Les sorties cinéma attendues #28

On se retrouve pour un nouveau rendez-vous des sorties ciné !

D’abord, comme d’habitude un petit bilan du mois de juillet, j’ai vu : Jimmy’s hall, Dragons 2, Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu, Duos d’escroc, Transformers 4 . Il restera La planète des singes 2.

Quels sont les films qui sortent en aout que je pourrais aller voir :

LUCY de Luc Besson avec Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-sik Choi,…

       324245.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 6 aout

A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités.

Moyennement tentée mais vaut voir ça sera peut être pas mal

LES GARDIENS DE LA GALAXIE  de James Gunn (II) avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista,…

     096081.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 13 aout

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …


Pourquoi pas, même si le raton laveur qui parle me traumatise déjà !

BLACK STORM de Steven Quale avec Richard Armitage, Sarah Wayne Callies, Jeremy Sumpter,..

300235.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 13 aout

En une journée, la petite ville de Silverton est dévastée par une multitude de tornades sans précédent. Les habitants sont désormais à la merci de ces cyclones ravageurs et meurtriers, alors même que les météorologues annoncent que le pire est à venir…
Tandis que la plupart des gens cherchent un abri, d’autres se risquent à se rapprocher de l’œil du cyclone pour tenter d’immortaliser en photos cet événement exceptionnel.


ça fait longtemps que j’ai pas vu un film catastrophe.

EXPENDABLES 3   de Patrick Hughes (II) avec des gros bras Sylvester Stallone, Jason Statham, Arnold Schwarzenegger,…

285929.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 20 aout

Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait.
Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans… Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech.
Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

Faut voir, autant le 1er c’était concept, le 2 pas terrible, j’ai peur de celui ci

NOS ETOILES CONTRAIRES de Josh Boone avec Shailene Woodley, Ansel Elgort, Nat Wolff,…

218720.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 20 aout

Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.


Je n’ai pas lu le livre, c’est vrai que ce serait peut être bien de le lire avant… (mais je l’ai pas)

ENEMY de Denis Villeneuve avec Jake Gyllenhaal, Mélanie Laurent, Sarah Gadon,…

317481.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 27 aout

Adam, un professeur discret, mène une vie paisible avec sa fiancée Mary. Un jour qu’il découvre son sosie parfait en la personne d’Anthony, un acteur fantasque, il ressent un trouble profond. Il commence alors à observer à distance la vie de cet homme et de sa mystérieuse femme enceinte. Puis Adam se met à imaginer les plus stupéfiants scénarios… pour lui et pour son propre couple.


Pourquoi pas, j’avais bien aimé Prisonners

SI JE RESTE de  R.J. Cutler avec Chloë Grace Moretz, Mireille Enos, Liana Liberato, …

188663.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 27 aout

En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches…

Aussi adapter d’un livre que je n’ai pas lu, alors ça reste un peut-être.

Et vous, quels films pensez-vous aller voir en aout ?

Publicités

D’azur et d’acier de Lucien Suel

couv5132478Editions La contre allée, 128 pages, 16€

4ème de couverture

« Un écrivain quitte son bureau, son village. Il prend le T.E.R. à la gare d’Isbergues, une ex-cité métallurgique. Il pose sa valise à Fives, l’ex-cité des locomotives. Il va y vivre trois mois, l’hiver 2009-2010.
Un hiver passé à la recherche d’une histoire dont les briques ont gardé la mémoire, le vacarme de la fabrique , la cadence des machines, le potin des locomotives qui sortaient de l’usine et traversaient la mer pour rejoindre le Far West ou l’Argentine.
On suit brique après brique celui par qui le jeu des devinettes est lancé. Est-ce que la friche va devenir une caserne de pompiers ? un espace vert ? un lycée hôtelier ?…
Aujourd’hui, il y a des briques et tous ces arbres semés du ciel par les oiseaux. Et quelquefois, sur les écrans de cinéma, des Indiens galopant le long des voies, à la poursuite des locomotives de Fives. »

En complément audio D’azur et d’acier, la musicienne lilloise Laure Chailloux dialogue en aparté avec Lucien Suel le long d’une lecture musicale.

