Festival Trolls et Légendes à Mons (Belgique) le 31 mars 2013

11820_467233910011285_103331842_n

Le mois de mars était riche en salon et pas qu’en France ! Tous les deux ans la ville de Mons en Belgique organise le Festival de toutes les Fantasy : Trolls et Légendes ! Réunion de cosplayeurs, artisans, auteurs, joueurs,  fan de musique, … il y a plein d’animations, d’activités et de divertissements, pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site du festival.

Trolls

Cette année, j’y allais pour la première fois ! Je ne connaissais que de nom et parce que je bois de la Troll ! On est parti à 3, Cassiopée, mon homme et moi, vers 10h10 de Lille et on a mis moins de temps que le prévoyait google pour venir. On est arrivé un peu avant 11h et on a été impressionné par le monde qui attendait ! Comme on était pas sur de venir, on a pas acheté de billet en prévente mais c’est sur que c’est ce qu’il vous faut faire si vous prévoyez d’y aller dans deux ans ! Avec la prévente, vous accédez directement au site et quasiment sans faire de fil d’attente.

foule

On est rentré sur le site après environ 50 min d’attente. Avec Cassie, on avait regardé les auteurs présents et on voulait au moins voir Oliver Peru et Gabriel Katz. Y sommes-nous parvenues ? Vu le monde, tout est possible !

Premier arrêt chez Rebelle Editions, histoire que Cassie craque pour les Étoiles de Noss Head 4 !!

sophie jomain

Sophie Jomain

Sophie Jomain nous accueille avec le sourire, elle nous raconte que la veille à 15h, les organisateurs ont du refuser l’entrée au site ! Une première sans doute ! On est bien contente en tout cas, d’avoir choisi le dimanche, même s’il y a beaucoup de monde, le samedi ça devrait être difficile de circuler dans les allées ! Juste à côté de Rebelle, on retrouve avec plaisir Emilie Witwicki-Barbet au stand Val Sombre Editions !

Emilie Witwicki-BarbetEmilie Witwicki-Barbet

Emilie Witwicki-Barbet

On craque pour le MP du tome 2 de Demain est un autre monde : Les révoltés. Emilie est magnifique ! On profite aussi de l’accalmie dans le coin, pour saluer Claire Wallaert-Muller et Frédéric Livyns, c’est toujours un plaisir de se voir !

Frédéric et Claire

Claire Wallaert-Muller et Frédéric Livyns

Il y a beaucoup de monde (oui cette phrase sera répétée plusieurs fois), on arrive quand même à voir quelques stands d’illustrateurs BD, mais il va falloir vite s’y faire c’est dans ce coin que la foule est la plus dense, du coup, on ne verra qu’une infirme partie des exposants. Idem au marché féérique ! C’est dommage, je voulais voir plusieurs créateurs dont je suis les pages FB mais malheureusement, je n’en ai trouvé aucun 😦

instruments

Sarah BertagnaMArché Féérique

marché féérique

Illustrateurs et marché féérique

Nous somme « tombés » ensuite sur les stands de la Porte Littéraire et des Editions du Chat Noir, un coup d’œil à l’Artbook raconté de Fleurine Rétoré : MAGNIFIQUE ! Il sera acheté aux Imaginales très certainement (j’attends de voir Fleurine directement). On discute avec Mathieu Guibé de l’affluence, du fait que son livre est presque en rupture de stock, il en reste 3 ! On le félicite quel succès !!! Je l’achète, c’est l’occasion et puis il me fait de l’oeil depuis sa sortie ! Une belle dédicace à ajouter à ma collection. On a parlé aussi des prochains salons, les Imaginales et les salons de fin d’année : Les halliénales et le Val Joly, où nous espérons tous nous revoir !

