Druide d’Olivier Peru

druide-oliver-peru

J’ai lu, 8,90€, 603 pages

20ème Lecture commune, session de mars du Club de lecture L’île aux Livres

4ème de couverture

Les druides règnent sur une forêt primordiale et sacrée sise au coeur du monde. Détenteurs d’une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d’une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et un jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l’entraînant toujours plus loin dans l’horreur…

Résumé

1123 après le Pacte

Obrigan, druide de l’ordre des loups, doit se rendre avec ses deux apprentis Tobias et Kesher, à la forteresse de Wisneight, dans le royaume du Nord. Le Nord est divisé en deux territoires le Sonrygar et le Rahimir dont la séparation est matérialisée par une faille, la Cicatrice. A Wisneight, un massacre a été perpétré 1 journée plus tôt, 49 soldats du roi Yllias sont morts, de façon cruelle et ignoble, sans qu’un bruit n’alerte la forteresse. Un crime qui en rappelle un autre, découvert par un autre druide 200 ans plus tôt. C’est pour ça, qu’Obrigan et ses garçons quittent la Forêt pour se rendent sur place. Le roi Yllias est persuadé que les auteurs du massacre appartiennent au royaume du Rahimir et il souhaite leur déclarer la guerre. Surtout qu’une haine farouche qui remonte à plusieurs habite le Roi Yllias et le Prince du Rahimir Jarekson. Une rencontre est organisée au Toit des Sages et Obrigan se retrouve avec 21 jours devant lui pour trouver les coupables  ou la guerre sera déclarée entre le Sonrygar et le Rahimir.

Mon avis

Un quasi-coup de coeur !

Druide est un récit dense, dont l’intrigue est extrêmement bien construite. Le massacre des soldats du Sonrygar entraine Obrigan dans une enquête pour découvrir le ou les responsables. Mais derrière ces crimes, se cache une noire vérité. Le décor est posé dès le début, on a une carte du continent, nous permettant de situer les différents ensembles. Puis tout le long du récit, on apprend différentes choses, comment fonctionne le monde actuel, les Druides veillant sur la Forêt, et l’existence d’un Pacte entre les Druides et les habitants du continent. On apprend au fur et à mesure, les différents ordres chez les Druides, les capacités et connaissances de chacun. Et puis Obrigan va découvrir par le biais de récits des personnes qui l’entourent ou dans d’autres circonstances, le passé du continent, la création de la forêt, l’origine du Don, etc. Tout est subtilement et habillement bien amené, le suspense monte progressivement. Les questions que l’on se pose au début trouvent leurs réponses, qui amènent d’autres questions. A la fin, on a une trame complexe mais contée de manière fluide et toutes les révélations nous sont données.

L’univers créé par Olivier Peru est vraiment complet. Et on ne s’attend vraiment pas à la tournure des événements et aux révélations qu’apprend Obrigan. En tout cas, moi, je ne m’attendais pas, aux différents rebondissements. C’est difficile de parler de l’intrigue tellement il est essentiel que le lecteur la découvrir par lui-même.

Orbigan est attachant, c’est un druide posé et raisonnable, qui considère ses apprentis comme ses garçons et qui comprend l’importance de la Forêt, d’une bonne utilisation du Don, etc. Ce n’est pas qu’un druide, c’est un homme pourvu de sentiments et qui réfléchit. Ce personnage n’est pas figé, il va apprendre des choses qui vont faire naitre en lui des doutes, un sentiment de révolte, mais aussi une volonté de vivre, de défendre ceux qu’il aime. Même s’il n’est pas à l’abri de découragements, certaines choses vont le transcender et on va découvrir plusieurs facettes à ce personnage. Et l’auteur ne s’arrête pas là, les autres personnages, plus secondaires, vont également être développés, chacun à sa place et son importance dans le récit. Les personnages de ce récit ont de la consistance. Ils sont plus complexes qu’ils n’y paraissent et plus on avance dans le récit, plus on a envie de les connaitre, d’en savoir plus. Et

J’ai beaucoup aimé les apprentis d’Obrigan même si au départ ils sont plus en retrait, ils permettent d’avoir un autre regard sur les personnages, sur les situations. Je regrette un peu qu’on ne les suive pas pendant tout le récit. Mais c’est anecdotique. Et j’ai beaucoup apprécié le Prince du Rahimir, un personnage complexe, manipulateur, stratège mais il n’est pas que ça. Vraiment, en chaque personnage (ou presque) on trouve de la profondeur.

Druide est un brillant mélange de polar et de fantasy. Les crimes sont atroces, à la limite du gore, on se demande qui ou quoi a bien pu être responsable de ça et surtout comment ? Et à la manière d’un thriller, il faut se mettre à la place du ou des responsables pour comprendre le « pourquoi? ». Le tout dans un monde créé de toute pièce qui a pourtant son histoire, sa vérité, son avenir. Le tout dans un « one-shot », pari réussi !

Les plus de 600 pages de ce roman ont défilé sans que je m’en rende compte. La plume et le style d’Olivier Peru sont agréables, pas de lyrisme ou de grandes phrases, je pense que ça aurait desservit l’intrigue. On n’est peut-être pas transporté par les tournures ou les mots mais on est transporté par les idées, la mise en œuvre, l’intrigue, le charme des personnages, de ce continent, par la noirceur et la violence aussi. Le lieu, les personnages, les batailles sont détaillés et on visualise parfaitement les actions. C’est précis et sombre, rythmé, passionnant.

Le livre n’est pas un coup de cœur mais on y est presque. Comme pour plusieurs livres, ça ne tient pas à grand chose, j’ai vraiment été happée par l’histoire que la moitié passée, et j’ai même tellement dedans sur la fin que j’arrivais plus à le lâcher et j’ai été touchée par certaines scènes. Si j’étais rentrée dedans de cette manière tout de suite, je pense que c’était le coup de cœur assuré. En tout cas, j’ai vraiment passé avec Druide un beau moment de lecture, je retiendrai le mélange de polar et de fantasy, qui me plait beaucoup! ainsi qu’un monde et des personnages complets.

***************************

challenge incontournable

logo challenge thriller. jpg

logo club lecture

Publicités

5 réflexions sur “Druide d’Olivier Peru

  1. Nyx dit :

    Je n’ai encore jamais lu (à ma connaissance) de livres mélangeant polar et fantasy. Ca m’intrigue. Bref, ton billet m’a convaincue ! Je l’ajoute à ma WL !

  2. liliba2 dit :

    Le genre de romans que je ne lis jamais, mais peut-être devrais-je m’y plonger ?

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s