Intrusion d’Elena Sender

Pocket, 7€60, 533 pages

Lecture effectuée dans le cadre de la 2ème lecture commune du Club de Lecture ALille.com d’aout 2012

4ème de couverture

Brillante neuropsychiatre, spécialiste des troubles de l’âme, Cyrille Blake reçoit un nouveau
patient : Julien Daumas. Très séduisant, mais obsessionnel, impulsif, le regard inquiétant. D’emblée, il la tutoie, lui dit qu’il la préférait avec ses cheveux blonds. Cyrille est pourtant sûre de n’avoir jamais vu cet homme. En vérifiant dans ses dossiers, elle doit se rendre à l’évidence : elle l’a soigné lorsqu’elle terminait son internat de médecine. Comment peut-elle ne plus s’en souvenir ?
Déstabilisée, Cyrille fouille son passé et découvre l’impensable : elle a oublié des pans entiers de son existence. C’est incompréhensible. D’autant qu’au même moment, des événements inhabituels surviennent autour d’elle. Epiée en permanence, traquée jusque dans son appartement, Cyrille croit devenir folle ! Il faut qu’elle retrouve la mémoire. Coûte que coûte. Sauf que dans certains cas, il vaut mieux ne jamais se souvenir car, parfois, l’oubli est la seule solution pour continuer à vivre.

Résumé du début

Cyrille Blake est une neuropsychiatre brillante, à la tête du Centre Dulac, dont le but est la recherche du bonheur. Centre complet, présentant de nombreuses disciplines permettant de proposer des traitements légers mais efficace contre les pathologies les moins lourdes : dépressions, pertes, traumatismes légers,… L’occasion pour Cyrille d’utiliser le médicament dont la principale molécule a été découverte par son mari chercheur et brillant professeur en neuropsychiatrie. Molécule qui permet d’atténuer voire de supprimer la souffrance et les angoisses des patients traités. Un jour, Cyrille reçoit en consultation, Julien Dumas, souffrant de cauchemars et de divers troubles. Ce patient se comporte avec elle comme s’il la connaissait bien et en effet, Cyrille découvre qu’elle a été son médecin lors de sa dernière année d’internat mais elle n’en a plus le moindre souvenir. Que se passe-t-il ? Comment a-t-elle pu oublier quelques mois de sa vie ?

Mon avis

Un livre haletant et intriguant, j’ai cependant un avis mitigé. Les chapitres relativement courts ou composés de plusieurs parties comme autant de points de vue, des rebondissements et des changements de lieux permettent de rythmer ce roman. C’est très bien construit, le lecteur est souvent laissé à son suspect avec le changement de point  de vue ou de personnages, ce qui créé une attente, de petites frustrations qui poussent à tourner les pages rapidement jusqu’à se trouver à la fin du récit. Prise dans l’intrigue, je voulais absolument savoir de quoi il retournait. Une intrigue qui tourne sur la science du cerveau, les souvenirs, les oublis, … L’auteure a su parfaitement vulgariser les cotés et aspects scientifiques afin de rendre le récit le plus abordable possible pour les lecteurs. On est loin des thèses et des données scientifiques à chaque page, qui plomberaient le livre mais ça n’en reste pas moins assez précis et scientifique. On y trouve donc du suspense et on ne comprend où ça va en venir qu’assez loin dans la lecture.

Concernant l’histoire, j’ai fortement apprécié le début, les aspects scientifiques, les rebondissements qui amènent à découvrir de nouveaux personnages, mystérieux, intéressants et dont on souhaite découvrir leur implication dans les événements. Il y a tout un aspect original tournant autour du cerveau, des protocoles de médecin, des traitements des patients,…, cependant, je n’ai pas aimé la toute fin du roman, il y un aspect de l’histoire qui ne m’a pas plut, que j’ai trouvé de trop, en plus j’avais vu ça venir et j’espérais me tromper…  De plus, vu l’histoire, je ne le qualifiera pas vraiment de thriller… Ou alors psychologique (bien que je n’ai pas ressenti d’angoisse ou ce genre de réaction). Donc, si vous n’aimez pas avoir peur, si vous n’aimez pas quand c’est « gore » ou très noir, le thème thriller ne doit pas vous effrayer, vous pouvez y aller.