Mathieu Guibé

Mathieu Guibé

Je bave ensuite sur les stands Actu SF, lokomodo / Asgard / Midgard, et autres mais je résiste pour le moment ! On arrive dans la partie « librairie » où les « têtes d’affiche » du festival dédicace leurs ouvrages. Oliver Peru n’est pas à sa place, on cherche alors Gabriel Katz. On le trouve à l’opposé de l’espace librairie  et on lui fait dédicacé, Cassie le T1 et moi le T1 et le T2 de Puits des mémoires. On prend chacune la suite, Cassie le 2 et moi le 3, hop une trilogie complétée ! Gabriel Katz est charmant, il prend le temps de discuter avec nous lui aussi. De son prochain roman (dans le même univers, mais il y fera plus chaud et on suivra une femme), de la fantasy qui n’est pas médiatisée par les radios et la TV, heureusement il y le net !, nous demande (enfin à Cassie) son personnage préféré, nous donne envie de lire ou continuer la saga ! A côté de lui, je louche sur les livres de Claudine Glot mais c’est l’heure de manger. Je n’aurai pas la possibilité de revenir là malheureusement, mais je sais de source sûre que je pourrais retrouver Claudine dans un autre salon à la fin de l’année !

Gabriel Katz

Gabriel Katz

La restauration. Mauvaise idée, c’est blindée, un système de jeton, qui ralenti les choses, et qui donne l’impression de moins dépensé alors que c’est l’inverse… Bref, sans polémiquer, si je tourne à T&L dans deux ans, je prends des sous et je vais manger ailleurs.

pause musicale

Pause musicale

En tout cas, on s’en met plein les yeux dans ce festival, les tenus de ceux qui se déguisent, plutôt que font du Cosplaty sont magnifiques ! On a bavé sur les tenus steampunk toute la journée ! Et on a croisé des trolls, des fées, des nains, Gandalf, des elfes, … bref toute sorte de créatures criantes de réalisme (et oui lol !), vraiment ça donne envie de faire l’effort de se préparer pour d’autres festivals ! et chapeau à ceux qui le font, vous étiez magnifiques !

costumes costumes costumes

Les affaires reprennent,pour Cassie, nous trouvons Cassandra O’Donnell, qui n’a plus beaucoup de livres devant elle, heureusement que Cassie a acheté le T4 de Rebecca Kean avant le salon ! Hop ! Une dédicace et de charmants sourires, ah ces auteures qui ont les yeux qui brillent, ça met de bonne humeur !

Cassandra O'Donnell

Cassandra O’Donnell

Puis, en face, je ne résiste pas à passer du temps devant le stand des Editions de l’Homme sans Nom ! Découverte récemment, je n’ai encore aucun ouvrage mais les couvertures, les résumés et les univers donnent plus que plus qu’envie !

stand HSN

Stand de l’Homme Sans Nom

On discute avec la charmante et adorable Magali Villeneuve, auteure et illustratrice, et je craque pour les deux tomes Iluvendan de Nicolas Debandt, et qu’est-ce que j’apprend, je l’ai loupé à 5 min 😦 mais il sera aux Imaginales ! (ha là là, prendrais-je les deux tomes,… wait & see). Mais Alexandre Dainche, l’illustrateur de ce « diptyque » est là lui et me dédicace les deux tomes ! Les illus’ sont magnifiques ! Comme le stand !!! On sera ravies avec Cassie de les retrouver aux Imaginales !

magali Villeneuve

Magali Villeneuve

Alexandre Dainche

Alexandre Dainche

Pendant ce temps, Oliver Peru est à son stand, du coup, on se place dans la file d’attente, cet auteur est tellement sympa, que c’est un peu long, du coup, je file acheter la première anthologie du salon, sur les Semi-hommes, sur le stand des Editions Asgard, j’y retrouve Jess Kaan, a qui je « racket » un MP de Fissures et qui m’en offre gentiment un autre ! Merci beaucoup ! Je retourne attendre avec Cassie et mon homme, dans la file et c’est notre tour, j’ai pris mon exemplaire de Druide et Oliver tout en répondant à nos questions des plus bêtes aux plus intelligentes, me dessine Obrigan dessus et Jarekson pour Cassiopée ! Un billet de cet entretien a été fait sur le blog de l’île aux livres, si vous voulez jeter un oeil c’est ici!

 Oliver Peru

oliver peruOliver Peru

Anthologie à la main, je la fais dédicacer par Oliver bien sur mais également par Adrien Tomas, Simon Sanahujas et Emmanuelle Nuncq

  Adrien Tomas

Adrien Tomas (qui part quand je sors l’appareil !)