Mon avis

Une si jolie découverte !

Dans le cadre d’une sortie du Club de lecture l’île aux livres de Lille, nous avons parcouru l’extérieur de la fiche Fives Cail Babcock, avec du son dans les oreilles accompagnés des chercheurs du département Culture de l’Université Lille 3 (le laboratoire de recherche GERiiCO). Grâce à une application smartphone, développée par  Book d’Oreilles qui développe l’application “Les murs ont des voix”, on peut se promener et écouter des passages du livre de Lucien Suel. Après cette belle expérience, on nous a proposé de lire le « carnet de briques » du monsieur et j’ai sauté sur l’occasion !

Si cette sortie vous intéresse, ce lien donne sur notre expérience de Lilith: http://legrenierdelilleauxlivres.wordpress.com/le-challenge-dazur-et-dacier/les-murs-ont-des-voix-retour-sur-les-balades/

Revenons au livre. C’est assez court et il est vite lu mais c’est une expérience à lui tout seul et c’était bien ! Un exercice de style très réussi, une structure en forme de briques (les paragraphes ont tous la même taille comme les briques. Et on alterne entre journal de l’auteur, pêle-mêle d’idées rythmées qui font penser à de la poésie, passé du quartier du quartier Fives à Lille. C’est une belle façon de « vivre » ce quartier en immersion, avec des recherches sur le passé industriel, la vie des gens. La structure fait qu’on est plus dans la poésie que dans le traité, c’est vraiment un carnet comme on pourrait en écrire avec nos idées, ce qu’on apprend au fur et à mesure de rencontres, de pérégrinations. C’est vraiment une belle façon de découvrir Fives et son histoire. Une poésie urbaine.

Dans ce carnet, le lecteur découvrira la friche Fives Cail Babcock mais aussi d’autres usines comme celle des moteurs Diesel, vivra avec peu de mots le bruit, la poussière, la solidarité, les évolutions du métier, les coups durs, la fierté, la rage, la révolte. Mais aussi les préoccupations des riverains de jadis et les impressions des habitants du quartier actuel, que va devenir cette friche ? Entre émotions, instants touchants, l’auteur arrive à retracer un peu de ce quartier qui est souvent mal aimé. Moi j’ai trouvé les coups témoignages, les énumérations de mots qui sont poèmes, magnifiques et très beau. On  ressent la réalité cruelle de la fermeture de l’usine après tous les combats, la mélancolie, le renouveau du quartier entre résignation et espoir. Fives reste finalement encore actuellement un peu de ce village à part d’autrefois.

C’est un format spécial que je ne connaissais pas et je lui trouve beaucoup de charme, c’est surprenant, original et il faut se laisser prendre à l’exercice de style. Le découpage revient souvent sur des choses différentes, la vie de l’auteur dans le quartier, le passé, les témoignages, tout est découpé mais mélangé. On apprend plein de chose sans s’en rendre compte, le passé historique de Fives m’a beaucoup plu ^^ Historique, culturel, industriel. Il y a tant de chose que ne connait pas sur ce qui nous entoure. C’est une belle façon de s’approprier un peu du quartier. Le passé industriel est quelque chose que j’aime, je l’aborde un peu dans mon métier et je suis sensible à ça. J’aimerai vraiment que ce passé reste un peu dans la reconversion du site. Même si c’est rarement le cas dans les réhabilitations de sites.

Mes passages préférés : la passage du barrage, pâté végétal, le journal de l’auteur, l’autopsie de la grande usine. Beaucoup d’émotion dans ce dernier passage, que j’avais déjà ressenti loirs de la sortie Les murs ont des voix. Je le recommande à tous les curieux ^^

Top Ten Tuesday #123

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le thème de cette semaine est:

Les dix choses qu’un livre vous a donnez envie de faire

Voyager : Écosse, Nouvelle-Zélande, Chine, Irlande,…

Être une aventurière

Rêver

Partager mon avis

Découvrir l’inconnu

En apprendre plus sur le monde celte, sur la magie, sur les pierres, les plantes,…

Cuisiner

Écrire (bien que ça n’arrivera jamais je pense)

Profiter de la vie

Acheter d’autres livres !

