L’enfant des cimetières de Sire Cédric

Pocket_EnfantR_2012Pocket, 7,60€, 529 pages

4ème de couverture (que je conseille de ne pas lire)

Ce pourrait être un simple fait divers : un fossoyeur tue sa femme et ses enfants au fusil à pompe avant de se donner la mort.
David et Aurore, journalistes, sont sur les lieux. Certains de tenir un sujet en or.
Le lendemain, c’est Kristel, la compagne de David, qui est victime d’un tueur dément. Pour le commandant Vauvert, cette affaire présente trop de zones d’ombres, et celles-ci ne vont cesser de s’étendre.
La vague de meurtres se répand, emportant David jusqu’au bord du précipice, jusque dans les rêves de l’enfant des cimetières…

Résumé

Dans le prologue, quelqu’un fait un rêve étrange, toujours le même, d’une créature nue aux cheveux blancs qui descend des nuages, de l’éther vers le monde des hommes…

David Ormeval, photographe, est appelé en pleine nuit par sa collègue journaliste Aurore. Elle lui demande de le rejoindre le plus vite possible, sur une scène de crime. Un fossoyeur pris semble-t-il d’un coup de folie, a tué sa femme et ses deux enfants avant de se suicider. Malgré l’instant macabre et de mauvaises impressions David accepte de faire des photos pour accompagner l’article de la journaliste. Après un échange tendu avec le commandant Vauvert, David rentre chez lui retrouver sa compagne Kristel, artiste aux cheveux bleus, d’une sensibilité exceptionnelle, qui ressent tout de suite de mauvaises impressions en voyant David et ses clichés. Un drôle de pressentiment qui ne la quittera pas le lendemain quand elle se rendra à l’hôpital pour donner des cours de dessin à des enfants. Un adolescent armé se rend à l’hôpital, et Kristel croisera son chemin…

Mon avis

Un livre comme ça, je dis ENCORE !

L’enfant des cimetières est un thriller fantastique, fantastique ! (non il n’y a pas de redondance, c’est voulu!). Sire Cédric nous amène dans une histoire mêlant réalité, légende urbaine et imaginaire. Où le vrai et le faux se confondent. On suit David, un photographe très doué mais qui n’a pas confiance en son art. Il vit donc des photos qu’il vend au journal où travaille Aurore. Ils font une bonne équipe. Mais Aurore est ambitieuse et n’a pas peur de grand chose. Elle demande donc l’assistance de David que ce fait divers qui vient de se produire. Un crime affreux, une famille pourtant de ce qu’il y a de plus normale. Le fossoyeur était-il dément ? L’a-t-on poussé à commettre ses crimes ? Le lendemain, un adolescent armé, perturbé, commet un massacre dans l’hôpital de la même ville. Les deux « coups de folie » sont-ils liés ? Que se passe-t-il donc dans cette petit ville où il ne se passe justement jamais rien ? David devra affronter le fait de perdre le contrôle de sa vie et cherchera un peu malgré lui, au départ, la Vérité.

David est un personnage que l’on a plaisir à suivre, il a eu une adolescence pas facile mais il a trouvé l’Amour et Kristel l’a sauvé de ses anciens travers. Au contraire de sa compagne, David n’a pas le courage de tout plaquer pour vivre de sa passion, il est peu assuré, il a des faiblesses mais aussi du cran dans l’action et ne baisse pas les bras. Et pourtant ce qu’il va vivre est loin, très loin d’être facile. David est un personnage attachant, on tourne les pages à tout vitesse pour découvrir ce qu’il va lui arriver. Mais aussi pour comprendre et en savoir toujours plus nous aussi ^^
Avec Aurore, je ne partage que le prénom lol Elle est très ambitieuse, elle voit une opportunité de se faire un nom et du fric en relatant à sa manière l’horreur des choses. Elle va aider David à faire la lumière sur les événements dans lesquels ils se retrouvent embarqués. David et Aurore sont deux personnages que l’on suit mais le lecteur va en découvrir d’autres, tout aussi important, voire plus !

Par exemple, j’ai beaucoup aimé Kristel, une femme volontaire et sensible. Elle semble avoir un don pour comprendre les choses sans qu’on les lui explique. C’est une artiste peintre, qui n’a pas peur d’aller de l’avant. On s’attache à elle, alors qu’on va la voir très peu dans le roman.

L’histoire mêle donc avec brio réalité et fantastique. Les touches de fantastique sont d’abord disséminées puis les liens deviennent de plus en plus visibles, David bascule presque dans une autre réalité. J’ai beaucoup aimé le mélange savamment dosé et très bien construit. Et d’avoir ce départ sur une légende urbaine locale et de flirter longtemps dans le doute, est-ce réel ? Est-ce faux ? Qui est vraiment derrière tout ça ? Un humain normal, un désaxé, un démon, … ?

L’histoire est bien construite, je ne l’ai pas forcément trouvée terrifiante mais certains passages font bien leurs effets quand même ! Il y a des choses auxquelles je m’attendais, et d’autres que je n’avais pas vu venir. Les pages se tournent toutes seules (enfin avec les mains quand même 😉 ). J’ai adoré la plume de Sire Cédric, cette façon d’embarquer immédiatement son lecteur, avec un style plutôt oral, sans être vulgaire ou pauvre, avec des personnages qui ont de l’auto-dérision comme le Commandant Vauvert, de la jugeote, … qu’on adore détester comme Nathanaël; de jouer sur le mystère, de cultiver le suspens, de faire de grosses révélations et de mettre en danger ses personnages.  Sire Cédric est un auteur à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Ce billet est assez court mais ne vous y trompez pas, j’ai vraiment beaucoup aimé, cependant, je vous laisse le plus de choses à découvrir sur ce roman, « à lire toute lumière allumée ».

Avec ma copine Coquelicote nous avons pu discuter avec Sire Cédric aux Imaginales, il a confirmé qu’il fallait commencer par celui-ci, alors vous attendez quoi ? 😉 Moi je retrouverai avec plaisir l’univers de cet auteur dans De fièvre et de sang et quelques chose me dit que je vais retrouver le commandant Vauvert !

********************************

logo challenge thriller. jpg

challenge incontournable

DefiPALImaginales

Publicités

2 réflexions sur “L’enfant des cimetières de Sire Cédric

  1. Audrey14 dit :

    Tu sais bien vendre un livre quand il te plaît 😉

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s