Simon Sanahujas

Simon Sanahujas

Emmanuelle Nuncq

Emmanuelle Nuncq 

et ensuite par Mathieu Gaborit, avec qui je profite pour discuter des Confessions d’un automate mangeur d’opium co-écrit avec Fabrice Colin (je sais enfin qui a écrit Théo et qui a écrit Margot), et de sa réédition chez Bragelonne avec une couverture magnifique !

Mathieu GaboritMathieu Gaborit

Mathieu Gaborit

Entre les allées, on a réussi à croiser Maia du blog Les lectures de Maia, Ptyx du club de lecture et Caliope du blog L’autre côté de moi-même, incroyable ! Par contre, pas de Cali avec sa petite famille 😦

En face, c’est le stand Lokomodo, j’en profite pour « embêter » Anthelme Hauchecorne, et lui dire que je suis en train de dévorer Âmes de verres, (assez fort j’espère pour que certains lecteurs se décident à l’acheter aussi, sait-on jamais).  Enfin, je pars faire dédicacer l’anthologie aux Editions Argemmios par Mathieu Coudray qui a fait l’illustration de la couverture. Pas le temps de faire la chasse à l’illustrateur, dommage (7 illustrateurs différents ont fait l’intérieur de l’anthologie). Nathalie Dau n’étant pas là et Cassie ayant craquée pour une illustration de Magali Villeneuve, nous retournons la faire dédicacer par Magali aux Stand de l’Homme sans Nom !

mathieu coudray

Mathieu Coudray

On retourne ensuite faire un tour dans les allées du marché féérique, toujours assez bondé malheureusement, moins dehors alors on y reste un peu malgré la température peu clémente. Nous sommes repassés saluer Emilie, Frédéric et Claire sur le stand Val Sombre,

 Frédéric Livyns

Frédéric Livyns

puis en se dirigeant vers la sortie, je m’arrête pour une dernière dédicace, celle de Nathalie Dau sur l’anthologie. Sur 7 auteurs, il me manquera Pierre Dubois mais quelque chose me dit que j’aurai l’occasion de le voir sur d’autres salons !

Nathalie Dau

Nathalie Dau

Il est passé 16h30, on a quand même mal au pied et même si on a pas bu de Cuvée des Trolls, on a passé un super journée ! Le festival victime de son succès peut-être (quel monde!) mais vraiment sympathique ! Peut être qu’on rempilera dans deux ans ! Seul l’avenir nous le dira !

Quelques photos en plus :

   Trollsrapace

rapace

dragon mécanique dragon mécanique dragon mécanique

Maintenant, nous n’avons plus qu’à attendre les Imaginales à Epinal fin mai 🙂

Merci Cassie pour tes photos complémentaires aux miennes 🙂

A la découverte des maisons d’édition #7

 Après les Éditions du Chat Noir, Nergäl Éditions , Argemmios Éditions, Sortilège Éditions, les EditionsValentina (hors chasse), les éditions Sharon Kena voici le 7ème rendez-vous !!!!

Rappel :  D’où me vient cette idée ? De ma choupette Chica du blog A l’abordage de la culture qui a l’excellente idée d’organiser chaque mois, une chasse aux trésors des petites maisons d’édition ! Ainsi, internautes-pirates nous nous lançons à la découverte d’une maison d’édition, de ses auteurs et des romans publiés ou à paraitre. A travers une série d’énigmes sous forme de questions, nous explorons la page officielle internet de la maison d’édition, les pages FB ou sites internet de certains des auteurs, des illustrateurs et des romans édités (ou prévus).

Autre formule cette fois-ci partage d’informations sur les romans de cette maison d’édition sur nos murs FB, en préparation au Val Joly’Maginaire !!!

Voici donc la présentation d’une 7ème maison d’édition :
VAL SOMBRE EDITIONS

Pour plus d’informations sur l’ensemble de la maison d’édition :
Site Internet des Editions Val Sombre

Cette maison d’édition associative est spécialisée dans les littératures de l’Imaginaire et édite à compte d’éditeur.

Fées, warous, vampires, extra-terrestres, scientifiques fous, démons et monstres en tous genres ont une place de choix chez eux !

Val Sombre Editions propose plusieurs univers différents nous allons voir les titres parus chez eux :

Demain est un autre monde, Tome 1 : Les Insoumis d’Emilie WITWICKI-BARBET

Illustration de couverture : Cécile GUILLOT, d’après une photo de Nicolas LANNOY

4ème de couverture  

1953.

