Oxana de Frédéric Livyns

3114249077_1_3_WBqg5YG4

Sharon Kena Editions, 12,50€, 147 pages

4ème de couverture

Claudio est un jeune orphelin placé dans un institut en Espagne. Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, il rencontre une jeune fille mystérieuse nommée Oxana. L’attirance mutuelle qui les lie va se transformer en amour. Mais quel est le terrible secret que cache Oxana ? Elle entraîne Claudio à sa suite dans une quête tragique et effrayante pour fermer les portes donnant sur un autre monde, cruel et terrifiant. Un monde où les humains n’ont pas leur place.

Résumé

Claudio est un enfant réservé, cela fait un moment qu’il est dans l’orphelinat dans le comté de Trevino en Espagne. Sa timidité lui a valu de ne pas être adopté et à 12 ans, il n’a plus trop d’espoir de trouver une famille. Un jour alors que les autres enfants de l’orphelinat jouent, il se repose en retrait à proximité des bois. C’est là qu’il se rend compte qu’une fille ayant à peu près son âge, l’observe. Ils vont discuter un moment mais quand les sœurs appellent les enfants, cette jeune fille Oxana, disparait dans la forêt. Claudio se sent attiré par Oxana, mais qui est-elle ? Des choses étranges vont survenir à l’orphelinat et Claudio va se demander si tout n’est pas lié à Oxana…

Mon avis

Une excellente découverte !

Je souhaite remercier chaleureusement Frédéric Livyns qui m’a permis de découvrir son roman. J’ai adoré Oxana ! Merci beaucoup !

Même si j’ai déjà lu deux livres de Frédéric Livyns (deux recueils de nouvelles), je ne savais pas trop à quoi m’attendre concernant l’histoire d’Oxana. Frédéric Livyns m’a indiqué que les éditions Sharon Kena n’avaient pas su dans quelle catégorie proposer ce roman. Et maintenant, je comprends pourquoi il m’a dit ça ! Notre héros est un jeune garçon de 12 ans, le roman a été classé en jeunesse et la bonne surprise c’est qu’Oxana peut se lire à TOUT âge !

Le style est simple mais travaillé, pas enfantin, ni niais et l’histoire est vraiment bien menée, de telle façon qu’un adolescent sera ravi qu’on ne l’infantilise pas, et que l’adulte y trouvera son compte également. On s’attache rapidement à Claudio. Il est assez réservé mais il a du caractère. Il subit les moqueries de ses camarades, notamment de deux brutes qui terrorisent les plus petits. Claudio n’a pas été adopté car quand des parents potentiels essaient de tisser des liens, il reste dans son coin. Il est plutôt solitaire mais il est loin d’être bête. L’orphelinat est devenu sa maison, les pensionnaires et les bonnes soeurs, un peu sa famille. Claudio a une douzaine d’année, il a le comportement d’un garçon de son âge mais dans ce contexte de guerre, il fait plus adulte que certains de ses camarades. Son évolution tout le long du roman est cohérente, on n’a pas l’impression subitement qu’il a pris 15 ans avec tout se qui se passe, il ne comprend pas tout du premier coup, ce qui est vraiment très bien mais il apprend de ses erreurs et c’est quelqu’un de très courageux. C’est un personnage vraiment intéressant et bien construit.

Claudio est réservé mais bizarrement il se sent tout de suite à l’aise avec Oxana même si cette dernière l’intrigue beaucoup, il y a tant de mystère autour de sa présence dans la région, il n’y a pas de fille dans l’orphelinat et pas de village habité dans les envions. Oxana est mystérieuse, elle se livre peu et semble attendre quelque chose de Claudio. Elle va l’entrainer dans une aventure sans pareil, bouleverser son destin. Grâce à elle, Claudio découvrira des choses qu’il n’imaginait même pas, des secrets, un monde que les soeurs, les humains ne connaissent pas,… Au fur et à mesure de l’histoire, Claudio (et le lecteur) obtient les réponses à ses questions sur Oxana, le monde tel qu’il est réellement,… Les personnages secondaires sont peut être moins développés mais leurs présences donnent de la profondeur à l’histoire et aux personnages de Claudio et Oxana : les religieuses de l’orphelinat ; Charles et Bertrand, les deux brutes; le protecteur d’Oxana,…

J’ai fortement apprécié la cohérence des réactions, parfois, on est prêt à se dire « mais… » et puis on nous indique juste dans la foulée ce qu’il faut pour que l’ensemble soit cohérent, qu’il s’agisse des réactions, des personnages, des actions, etc.

L’histoire est vraiment bien construite, on ne sait pas tout de suite où elle va nous mener, et on va de surprises en surprises. Je ne m’attendais pas aux rebondissements que réserve Frédéric Livyns et j’ai été happé dans l’aventure de Claudio et Oxana et il y a plein de choses que je n’ai pas vu venir. J’ai adoré l’univers mis en place, fantastique, avec même un peu d’éléments de science-fiction. C’est vraiment original et inattendu. Une histoire vampirique certes mais bien plus encore ! C’est vrai que je n’en lis pas beaucoup, j’ai trouvé la genèse, l’explication des origines de l’Homme vraiment très bien, originale, se démarquant de ce que j’ai déjà pu lire. Connaitre qui sont les vampires et ce qu’ils peuvent faire m’a étonné et agréablement surprise.

Je n’en révèle pas plus sur l’histoire ou les personnages afin que vous gardiez un maximum de surprise à la lecture de ce premier tome excellent !

Le style est agréable, la lecture rythmée et l’écriture fluide. Oxana se lit très bien et assez vite, les pages se tournent toutes seules.

Oxana a une fin même si une suite est prévue. Et ce qui sera certainement développé dans la suite s’annonce fort intéressant! Parce que même si on apprend plein de choses, qu’on suit Claudio dans le rôle très important qu’il va devoir jouer, on a encore des questions en suspend concernant les vampires et je lirai avec joie la suite de cette trilogie !

*********************

logo challenge

Publicités

2 réflexions sur “Oxana de Frédéric Livyns

  1. NyrA dit :

    Ça m’a l’air très chouette, tu m’as carrément donné envie !

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s