Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

51C49B44ZDL

Folio SF, 224 pages, 5,60€

4ème de couverture

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s’enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d’un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l’imaginaire au profit d’un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

Résumé

Montag rentre de sa journée de travail. Il est pompier. Mais lu n’éteint pas des incendies. Il est chargé avec sa brigade de brûler les livres. Ces ouvrages qui font réfléchir, dont les idées peuvent amener les gens à rêver, se rebeller, apprendre. Sur sa route, il croise une jeune fille. Dans un monde où personne ne va vers l’autre, Clarisse lui parle et échange avec lui. Cette rencontre surprenante va le hanter pour la nuit. Il rentre retrouver sa femme, qui ne souhaite rien d’autres qu’un nouveau mur-écran … un 4ème…

Mon avis

Un classique  à lire ou relire !

Montag est pompier, mais pas les pompiers comme nous les connaissons, son rôle à lui est de détruire les ouvrages, les livres, ces objets subversifs, qui prônent des idées, des idéaux, des histoires, un passé. Ces livres qu’on a d’abord abrégés, puis condensés, puis finalement rejetés. Montag est lui à une période charnière de sa carrière. Il réfléchit. Et croise Clarisse qui le pousse à réfléchir encore plus.  A ce qu’il fait. Et que contiennent donc ces livres pour qu’un jour quelqu’un ai décidé qu’il sera mieux de les brûler. Il a l’impression de ne plus comprendre son existence. Dans quel monde vit-il ? Qu’est-ce que ce monde où sa femme s’abrutit de programmes dont elle ne sait même pas discuter. Qui passe son temps avec un bruit de fond dans les oreilles, qui prend tant de médicaments sans savoir ce qu’elle le fait, au point de ne pas comprendre qu’on ait dû la réanimer… Quel est ce monde gris et monotone ? Et Montag lui, a-t-il encore envie de faire parti de ce monde?

Ray Bradbury nous sert un monde dystopique où les gens pour être plus raisonnable, pour la Paix, ont supprimé de leur existence le savoir, leur passé, la culture. Où le gouvernement a sauté sur l’occasion inespérée d’avoir enfin un peuple de moutons qui sera plus simple à gérer.

J’ai eu du mal à accrocher au 1er tiers du roman. C’est froid, insensible, Montag semble s’interroger beaucoup mais reste passif, sans réaction devant les événements. Comment pourrait-il posséder des émotions, des sentiments quand on ne les reconnait plus, qu’on ne sait plus ce qui existait avant. De plus, on passe un peu de coq à l’âne, dans une sorte de rêve, de brouillard. Du coup, c’est difficile. On ne s’attache pas au personnage et on se demande où tout ça va en venir.

Et puis, à un moment, l’action est lancée. Comme si Montag était tout à fait éveillé, comme si Clarisse avait été son déclencheur ou du moins une aide à ce qu’il avait déjà commencé à entreprendre. Parce que les livres intriguent notre pompier, il a envie de savoir ce qu’ils contiennent, ces messages, ce passé qu’il ne connait pas ou ne connait plus. Il a, sans s’en rendre compte, tout simplement envie de se sentir vivant. Et quand la traque de Montag commence, le lecteur est happé dans cette course poursuite.

Les autres personnages sont presque tous « absents », le lecteur n’en retiendra que peu : Clarisse, jeune « folle » dont la famille sait rire, s’émerveiller, discuter, vivre tout simplement. Le capitaine des pompiers, qui semble en savoir plus qu’il n’y parait sur la Société. Et qui semble si érudit dans un monde qui n’a pourtant plus accès au savoir, aux idées, aux mots. Il est sournois et terrifiant dans son genre. Vicieux. Je l’ai détesté ! Mais c’est lui qui nous explique ce qu’a voulu le peuple : lorsque la technologie a pris le dessus, les gens ne voulaient plus apprendre.

Replacé dans son contexte, ce roman est une satire de la société de l’époque, la Guerre Froide, le Maccarthisme. Mais finalement, le message reste actuel, si vrai.  L’uniformisation de la pensée, faire des gens des moutons qui ne seront plus capables de penser par eux-même. Les priver de réflexion, de rêves. Un monde horrible où les jeunes s’entretuent quand ils n’ont pas leur dose de sensations fortes. Où les adultes sont froids, dociles, sans curiosité. Qui ne savaient plus qui est leur conjoint, leurs collègues, ce que ressentent les gens. Tout le contraire de Clarisse, pétillante, curieuse, intelligente. Ceux qui savent encore.

