Lughnasadh de Pat McMurphy

LughnasadhManannan Editions, 14,90€, 400 pages

4ème de couverture

1845.
Touchée par une famine épouvantable et des tensions fratricides, l’Irlande abandonne son âme épuisée à la promesse d’une nouvelle légende. Mais est-il encore un Devin ou quelques dieux anciens pour consacrer la naissance d’Aenghus Cork sous ce dolmen sacré et révéler son ineffable destinée ?

Véritable saga qui le mènera de Cork à la terrifiante réalité des bagnes australiens, en passant par la prometteuse Amérique, le jeune Aenghus apprendra l’âpreté du monde à la découverte d’un idéal qu’il semble incarner à la perfection: un humanisme qui défie tous les rêves de ces temps troublés.

Face aux tragédies de son époque, il ne lui reste que son courage, le soutien de quelques proches et l’Amour. Un amour par delà le Temps qui lui révèlera bien plus que tout ce qu’il ne pouvait imaginer et s’imposera comme une révélation à tous les protagonistes de cette fascinante épopée… « 

Lughnasadh est le premier roman de Pat Mc Murphy. Il signe sur ce coup d’essai une oeuvre remarquable.

Résumé

Aenghus a 10 ans. Sa mère l’amène chez Cogan qui vit en ermite au Conrrag. Il est temps pour Aenghus de découvrir d’où il vient. Cogan l’emmène dans les montagnes, c’est l’occasion de raconter au garçon l’histoire de son père Aenghus Cork. Un enfant particulier confié à ses soins et ses connaissance druidiques, pour le former jusqu’à son Initiation. Car Aenghus Cork a une destinée à accomplir quelque soit les obstacles qui se dresseront peut-être devant lui…

Mon avis

UNE MERVEILLE ! Un énorme coup de coeur !

Lu en lecture commune avec ma Cassiopée, vous pouvez retrouver son avis >ici<

Le lecteur découvre donc très vite Aenghus Cork, un enfant confié par Deirdre (personnage de la mythologie celtique) à Cogan pour que celui-ci l’élève et lui inculque l’amour de son pays, de ses légendes, et le prépara à son Initiation. Qui de mieux pour cela qu’un druide. C’est à Lughnasadh des années après, que nous retrouvons Aenghus, à la croisée de sa destinée. Il rencontre par hasard une belle lavandière un jour de méditation dans la forêt. Intrigué par les hommes et par le fait que Cogan l’élève à l’écart de tout, il décide de découvrir leur « monde » et de voir par lui-même comment ils vivent. Il se rend alors au marché, là où les paysans recrutent leur main d’oeuvre. Malgré son manque d’expérience, Daniel O’Grady accepte de l’embaucher pour l’aide aux champs de pomme de terre. Aenghus découvre que toute la vie de la maisonnée tourne autour du tubercule. Et il a la chance d’y retrouver la jolie lavandière : Fiona. C’est le départ pour Aenghus de la découverte des hommes, des troubles qui surviendront dans cette Irlande du 19ème siècle.

Lughnasadh est un récit multiple, on y découvre l’Irlande du 19ème, la culture de la pomme de terre, la vie paysanne rude et simple mais fière et honnête. L’opposition entre l’Irlande et l’Angleterre qui administre l’île, s’octroie les richesses, et laisse au peuple irlandais les restes. Avec Aenghus, le lecteur s’initie à l’écoute de la nature, des traditions celtiques, les connaissances druidiques et découvre via ses rencontres les convictions des catholiques irlandais, leur croyance en Dieu, la révolte sous jacente d’un peuple dont certains ne reconnaissent pas l’autorité anglaise. Mais tout cela n’est que le début du chemin initiatique d’Aenghus. Tout va commencer avec la grande famine et les événements conduiront le jeune irlandais jusqu’en Australie…