Vampire justicier et solitaire, Joseph vit selon ses propres règles : pas d’innocents, pas de disciples.
Mais Margot va le faire changer d’avis. Enceinte, laissée pour morte, il la sauvera à sa manière.

 2009.

Adam est de retour dans la maison où il a passé sa courte enfance. Ni humain, ni vampire, il peine à trouver sa place dans la société. Sa rencontre avec Lou, la fille aux chiens, va lui permettre de découvrir l’amitié.
Mais le lien fragile qui les unit sera vite entamé par le départ d’Adam, orchestré par Rodolphe Dubuissert, vampire puissant qui régit la région sous le titre d’Ordonnateur, après le renversement des puissances.
Car le monde a basculé. Le pétrole, l’électricité et le progrès n’ont plus cours dans cet Ordre Nouveau que les vampires ont instauré.
Les humains ont-ils conscience de la vraie nature des nouveaux envahisseurs ?
Comment faire face à la fois à cette menace et aux dangers d’une vie sans technologie, dont plus personne n’a l’habitude ?
Le reste du monde est-il semblable à ce coin de l’Avesnois, annexé de toutes parts et égorgé dans tous les sens du terme ?
Face à tous ces changements, Lou parviendra-t-elle à tenir la barre et à sauver ce à quoi elle tient ?

L’auteure

Pour l’avoir rencontrée deux fois, Emilie est adorable, pleine d’humour et énergique. C’est un plaisir de la voir en salon.

Emilie WITWICKI-BARBET est née dans le Nord,où elle a grandi.
Après des études d’espagnol à l’université de Valenciennes, elle revient dans l’avesnois où elle travaille comme institutrice.
Mariée et maman de deux enfants, elle a toujours écrit. C’est à la faveur d’un concours de nouvelles organisé par les Editions Cauchemars qu’elle publie son premier texte, une nouvelle décalée mettant en scène un personnage qu’elle voudrait voir devenir récurrent : Joe Fallon.
Elle crée ensuite avec une poignée d’amies la Confrérie de l’Imaginaire. L’association se distingue par plusieurs activités : les chroniques de livres SFFF, mais aussi l’organisation du salon ValJoly’Maginaire et la petite édition.
Emilie WITWICKI-BARBET est le premier auteur publié par Val Sombre Editions, la maison d’édition de la Confrérie. Les Insoumis est son premier roman, le début d’une trilogie qui s’intitule Demain est un autre monde.
Des vampires envahissent le monde et quelques humains insoumis vont tenté de s’organiser.
Encouragée par les avis très positifs depuis la sortie de ce premier tome, elle prévoit la sortie du tome 2, Les Révoltés, pour début 2013.

Le blog d’Emilie : http://emilie-witwicki-barbet.blog4ever.com/blog/index-719260.html

J’ai ce tome dans ma PAL, mes copines ont adoré, j’espère que j’aimerai autant qu’elle.

Le requiem d’un soupir de Tiffany Schneuwly

Illustration de couverture : Cécile Guillot, d’après une photo de Eléonore Leibzig

4ème de couverture

Une inspiration…une expiration…un soupir…
La vie de Mercedes se résume à cela. A 19 ans, elle souffre d’un asthme sévère et ne peut profiter de sa vie comme elle le souhaite.
Voyant qu’elle passe à côté de toutes les expériences qu’elle devrait vivre durant son adolescence, une étrange petite fille va venir à sa rencontre afin de lui apprendre à profiter de sa vie.
L’asthme est une maladie commune, mais pas moins grave pour autant. Découvrez l’histoire d’une jeune fille qui se bat pour survivre, pour soupirer son requiem…

Une partie des gains relatifs à la vente de cet ouvrage sera reversée à la Ligue Pulmonaire Fribourgeoise.

J’ai ce livre dans ma bibliothèque, c’est un énorme coup de coeur, vous pouvez retrouver mon avis ici

L’auteure

Tiffany Schneuwly est une auteure adorable, souriante, pleine d’idées, d’univers différents et extrêment sympathique, je la suis depuis notre rencontre en mars 2012 et j’aime énormément ce qu’elle fait!

