vivent dans le district 13, … On ne va pas découvrir que des choses positives, le district 13 comme ailleurs, n’est pas le monde des bisounours, et Katniss va l’apprendre à ses dépends. C’est un personnage plus complexe que le laissait entrevoir le 1er tome, loin d’être froide finalement. Pour elle, tout n’est pas tout blanc ou tout noir, c’est un personnage très nuancé, avec une palettée d’émotions et de sentiments assez riches qui la rendent attachante (alors qu’elle a de base un fort potentiel tête à claque) et crédible. Le personnage le plus creusé de la trilogie.

Le personnage de Gale va s’étoffer un peu et prendre un peu d’ampleur, comme Peeta n’est plus là, Katniss se rapproche de lui mais certaines choses se passent qui compliquent leur relation mal définie. Toutefois, je peux le dire maintenant, ce n’est pas mon personnage masculin préféré, il est peut-être pas assez exploité dans ce tome alors qu’on a du potentiel puisqu’il se révèle très doué pour l’art de la guerre. On en apprend plus sur Haymitch, sur Finnick et sur pas mal de personnages du tome 2. On comprend comment l’auteure a distillé dans les tomes précédents les indices pour construire ensuite son tome 3, pour la finalité de son histoire.

Ce tome est très différent des deux premiers qui du point de vue action se ressembaient un peu. J’ai adoré ce tome, car c’est vraiment l’action (par là je n’entends pas forcément des combats), la trame qui se met en place. Tout se qui s’est passé avant prend là sa finalité, on comprend les stratégies des uns et des autres, on découvre la vraie personnalité de certains personnages, on avance dans la lutte entre les districts et le Capitole et on attend (en tout cas moi) fébrilement le dénouement. Même si on finit par se douter un peu de ce qu’il va se passer, certains autres aspects restent surprenants, certains personnages sont très antipathiques, plus on avance dans la lecture plus on les déteste. Et a contrario on s’attache de plus en plus à Katniss qui oscille entre force et fragilité.  On voit disparaitre des personnages et certaines circonstances prennent aux tripes. La dernière surtout qui pour moi sert à briser Katniss au point qu’elle n’oserait plus rien entreprendre, mais c’est sans compter que cela va décupler sa rage, et qu’elle fait ce qu’elle fait à la fin. D’autres pertes sont moins intenses parce qu’elles surviennent à une telle vitesse qu’on a pas le temps de s’en rendre compte (comme dans le tome 2, quand un de mes persos préférés disparait, ça va vite et on n’a pas le temps de  s’attrister) alors finalement à quoi servent ces morts ? Certainement, à justifier le comportement de Katniss mais parfois on se demande si c’était vraiment nécessaire.

Contrairement aux deux premiers tomes, je n’ai pas eu l’impression que ça allait trop vite, au contraire, on suit une progression, les choses se mettent en place petit à petit, et les combats / actions / dénouement ont un rythme plus crédible. Ce tome contient plus de stratégie et de suspense que les deux précédents et j’ai vraiment apprécié ça. On n’est plus dans l’horreur des jeux de la faim, qui n’atteignait qu’une parti de la population, là on est dans l’horreur de la guerre où beaucoup plus de personnes meurent, plus personne n’est à l’abri derrière son poste de télévision, ça concerne tout le monde. L’horreur des comportements humains aussi et de la lutte pour le Pouvoir.

J’ai été très touchée dans ma lecture de ce tome, j’ai ressenti plus d’émotions et je n’avais pas envie de quitter Katniss, Panem et les autres personnages. Ce tome se lit tout aussi vite que les précédents. C’est cependant peut-être un peu moins fluide (plus confus ?) plus flou dans certaines scènes, parce que les événements sont différents dans ce tome que dans la trame quasi-identiques des deux premiers. En tout cas on a toutes les réponses aux questions soulevées dans les 2 premiers livres.

Un bémol sur ce tome, quelque chose qui ne m’avait pas gênée avant, c’est que de ne suivre que Katniss, limite ce qui se passe ailleurs, on ne sait pas trop ce qu’il se passe au Capitole, ce que ressentent ou vivent certains personnages, et ça peut introduire des lacunes qu’on doit combler soi-même. Pas toujours mais parfois. Et du coup, certains personnages qui pourraient être plus creusés (je pense à Snow ou Peeta) ne le sont pas, parce que si Katniss n’a pas été mise au courant, n’a pas questionné ou n’a pas vu, et bien, le lecteur non plus ^^ Du coup, c’est dommage, concernant Peeta surtout que j’aurai aimé plus présent ou plus consistant du moins.

