Hunger Games de Suzanne Collins

Pocket Jeunesse, 18,15€, 379 pages

4ème de couverture

“Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…”

Résumé

Katniss Everdeen se réveille le jour de la Moisson. Elle a 16 ans et vit dans le district 12 avec sa mère et sa sœur Prim, 12 ans. Son père est mort il y a 5 ans dans la mine. Le district 12 est spécialisée dans l’extraction minière. Comme tous les matins depuis 5 ans, Katniss part en forêt chasser et trouver de quoi se nourrir et vendre pour acheter ce qui manque à elle et sa famille pour survivre. Car dans la Veine, c’est la misère et la famine le tableau quotidien des habitants. Dans les bois, elle retrouve Gale, son ami depuis quelques années avec qui elle chasse, c’est plus efficace et rassurant d’être en binôme, car cette activité est interdite et la peine encourue des plus dissuasives. Plus tard dans la matinée, dans tous les districts, tous les jeunes entre 12 et 16 ans sont réunis sur la place de la ville. C’est aujourd’hui que 2 tribus, une fille et un garçon sont désignés pour participer aux Jeux de la Faim imposé et mis en place par le Capitole pour montrer aux 12 districts de Panem qu’ils ont tout pouvoir et que la révolte n’est pas une bonne idée. Quand Prim est choisie pour être tribut, Katniss ne peut le supporter et se porte volontaire. Le garçon choisi est Peeta Mellark, le fils du boulanger. Après de brefs adieux, ils sont emmenés au Capitole, où va débuter leur entrainement et coaching. Comme la Moisson, la préparation et les jeux de la faim sont retransmises dès lors en direct dans l’ensemble du pays et le but est simple, 12 tribus, 1 seul vainqueur qui devra riche et permettra à son district d’avoir plus d’avantages et de nourriture lors de l’année…

Mon avis

Merci NyrA de me l’avoir prêté !!!!!

Je l’ai dévoré ! Je pensais trainer parce que je connaissais l’histoire pour avoir vu le film avant au cinéma et en fait non, pas du tout, je l’ai lu super vite, tellement c’était bien et que j’avais plaisir à retrouver Katniss et Peeta et surtout à en apprendre un peu plus sur l’histoire, le contexte, etc.

Le récit est fait par Katniss, du coup, par rapport au film, on a beaucoup plus de détails sur ce qu’elle ressent, comme elle vit certains événements et sa relation avec Peeta ou avec Gale. Cela m’a permit d’éclaircir quelques ombres du film. Le film est, j’ai trouvé, finalement plutôt bien fidèle au roman, sauf deux/trois détails plus sombres qui ne sont pas dans le film (ou alors je ne m’en souviens plus) et des propos donnés au producteur des Jeux de la Faim et au président de Panem qui ne sont pas dans le livre ou du moins pas explicité du tout, puisqu’on suit le récit à travers Katniss.

Mon impression qu’une révolte est possible, du moins, qu’elle commence à germer dans quels esprits, est confirmée par ma lecture. Je ne me souviens plus si c’est dit dans le film, mais j’ai été surprise de découvrir un 13ème district et d’apprendre ce qu’il lui est arrivé, et d’avoir des détails sur les technologies et avancées qui sont utilisées par le Capitole (les geais, les guêpes, les chiens,…). Cela donne encore plus de sens et de poids aux messages sur le totalitarisme et le pouvoir du Capitole sur les districts.

Comme pour le film, c’est dommage que ça soit si vite passé sur les morts et les jeux en eux-même. Est-ce que c’est parce qu’il est plus destiné à la jeunesse (à partir de 13 ans) à la base? Pour ne pas les terrifier, les horrifier? Si c’est pour ça, je comprends mais c’est vrai que parfois, je me suis dit que les émotions ne sont pas assez développées. On peut imaginer qu’on deviendrait fou ou très perturbé de devoir tuer pour survivre et j’ai trouvé que ce n’est pas vraiment indiqué (on voit bien que les survivants aux jeux ne seront plus jamais les mêmes) pas très développé, peut être dans les tomes suivants ?

