Quintessence Hiémale – Contes d’hiver de Mathieu Guibé & Cécile Guillot

98 pages, 5€, auto-édition

4ème de couverture

L’hiver venu, la vie ralentit sous un voile glacial. Les cœurs se cachent du froid et s’emmitouflent dans un manteau de neige. Mais les hommes ne sont pas les seuls à endurer la rude saison. La Nature elle-même se métamorphose et dévoile un tout autre visage. Ce recueil vous offre quatre contes pour décrire l’hiver des Éléments.

Naître de la Glace…
Chevaucher le Vent…
Puiser l’essence de la Terre…
Embraser la Flamme intérieure…

Quatre contes pour comprendre comment réchauffer nos âmes, même en hiver.

Mon avis

Un petit recueil qu’il faut absolument avoir dans sa bibliothèque pour lire les contes d’hiver à ses enfants ou futurs enfants. Petit par le format et le nombre de pages mais pas par sa qualité.

On trouve dans ce recueil, 4 nouvelles fort bien écrites sur le thème de l’hiver et chacune reprenant un des 4 éléments : eau, air, feu, terre.

La première nouvelle est signée Mathieu Guibé, la seconde Cécile Guillot et les deux autres sont écrites à 4 mains. Leurs univers s’accordent à merveille. On plonge dans des mondes glacés et enchanteurs, où règne l’hiver, sa poésie, sa mélancolie, sa beauté et sa grandeur.

La première nouvelle est ma préférée, La Princesse des neiges, poétique et sensible, dans la lignée des contes type La Reine des Glaces, on est transporté dans ce monde glacé auprès de ce couple royal qui n’arrive pas avoir d’enfant. Un sacrifice énorme sera réalisé pour que s’accomplisse un miracle : La Princesse des Glaces. Puis la passion et l’amour auront des conséquences sur la destinée de chacun. Quelle fin magnifique.

Les trois autres contes m’ont un tout petit peu moins marqués mais sont tout aussi superbement contés.

La deuxième, A bare tree in love with the winter,  nous parle de deux nymphes, un peu fâchée parce que l’une n’accepte pas le compagnon humain dur et froid de l’autre. La fin est très touchante. Le monde poétique créé par Cécile Guillot est magnifique, sur un peu plus adulte que les autres contes.

La troisième, La dernière flamme, nous entraine dans l’existence du dernier des dragons, une histoire amitié et d’amour très belle et délicate. Un début qui m’a fait pensé à La Petite fille aux allumettes mais la comparaison s’arrête à ce début.

La dernière, Là où s’envolent les rêves, nous emmène à la cour d’un roi qui s’est promis de voler un jour, qui oubliera un temps son rêve, qui le rattrapera. Ce roi est prêt à tous les sacrifices pour réaliser son rêve, jusqu’à promettre la main de sa fille unique à celui qui inventera un moyen pour le roi de s’envoler, sans la consulter, quitte à la rendre malheureuse. Un joli conte sur les rêves, sur l’amour d’une fille pour son père, sur l’espoir,…

Je n’en dis volontairement pas plus sur les histoires de nouvelles pour laisser le plaisir de la découverte.

Ce recueil de contes est vraiment très bien fait, j’ai beaucoup aimé le style de Mathieu Guibé et de Cécile Guillot, délicat, simple, avec un univers poétique, magique et travaillé, arrivant à nous transporter grâce à des textes courts, ce qui n’est pas facile. J’ai eu plaisir à découvrir ces deux auteurs et je retenterai l’expérience avec d’autres de leurs textes.

*****************************************

C’est lundi, que lisez-vous ? #25

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai principalement lu  Merci pour les souvenirsde Cecelia Ahern dans le cadre de la LC de Tête de Litote (431/474) donc bientôt terminé et j’ai lu 2 des 4 nouvelles de Quintessence hiémale de Mathieu Guibé & Cécile Guillot

Que vais-je lire cette semaine ?

Je termine Merci pour les souvenirs de Cecelia Ahern et Quintessence hiémale de Mathieu Guibé & Cécile Guillot et je commencerai Le Montespan de Jean Teulé pour le Club de lecture Alille.com et L’aube de la guerrière de Vanessa Terral

4ème de couverture de Quintessence hiémale de Mathieu Guibé & Cécile Guillot :

L’hiver venu, la vie ralentit sous un voile glacial. Les cœurs se cachent du froid et s’emmitouflent dans un manteau de neige. Mais les hommes ne sont pas les seuls à endurer la rude saison. La Nature elle-même se métamorphose et dévoile un tout autre visage. Ce recueil vous offre quatre contes pour décrire l’hiver des Éléments.

Naître de la Glace…
Chevaucher le Vent…
Puiser l’essence de la Terre…
Embraser la Flamme intérieure…

Quatre contes pour comprendre comment réchauffer nos âmes, même en hiver.

 

Que vais-je lire la semaine prochaine ?

Toujours dans la liste des prochaines lecture, Le Lamento des Ombres des Enfants de Walpurgis ou Sorcières et sortilèges, ou encore Train d’enfer pour Ange rouge de Franck Thilliez. Mais il y a plein de livres qui me tentent dans ma PAL !!!

Et vous que lisez-vous ?