Les contes d’Amy de Frédéric Livyns

Edilivre.com, 17€, 193 pages

4ème de couverture

Quels secrets se cachent derrière les murs de ce vieil asile abandonné ? Pourquoi ne trouve-t-il pas d’acquéreur après tant d’années ? Quelles horreurs renferment les cellules désertées ?

Ce recueil contient douze contes terrifiants magnifiquement illustrés par Kévin Biseau dans lesquels spectres et démons se livrent à une macabre sarabande. Ne soyez pas timide et entrez dans la danse ! Laissez Amy vous conter une petite histoire…

Né à Tournai en Belgique, Frédéric Livyns se passionne très tôt pour la littérature. Dans ses ouvrages, abordant aussi bien le fantastique que la poésie en passant par le roman noir, l’auteur n’hésite pas à jouer avec nos peurs et nos angoisses les plus sombres afin de mieux nous surprendre. Auprès de sa compagne et de sa fille, Frédéric Livyns vit toujours en Belgique.

Résumé

Il s’agit de douze nouvelles fantastiques et terrifiantes, plutôt que d’être centrées sur un thème ou un fil conducteur, la liaison se fait ici par l’intermédiaire d’Amy, une étrange petite fille qui ne parle pas et qui ne quitte pas son cahier d’écriture. Mais que peut-il bien contenir ? Quel est l’univers sombre et terrifiant d’Amy ?

Mon avis

Merci beaucoup à ma coupine Natiora pour le prêt de ce recueil, qui m’avait déjà passé Entrez…

Encore cette fois, j’ai adoré ! Dans un style un peu différent mais toujours en s’amusant de nos peurs et de nos frayeurs, Frédéric Livyns nous livre 11 histoires superbement bien contées ! 11 parce que la première et la dernière ne font d’une mais permettent de lier l’ensemble du récit. Un couple, Coralie et Charles, se rend dans un bâtiment laissé à l’abandon avec un agent immobilier pour une visite des lieux. Ils veulent faire de ce domaine, un hôtel. Mais notre couple apprend que le site est un ancien asile. Restée au rez-de-chaussée, Coralie découvre des dossiers, dont celui d’Amy, une des résidentes : une petite fille étrange par son aspect et son comportement. Coralie entreprend de lire le cahier qui ne quittait jamais Amy. C’est ainsi que commence le recueil, on retrouve le couple à la fin pour la dernière nouvelle.

Les nouvelles sont plus « travaillées » que dans Entrez… dans le sens, où elles sont bien souvent plus longues et qu’elles mettent en place plus de personnages.  Ce qui était déjà génial dans le premier recueil, l’ai encore plus ici ! C’est sombre, angoissant, relevé de fantastique et de visions effrayantes. Frédéric Livyns excelle donc dans l’art de poser le décor, de décrire ses personnages avec tous les détails et les enchainements nécessaires pour réussir de courtes ou de plus longues nouvelles.

Encore une fois, les chutes, les révélations à la fin de chacune des nouvelles sont cohérentes, surprenantes et bien amenées. Un plus dans ce recueil, la couverture et les illustrations en tête de chaque nouvelle. La couverture de Tina Chondropoulos met tout de suite mal à l’aise, elle est très bien choisie, car en accord avec le côté sombre, thriller et horreur qui se dégage des récits. Moi, j’adore, ça nous plonge tout de suite dans l’ambiance,  la couverture plante le décor et ne trompe pas le lecteur sur le contenu du recueil. Les dessins de Kévin Biseau illustrent des éléments de décor des différentes nouvelles, cela permet une base sur laquelle notre imaginaire prend le relais. Magnifique.

Comme dans Entrez…, la plume de Frédéric Livyns est simple mais efficace, très agréable, les nouvelles fluides se lisent vite, tant on est happé dans l’histoire et que le style d’écriture s’accorde aux récits. J’ai relevé une seule incohérence dans une nouvelle, une histoire de prénom mal utilisé, cela n’est pas vraiment gênant, si je l’ai repéré c’est que j’étais bien concentrée, passionnée par ma lecture. Encore un recueil qu’on ne lâche pas avant de l’avoir terminé !

