Ce qui murmure – Les nouvelles aventures de Carnacki – Saison 1 de Frédéric Livyns

cover

L’ivre-book, ebook, 1€49

4ème de couverture

Le célèbre détective de l’occulte conte à ses amis le récit de sa première confrontation avec l’indicible et lève, par la même occasion, un pan du voile qui masque sa jeunesse.

C’est donc un Carnacki encore peu au fait des phénomènes occultes qui se verra contraint d’affronter la créature qui tourmente, nuit après nuit, l’un de ses compagnons d’études.

Quel est cet être indicible que l’on entend murmurer lorsque le soleil a disparu ?

Mon avis

Alors qu’il n’a pas mis les pieds hors de chez lui depuis quelques temps, Thomas Carnacki convie une nouvelle fois ses amis, dont notre narrateur, à un diner suivi de la traditionnelle aventure du spécialiste du surnaturel. Mais que va-t-il bien pourvoir leur raconter puisque la dernière histoire en date l’a épuisé au point qu’il n’a pas depuis pris nouvelle enquête ? Que s’est-il passé ou qu’a-t-il à leur confier ?

Et bien, cette fois, le narrateur, et le lecteur à travers lui, vont découvrir une des premières aventures de Carnacki, quand celui-ci n’était qu’au tout début de sa carrière de détective de l’occulte. Une nouvelle qui permet à l’auditoire de ce cher Carnacki de découvrir une partie de sa jeunesse et surtout de voir que tout n’a pas été facile pour le jeune homme dans sa confrontation avec le paranormal.

Il raconte cette fois, l’appel d’un des ses anciens camarades d’études lui demandant assistance. Ce dernier a entendu parler de la mésaventure de Carnacki et de sa mère, la vraie première confrontation du détective avec l’étrange, « la maison hantée » et il se dit que ce dernier pourra certainement l’aider. Le diplômé devenu marin ne trouve plus le sommeil. Toutes les nuits, à 1h du matin, il entend des voix… Carnacki lui propose de fouiller la maison, puisque l’ancien marin n’entend les voix que depuis qu’il en emménagé là. La maison était meublée, il doit certainement y avoir un lien… Carnacki découvre un miroir aux ornementations malsaines et si c’était la clé du mystère ?

Cette fois-ci, on découvre un ami de Carnacki, avec qui il a fait ses études. Mais qui a décidé de partir à l’aventure et qui s’est enrôlé dans la marine marchande. Mais une mauvaise blessure l’oblige, quelques années plus tard, à revenir en Angleterre. Malgré les années qui ont passées, une belle complicité lie Thomas et son ami, qui sont heureux de se retrouver même si l’ancien marin est effrayé parce que se passe chez lui. On cerne un peu mieux le personnage de Carnacki. La nouvelle est très bien construite et change de deux premières. Ici, Carnacki commence juste à s’intéresser aux manifestations étranges et occultes. On laisse de côté la routine de sa façon de procéder et des rituels pour découvrir comment il a commencé.

Comme pour les nouvelles précédentes, le récit est bien dosé, le style et le vocabulaire toujours recherchés et les impressions du personnage principal sont bien retranscrites. Surtout que l’on est peu habitué à la fin qui va être livrée par le détective…

Je confirme que j’aime beaucoup ce personnage et ses enquêtes. Ce qui murmure permet d’en apprendre plus sur son passé et sur ses doutes de jeune détective. Reste à découvrir comment a-t-il rencontré les gens qui viennent écouter ses histoires… et comment il a réagit la toute première fois qu’il a été confronté aux forces obscures.

Je recommande ces nouvelles aventures de Carnacki qui sont vraiment dans un genre et un style 19ème très plaisants. Une série passionnante, un rythme de publication qui fait qu’on ne se lasse pas. Des histoires angoissantes, effrayantes mais juste ce qu’il faut . Un auteur qui évite la redondance mais qui garde une unité dans ses textes ^^ Une réussite.

 

Publicités

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s