De même, c’est un peu dommage que l’horreur dans les actions et le régime autoritaire du Capitole ne soit pas plus mis en lumière, on retrouve effectivement des références dans le récit mais ça manque quand même de détails sur les tenants et les aboutissants. Ce qui est bien montré par contre c’est l’omniprésence des caméras, de la Moisson au retour du vainqueur, d’apprendre que les districts sont obligés de regarder, que l’école est même arrêtée pour certains événements ayant lieu dans l’arène des Jeux,… On voit presque aussi bien que dans le film que les Jeux sont « truqués », que les organisateurs mettent en place des obstacles, des mises en scène, etc.

En ce qui concerne les personnages, j’apprécie vraiment Katniss (même si parfois, elle ne voit rien, ça m’énerve, j’avais envie de la baffer!), je trouve que la manière dont elle vit les Jeux finalement cohérente, puisqu’elle n’a peut-être pas un entrainement de fous pour les combats mais elle sait survivre dans la forêt, plus ou moins soigner, chasser, se nourrir, etc. Les détails qu’elle donne tout au long de l’histoire sont essentiels pour comprendre pourquoi elle veut et peut gagner. Et puis, elle et Peeta, montrent dans certaines de leurs attitudes qu’ils n’acceptent pas le monde dans lequel ils vivent, misère, famine, pauvreté; n’acceptent pas les tribus et les Jeux; n’acceptent pas de devenir quelqu’un d’autre…

J’ai eu les mêmes personnages préférés que dans le film : Cinna le préparateur de Katniss, dont c’est la première année et qui a explicitement demandé à s’occuper du District 12 et Haymitch Abernathy, ancien gagnant des Jeux de la Faim et coach de Katniss et Peeta pour le District 12. Ce sont vraiment des rôles forts et des personnages de caractère qui se révèlent au cours du récit et qui sont très importants.

En tout cas, c’est un très bon premier tome, bien écrit, fluide et rythmé. J’ai vraiment envie de lire la suite et de savoir comment la situation des districts va évoluer. ça n’est pas un coup de cœur parce que je trouve que la réflexion n’est toutefois pas menée assez loin et puis je connaissais l’histoire mais c’est quand même une lecture prenante, agréable et intéressante et on reste pas indifférent au sort de Katniss, Peeta et les autres tributs, voire même des habitants de tous les districts.

C’est ce genre de livre que je voudrais voir lire mes futurs ados, si un jour j’en ai.

**************************************

6ème lecture réalisée dans le cadre du Challenge  La littérature fait son cinéma (2e année) via le blog Kabaret Kulturel

Advertisements

10 réflexions sur “Hunger Games de Suzanne Collins

  1. Arcaalea dit :

    J’avais vraiment adoré ce premier tome mais mon préféré fut le deuxième pour ce qui est des sensations fortes ! J’ai un peu moins aimé le film malheureusement et je ne pourrais pas te dire réellement pourquoi…
    Bises ^^

  2. Natiora dit :

    Faut vraiment que je le lise un jour, ton enthousiasme est communicatif !

  3. Angelsmuse dit :

    Très bonne critique! On voit bien les points positifs et négatifs et on sent vraiment qu’il n’y a pas de parti pris. ÇA me donne vraiment envie de le lire, merci pour ton avis!

  4. NyrA dit :

    N’appréciant pas beaucoup le personnage de Katniss, j’ai préféré le film en fait ! Comme toi j’adore Cinna ^^ Je suis contente qu’il t’ait plu =) Et encore merci pour tes attentions, ça me fait vraiment plaisir, je ne sais pas comment te remercier ♥

  5. lireparelora dit :

    Déçue par Katniss qui ne se mouille presque jamais. Par contre, je trouve que ce titre se suffit à lui-même.

  6. […]  Suzanne Collins avec Hunger Games […]

  7. […] Comme il s’agit du tome 2, cet article contiendra très probablement des spoilers, si vous n’avez pas encore entamé cette trilogie, je vous propose de relire mon avis sur le tome 1. […]

  8. […] si vous n’avez pas encore entamé cette trilogie, je vous propose de relire mon avis sur le tome 1. Et si vous voulez, vous pouvez retrouver aussi mon avis sur le tome […]

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s