Aenghus a été élevé par un druide, il est proche de la nature et sensible à des choses qu’il est le seul à voir. Il a une destinée, liée aux Dieux.  Il semble qu’il doive retrouver la trace de l’esprit de du dieu Lugh. Symboliquement, tout se passe lors de la grande famine qui toucha l’Irlande. Lugh s’étant égaré, la terre ne réagi plus comme elle le devrait. Coïncidence ou croyance celtique ? Aenghus, cette nature sensible qui semble être au dessus de toute considération humaine, va découvrir l’injustice, les politiciens véreux, la justice aveugle,  une Angleterre souveraine qui manque de compassion. Sur son chemin, il verra la misère, la mort, les troubles et vivra même l’exil. Le lecteur ne pourra pas lui non plus rester insensible à ce qui se passe en Irlande et ressentira lui aussi ce sentiment d’injustice pour le peuples irlandais et pour ce que vivra Aenghus.

Au court, de son périple, Aenghus sentira la présence de Dreidre, cette fée qui semble désirer quelque chose et qui a besoin d’Aenghus pour y parvenir. Il sera victime de ses charmes, de ses desseins et de sa jalousie. Aenghus est-il maitre de son destin ? ou un jouet dans les mains d’autres ? Il vivra tellement de choses, devra surmonter des obstacles, vivre l’enfer pour découvrir sa destinée, ce pourquoi il a été engendré. Nous sommes en empathie avec lui et on voudrait tellement que les choses changent mais le destin doit s’accomplir et les épreuves être passées. Elles sont nécessaires et on apprend pourquoi.

L’auteur n’épargne pas au lecteur la cruauté de la vie. On ressent l’émerveillement de la nature. Mais aussi la puanteur de la mort. La confrontation entre l’espoir et l’horreur. Le récit mêle légende et réalité, malheur et beauté. On voyage avec Aenghus et on continue d’apprendre et de découvrir à la fois l’horreur du monde, le bagne, la misère, le rejet et l’espoir, le destin. Même à ce stade de son parcourt initiatique, on sent qu’Aenghus a un lien puissant avec la nature et son environnement. Il se dégage de lui une assurance, une force qu’il ne voit pourtant pas. Il est comme en dehors du monde en étant pourtant un humaniste. Et bien souvent, il a du mal à comprendre le comportement des gens leurs vices, leurs défauts mais il voit leurs faiblesses, leurs désœuvrements. Leur désespoir ou leur espoir. Il essaie toujours quelque part de faire quelque chose. Aenghus est un personnage incroyable que j’ai adoré suivre. J’ai eu beaucoup de mal à le quitter. Surtout avec cette fin….

Dans Lughnsadh, on apprend beaucoup de choses, l’histoire de l’Irlande, les Dieux et leurs particularités, tout cela prend vie sous la plume de Pat McMurphy. Des légendes et des mystères dont Lugh, Deirdre, Mannanan Mac Lyr, … Parfois, un peu confus dans ce que sera la finalité du récit, tout s’éclaire progressivement et la fin est magistrale. A la fin de cette histoire extraordinaire, je me suis aperçue que des détails sont donnés sans s’en rendre compte, ce qui montre tout le travail de l’auteur. Luhgnasadh est un récit prenant et vivant. L’écriture est délicate et belle. On sent la passion de Pat McMurphy pour l’Irlande, les mythes, les mystères, pour la mer aussi. J’ai vraiment adoré cette lecture dense et riche sur des sujets merveilleux, variés, durs, passionnés. Pat McMurphy a un véritable talent de conteur, je fus tenue en haleine jusqu’au bout. Et conquise par l’histoire, les personnages, les ambiances.

Il y aura un autre livre, une suite, bien que Lughnasadh se suffit amplement à lui-même, que j’attends avec impatience pour replonger dans l’univers et être charmée de nouveau par la plume de l’auteur !

 ***************************************

logo 3

logo challenge

otm5

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #80

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai terminé  Le livre de la création de Yoann Berjaud ma chronique >ici<

et Lughnasadh de Pat McMurphy (chronique à venir)

J’ai commencé Glacé de Bernard Minier (33%)

 et Créature du miroir de Jess Kaan ce matin

Que vais-je lire cette semaine ?

Je continue Créature du miroir de Jess Kaan, et Glacé de Bernard Minier.