C’est une trilogie que je place dans mes préférées, j’ai vraiment apprécié l’ensemble de mes lectures, l’histoire globale et les personnages. Parfois, le fait que cela soit « jeunesse » ne creuse pas assez sur les détails, et atténue un peu le mauvais des personnes ou l’horreur des actions (toutefois, on ne nous épargne pas des morts et la guerre) mais peu importe, cette trilogie a su me toucher. Je ne suis pas déçue par la fin (épilogue), même si on peut s’en imaginer d’autres.

Ce tome sera adapté aussi au cinéma, en deux films (mais pourquoi, à part pour pomper un peu plus l’argent des fans ?), j’suis pas sure que ça soit utile mais bon, si c’est deux c’est deux. J’ai quand même hâte de voir ce que ça va donner, puisqu’il est plus « sombre » que les autres. Surtout, je me dis que Jennifer Lawrence va pouvoir nous montrer ce dont elle est capable tant Katniss traverse des sentiments différents, à la limite de la folie. ça va être intéressant à voir !

*******************************

ChallengeNoel-copie-1

Challenge destins de femmes

Publicités

Hunger Games : L’Embrasement de Suzanne Collins

Hunger-Games--lEmbrasement

Pocket jeunesse, 18,15€, 399 pages

Comme il s’agit du tome 2, cet article contiendra très probablement des spoilers, si vous n’avez pas encore entamé cette trilogie, je vous propose de relire mon avis sur le tome 1.

4ème de couverture

« Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s’agit surtout d’une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d’une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n’hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l’aube des Jeux de l’Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss… »

Résumé

De retour dans le District 12, on découvre que Katniss, comme Peeta, vit au Village des vainqueurs. Elle tue le temps en continuant à chasser dans les bois mais seule, depuis que Gale pour subvenir aux besoins de sa famille travaille tous les jours sauf le dimanche dans les mines de charbon. Un soir qu’elle revient chez elle, elle découvre le Président Snow dans le bureau de la maison familiale qui sollicite de sa part un entretien privé. Il la menace. Le geste de  Katniss lors de la fin des 74ème Hunger Games, dans l’arène, qui a exceptionnellement permis la victoire de deux tributs, risque d’attiser une révolte et Snow ne peut se le permettre. Il lui intime donc l’ordre de continuer à faire croire à tout Panem à son idylle avec Peeta, à la sincérité de leurs sentiments et va même jusqu’à les fiancer. La Tournée de la victoire, durant laquelle le duo va devoir traverser les Districts et le Capitole, ne va pas être simple. C’est à peine si Peeta et Katniss se sont adressés la parole depuis leur retour au District 12 mais devant les caméras, ils devront donner le change. Ils découvriront que les choses sont en train de changer dans Panem, sans oublier que les 75ème Jeux de la Faim verront une nouvelle Expiation (tous les 25 ans), qui risque de les marquer fortement …

Mon avis

Une excellent lecture !

Je voulais absolument lire ce tome 2 avant de voir trop de photos issus du film en cours ou de promotion. Afin de me faire moi même mon idée des événements et ma propre vision des personnages. Je suis ravie de retrouver Katniss, Peeta, Gale et les autres.

L’action reprend quelques semaines après la fin des 74ème Hunger Games. On est tout de suite replongé dans l’intrigue par l’intervention du Président Snow. Le sentiment que certaines choses se trament et qu’une rébellion des districts est possible s’accentue. Le tome se découpe en 3 parties de nouveau et dans la première, il faut reconnaitre qu’il ne se passe pas grand chose. C’est la tournée de la Victoire, Katniss doit faire croire à tout le monde qu’elle est amoureuse de Peeta, prête à l’épouser même. Mais à travers les districts on sent se lever un vent de rébellion.