Les 10 livres d’un certain genre que vous conseilleriez à quelqu’un qui n’a jamais lu de livre de ce genre

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

 

C’est lundi, que lisez-vous ? #123

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai  terminé Le premier jour de Marc Levy

le-premier-jour-165907_L

et j’ai commencé La première nuit de Marc Levy !

Que vais-je lire cette semaine ?

Je poursuis La première nuit

6217_499918

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A voir dans ma PAL

Et vous que lisez-vous ?

In My MailBox #104

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

J’ai reçu le livre de coloriage Jolies créatures à colorier de  Maryline Weyl et les 4 marques pages à colorier, je me suis dis que ça serait l’occasion de découvrir de bien belle façon les coloriages zen dont c’est la mode en ce moment. Et 3 marques pages supplémentaires, celui du livre et deux sur les dragons ❤

10580037_10152691793880774_7889724763462503943_n 10484620_10152691793250774_8343248289158859803_n  10387420_10152691793655774_3588376854867682684_n

J’ai reçu le lot de concours gagné chez Meli du Bazar de la littérature : Nostalgie quand tu nous tues de Rodolphe Fontaine, merci à tous les deux ❤

Et deux Cecelia Ahern d’occasion qui viennent compléter ma collection de livre de l’auteur : Un cadeau du ciel et Si tu me voyais maintenant

10440728_10152691794180774_226482789461725035_n

Et quelques goodies divers trouvés en Belgique !

10325163_10152691793080774_1930601518336853865_n

 Et vous, quoi de beau dans votre BAL cette semaine ?

La malédiction des templiers de Raymond Khoury

9782266213950Pocket, 646 pages, 8,40€

4ème de couverture

Constantinople, 1203. Tandis que les croisés s’apprêtent à assiéger la ville, un groupe de Templiers s’infiltre dans la bibliothèque impériale afin d’y dérober des documents secrets qui ne doivent en aucun cas arriver entre les mains du Pape. Les hommes parviennent à voler trois coffres recelant de dangereux secrets. Mais ils ne vivront pas assez longtemps pour les découvrir.
Le Vatican, de nos jours. Sean Reilly, agent du FBI, a le privilège de pouvoir consulter les archives secrètes de l’Inquisition conservées au Vatican, auxquelles seule la garde rapprochée du pape a accès. Mais il ne va pas tarder à violer la confiance du Saint-Siège. En effet, Tess Chaykin, la femme qu’il aime, a été enlevée par un terroriste, et la clé de sa liberté se trouve dans l’un des documents archivés : le Fondo Templari, une histoire secrète des Templiers… Alternant entre l’époque tumultueuse des croisades et notre monde actuel, ce thriller historique mené tambour battant plonge le lecteur au coeur de l’univers fascinant des Templiers

Résumé

A Constantinople en 1203, Everard de Tyr et ses compagnons pénètrent dans la ville aidés par les Gardiens. Ils viennent récupérer des coffres à mettre en lieu sur. Parce que les chrétiens pillent et tuent d’autres chrétiens, il est vital que le contenu des coffres soient protégés et mis en lieu sur. Mais les faire sortir discrètement de la ville ne sera pas aisé.

En Turquie de nos jours, le professeur Behrouz Sharafi est accosté par un étranger, ce dernier le menace. Il a découvert les recherches du professeur et souhaite qu’il œuvre désormais pour lui et tous les moyens sont bons pour qu’il parvienne aux bouts de ses recherches. Quelques temps après, l’agent du FBI Reilly accompagné de Sharafi se rendent au Vatican afin de pénétrer dans les archives secrètes, mais le temps joue contre eux. Pourquoi tant de précipitations ? et tant de mensonges ? Que fait Reilly avec Sharafi ?

