Rue Farfadet (Les extraordinaires et fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, T1) de Raphaël Albert

rue-farfadet-raphael-albert

Les éditions Mnémos (collection Hélios), 281 pages, 9,90€

Lecture commune avec Ivy de La Plume d’Ivoire et Zina de Les Pipelettes en parlent

4ème de couverture

Panam, dans les années 1880 : les humains ont repris depuis longtemps la main sur les Peuples Anciens. Sylvo Sylvain a posé son havresac dans la rue Farfadet, gouailleuse à souhait. Chapeau melon vissé sur le crâne, clope au bec, en compagnie de son fidèle ami Pixel, il exerce la profession exaltante de détective privé et les affaires sont nombreuses ! Des adultères à photographier, des maris jaloux, des femmes trompées, etc. Ni très rémunérateur, ni très glorieux que tout ceci. Alors, Sylvo fréquente assidûment les bars, les cafés et les lieux de plaisir en tout genre où son charme envoûte ces dames…

Jusqu’au jour où, lors d’une banale enquête de routine, il se trouve mêlé à une machination dépassant l’entendement. Le voilà, bien malgré lui, chargé de l’affaire par l’un des trois puissants ducs de Panam. Saura-t-il tirer son épingle de ce jeu compliqué et dangereux ?

Résumé

Tout commence avec Martin le nain, vivant à Saltrouville en banlieue de Panam, avec sa femme Griselda. Martin vit son petit train train quotidien. Mais Martin a la chance de ne pas faire un métier de nain (égoutiers ou tunneliers), il travaille dans l’administration duccale. Seulement Martin en sortant de son travail, va rejoindre quelqu’un dans un hôtel en tout discrétion. Enfin, pas suffisamment, Griselda a des soupçons, elle embauche Sylvo, un détective privé, elfe de son état pour suivre son nain de mari. Un jour, Sylvo est en planque au café non loin de l’hôtel, histoire de voir sortir Martin, pendant son attente, il observe. Ce qu’il voit l’inquiète un peu mais pas le temps de pousser plus avant, Martin est déjà sorti de l’hôtel. Alors qu’il allait se remettre en route, le café est victime d’un attentat, un de plus qui secoue Panam depuis quelques mois. Personne ne sait qui est derrière toi ça. La police piétine. Sylvo va se retrouver embarqué, dans une affaire beaucoup plus complexe…

Mon avis

Un pur moment de détente !

Je me suis beaucoup amusé avec ce roman de Raphaël Albert !!! Déjà ça commence bien, la couverture d’Aurélien Police ❤ juste trop belle, une nouvelle collection, un format poche, bien pratique à emmener partout, j’adore ! Et puis…

On découvre un Paris devenu Panam des années 1880, un peu steampunk, beaucoup fantasy, pas mal polar, avec beaucoup d’humour ! Que du bon !!!  J’ai beaucoup aimé cet univers créé par Raphaël Albert, une ville qui ressemble à ce qu’on connait mais un monde avec 3 lunes, des rythmes différents, des noms d’heure, de jour, de mois à la fois différent et proche des nôtres. C’est à la fois original et dans le respect de certains codes. Le steampunk est léger mais on découvre de un Panam industrialisé, avec les premiers véhicules à moteur, la photographie, le contrôle du climat, etc. Tout reste en lien avec le monde fantasy et on croise autant de magie que de science.

Le personnage principal est Sylvo Sylvain, un elfe détective qui a dure quitter Toujours-Vert, la terre des elfes. Sylvo est un exilé, on ne sait pas pourquoi il a du quitter sa forêt, sa vie, son oxygène, … mais on comprend que c’est très difficile pour lui. Il enquête donc sur un adultère entre un nain et … une humaine! Mais quelque chose cloche, qui est le 3ème personnage qui débarque dans cette chambre d’hôtel ? Qu’est-ce qu’il n’y aurait pas autre chose là dessous ? Peu importe pour Sylvo, il a des créanciers à payer, pas le moment de se poser des tas de question dont les réponses ne serviront pas. Autant faire son rapport à Griselda et passer à autre chose. Sylvo est attachant. J’ai aimé sa façon de voir les choses, ses meurtrissures, un passé qui semble douloureux, qui lui donne une consistance mais surtout de l’autodérision, de l’humour, un peu l’antihéros. ça colle très bien avec le côté polar du livre en plus, et ce type d’enquêteur j’adore ! Vous savez, le détective qui fume comme un sapeur, aime le ouisk (ou la bière), qui trainasse, les choses lui tombent dessus comme ça mais il est loyal, avec un coeur gros comme ça. Voilà vous y êtes ! J’ai adoré Sylvo quoi 😉

On découvre que Panam est régi par un système ducal, 3 ducs. Mais tout n’est pas simple, il semble y avoir des tensions, des mystères et des secrets d’alcôves… On découvre un peu l’histoire de la ville (le libérateur Djizu, etc.). En parallèle, à l’enquête de Sylvo, on apprend donc les dessous supposés de Panam, les attentats qui se déroulent depuis quelques temps déjà, dont la spécificité est d’utiliser des élémentaux (air; feu;..). Mais qui commet ses attentats ? Pourquoi ?

Raphaël Albert croque toute une série de personnages d’espèces différentes : des orques, des gobelins, des trolls, des nains,… mais c’est tellement bien fait qu’on a pas l’impression d’une sur-enchère dans le côté fantasy. Chacun a un rôle à jouer dans l’intrigue, dans la ville et aucun n’est vraiment le bienvenu chez les humains de toute façon. J’ai beaucoup aimé Pixel, je vous laisse découvrir qui c’est, j’ai beaucoup aimé son interview par exemple.