On vit de nouveau les événements du point de vue de Katniss, on sent comme tous les événements s’imposent à elle, elle est perdue et ne sait pas vraiment ce qu’elle veut, fuir à la fin de la Tournée ou peut-être prendre part au soulèvement de son district, si ce dernier le peut, mais une révolte est-elle possible ? Une chose est sure, elle ne contrôle plus sa vie et ça ne lui convient pas du tout (comme on la comprend!). Bizarrement, d’habitude les héroïnes qui doutent, ne savent pas, avance d’un pas, recule de deux, ça me saoule rapidement et dans le tome 1, je me souviens que j’aurais bien donner deux/trois claques à Katniss, là on sent tellement que les choses lui échappent, qu’elle n’est qu’un pion dans les Jeux etc., qu’on ne peut que comprendre son attitude. Le personnage a beaucoup évolué et on s’attache encore plus à elle. Et contrairement au Tome 1, où elle n’exprimait pas plus que ça, ici, on découvre toute une palette de sentiments, elle les ressent, on les partage avec elle, et elle les exprime à haute voix quand c’est possible : joie, douleur, soulagement, peine, indécision, frustration, haine, … Une évolution très bien maitrisée, après ce qu’elle a subit lors des Jeux, c’est normal que ça ne la laisse pas indifférente. Mais surtout, certaines choses arrivent et elle commence à comprendre les conséquences de sa réaction dans l’arène, progressivement elle quitte son point de vue égoïste pour se mettre à la place des autres habitants de Panem.

Il n’y a pas que Katniss qui évolue, les choses font que certains personnages vont devoir s’adapter et on les découvre plus. Ainsi, on apprend plus de chose dans ce tome sur Gale, sa relation avec Katniss qui évolue ; Peeta aussi a souffert des Hunger Games, on va découvrir comment il exorcise ses démons, on va en découvrir plus sur ses sentiments pour Katniss, des stratégies se mettent en place,… J’aime beaucoup ces deux personnages masculins, finalement très différents l’un de l’autre mais qui apportent tous les deux quelque chose, de la force, du soutien à Katniss.

La vie continuant, Panem s’apprête à organiser les 75ème Hunger Games, et donc on retrouvera à nouveau les Jeux et son envers du décor, la préparation des tributs, les alliances, l’entrainement,… Même si je me suis doutée de ce qu’il allait se passer, notamment la règle de la 3ème Expiration, qui est une évidence, je me suis laissée prendre par les événements des parties 2 et 3 du tome. Et je ne m’attendais pas à certaines stratégies, certains retournements de situation, même si avec le recul, tout ça est assez logique. Je conseille à qui peut de les lire avant les films ou de se faire spoiler parce que découvrir par soi-même le déroulement de l’intrigue, ça n’a pas de prix.

L’auteur a réussi à éviter les redites et éviter de calquer sur le premier tome, les avant-jeux sont donc moins détaillés pour se concentrer sur les ressentis des tributs, leurs personnalités, …. L’arène est différente, et elle m’a beaucoup plu, peut être même plus que la première. Un bémol, le même que dans le tome 1, tout s’y passe beaucoup trop vite, les personnages comprennent trop tôt et du coup, on ne ressent pas toute l’horreur des Jeux. C’est donc un peu moins intéressant de ce côté mais on comprend pourquoi l’auteur agit ainsi, l’important cette fois n’est pas là. Un bon point, les alliances et leur véritables buts sont bien trouvés et pas si évidents à voir venir. Même si on se doute un peu de certaines choses, d’autres m’ont bien surprise. Un peu plus de stratégie et de suspense m’auraient bien plu quand même.

Même si on retrouve avec plaisir certains personnages (Cinna, Haymitch, Effie,…), on en découvre d’autres, Johanna, Finnick, … qui vont être importants pour la suite et ça permet de renouveler l’histoire, de la compléter, de la poursuivre. Le montage de l’intrigue est vraiment bien fait. Les personnages et leurs sentiments sont développés; c’est une très bonne suite.

J’ai quand-même ressenti moins d’émotions dans la lecture de ce tome (et pourtant…) mais il se lit encore plus vite et facilement que le 1er. A la fin, des questions sont posées et les réponses seront données dans le 3ème tome. D’où l’intérêt d’avoir le 3 sous le coude si rester sur votre faim n’est pas votre truc 😀 Personnellement, j’ai enchainé avec le 3ème que j’ai terminé cette semaine  !

J’ai passé un très bon moment de lecture, même si comme j’ai terminé la trilogie, je peux dire ce que ce tome n’est pas mon préféré 😉  Toutefois, je ne regrette pas d’avoir poursuivi l’aventure avec Katniss et d’avoir découvert par moi-même la suite de l’histoire, avant l’adaptation ciné, que j’attends désormais avec impatience.