Mon avis

Pas mal !

Cet été, j’ai décidé de vider un peu ma PAL des livres qui y sont depuis très longtemps ! Ce titre est la suite du Dernier templier, que j’ai lu il y a quelques années maintenant. Et j’avoue que je ne me souvenais vraiment plus beaucoup du 1er… Par exemple, je me souvenais de l’agent Reilly mais plus du tout de Tess … Au début ça m’a un peu gêné de ne pas me souvenir (et à l’époque pas de blog pour garder une trace) parce qu’on évoque un peu le passé de l’agent et j’étais un peu perdue. Mais finalement, ce n’est pas si essentiel de se rappeler. Et puis cette suite est bien faite, parce que si vous commencez pas celui ci, ça ne spoile quasiment pas le 1er et du coup, ce dernier peut être lu après sans problème.

Reilly se retrouve impliqué dans une quête qui n’est pas la sienne pour d’abord sauver Tess puis pour comprendre pourquoi un homme sème la mort autour de lui. Ce dernier recherche quelque chose qui a été, a priori, caché par des templiers au temps de l’Inquisition.  Reilly apporte son aide au professeur Sharafi bien qu’il ne le connaisse pas car ce dernier a assisté à l’enlèvement de Tess et d’un de ses confères archéologues. S’ils avancent dans les recherches de Sharafi, Tess sera libérée. Mais pour avancer, ils ont besoin de consulter des archives dans la Cité du Vatican. Et seul quelqu’un comme Reilly peut y parvenir, voilà pourquoi Tess a été enlevée. Ce n’est pas la première fois que Reilly se rend au Vatican, il y connait des personnes importantes. Et il peut, grâce à ce qu’il a accompli dans le 1er tome, bénéficier de l’aide dont il a besoin. Mais voilà, tout ne se passe pas là-bas, comme l’agent du FBI l’avait imaginé et débute alors une course poursuite entre l’Américain et celui qui recherche le « trésor » des templiers.

J’avoue que je n’ai plus l’habitude de ses romans d’actions de plus de 600 pages. Du coup, le jeu du chat et de la souris entre l’agent et l’Iranien m’a un peu agacé. J’ai trouvé ça un peu longuet mais ce qui est sur c’est que c’est : action, action, action ! La théorie développée dans cet opus m’a vraiment beaucoup plu et j’ai beaucoup aimé les parties qui se passent au 13ème siècle ou les découvertes de Tess. Pour les fans de roman avec des templiers c’est vraiment pas mal. Le lecteur accompagne les templiers dans leur fuite, découvre ce qu’ils vont devenir. Le lecteur est projeté au côté de l’empereur au moment du Concile de Nicée… Le roman évoque Acre, l’Inquisition, la percussion des templiers. Des thèmes qui sont récurrents mais qui sont attendus dans ce type de roman. J’aime bien lire un roman comme celui-là de temps en temps, les complots, les mystères, la religion, … ça m’intéresse et ça m’intrigue. Il y a souvent un fond de vrai, mais où s’arrête l’historique et où commence la fiction ? J’adore !

J’ai trouvé que centaines choses auraient pu être développées mais peut-être que les infos étaient dans le 1er tome ? La fin est un peu facile mais elle est ouverte sans l’être trop. Par contre, c’est abrupte. Un chapitre de développement, ça aurait été pas mal. Peut-être que ça se termine comme cela parce qu’il y aura une suite ? Le méchant m’a agacé, comme dans les séries et les films, il ne tue jamais ceux qui lui barrent la route ! ça se passerait pas vraiment comme ça dans la vie. J’attendais un peu plus de prise de risque ou de surprise dans cette suite. Les personnages principaux, Reilly et Tess, ne sont pas mes héros préférés mais j’ai apprécié les suivre.