Née en 1989 dans le canton de Fribourg (Suisse), Tiffany Schneuwly est bercée par les contes et les histoires dès sa plus tendre enfance. Ainsi stimulée, son imagination la pousse à prendre la plume et à mettre par écrit tout ce qui lui passe par la tête. Elle commence par des poèmes, des contes et des pièces de théâtre.
Passionnée par l’écriture, elle participe en 2004 au concours « Littera Découverte » dont elle est lauréate. Son conte « Je ne crois pas en la magie ! » est alors publié dans un recueil.
Elle participe par la suite à d’autres petits concours littéraires, dont un concours de poèmes organisé par la commune de Moudon qui lui attribue la troisième mention. Elle voit également un de ses haïkus utilisé par la marque de vêtement « Poétik »et imprimé sur un modèle.
Mise en confiance par ces diverses expériences, Tiffany se lance dans les nouvelles et les récits. Elle publie en décembre 2010 le tome 1 de sa toute première histoire « Entre deux feux » chez Mon Petit Editeur, ainsi que le tome 2 en septembre 2011. La saga sera rééditée par les éditions Kirographaires.
Par la suite, elle décide de romancer une tranche de sa vie pour en faire un nouveau livre. Asthmatique depuis l’adolescence, elle a très mal vécu sa maladie qui lui a toutefois permis de grandir et d’écrire « Le Requiem d’un Soupir » paru en décembre 2011 aux éditions Val Sombre.
En 2012, elle écrit le scripte d’un spectacle musical basé sur des chansons de Michel Fugain pour Jacques Berger. Le spectacle sera joué en mai 2013.
Elle rejoint également les Editions Nergäl, permettant ainsi à son roman « 28, allée des Ormeaux » de voir le jour. Le livre sera publié en 2013.
Ayant toujours eu un attrait pour le théâtre et la musique, Tiffany nourrit le rêve de pouvoir, un jour, mettre en scène une comédie musicale dont elle a déjà écrit le scénario. En attendant de se donner les moyens d’atteindre son but, elle persévère dans l’écriture et travaille de nouveaux projets.

Le blog de tiffany : http://tiffanyschneuwly.ch/

Ils ne devaient pas s’aimer, Anthologie dirigée par Tesha Garisaki,Lisa Barbet et Ludivine Le-Hir

10 nouvelles signées : Alice Mehdi,Aurélie Mendonça, Marianne Stern, Emilie Witwicki-Barbet, Stéphanie Alcesilas, René Néré, Cyndie Soue, Dyane, Marie-Lucie Bougon, Anthony Boulanger.

Illustration : Sylvie Veyres (Prix ValJoly’Maginaire 2011)

4ème de couverture

De tous temps et en tous lieux, l’Amour fait des ravages.
Mais quand il devient impossible, les passions se déchaînent.
Que l’on soit vampire, sorcière, princesse, garou ou simple mortel, il est difficile de résister à l’attrait envoûtant d’un amour interdit.

S’ils ne devaient pas s’aimer, il est peut-être déjà trop tard…

Laissez vous emporter  par 10 auteurs pour dix nouvelles captivantes et autant d’univers à découvrir.

Alsorvampred, le Deuil de l’Ignorance de Chloé Delalandre

Illustration Sylvie Veyres, Miesis Illustration

4ème de couverture

Emily Delatre, 22 ans, a été élevée par sa tante Rose suite à la disparition de ses parents alors qu’elle était enfant. Elle a toujours mené une existence tranquille et remplie d’amour.
Mais après une déception sentimentale, Emy, encore sous le choc du décès de sa tante, décide de tout plaquer et de partir s’installer en Normandie, terre d’accueil de sa meilleure amie, Alice Montrouge.
En s’installant à Louverville, Emy était bien loin d’imaginer ce que cette petite ville, qui lui était pratiquement inconnue, et ses habitants allaient lui apprendre sur ses origines.
Et sa rencontre avec le beau et mystérieux Alexandre Dussy ne fera que la plonger encore davantage dans un monde dont elle ignorait jusqu’à la simple existence…

L’auteure

J’ai pu voir Chloé au Val Joly’Maginaire, je n’ai pas encore son roman dans ma PAL mais elle est tellement convaincante, que je me laisserai tenter !