*******************************

ChallengeNoel-copie-1

Challenge destins de femmes

Hunger Games de Suzanne Collins

Pocket Jeunesse, 18,15€, 379 pages

4ème de couverture

“Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…”

Résumé

Katniss Everdeen se réveille le jour de la Moisson. Elle a 16 ans et vit dans le district 12 avec sa mère et sa sœur Prim, 12 ans. Son père est mort il y a 5 ans dans la mine. Le district 12 est spécialisée dans l’extraction minière. Comme tous les matins depuis 5 ans, Katniss part en forêt chasser et trouver de quoi se nourrir et vendre pour acheter ce qui manque à elle et sa famille pour survivre. Car dans la Veine, c’est la misère et la famine le tableau quotidien des habitants. Dans les bois, elle retrouve Gale, son ami depuis quelques années avec qui elle chasse, c’est plus efficace et rassurant d’être en binôme, car cette activité est interdite et la peine encourue des plus dissuasives. Plus tard dans la matinée, dans tous les districts, tous les jeunes entre 12 et 16 ans sont réunis sur la place de la ville. C’est aujourd’hui que 2 tribus, une fille et un garçon sont désignés pour participer aux Jeux de la Faim imposé et mis en place par le Capitole pour montrer aux 12 districts de Panem qu’ils ont tout pouvoir et que la révolte n’est pas une bonne idée. Quand Prim est choisie pour être tribut, Katniss ne peut le supporter et se porte volontaire. Le garçon choisi est Peeta Mellark, le fils du boulanger. Après de brefs adieux, ils sont emmenés au Capitole, où va débuter leur entrainement et coaching. Comme la Moisson, la préparation et les jeux de la faim sont retransmises dès lors en direct dans l’ensemble du pays et le but est simple, 12 tribus, 1 seul vainqueur qui devra riche et permettra à son district d’avoir plus d’avantages et de nourriture lors de l’année…

Mon avis

Merci NyrA de me l’avoir prêté !!!!!

Je l’ai dévoré ! Je pensais trainer parce que je connaissais l’histoire pour avoir vu le film avant au cinéma et en fait non, pas du tout, je l’ai lu super vite, tellement c’était bien et que j’avais plaisir à retrouver Katniss et Peeta et surtout à en apprendre un peu plus sur l’histoire, le contexte, etc.

Le récit est fait par Katniss, du coup, par rapport au film, on a beaucoup plus de détails sur ce qu’elle ressent, comme elle vit certains événements et sa relation avec Peeta ou avec Gale. Cela m’a permit d’éclaircir quelques ombres du film. Le film est, j’ai trouvé, finalement plutôt bien fidèle au roman, sauf deux/trois détails plus sombres qui ne sont pas dans le film (ou alors je ne m’en souviens plus) et des propos donnés au producteur des Jeux de la Faim et au président de Panem qui ne sont pas dans le livre ou du moins pas explicité du tout, puisqu’on suit le récit à travers Katniss.

Mon impression qu’une révolte est possible, du moins, qu’elle commence à germer dans quels esprits, est confirmée par ma lecture. Je ne me souviens plus si c’est dit dans le film, mais j’ai été surprise de découvrir un 13ème district et d’apprendre ce qu’il lui est arrivé, et d’avoir des détails sur les technologies et avancées qui sont utilisées par le Capitole (les geais, les guêpes, les chiens,…). Cela donne encore plus de sens et de poids aux messages sur le totalitarisme et le pouvoir du Capitole sur les districts.

Comme pour le film, c’est dommage que ça soit si vite passé sur les morts et les jeux en eux-même. Est-ce que c’est parce qu’il est plus destiné à la jeunesse (à partir de 13 ans) à la base? Pour ne pas les terrifier, les horrifier? Si c’est pour ça, je comprends mais c’est vrai que parfois, je me suis dit que les émotions ne sont pas assez développées. On peut imaginer qu’on deviendrait fou ou très perturbé de devoir tuer pour survivre et j’ai trouvé que ce n’est pas vraiment indiqué (on voit bien que les survivants aux jeux ne seront plus jamais les mêmes) pas très développé, peut être dans les tomes suivants ?

De même, c’est un peu dommage que l’horreur dans les actions et le régime autoritaire du Capitole ne soit pas plus mis en lumière, on retrouve effectivement des références dans le récit mais ça manque quand même de détails sur les tenants et les aboutissants. Ce qui est bien montré par contre c’est l’omniprésence des caméras, de la Moisson au retour du vainqueur, d’apprendre que les districts sont obligés de regarder, que l’école est même arrêtée pour certains événements ayant lieu dans l’arène des Jeux,… On voit presque aussi bien que dans le film que les Jeux sont « truqués », que les organisateurs mettent en place des obstacles, des mises en scène, etc.