C’est une lecture plaisante, bien qu’un peu répétitive parfois. Cette lecture m’a donné envie de voyager, de découvrir certains pays, certaines villes. De partir à l’aventure, découvrir des mystères ! Raymond Khoury est un auteur que j’aime beaucoup, c’était mon 4ème de lui et je continuerai à le lire. Ces récits sont vivants, bien documentés, il a un imaginaire fertile, et c’est rondement bien mené !

Voilà, mon avis est assez court malgré ces 650 pages mais je n’aime pas trop rentrer dans les détails pour ce type de roman. Je trouve que ça perd de son intérêt si on en raconte trop. En tout cas, je suis contente de l’avoir sorti de ma PAL et je l’ai apprécié malgré ses quelques défauts.

99601760

Les coups de coeur des Imaginales – chez Actu SF

42793Actu SF, 14€, 313 pages

4ème de couverture

Tous les ans, le festival des Imaginales à Épinal est le grand rendez-vous de tous les amateurs de fantasy. Et chaque année, le festival choisit un auteur « coup de cœur ».
Dirigée par Stéphanie Nicot, cette anthologie rassemble les dix écrivains français distingués, depuis 2004.
Un casting de rêve avec dix nouvelles inédites et superbes. L’occasion de découvrir ces plumes exceptionnelles et de se balader sur les terres de la fantasy, de la fantasy urbaine, du fantastique et de la science-fiction.
Retournez dans le Vieux Royaume avec Jean-Philippe Jaworski, alors que les morts semblent se relever sur les champs de bataille ; marchandez avec Sire Cédric et le père d’Eva Svärta, un commerçant albinos qui saura combler jusque vos plus étranges désirs ; plongez au cœur de Narthécia en compagnie de Samantha Bailly, une cité encerclée de forêts dangereuses où la justice passe par l’empathie ; accompagnez Jérôme Camut dans un petit village des Pyrénées où la vie semble s’être arrêtée à la fin du XIXe siècle ou partez avec l’héroïne demi-elfe de Rachel Tanner au Kosovo enquêter sur un trafic d’organes…

Avec Thierry DI ROLLO, Jérôme CAMUT, Erik WIETZEL, Rachel TANNER, Mélanie FAZI, Jean-Philippe JAWORSKI, SIRE CÉDRIC, Charlotte BOUSQUET, Lionel DAVOUST, Samantha BAILLY.

Mon avis

J’ai acheté de recueil de nouvelles afin de pouvoir relire certains auteurs avant d’aller aux Imaginales et d’en découvrir d’autres qu’ils soient présents en 2014 ou non. Voici mon petit avis sur chacune des nouvelles :

Une simple promesse de Thierry DI ROLLO

Un Janus noir se rend en Territoire perdu. Il a fait une promesse qu’il souhaite honorer.  Les Janus Noir sont immortels mais qui sait ce qu’il encourt en se rendant là-bas … Wilbur veut revoir Choréandre même si le prix à payer est de ne jamais revenir, de tout perdre.

Je découvre Thierry Di Rollo avec cette nouvelle très belle, mélancolique, toute en nuance, teintée de désespoir et de fatalité. L’histoire est belle. J’aurai bien aimé en savoir plus sur l’univers dans lequel évolue le Janus Noir. J’ai beaucoup aimé le symbolisme et la fin de cette nouvelle.

Le secret de Parsigou de Jérôme CAMUT

Le lecteur découvre Parsigou dans les Pyrénées, un village qui n’a pas changé depuis 100 ans. Réellement. Les gens vivent là comme au début du 20ème siècle. Et la moyenne d’âge est assez élevée. Mais est-ce réellement de la propre volonté des habitants ou bien il y a-t-il quelque chose derrière ces particularités ?

Alors là, j’ai adoré cette nouvelle ! Une nouvelle fantastique dans le fin fond des Pyrénées, déjà l’idée j’adhère complètement ! Il y a beaucoup d’humour dans le traitement de cette nouvelle et dans l’analyse de la vie avec ou sans la technologie. De plus, j’ai beaucoup apprécié l’écriture de Jérôme Camut qui se veut légère avec un fond de réflexion sur le progrès si on en a envie de développer un peu !