Alors que je n’y arrivais pas au début, je me suis attachée à Montag, à sa lutte pour se réveiller, pour vivre. Ne plus avoir peur des idées, des théories, des livres, et au contraire, vouloir les lire, les comprendre, les retenir. Décider que les livres ne seront plus synonymes de tension entre les gens, entre les minorités, amenant à se combattre. J’ai oublié le mal qu’à fait Montag sans le chercher et j’ai espéré pour lui pour le monde un renouveau, du changement.

Cette histoire qui commençait difficilement devient prenante. D’un style froid et confus dans le quotidien de Montag on passe quand ce dernier s’éveille (se réveille, revit) à un style plus travaillé, avec de belles métaphores, des images. Quand Montag se sent  vivant, l’écriture se réveille également, on ressent presque les odeurs, les bruits…

La fin est plus philosophique, reflétant la guerre froide immobile, silencieuse, invisible mais pourtant bien présente. Une attente, un climat de tension. La fuite des cerveaux, des artistes, des scientifiques communistes. Comme ceux qui se retrouvent dans la forêt à la fin. L’auteur s’adresse presque au lecteur à travers l’esprit de Montag. Le lecteur lui aussi doit prendre conscience et comprendre l’importance du souvenir, du collectif. Qu’en ne rejetant pas le passé, la réalité, une lueur d’espoir, de renaissance, pour un monde nouveau est possible.

Fahrenheit 451  est un classique que j’ai découvert au Club de lecture et j’en suis plus que ravie. Je n’avais pas eu à l’étudier en cours, c’est dommage, j’aurai aimé le découvrir avant mais il n’est jamais trop tard. C’est un classique qu’il faut avoir lu au moins une fois, que l’on peut relire (je le relirai je pense, je suis sure d’y voir encore d’autres messages, d’autres interprétations). Qu’on aime ou pas, il fait réfléchir  et reste très actuel ! Vraiment à lire, relire, découvrir ^^

95322822

In My MailBox #34

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Ah là là, c’est déjà Nowel les amis !!!!!!!!

J’ai reçu mon lot gagné chez Tsuki Books !!!!!!! MERCI encore !!!

Ma PAL s’enrichit avec Alexis, Les chroniques d’un Arc’Helar, Tome 1 de Christelle Verhoest !

Reçu très vite avec une très belle carte de voeux et et deux marques pages, un du blog de Tsuki et un du film les 5 légendes !!!!! Merci beaucoup !!!!

210117_10151414227440774_1455399650_o

Et ce soir, j’ai fait Nowel avec ma Sophie ❤ et elle m’a beaucoup gâtée !!!

Ma PAL prend encore +1 avec un thriller  658 de John Verdon :

463434_10151414227815774_961381200_o

Et deux DVDs (ça faisait longtemps que je n’en avais pas eu !!!) : Good Morning England de Richard Curtis, un super film, je le conseille ! Et le dernier Burton sorti en DVD : Dark Shadows !

188715_10151414227610774_1439492177_nJ’vous dis c’est déjà Noël !!!!!!!!!

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?

Top Ten Tuesday #4

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 Le thème de cette semaine est:

Les 10 plus gros pavés que vous avez lus (ceux qui ont le plus grand nombre de pages)

1- Le vicomte de Bragelonne d’Alexandre Dumas: 1710 pages

2- Harry Potter et l’ordre du Phénix de J.K. Rowling (Folio Junio) : 1035 pages

3- Les enfants du Capitaine Grant de Jules Verne : 925 pages

4- 20 ans après d’Alexandre Dumas : 924 pages

5- Harry Potter et les reliques de la mort de J.K. Rowling (Folio Junior) : 891 pages

6- Les 3 mousquetaires d’Alexandre Dumas : 888 pages

7- Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen McCullough : 876 pages

8- Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer : 832 pages

9- Le Royaume des devins de Clive Baker : 789 pages

10- Harry Potter et la coupe de feu de J.K. Rowling (Folio Junior) : 768 pages

Je n’ai pas mis le Seigneur des Anneaux de Tolkien parce que je l’ai lu en 3 livres mais la version intégrale fait bien plus de 1000 pages.