En ce qui concerne les personnages, j’apprécie vraiment Katniss (même si parfois, elle ne voit rien, ça m’énerve, j’avais envie de la baffer!), je trouve que la manière dont elle vit les Jeux finalement cohérente, puisqu’elle n’a peut-être pas un entrainement de fous pour les combats mais elle sait survivre dans la forêt, plus ou moins soigner, chasser, se nourrir, etc. Les détails qu’elle donne tout au long de l’histoire sont essentiels pour comprendre pourquoi elle veut et peut gagner. Et puis, elle et Peeta, montrent dans certaines de leurs attitudes qu’ils n’acceptent pas le monde dans lequel ils vivent, misère, famine, pauvreté; n’acceptent pas les tribus et les Jeux; n’acceptent pas de devenir quelqu’un d’autre…

J’ai eu les mêmes personnages préférés que dans le film : Cinna le préparateur de Katniss, dont c’est la première année et qui a explicitement demandé à s’occuper du District 12 et Haymitch Abernathy, ancien gagnant des Jeux de la Faim et coach de Katniss et Peeta pour le District 12. Ce sont vraiment des rôles forts et des personnages de caractère qui se révèlent au cours du récit et qui sont très importants.

En tout cas, c’est un très bon premier tome, bien écrit, fluide et rythmé. J’ai vraiment envie de lire la suite et de savoir comment la situation des districts va évoluer. ça n’est pas un coup de cœur parce que je trouve que la réflexion n’est toutefois pas menée assez loin et puis je connaissais l’histoire mais c’est quand même une lecture prenante, agréable et intéressante et on reste pas indifférent au sort de Katniss, Peeta et les autres tributs, voire même des habitants de tous les districts.

C’est ce genre de livre que je voudrais voir lire mes futurs ados, si un jour j’en ai.

**************************************

6ème lecture réalisée dans le cadre du Challenge  La littérature fait son cinéma (2e année) via le blog Kabaret Kulturel

Teaser Tuesday #10

Teaser Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire mis en place par MizB de Should Be Reading. N’importe qui peut participer ! Il suffit de faire ce qui suit :

  • Prenez votre lecture actuelle
  • Ouvrez une page au hasard
  • Partagez deux phrases de cette page.
  • Attention à ne pas inclure de spoilers, ne pas trop donner d’information sur l’avancé du livre, pour ne pas le dire aux futurs lecteurs.
  • Indiquez le titre et le nom de l’auteur afin que l’on sache de quel livre, les extraits sont tirés.

« Peeta Mellarck, à l’inverse, a manifestement pleuré et, curieusement, il ne semble pas chercher à s’en cacher. J e me demande si ce ne serait pas une stratégie pour les Jeux. »

page 47,  Hunger Games de Suzanne Collins, Pocket Jeunesse (page choisi par mon homme)

 N’hésitez pas à partager votre extrait en le postant directement dans les commentaires ou en donnant l’adresse URL de votre Teaser Tuesday :)

C’est lundi, que lisez-vous ? #10

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière,  j’ai fini Côté Face d’Anne Denier que m’a gentiment prêté NyrA 🙂 et j’ai commencé l’autre livre qu’elle m’a prêté (pour ne pas les lui kidnapper trop longtemps) : Hunger Games de Suzanne Collins (qui rentre en plus dans le challenge : La littérature fait son cinéma 2012) que je voulais lire depuis que j’ai vu le film au cinéma.

Que vais-je lire cette semaine ?

 Je continue Hunger Games de Suzanne Collins et je commencerai en parallème Rosa Candida d’Audur Ava Ólafsdóttir pour ma Lecture Commune avec Natiora. Le format de Rosa Candida est plus pratique pour lire dans le métro 😉

Et je vais lire des bouquins de concours !!!! Faut que je m’y mette cette semaine absolument !

Hunger Games de Suzanne Collins

« Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature… »

Que vais-je lire la semaine prochaine ?

Pas de changement par rapport à la semaine dernière, pour les lecture commune je dois lire : Rosa Candida d’Audur Ava Ólafsdóttir et Sérum saison 1, épisode 1 d’Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza

Et vous que lisez-vous ?