De nouveau, je regrette que ça ne soit pas plus long ! On est tellement pris dans ces contes qu’on n’a pas envie de s’arrêter, j’aurais aimé 100 pages de plus, pour prolonger la plongée dans ces univers terrifiants et sombres. J’ai trouvé dans l’ensemble, que les récits étaient plus tournés sur le fantastique que le recueil précédent et j’aime vraiment bien. Je suis sure maintenant que c’est avec plaisir que je lirai le prochain livre de Frédéric, qui sera un roman !

Dans ce recueil mes histoires préférées, celles qui m’ont le plus marquées sont : le village maudit, cette nouvelle, la plus longue du recueil, est un hommage à Claude Seignolle, écrivain français. Je suis allée voir sa bibliographie car je ne connaissais pas, et vraiment je pense que l’hommage rendu est superbe ! L’histoire de cette nouvelle : un village semble être en proie à l’œuvre du Malin et les villageois, fermiers pour la plupart, cherchent à comprendre ce qui se passe. Vont alors resurgir les histoires et secrets du passé… Une trame parfaite de bout en bout ! J’ai beaucoup aimé aussi Réminiscences, où l’on suit Philippe qui après un grave accident de la route, reprend le travail et vit des choses étranges et terrifiantes (la chute est Bbrrr)  ainsi que L’ami qui raconte l’histoire de Christelle et sa fille Clarisse qui emménagent dans une vaste propriété dont il n’y a pas eu d’héritier pour réclamer l’usufruit. Plus le temps passe, plus Clarisse va se replier sur elle-même, que lui arrive-t-il ?

Les nouvelles sont un peu plus sombres encore que celles d’Entrez…, un échelon est passé dans la terreur sans que cela verse pour autant dans le gore, ces histoires restent abordables à un large public.

Pour les fans de fantastique et de thriller, c’est vraiment un très bon recueil.

Vivement la sortie du roman de Frédéric chez Val Sombre Éditions !!!!!!!!!!!!!!!

9 réflexions sur “Les contes d’Amy de Frédéric Livyns

  1. Natiora dit :

    On en veut encore hein ? Contente que tu aies encore une fois apprécié l’univers de Frédéric ^^ Je suis vraiment fan de ses nouvelles 🙂

  2. Asphodèle dit :

    Je note ! Je ne connais pas cet auteur ! La couverture est terrifiante, on dirait une… vieille petite fille…

  3. Merci beaucoup pour cette nouvelle chronique Dawn 🙂
    Je suis vraiment heureux que tu aies tout aussi aimé que « Entrez… »
    En tous cas ton enthousiasme me fait vraiment plaisir. Et oui, je fais des livres courts lol. Ceci s’explique par le fait que les plus longs sont toujours en retravail depuis assez longtemps (et pour pas mal de temps encore, snif). D’ailleurs le souffle des ténèbres (qui sortira un peu en retard, courant août) fait 148 pages 🙂 Ca a au moins le mérite de ne pas faire grimper trop haut le prix du livre 😉
    Je t’enverrai personnellement un exemplaire dédicacé du souffle des ténèbres (je te contacterai d’ici là) quand il sortira et un de Oxana pour toi les chroniquer en espérant qu’ils te plaisent autant que les recueils de nouvelles 🙂 D’ailleurs je dois aussi envoyer un Oxana à Natiora 🙂
    Un peu trop de choses à faire ces temps-ci, je suis débordé lol 🙂
    Encore merci et à très bientôt! 🙂

  4. […] adoré Entrez… et Les contes d’Amy de Frédéric Livyns que ma copine Natiora m’a gentiment prêté (merci encore et faut que je […]

  5. […] Livyns avec Les contes d’Amy et […]

  6. […] nouveautés de chez Cindy, nous avons croisé Frédéric Livyns, l’auteur de Entrez… et Les Contes d’Amy (Prix Masterton 2012)  mais aussi d’Oxana et Le Souffle des Ténèbres, (tous les 2 dans ma […]

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s