Rebelle de Mark Andrews et Brenda Chapman

Le dernier Disney – Pixar

Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

On découvre Merida fille de Fergus et Elinor, petite fille intrépide qui préfère l’arc et les flèches à jouer à la poupée. On la retrouve ensuite des années plus tard, elle manie l’arc comme personne et n’a pas changé, elle a beaucoup de mal à se plier aux traditions et se braque violemment quand elle comprend que les chefs de clans vont débarquer avec leur fils ainé pour la présentation des prétendants, car oui, Merida est une princesse et elle arrive à l’âge où normalement la tradition veut que les clans soient unis dans le mariage.

Merida est une jeune fille franche et sauvage à l’image de son pays l’Écosse. Elle ne veut pas être une princesse et va s’en aller trouver une solution à ce problème. Guidée par le destin, elle va faire des choses qui auront de graves conséquences pour elle et son entourage. Voilà une princesse comme on aime en voir ! On est plus dans les contes de fées d’autrefois avec Prince Charmant et histoire d’amour, les héroïnes sont désormais, volontaires, courageuses, drôles et intrépides. Et exit les love story et les histoires d’amour éternelles comme dans Cendrillon et La Belle aux Bois Dormant et franchement je préfère !

Rebelle est vraiment très bien fait, des images et des couleurs magnifiques, pas trop de chansons (et pis avec de la cornemuse ça passe toujours mieux!), les dessins sont très beaux. La précision, des détails, des lumières et des effets vraiment magnifiques, magiques et mystérieux. L’histoire est plus une intrigue filiale, la relation entre une mère et sa fille, entre le royaume et ses clans. J’ai beaucoup aimé cette histoire qui saura séduire les filles comme les garçons, les petits comme les grands.C’est rythmé, vif et drôle, mais également émouvant et prenant. Pas trop de mélo, pas de mièvrerie, des caractères, des légendes et la fierté d’un peuple et d’un pays, un savant mélange, donnent un film d’animation plus que réussi !

C’est vraiment un des premiers films d’animations qui est autant travaillé au niveau des détails, des pierres, des arbres, le poil des chevaux, le cheveu mi-bouclé mi-frisé de Merida, tout est criant de réalisme, de soin et on sent vraiment que l’équipe a beaucoup travaillé, l’implication a dû être énorme.

Je « regrette » juste qu’on en apprenne pas plus sur l’Écosse et les traditions mais on est pas devant un reportage de la BBC. A savoir quand même : les réalisateurs ont tiré de leurs voyages en Écosse des inspirations pour le château de DunBroch, repris de l’Eilean Donan Castle et du Dunnottar Castle :

Le fameux cercle de pierre du film vient quant à lui du site mégalithique de Callanish, situé sur l’île Lewis, au nord-est de l’Écosse.

J’ai beaucoup aimé Merida, son caractère, sa fraicheur et son impétuosité. Elle est le type de princesse que j’aime ! Et l’animation a su rendre ses expressions à la perfection, quand elle est heureuse, déterminée, triste, surprise…

J’ai trouvé les personnages secondaires super réussi aussi, autant travaillé que Merida, et chacun a son importance dans l’histoire, son père le Roi Fergus avec sa jambe en bois et sa capacité à flairer les ours; la sorcière et son corbeau, la Reine Elinor, les triplés, qui ne parlent pas beaucoup mais qui sont bien les « diablotins » décrits par Merida.

Mais aussi les fils et les pères des trois autres clans ! Vraiment très drôles.Chacun son style et sa façon de se comporter, de se battre,…

Par contre, je l’ai vu en VF et je pense que j’aurai préféré la VO, j’ai pas trop aimé le doublage de Bérénice Bejo, pourtant je l’aime bien, et je n’ai pas retrouvé la doubleuse habituelle d’Emma Thompson et là franchement c’est dommage :(, c’est quand même cette actrice dans la version US. De même pour les chansons, elles sont mieux en anglais qu’en français quand même. La musique est très bien faite, un peu de cornemuse mais pas trop, de la harpe, des violons, rythmes et ambiances celtiques très en accord et raccord avec les scènes, l’action et les thèmes.

C’est bourré d’humour et de bons sentiments, d’actions et de rebondissements, c’est vraiment un très bon divertissement, je le conseille à tous ceux qui ne sont pas contre les films d’animation 🙂 C’est rare mais c’est le genre de films que j’aimerai avoir en Blu-Ray et que je ne me lasserai pas de revoir.