Je me suis attachée à Cyrille, elle est droite, professionnelle, un peu froide peut être mais très compétente, apaisant ses patients, convaincue de ce qu’elle fait, etc. Progressivement, elle découvre ce que les autres pensent d’elle, assez loin de la vision qu’elle a d’elle-même, et apprend qu’elle était bien différente 10 ans auparavant, plus enjouée, plus vivante, … On vit avec elle son angoisse quand elle se rend compte d’avoir oublié des pans entiers de sa vie, sa peur de devenir folle ou d’être malade et de devoir être soignée voire internée. J’ai apprécié qu’elle prenne des risques mais toujours en ayant conscience de sa peur et de ses angoisses. On n’est pas devant une super héroïne qui va foncer dans le tas sans réfléchir (même s’il lui arrive de prendre des décisions spontanées, on la voit réfléchir), résoudre tous les mystères en 5 min montre en main. Cet aspect d’un personnage juste avec des forces et des faiblesses est accentué par des événements assez cohérents, des temps d’action crédibles entre les choses que font les personnages.

J’ai apprécié qu’on ne sache pas avant la fin de l’histoire qui est vraiment Julien et ce qu’il veut, on a toujours un doute, gentil ? méchant ? Il y a pas mal de personnages secondaires reliés à Cyrille que l’on suit et auxquels on s’attache, Nino un cadre infirmier, MJ la nièce de Cyrille qui est aussi sa secrétaire, … ou qu’on déteste : Manien son ancien professeur et responsable à Ste Félicité (hôpital), …. Ils l’aident ou la conseillent pour son bien ? La mettent en garde ou se jouent d’elle ?

L’histoire est vraiment bien construite, elle vous fait aussi voyager en Thaïlande, c’est très bien écrit, assez facile d’accès même sans étude scientifique, loin d’être barbant, c’est très intéressant de voir la complexité du cerveau, l’implication de la perte de souvenirs, etc. Vraiment ce qui m’empêche de le trouver génial et d’avoir un coup de cœur, c’est la toute fin à laquelle je m’attendais tout en espérant que finalement je me trompe et que ça, ça me surprendrait. Après, d’autres ont adorés, donc c’est vraiment parce que la fin comme ça, non, pour moi, c’est pas possible.

C’est quand même un très bon premier roman, on sent que l’auteure connait son sujet, elle a dosé les données pour que ça soit à la portée de tout le monde.

************************

13 réflexions sur “Intrusion d’Elena Sender

  1. Jessica dit :

    Tu me donnes envie de lire ce bouqin!
    Mais heureusement que tu finis en disant que certains ont adoré, sinon je me dirais que la fin est trop évidente et j’aurais passé mon chemin..
    Y’a plus qu’à le trouver à la bidothèque…:)

  2. NyrA dit :

    Tu m’as quand même un peu intriguée… Mais le côté scientifique me répugne quand même un peu, et puis si la fin risque de me décevoir, je pense que ce n’est pas la peine. En tout cas t’as géré hier !!

    • C’est gentil de me dire ça, moi qui n’aime pas parler en public en plus 🙂

      Je comprends que le thème puisse repousser un peu. Il y a plein de livres qui nous attendent pour que trouves ton bonheur ailleurs 🙂

  3. Natiora dit :

    Je ne suis pas très emballée, je vais passer mon chemin.

  4. Cassiopée dit :

    Moi je suis curieuse de cette fin qui t’a « gâché » ce livre

  5. Pareil que NyrA, le côté scientifique me rebute un peu, mais le côté thriller (ou plus ou moins d’après ce que tu en dis^^) et le fait que l’héroïne a presque le même prénom que moi (hihi) me donnent quand même envie de le lire 😉

  6. […] fini Intrusion d’Elena Sender  : mon billet est ici. J’ai lu Les confessions d’une accro du shopping de Sophie Kinsella (billet à venir). […]

  7. liliba2 dit :

    Je vois « club ALille.com », tu es du chnord ? moi aussi ! Et je ne connais pas du tout ce forum !
    Quant au bouquin, il a déjà été lu par deux participantes qui ont bien aimé elles aussi et il me tente vraiment !

  8. Lystig dit :

    un livre dont je me souviens !

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s