Le chirurgien d’Erik WIETZEL

Un chirurgien reconnu trompe sa seconde femme avec une artiste. Un jour, à son réveil, il est pris d’un gros mal de gorge sans raison apparente. Après consultation d’un de ses confères, il découvre qu’il a subit une ablation des amygdales. Pourquoi en a-t-il aucun souvenir ? Quand une cicatrice apparait sur son corps quelques jours plus tard, plus de doute, il se passe réellement quelque chose d’étrange.

Une nouvelle intéressante même si j’avoue ne pas avoir vraiment accrochée. L’intrigue fantastique est sympathique mais je n’ai pas du tout été en empathie avec le chirurgien. Faut dire que j’ai beaucoup de mal avec les maris infidèles (ou les femmes d’ailleurs), pas de chance.

La stratégie du chasseur de Rachel TANNER

Juliette est une Chasseuse. Une partie d’elle est Elfe ce qui lui confère la capacité de ressentir des connexions avec les personnes, pour le peu qu’il dispose d’un objet leur appartenant. Freelance depuis quelques temps déjà, Juliette se voit régulièrement confier des missions de recherche de personnes importantes disparues, enlevées, … dans des zones sensibles du Monde. Et cette fois, elle va devoir s’envoler pour le Kosovo, son trafic d’organe, son insécurité, …

Une nouvelle dans un monde TRES réel, le notre, le Kosovo et ses tragédies, ses monstruosités. On s’attache à Juliette, cette Chasseuse et ses capacités. Le fantastique n’est présent que par touches dans notre quotidien si réel et Rachel Tanner le fait très bien. Cette nouvelle permet de nous ouvrir les yeux sur le monde et c’est ce qu’on peut aussi attendre de la fantasy.

Trois renards de Mélanie FAZI

Une jeune musicienne nous raconte comment elle se retrouve, seule, sans ami, dans un quartier pourri, dans un studio minuscule, à la suite de sa rupture. Elle était avec un homme violent mais comme de nombreuses femmes amoureuses, elle ne s’en ai pas rendue compte tout de suite et surtout elle pensait mériter la violence verbale dont son homme faisait preuve. Elle nous raconte aussi comment elle a vu les renards pour la première fois quand elle a joué de son violon pour le groupe Caméo. La brèche qui s’ouvre sur un autre monde quand la musique vous transporte.

C’est une très belle nouvelle, poignante et dure. Elle aborde des thèmes difficiles mais aussi le côté fantastique quand la violoniste joue, sa musique atténue le voile entre les mondes et la jeune femme voie les animaux, c’est très poétique. Elle a la chance de voir ce que très peu de personne peut voir mais attise la jalousie de ceux qui ne les voient pas. Elle est seule dans son monde et cela fait une nouvelle très mélancolique.

Profanation de Jean-Philippe JAWORSKI

Sabaude Cufart doit plaider sa cause devant les trois prêtres du Desséché, il a été pris en train de détrousser des cadavres tombés au champ de bataille, une profanation. Or Sabaude va leur démontrer qu’il n’est pas un profanateur…

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui (re)plonge le lecteur dans le Vieux Royaume. Elle m’a fait sourire plus qu’une fois,  j’ai beaucoup aimé la façon dont Jean-Philippe Jaworski a mené l’action. Un peu « arroseur arrosé ». Retrouver la plume de Jean-Philippe Jaworski est un plaisir, je ne suis toujours pas prête pour lire Gagner la Guerre mais je savoure les nouvelles du Vieux Royaume. La postface est bien utile pour comprendre tous les subtilités.

Séréna de SIRE CÉDRIC

Charles se rend dans un lieu isolé à la rencontre du marchand, Louis, un albinos. Dans les cercles d’amateurs de sombres débauches et autres vices étranges, c’est l’homme qui vous trouve ce qu’il vous faut. Charles a une demande des plus particulières, un fantasme à assouvir… Peu importe le prix à payer ?