Je vais essayer de commencer Narcogenèse d’Anne Fakhouri

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A lire (SP) : Réseau(x), Tome 1 de Vincent Villeminot

Le Lamento des ombres – Collectif au Chat Noir

Et vous que lisez-vous ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #75

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai continué Lughnasadh de Pat McMurphy (environ 50%). Je le met en pause à la fin de la seconde partie, car j’ai des services presse à lire. Et notamment Comme son ombre de Val McDermid (opération Entrée Livre !)

Que vais-je lire cette semaine ?

Donc je vais lire Comme son ombre de Val McDermid et j’ai aussi un nouveau partenariat extra avec la collection e-court de Voy’el Editions et donc, je vais lire leurs premières publications !!!!!

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A venir : Le Chant premier de Yoann Berjaud , Créature du Miroir de Jess Kaan, Le Lamento des ombres – Collectif au Chat Noir, …

Et vous que lisez-vous ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #74

Découvert sur plusieurs blogs livresques, le lundi est le jour de la semaine choisi pour le  C’est lundi, que lisez-vous ?

N’hésitez à commenter avec vos lectures passées, en cours et/ou à venir.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai terminé La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier, j’ai lu Serum, saison 1, épisode 2 d’Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza. Et j’ai commencé Lughnasadh de Pat McMurphy (environ 26%).

Que vais-je lire cette semaine ?

Je continue Lughnasadh de Pat McMurphy. Pour cette semaine, j’ai bien peur que ça soit tout. J’aime beaucoup, mais je n’avance pas avec les congés (paradoxalement, je lis beaucoup plus quand je bosse).

Que vais-je lire la (les) semaine(s) prochaine(s) ?

A venir :Le Chant premier de Yoann Berjaud , Créature du Miroir de Jess Kaan, Le Lamento des ombres – Collectif au Chat Noir, …

Et vous que lisez-vous ?

A la découverte des maisons d’édition #10

 Après les Éditions du Chat Noir, Nergäl Éditions , Argemmios Éditions, Sortilège Éditions, les EditionsValentina (hors chasse), les éditions Sharon Kena, Val Sombre Editions et l’Atelier Mosésu, Les Editions de l’Homme sans nom, voici le 10ème rdv !

Rappel :  D’où me vient cette idée ? De ma choupette Chica du blog A l’abordage de la culture qui a l’excellente idée d’organiser chaque mois, l’année dernière une chasse aux trésors des petites maisons d’édition ! Ainsi, internautes-pirates nous nous lançons à la découverte d’une maison d’édition, de ses auteurs et des romans publiés ou à paraitre. A travers une série d’énigmes sous forme de questions, nous explorons la page officielle internet de la maison d’édition, les pages FB ou sites internet de certains des auteurs, des illustrateurs et des romans édités (ou prévus).

Je ne sais pas si Mon Capitaine d’Amuuuuur reprendra un jour les chasses, pour le moment c’est toujours à l’arrêt mais j’ai décidé de présenter ce mois-ci une maison d’éditions que j’ai découvert et que je veux vous faire découvrir :

Les EDITIONS MANANNAN

Pour plus d’informations BIENTOT sur l’ensemble de la maison d’édition :

http://manannan-editions.com/

EditionsManannanVous pouvez en apprendre plus sur Facebook : http://www.facebook.com/Leseditionsmanannan

Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire un de leurs ouvrages mais j’ai 2 de leurs publications qui m’attendent dans ma bibliothèque:

Présentation :

Issue de la rencontre entre deux passionnés, le directeur de Manannan Communications et auteur lui-même et Christophe Coquelet, responsable de la Librairie des Quatre Chemins, spécialiste de la littérature de l’imaginaire, les Editions Manannan proposent aux lecteurs des voyages envoutants au Pays de l’Imaginaire. Menée par de jeunes talents ou des auteurs confirmés, romans, fééries, contes, fables, anthologies, tous ces univers sont représentés et invitent à la découverte. Cette petite structure publiera chaque année en mars et en octobre, une dizaine de titre sur support papier mais aussi numérique.