On My WishList #4

« On my Wishlist » est un petit rendez-vous sympa lancé à la base par Book Chick City, et repris par la belle Chica sur son blog A l’abordage de la Culture – Chica’s Booksland. Je trouve l’idée excellente ! Alors je m’y mets 🙂

Il a lieu tous les samedis et permet dans sa version originale de faire un récap’ de tous les livres que l’on voudrait désespérément ajouter à notre PAL, qu’il s’agisse de parutions récentes ou non. Le RDV français concerne UN livre qui se trouve sur notre Wishlist : votre découverte de la semaine que vous piétinez de vous acheter ou ce livre que vous voyez régulièrement sur les blogs des copinautes ou dans votre librairie, qui vous fait envie mais pour lequel vous n’avez pas encore craqué !!

****************************************************

Hunger Games de Suzanne Collins

4ème de couverture

Imaginez un lointain futur, des États-Unis dont il ne reste plus que douze districts. Imaginez que tous les ans soient organisés des Jeux de la faim, que le district vainqueur bénéficie d’un approvisionnement plus favorable en nourriture. Tout cela reste acceptable. Ce qui l’est moins, c’est la nature de ces jeux. Deux enfants de 12 à 18 ans sont tirés au sort dans chaque district et livrent combat dans l’arène. Il n’y a qu’un seul gagnant : celui qui survit… Le tout organisé comme un grand spectacle, une véritable téléréalité de l’horreur, et imposé à la population. Katniss s’est portée volontaire pour remplacer sa petite soeur tirée au sort. Elle va refuser de se plier à cette mascarade sordide. Un cycle coup de poing qui s’interroge à la fois sur le voyeurisme, les excès du pouvoir et la limite qui sépare l’humanité de la bestialité ! Hunger Games est une trilogie aussi intelligente que troublante, qui ne laisse jamais le lecteur insensible, quel que soit son âge.

Pourquoi ce livre ?

J’ai vu le film récemment et j’ai vraiment envie de voir ce que donne la lecture du livre ! Voir s’il y a plus de détails et si on voit un peu plus comment tourne la société dans laquelle ils vivent.  De plus j’aimerai bien lire les suivants pour connaitre le fin mot de l’histoire et découvrir ce qu’il va se passer! Et pour ça, il fat que je commence par le 1er !

Et puis les avis sont quasiment tous unanimes pour dire que cette trilogie vaut la peine qu’on s’y attarde ! Alors j’espère pouvoir bientôt le faire !!!

Et vous, quel est le livre que vous très envie d’avoir cette semaine ?

—————-

Les On My Wishlist de Natiora, Arwen, Serega, …

Hunger Games de Gary Ross

L’adaptation cinématographie du roman de Suzanne Collins : Hunger Games (paru en octobre 2008)

http://www.dailymotion.com/swf/video/xmde4x
Hunger Games – Bande Annonce #1 [VOST|HD] par addictomovie

En Amérique du Nord, le Capitole, capitale de la nation de Panem, est contrôlée par le président Snow. Pour imposer son pouvoir, le gouvernement impose un jeu télévisé : les Hunger Games. Chaque année, les douze districts devront envoyer, via un tirage au sort, un garçon et une fille âgés entre 12 et 18 ans. Une fois les 24 « tributs » réunis, ils seront lâchés dans une arène, où la règle du jeu est simple : tuer ou être tué. Katniss Everdeen n’a que seize ans lorsqu’elle prend la place de sa petite sœur, Primrose, qui avait été tirée au sort. Elle représente désormais le district 12, et affrontera ses adversaires aux côtés de Peeta, choisi dans le même district.

Une fois les douze filles et les douze garçons dans l’arène, des caméras obligeront le peuple de Panem à regarder, en direct, le massacre…

Je ne parlerai pas du livre, et donc ne comparerai pas les deux et pour cause, je ne l’ai pas lu. J’y suis donc allée en ne connaissant que peu de choses sur l’histoire et les personnages.  Je ne rentrerai pas non plus dans la polémique « il ressemble trop à Battle Royal ou Running Man », pourquoi toujours vouloir comparer ? Personnellement je ne les ai pas vu et ne serait pas contre, mais en parler plus longtemps ne servirai à rien, là n’est pas mon sujet.