Chloé Delalandre est née le 25 juin 1979 en France dans cette belle région qu’est la Normandie et où elle vit toujours aujourd’hui.
Elle est bercée dès son plus jeune âge par les contes de Perrault, Andersen, Grimm – pour ne citer qu’eux – et les nombreuses légendes bretonnes, son héritage paternel.
Elle développe un goût certain pour l’imaginaire qui ne fera que s’accentuer au fil des années.
Mais ce n’est qu’en octobre 2009, à la suite d’un évènement personnel, qu’elle prendra la plume dans l’idée de s’évader davantage.
Un an plus tard elle se lancera à la recherche d’une maison d’édition pour sa trilogie Alsorvampred dont le 1er tome paraîtra en 2012.
Elle écrit actuellement la suite des aventures d’Emilie Delatre…

Le blog de Chloé : http://delalandrechloe.blogspot.fr/

Le Souffle des Ténèbres de Frédéric LIVYNS

Illustration Sylvie Veyres, Miesis Illustration

4ème de couverture

Lorsque Bryan et Suzy décidèrent de passer quelques jours de vacances en Bretagne, ils étaient loin de se douter qu’ils se trouveraient au centre d’une intrigue surnaturelle. Quel est donc ce secret dont personne ne parle dans le village ? Quelles sont ces visions dérangeantes qui assaillent Suzy ? Qui se trouve derrière tous les événements étranges perturbant l’habituelle quiétude du village ? Pourquoi tout semble être relié aux ruines d’un vieux château érigé dans la lande ?

Oscillant entre légendes traditionnelles et horreur contemporaine, l’auteur nous entraîne sur les chemins du fantastique folklorique à travers un récit surprenant.

L’auteur

J’ai un gros coup de cœur pour Frédéric que m’a fait découvrir ma copine Natiora. Frédéric est un peu réservé mais tellement adorable ! Et c’est un plaisir de le croiser en salon, d’échanger avec lui sur ses projets et ses histoires mais aussi en lecteur assidu sur les autres auteurs présents ou non. J’ai adoré Les Contes d’Amy et Entrez… qui jouent sur nos peurs, j’ai hâte de lire Le souffle des ténèbres qui est dans ma PAL.

Frédéric Livyns, né en Belgique en 1970, se passionne très tôt pour la littérature. Abordant aussi bien le fantastique que la poésie en passant par le roman noir, il n’hésite pas à jouer avec nos peurs les plus sombres afin de nous surprendre.
Il a écrit sous le pseudonyme de Kiss Huige pour les éditions Chloé des Lys et sous celui de Joshua Zell pour les éditions Le manuscrit.
Il écrit sous son véritable nom pour les éditions Edilivre, Sharon Kena et Val sombre dont il est récemment devenu le directeur de la collection Black Lab dédiée à la science-fiction.
Il chronique occasionnellement des romans et recueils de nouvelles pour les collectifs Belisam’art et pour la confrérie de l’imaginaire.
Il a reçu le 08 mars 2012 le Prix Masterton 2012 dans la catégorie Nouvelles pour son recueil Les contes d’Amy paru aux éditions Edilivre.

Le site internet de Frédéric : http://phero.e-monsite.com/

Et puis voici la toute dernière publication de Val Sombre Editions :

Le cauchemar de Cassandre de Jean-Baptiste Leblanc

4ème de couverture

Cassandre, jeune mannequin prometteur, est la cible d’un tueur de légende. Kolber. Infaillible. Insoupçonnable. Invisible. Seulement, la jeune femme est protégée, à son insu, par quatre goules. Des forces obscures lui fomentent un avenir.
Ce paramètre inconnu provoque le premier échec de l’assassin. Et permet au commandant Marchegiani, de la police judiciaire, de se rapprocher dangereusement de lui, alors qu’il ne possédait toujours rien à son encontre après huit ans d’enquête. Mais Kolber n’a pas le choix. Cassandre l’a démasqué. Elle connaît son secret. Et elle est en fuite…
Un autre policier, qui se morfond dans un petit commissariat de banlieue, est sur la trace du célèbre tueur. Le lieutenant Béresson. Inexpérimenté et dévoré par l’ambition. Il pense arrêter Kolber par le biais des sciences occultes et ainsi s’ouvrir une voie royale pour intégrer les groupes prestigieux de la police.
Ce même assassin qui va trouver sur son chemin un prêtre exorciste. Fantino. Il est envoyé par le Vatican pour surveiller Cassandre et empêcher les Ténèbres de l’atteindre. Il poursuit également ses propres desseins au travers de sa mission.
Une cavale sauvage où chasseurs et gibiers se confondent.
Des personnages en proie à leur destin, ébranlés au plus profond de leurs convictions.
Tous au cœur d’un complot millénaire.