Là aussi c’est toujours un plaisir de retrouver le style percutant de Sire Cédric ! Et avec un personnage lié à un autre personnage de ces romans, c’était très sympa ! La nouvelle est assez courte, dommage, j’aurai bien aimé en découvrir plus sur Louis moi ! Attention, c’est un peu spécial mais c’est du Sire Cédric quoi ❤

La nuit sur le plateau de K’fên de Charlotte BOUSQUET

Kanuya fuit. Elle essaie à nouveau d’échapper à celui à qui son père l’a mariée de force. Plutôt mourir que d’être reprise et de retourner là bas. Alors, Kanuya puise dans ses dernières ressources pour courir le plus loin possible. Mais il y a beaucoup d’obstacles sur sa route…

Je découvre Charlotte Bousquet avec cette nouvelle qui m’a beaucoup plu. Un imaginaire que j’ai trouvé très beau, c’est presque plus un conte qu’une nouvelle et j’ai beaucoup aimé là. L’héroïne est attachante et on a envie de savoir ce qui va se passer pour elle. Il y a beaucoup d’émotions dans cette nouvelle et c’est vraiment génial de réussir à les faire passer dans un format court.

Derrière les barreaux de Lionel DAVOUST

Un jeune homme se confie à son amie, dans une situation complexe, il lui explique son enfance, sa « différence », la difficulté pour les autres à le comprendre. Et puis aussi comment tout a commencé, pourquoi, il en est venu à faire ce qu’il a fait, les extraordinaires découvertes réalisées, si difficile à croire pour les autres…

Cette nouvelle aborde deux thèmes forts : la différence et trouver sa place dans le monde. En plus, l’auteur a saisi l’occasion pour aborder un thème tout spécial pour lui ce qu’il n’aborde jamais, sa passion pour les dauphins. Ces êtres mystérieux, doués d’intelligence. C’est une idée qu’on retrouve pas mal en SF (dans les séries télé), celle que les dauphins ne seraient pas vraiment de notre monde… Et si c’était vraiment le cas ? Le récit à la première personne est marquant. La psychologie du personnage est fine, travaillée. Une nouvelle très intéressante.

Élixir de Samantha BAILLY

Dans un monde différent, le gouvernement utilise les empathes pour travailler sur les maladies psychiatriques ou psychologiques. Mais aussi pour déterminer si les personnes arrêtées sont coupables ou non. Avec cette capacité particulière, Elixir a été forcée de renoncer à sa propre vie pour servir cette nouvelle société. On lui confie le diagnostic d’une personne qui a pu s’approcher du monde extérieur, de l’autre côté du champ de force, de l’interdit. Que va-t-elle découvrir?

Un vrai plaisir ici aussi de retrouver la plume si fluide et l’univers si riche de Samantha Bailly. Ici, le monde imaginé est très intéressant que ça en est frustrant de n’avoir qu’une nouvelle ! On aimerait tellement en savoir plus à la fin. Les thèmes m’ont beaucoup plu, la liberté, le choix. Je pense que ça pourrait donner un très chouette roman !

*****************

La présence de postfaces des auteurs indiquant la ou les raisons de leurs nouvelles, de leurs thèmes est vraiment un gros gros plus. Pour moi, cela a compensé le fait que ce recueil ne dispose pas d’un thème particulier, d’un fil conducteur, d’un lien entre les textes. Ce recueil permet de vraiment découvrir l’univers de ces auteurs, de découvrir de nouvelles plumes, différents façons d’écrire des récits imaginaires. Je n’ai pas été charmée par toutes les nouvelles, il y en a que j’ai préféré aux autres. Mais dans l’ensemble, c’est un bon recueil, avec des lectures variées et plaisantes. Et qui rappelle les bons moments passés aux Imaginales.

DefiPALImaginales2014