Et donc ? Moi, j’ai adoré ce film !!!  Je suis vraiment bien rentrée dedans ! J’ai accroché à l’histoire, aux décors, aux costumes, au contraste flagrant entre la pauvreté des derniers districts et le Capitole… Le rythme du film suit la progression de l’histoire, le début plante le décor (il faut bien que ceux qui comme moi n’ont pas lu le livre, fassent connaissance avec le fonctionnement de ce système, des personnages, etc.) puis on passe à l’action avec l’entrée des 24 dans l’arène.

J’ai été saisi du contraste entre les populations de Panem, très bien rendu par les costumes et les attitudes des personnages.

Les derniers districts d’une part : leur monde est dur et cruel, on leur impose un sacrifice annuel pour les maintenir dans un état proche de l’esclavage, ils n’ont pas grand chose, voire rien, et on les contrôle uniquement pour qu’ils travaillent à la production des richesses naturelles (minerais, agriculture,…); leurs révoltes sont vites matées parce qu’ils ne disposent pas de la technologie des habitants du capitole. Ils subissent. [et là je me dis qu’il a deux livres dans lesquels on a de fortes chances de voir tout cela bouger! Non?]. Non seulement, 24 de leurs jeunes gens sont sacrifiés et obligés de se massacrer les uns les autres, ils ne peuvent pas faire autrement que regarder (il y a des écrans partout, c’est diffusé 24h/24 et le « jeu » dure un moment, comment ne pas être amené à regarder au moins une fois même quand on n’en a pas envie!). Non seulement, les « tributs » doivent s’entretuer, mais en plus, le jeu est truqué, la production leur imposant des obstacles supplémentaires. Ils doivent aussi gagner les faveurs du public pour avoir des sponsors et donc des aider à survivre. On s’aperçoit vite qu’ils sont manipulés comme des marionnettes. Comme le sont les districts.

Le Capitole, avec le Président et la Production du jeu télévisé, d’autre part : c’est coloré, les gens sont avides du spectacle, pour eux c’est un vrai jeu, une vraie télé réalité, forcément ils n’ont personne à perdre ! Mais pas rien à perdre ! Le pouvoir, la richesse, tout cela est possible, si les districts continuent de courber le dos et baisser la tête.

J’ai hâte de savoir la suite, les districts vont-ils se rebeller ? Vont-ils trouver quelqu’un pour les mener à la rébellion ?? Que se passe-t-il après ? Qu’arrive-t-il à Katniss et Peeta ?

Certains passages sont durs mais la réalisation permet de pas choquer les âmes sensibles (gros bémol en début de film, la réalisation avec la caméra qui bouge, j’ai cru que j’allais vomir; heureusement c’est beaucoup mieux après). En tout cas, on ne peut pas rester indifférent à ces jeunes gens qui doivent survivre, certains s’entre-aident, les autres s’entretuent sans vraiment d’état d’âme, ils sont cruels, violents et sans pitié.  Il ne soit en rester qu’un alors forcément …

En ce qui concerne les personnages et le casting, j’ai beaucoup aimé ! J’ai retrouver un de mes chouchous : Stanley Tucci (vu dans Julie et Julia, Le diable s’habille en Prada, Burlesques…)

J’ai beaucoup aimé Jennifer Lawrence, elle joue vraiment bien (la fille à côté de ses pompes quand elle ne maitrise pas ce qui lui arrive, appréhension avant de monter dans l’arène, etc.) et puis je la trouve super mimi !!!! et Woody Harrelson dans le rôle du mentor, alcoolique et arrogeant, il va changer au cours du film, j’ai beaucoup apprécié son personnage.

Et puis il y a Lenny (Kravitz) !!!!! J’m’y attendais pas !!!! Il a un rôle vraiment sympa et il s’en sort super bien ! (Et puis le trait d’or au dessus des paupières lui va à ravir !!!) Le personnage de Cinna les aide à sa façon et j’ai aimé ce personnage et ses réactions.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé les acteurs vraiment bons ! Mais ces 4 là sont mes préférés !

J’ai apprécié la réflexion issue de l’histoire, le contraste des populations, le film est équilibré et il y de l’action, de l’émotion, et de la réflexion ! Un bon film quoi !!!!! 2h22 qu’on ne voit pas passé si on est pris dedans du début.

J’irai sans doute voir les suites au cinéma. Et aussi j’aimerai beaucoup lire les livres pour avoir plus de détails sur les réactions des personnages et des districts.

Et vous, l’avez-vous vu ? Aviez-vous lu les romans?