L’auteur

Jean-Baptiste Leblanc a 38 ans, marié, et père de deux enfants. La passion pour la lecture lui vient tardivement, vers l’âge de 14 ans. Il se découvre très vite un penchant pour les romans noirs pour l’ambiance, les thrillers pour leurs personnages torturés et le fantastique pur pour l’angoisse générée. A partir de ce moment, il dévore tous les livres traitant de ses domaines de prédilection. Jusqu’à deux à la fois parfois.
Et le verrou de son imagination s’est débloqué. Des personnages lui ont crié leur désir ardent de prendre vie et d’être confrontés à des situations hors normes. Il s’est donc penché tout naturellement sur l’écriture pour ne plus jamais lâcher le stylo. Il ne se passe pas une journée sans qu’il ne noircisse quelques pages.
JB Leblanc s’attelle à fouiller en profondeur la psychologie de ses personnages. Ses histoires, bien que teintées de fantastique, sont fortement ancrées dans la réalité.

Pour une raison de timing, il n’était pas aux Halliénales et au Val Joly mais j’espère pouvoir le rencontrer prochainement car son roman me tente énormément (dans ma wishlist!).

Ce livre peut être commandé sur la boutique ici

Pour aller plus loin :

e-boutique : http://val-sombre-editions-roman-fantastique-roman-fantasy-roman-s-f.info-commerce.fr/

Les livres sont également disponibles chez Cindy à La Porte des Mondes à Roubaix ❤

N’hésitez pas à vous pencher sur cette maison d’édition prometteuse avec des auteurs talentueux !

En tout cas, moi j’adore !

On My WishList #29

« On my Wishlist » est un petit rendez-vous sympa lancé à la base par Book Chick City, et repris par la belle Chica sur son blog A l’abordage de la Culture – Chica’s Booksland. Je trouve l’idée excellente ! Alors je m’y mets 🙂

Il a lieu tous les samedis et permet dans sa version originale de faire un récap’ de tous les livres que l’on voudrait désespérément ajouter à notre PAL, qu’il s’agisse de parutions récentes ou non. Le RDV français concerne UN livre qui se trouve sur notre Wishlist : votre découverte de la semaine que vous piétinez de vous acheter ou ce livre que vous voyez régulièrement sur les blogs des copinautes ou dans votre librairie, qui vous fait envie mais pour lequel vous n’avez pas encore craqué !!

****************************************************

Lumen de Robin Wassermann

4ème de couverture

Lycéenne brillante, Nora occupe ses vacances à traduire la correspondance de la fille d’un brillant alchimiste du XVIème siècle qui cherchait à créer la Lumen Dei, une machine permettant de communiquer avec Dieu. Mais en une nuit, la vie de Nora bascule. Son meilleur ami, Chris, est assassiné et Max, le grand amour de sa vie, a disparu et est accusé du meurtre. Convaincu de l’innocence de Max, Nora enquête et ne tarde pas à comprendre que le meurtre est lié au manuscrit qu’elle est en train de décrypter, et à la Lumen Dei que certaines sociétés secrètes espèrent s’approprier à n’importe quel prix.
La voici bientôt à Prague, à la recherche des 4 éléments constitutifs de la précieuse machine.
Une course-poursuite infernale commence alors…

 

Pourquoi ce livre ?

J’en ai pas mal entendu parler cette semaine, ce livre est sorti le 4 octobre aux Editions La Martinière J. Fiction. D’habitude je ne m’intéresse pas trop aux sorties jeunesse mais déjà j’ai eu de bonnes surprises dans cette maison d’éditions et en plus, il n’y a pas très souvent des romans ésotériques présentés comme tels. Il y a mais pas assez je trouve ! Et moi j’adore ça comme type de roman ! Alors, je me dis peut être un jour celui-ci pourquoi pas 😉

Et comme j’ai déjà une PAL énorme pour quelqu’un qui ne lit pas vite, je pense que celui-ci ça sera pour dans plusieurs mois, d’occasion peut être.