J’en oublie certainement, mais je ne suis pas chez moi et même, j’suis pas sure d’avoir envie de reprendre les livres un par un pour vérifier !

Le thème de la semaine prochaine :

Les 10 livres que vous avez lus en une journée (ou plus rapidement que d’habitude)

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire ou le lien vers votre TTT 🙂

Top Ten Tuesday #3

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 Le thème de cette semaine est:

Les 10 auteurs dont vous attendez avec impatience un nouveau livre
(annoncé ou non)

C’est pas simple ce thème, étant donné que beaucoup de mes auteur(e)s préféré(e)s n’écriront plus jamais.

Je tente quand même :

1. J.K. Rowling (destiné au public adulte cette fois, j’ai hâte de voir ce que ça va donner, le sujet, les personnages,…)

2. Dan Brown (même s’il me reste Le symbole perdu à lire, j’aime beaucoup ces romans)

3. Raymond Khoury (il me reste le dernier La Malédiction des Templiers et L’élixir du diable à lire , j’adhère totalement à ses histoires)

4. Frédéric Mars (je veux la suite des Ecriveurs !)

5. Alain Damasio (une suite à la Horde ou non, je pense que son prochain roman sera vite dans ma wishlist!)

6. Kathy Reichs (Je ne lis pas la série dérivée YA mais chacune des dernières « aventures » de Tempérance fini dans mon panier amazon!)

Je n’en vois pas d’autres pour le moment.

Le thème de la semaine prochaine : Les 10 plus gros pavés que vous avez lus (ceux qui ont le plus grand nombre de pages) 

N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire, j’aime découvrir des auteurs !

Top Ten Tuesday #2

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 Le thème de cette semaine est:

Les 10 livres de votre PAL  que vous n’avez finalement plus envie de lire.

Je dois avoué que j’ai trouvé 10 livres que pour le moment je n’ai pas envie de lire. Je les lirai mais j’ai envie d’autres lectures actuellement :

1. L’Iliade d’Homère (je préférai livre l’Odysée plus que l’Iliade finalement)

2.  La Duchesse de Langeais de Balzac

3. Une ténébreuse affaire de Balzac

4. Le colonel Chabert de Balzac (Trop de Balzac, tue Balzac, j’arrive plus à en lire ^^)

5. Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda (J’suis que moins emballée par l’histoire)

6. Le premier jour de Marc Lévy

7. La première nuit de Marc Lévy (beaucoup de mauvais échos…)

8. Mademoiselle de la Serglière de Jules Sandeau (Je ne sais même plus de quoi ça parle !)

9. Michel Strogoff de Jules Verne

10. Les cinq cents millions de la Begum de Jules Verne (les autres Jules Verne me tente bien plus que c’est deux-là)

Le thème de la semaine prochaine :  Les 10 auteurs dont vous attendez avec impatience un nouveau livre
(annoncé ou non)

Top Ten Tuesday #1

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous est sur beaucoup de blogs, et comme c’est la semaine des premières fois, je me lance 😉

 Le thème de cette semaine est:

 Les 10 livres que vous avez abandonnés ou que vous avez eu du mal à terminer.

Je me force toujours à finir un livre même quand je n’aime pas, parce que sinon ça me travaille. A toute bonne règle, il y a des exceptions, donc il existe  deux livres que j’ai commencé il y a des années et que je n’ai jamais terminé :

1. L’Iliade d’Homère

2. L’Odyssée d’Homère

La même raison, pour les deux, j’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’écriture et j’ai très vite décroché. Mais ils sont dans ma PAL, il est possible que je leur redonne une chance !

Et deux livres que j’ai eu beaucoup de mal à terminer :

3. Tout est sous contrôle d’Hugh Laurie: j’ai pas compris la moitié du livre, je ne  sais pas si c’était pas le bon moment pour lire mais vraiment j’ai eu beaucoup de mal à terminer

4. Le cercle magique de Katherine Neville : je me suis forcée à finir, l’histoire est pas mauvaise mais la traduction était horrible (ou bien est-ce le style de l’auteure?)

Voilà pour mon premier TTT, pas très long !

En regardant sur les blogs,  il semble que le  thème de la semaine prochaine soit :  Les 10 livres de votre PAL  que vous n’avez finalement plus envie de lire.

Il est possible que je radote la semaine prochaine 😉