Voici les parutions de cette maison d’éditions :

D’abord celui que j’ai acheté l’année dernière

Lughnasadh de Pat McMurphy

Lughnasadh

4ème de couverture

1845.

Touchée par une famine épouvantable et des tensions fratricides, l’Irlande abandonne son âme épuisée à la promesse d’une nouvelle légende. Mais est-il encore un Devin ou quelques dieux anciens pour consacrer la naissance d’Aenghus Cork sous ce dolmen sacré et révéler son ineffable destinée ?
Véritable saga qui le mènera de Cork à la terrifiante réalité des bagnes australiens, en passant par la prometteuse Amérique, le jeune héros apprendra l’âpreté du monde à la découverte d’un idéal qu’il semble incarner à la perfection: un humanisme qui défie tous les rêves de ces temps troublés.
Face aux tragédies de son époque, il ne lui reste que son courage, le soutien de quelques proches et l’Amour. Un amour par delà le Temps qui lui révèlera bien plus que tout ce qu’il ne pouvait imaginer et s’imposera comme une révélation à tous les protagonistes de cette fascinante épopée… « 

Lughnasadh est le premier roman de Pat Mc Murphy. Il signe sur ce coup d’essai une oeuvre remarquable.

Comment ne pas craquer pour ce livre qui parle de l’Irlande ?

En plus, il est magnifique ! Epais et à un prix plus que raisonnable !

Il faudrait vraiment que je le sorte de ma PAL cet été !

Pour l’acheter et découvrir Pat McMurphy : http://lughnasadh-book.com/

Voici le book tailer, magnifique :

2ème titre et là c’est une sortie très récente :

Il était une fois : Morgane, Viviane, Mélusine, Ondine de Claudine Glot, illustration de Lawrence Rasson

il était une fois4ème de couverture :

Tout le monde croit aux fée.
Certains d’entre nous l’ont juste un peu oublié…
Voici de quoi raviver leurs souvenirs,
Quatre fées, quatre temps majeurs de la féerie…
Une mémoire légendaire venue des origines,
un charme qui ne s’efface pas,
blanc scintillement sur nos sombres horizons

Le livre est magnifique, vraiment, vraiment superbe, voyez vous même :

IMAG2245 IMAG2246

J’ai hâte de pouvoir rencontrer l’auteure et l’illustrateur, pour les féliciter de leur travail ! Bravo aux Editions Manannan de proposer un ouvrage aussi beau, franchement, il vaut son prix, un peu élevé ! (28€)

Puis les Editions Manannan, c’est aussi LES CONTES AFFABLES !

les contes affablesDes contes oubliés ou non, republiés, en petit format, à petit prix (moins de 5€) mais avec de très belles illustrations, pour petits et pour grands !

Mais c’est quoi ?

« […] Cette collection mêle contes et fables dans un même ouvrage au format petit et léger, rythmés par des illustrations originales. Son ambition est de mettre en avant des histoires classiques et d’en faire découvrir d’autres moins connues, voire oubliées du grand public, pour moins de 5 euros. On y croise les frères Grimm, Perrault, La Fontaine, Phèdre, mais aussi Marmier, Van Adam et un grand nombre d’histoires les ayant inspirés. Mais Les contes affables ne proposent pas seulement des classiques, car dès la première année de publication ils ouvrent leurs pages aux contes du monde. La collection s’étoffera au rythme de six publications par an. Les contes affables, c’est un moyen pour les plus jeunes de s’approprier un texte riche, qui possède différents niveaux de lecture et accessible dès 9 ans. La plongée dans ces histoires est facilitée au fil des pages par des images vivantes d’illustrateurs contemporains. […] (extrait du communiqué de presse)

Déjà publié: 

Le Chat Potté de Charles Perrault, illustrations de Julien Delval

Peau d’âne des Frères Grimm, illustrations de Maya Mihindou

La grenouille enchantée, illustration de Fabrien Fernandez

Vous pouvez lire, une interview de Fabien Fernandez et Christophe Coquelet, sur cette collection ici : http://www.mespremiereslectures.com/Interview-de-Fabien-Fernandez-et.html

Focus sur certains illustrateurs :

Fabien Fernandez

Illustrateur freelance spécialisé dans les littératures de genre et les albums jeunesse, auteur et créateur d’univers.