Il y a pas mal d’effets de style dans ce roman (ce qui pourra peut être en rebuter certains mais qui moi m’ont conquise !), par exemple, on est en train de construire La Tour des Fées… Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. On retrouve ça pour les noms de rue, de monuments, de places, … J’en ai compris pas mal, mais j’avoue n’étant pas parisienne, je n’ai pas tout saisi mais ce n’est vraiment pas grave, c’est resté amusant et un plaisir jusqu’au bout! Il y a des choses vraiment très drôles ! J’ai même capté des références à des chansons ou des films. On trouve donc pas mal d’humour dans cette aventure de Sylvo. Je me suis beaucoup amusée à lire ce livre, j’ai souvent souri, et même rit parfois ! C’est bien écrit, fluide, précis. Dans un style qui colle parfaitement avec l’histoire. L’intrigue polar est très bien menée, elle est sur plusieurs niveaux, on va de découvertes en révélations. Dans l’ensemble, on ne voit pas venir les choses (sauf une, mais ça c’est mon instinct qui m’a guidé), plein d’hypothèses sont avancées, pistes, fausses pistes ?

Raphaël Albert a créé un univers dont on ne connait pas encore tout, et qu’on a envie de découvrir, qu’y a-t-il en dehors de Panam ? quel est le passé de Sylvo ? Je pense que je lirai les prochaines aventures de Sylvo, histoire de découvrir ce qu’il devient, ce qu’il a fait, et je pense que l’auteur a laissé des indices pour d’autres histoires, d’autres énigmes.

Vous retrouverez les avis d’Ivy et de Zina, en cliquant sur leur pseudo ! Une très chouette découverte et lecture commune !

*******************************

88054467_p

logo challenge

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #70

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière,  j’ai terminé  Rue farfadet de Raphaël Albert, qui fait l’objet d’une LC avec pour le 22 juillet (je rédige l’article juste après).

J’ai lu Lire est le propre de l’homme, collectif, de l’école des loisirs. Et Chemin Perdu d’Amélie Fléchais (pour Babelio).

J’ai commencé un manuscrit fantastique.

Que vais-je lire cette semaine ?

Je lis donc un manuscrit et je vais commencer La Dernière Terre, T1, L’enfant merehdian de Magali Villeneuve.

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A venir : Lughnasadh de Pat McMurphy, Le Tambour du Diable de Lou Magma, j’ai bien envie de me lire un petit thriller aussi ^^

Et vous que lisez-vous ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #69

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

La semaine dernière,  j’ai terminé  Rose Morte, T1, La Floraison de Céline Landressie et j’ai commencé Rue farfadet de Raphaël Albert, qui fait l’objet d’une LC avec pour le 22 juillet (54/281).

Que vais-je lire cette semaine ?

Je lis donc Rue Farfadet de Raphaël Albert ! Et ensuite… je pense lire la BD reçue par Babelio lors de la dernière Masse Critique : Chemin Perdu d’Amélie Fléchais

200880_10151815704150774_121380639_o

 Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

 La Dernière Terre, T1, L’enfant merehdian de Magali Villeneuve, Lughnasadh de Pat McMurphy, Le Tambour du Diable de Lou Magma, j’ai bien envie de me lire un petit thriller aussi ^^

Et vous que lisez-vous ?

In My MailBox #53

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Oulà ….

Cette semaine, c’est FOLIE !

Déjà en début de semaine j’ai reçu Rouge de Kristin Cashore et Mythes Celtiques un beau livre sur l’art, l’histoire et la mythologie celtique de James Harpur.

IMAG2260

Ensuite, j’ai été vendredi soir à la soirée d’Inauguration des Editions Manannan, et j’ai pris un livre magnifique : Il était une fois, Morgane, Viviane, Mélusine, Ondine de Claudine Glot et illustré par Lawrence Rasson, je vous laisse apprécier avec des photos :

IMAG2244 IMAG2245 IMAG2246

Et  ce weekend c’était LES IMAGINALES et là… j’ai over craqué (dans le désordre, je ferai un billet prochainement avec mes photos du festival et certaines dédicaces, si j’ai le temps) :

Rue Farfadet de Raphaël Albert et Porteurs d’âmes de Pierre Bordage, deux livres non dédicacés (pas d’auteur ce dimanche :() mais que je voulais découvrir

IMAG2247

Au stand des occasions : De fièvre et de sang de Sire Cedric et à la librairie : Sans forme de Gail Carriger

IMAG2251

Aux éditions du chat noir, Amulettes de Véronique Ajarrag et Les Chroniques d’Oakwood de Marianne Stern :

IMAG2252

J’ai eu la grande chose de recevoir deux SP des Editions l’Homme Sans Nom : Rose Morte, T1, La Floraison de Céline Landressie et La Dernière Terre, T1, L’enfant Merehdian de Magali Villeneuve, merci beaucoup à toutes les deux ❤IMAG2253

J’ai acheté 28 allée des Ormeaux de Tiffany Schneuwly, chez Nergäl et j’ai récupéré Coeurs de Loups une anthologie des Editions du Riez, que j’avais précommandé 🙂

IMAG2257

J’ai acheté L’artbook Raconté de Fleurine Rétoré et Magma de Pierre Bruhlet

IMAG2258

Et chez Lokomodo, Les Lucioles, Midgard, Asgard : j’ai craqué et pris Créature du miroir de Jess Kaan et Miroirs d’ambre de Denis Labbé, même s’ils ne sont pas dédicacé et A un sanglot de toi, tu reposes de Mathieu Guibé et L’asch mezareph de Jean Pierre Favard

 

 

IMAG2250Et c’est déjà pas mal !

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?