Et vous, quel est le livre que vous très envie d’avoir cette semaine ?

On My WishList #28

« On my Wishlist » est un petit rendez-vous sympa lancé à la base par Book Chick City, et repris par la belle Chica sur son blog A l’abordage de la Culture – Chica’s Booksland. Je trouve l’idée excellente ! Alors je m’y mets 🙂

Il a lieu tous les samedis et permet dans sa version originale de faire un récap’ de tous les livres que l’on voudrait désespérément ajouter à notre PAL, qu’il s’agisse de parutions récentes ou non. Le RDV français concerne UN livre qui se trouve sur notre Wishlist : votre découverte de la semaine que vous piétinez de vous acheter ou ce livre que vous voyez régulièrement sur les blogs des copinautes ou dans votre librairie, qui vous fait envie mais pour lequel vous n’avez pas encore craqué !!

****************************************************

Le Souffle des Ténèbres de Frédéric Livyns

4ème de couverture

Bryan et Suzy décident de faire un voyage en Bretagne afin d’échapper à un douloureux souvenir et de se ressourcer. Sur place, ils découvrent les ruines d’un vieux château qui n’est mentionné dans aucun guide touristique et dont les villageois superstitieux rechignent à parler. Animés par la curiosité, ils entreprennent alors de s’y rendre et vont, bien malgré eux, réveiller la force maléfique qui y sommeillait. Quel est donc le secret de cet étrange village que Bryan ne connaît qu’à travers les récits de son grand-père ? Entre légendes bretonnes et fantastique contemporain, l’auteur nous entraîne dans une spirale infernale.

L’auteur

Frédéric Livyns, né en Belgique en 1970, se passionne très tôt pour la littérature. Abordant aussi bien le fantastique que la poésie en passant par le roman noir, il n’hésite pas à jouer avec nos peurs les plus sombres afin de nous surprendre.

Il a écrit sous le pseudonyme de Kiss Huige pour les éditions Chloé des Lys et sous celui de Joshua Zell pour les éditions Le manuscrit.

Il écrit sous son véritable nom pour les éditions Edilivre, Sharon Kena et Val sombre dont il est récemment devenu le directeur de la collection Black Lab dédiée à la science-fiction.

Il chronique occasionnellement des romans et recueils de nouvelles pour les collectifs Belisam’art et pour la confrérie de l’imaginaire.

Il a reçu le 08 mars 2012 le Prix Masterton 2012 dans la catégorie Nouvelles pour son recueil Les contes d’Amy paru aux éditions Edilivre.

Pourquoi ce livre ?

J’ai adoré Entrez… et Les contes d’Amy de Frédéric Livyns que ma copine Natiora m’a gentiment prêté (merci encore et faut que je te rende Les contes d’Amy d’ailleurs), j’ai adoré le style et la plume de Frédéric et sa façon de maintenir le suspens dans de courtes nouvelles, un mélange subtile de sombre, de noir et de fantastique, un régal ! Et pas besoin d’en faire des caisses pour captiver son lecteur, et c’est travaillé avec soin,  j’adore ! Et je ne suis pas la seule !!! J’ai donc extrêmement envie de découvrir un ouvrage plus long, un roman quoi de Frédéric et ce tout dernier à paraitre, me fait envie par son résumé, je sens que ça va beaucoup me plaire !

En plus, il sort dans une petite maison d’éditions Val Sombre Éditions que j’aime déjà beaucoup, découverte grâce à Chica (c’est d’ailleurs grâce à elle que ma PAL et ma wishlist montent, montent, montent…) et qui a publié Le Requiem d’un Soupir de Tiffany Schneuwly que j’ai adoré aussi. Une maison jeune mais de qualité !

En plus, Frédéric sera normalement au salon Les Halliennales à Hallennes-Lez-Haubourdin, le 13 octobre j’espère bien, le voir, discuter avec lui de ce livre.

Pas encore de date de sortie, malheureusement des soucis, croisons tous les doigts pour que ces soucis s’effacent vite et que Frédéric puisse être présent avec son livre sinon aux Halliennales au moins au Val Joly’maginaire 🙂

Et vous, quel est le livre que vous très envie d’avoir cette semaine ?