Pourquoi Fabien en premier ? Parce qu’on lui doit ceci :

Internet

ça « déchire » hein ? Et oui, la couverture de l’anthologie aux Editions du Riez !

Deux autres pour l’ambiance :

1-Frissons-Tome-51-FrissonsTome6son site : http://www.fablyrr.com/

Julien Delval

Illustrateur pour des belles maisons d’éditions : Mnémos, Milady, Fleuve Noir, Pocket,… rien que ça!

Quelques couvertures signées Julien Delval :

livre-le-souffle-des-aieux-296-3balafree

Dragon Aurore 9782012017740

son site : http://juliendelval.blogspot.fr/

Lawrence Rasson

Ce nom vous parle ? C’est normal, on lui doit les dessins de :

BATHORY_T2_COUV

Et oui, il y avait une exposition de ces oeuvres au Val Joly’Maginaire l’année dernière !

IMGP3949 IMGP3950Son site : http://lawrencerasson.blogspot.fr/

Pour aller plus loin

Les contes affables sont disponibles dans certaines librairies :

Les 4 chemins : http://lesquatrechemins.wordpress.com/)

Le Chat Pitre, dans le 13ème arrondissement : http://librairiechatpitre.blogspot.fr/

Quais des mots d’Epinal : https://www.quaidesmots.fr/

rdv là :  http://www.leslibraires.fr/ pour les autres ^^

Une maison d’édition qui va faire la part belle aux illustrateurs et aux auteurs connus ou à découvrir ^^

N’hésitez pas à vous pencher sur cette maison à la ligne éditoriale résolument Imaginaire !

31458_349957218444241_1564031520_n

********************************

SURPRISE !

Petit concours !!!!

Je suis allée à l’inauguration de la maison d’édition fin mai et je vous ai ramené des goodies !

Il y aura un chanceux !

Je vous propose 1 lot de 2 Mps + 2 badges !

Il vous suffit de laisse un commentaire (que je validerai, don’t panique) à la suite de ce billet en indiquant que vous participez 🙂

Vous avez une semaine, fin mardi 18 juin.

 Tirage au sort avec le logiciel The Hat

IMAG2350

Zoom sur les badges :

IMAG2351

Bonne chance !

In My MailBox #18

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Un seul livre a rejoint ma PAL cette semaine, un premier roman que j’ai commandé directement via le site internet : Lughnasadh de Pat McMurphy

Je l’avais repéré chez Serega et le mois d’aout étant celui de Lughnasadh, hop commandé ! Il est dédicacé ❤

« 1845.
Touchée par une famine épouvantable et des tensions fratricides, l’Irlande abandonne son âme épuisée à la promesse d’une nouvelle légende. Mais est-il encore un Devin ou quelques dieux anciens pour consacrer la naissance d’Aenghus Cork sous ce dolmen sacré et révéler son ineffable destinée ?

Véritable saga qui le mènera de Cork à la terrifiante réalité des bagnes australiens, en passant par la prometteuse Amérique, le jeune héros apprendra l’âpreté du monde à la découverte d’un idéal qu’il semble incarner à la perfection: un humanisme qui défie tous les rêves de ces temps troublés.
Face aux tragédies de son époque, il ne lui reste que son courage, le soutien de quelques proches et l’Amour. Un amour par delà le Temps qui lui révèlera bien plus que tout ce qu’il ne pouvait imaginer et s’imposera comme une révélation à tous les protagonistes de cette fascinante épopée… “ Lughnasadh est le premier roman de Pat Mc Murphy. Il signe sur ce coup d’essai une œuvre remarquable. »

Page FB du livre : http://www.facebook.com/lughnasadhbook

Site Internet où il peut être commandé : http://lughnasadh-book.com/

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?