Les Écriveurs 1- La Cité Lumineuse de Frédéric Mars

Editions Baam!, 14,95€, 350 pages

Quatrième de couverture

« Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d’honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d’un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s’opposer à votre succès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous à quelques secondes près ?

Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c’est comme ça et qu’on n’y peut rien ?
Mais bientôt, dans quelques instants, VOUS SAUREZ. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais…
Pourquoi ça ?

Oh, c’est très simple, ça se résume même en une phrase : Votre vie, c’est moi qui l’écris ! »

Résumé

Lara Scott a 15 ans et vit sur l’île de Hometone avec ses 2 demi-sœurs et son père, souvent en déplacement. Bethsie l’une de ses demi-soeur la déteste et au cours d’un événement particulier, Lara va bénéficier d’une aide inconnue et être révélée. Oui révélée, elle va apprendre du Gouverneur de l’île en personne, qu’elle est un Écriveur. Elle a le pouvoir d’écrire des vies, d’influer sur  l’existence des personnes (les Ecrits). Et elle n’est pas la seule ! Elle découvre alors la Cité Lumineuse.

Mon avis

La Cité Lumineuse est la premier tome de ce qui sera sans doute une trilogie. Ce premier tome permet de fixer les bases et d’apprendre l’existence des Écriveurs. C’est très rythmé, on rentre dans l’action immédiatement.

C’est Lara qui s’exprime (sauf deux ou trois chapitres où elle n’apparait pas), on vit donc à travers elle, sa vie d’ado, loin d’être idyllique,  sa vie sur cette île volcanique, coupée du monde, sa révélation, ses premiers pas d’Écriveurs. Lara a un fort caractère, tête de mule et coriace, elle ne se laisse pas faire, met les pieds dans le plat, etc. Elle va être amenée à découvrir les possibilités des Écriveurs, et va se servir de ses quelques pouvoirs pour découvrir ce qui est arrivé à sa mère morte il y a des années.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Lara, qui parle franchement, elle est « vraie », elle a aussi de l’humour et de l’auto-dérision, notamment dans les passages où elle nous parle à nous lecteurs (Écrits?). Peut être parfois, il y a des choses qu’elle fait moins crédibles pour une jeune fille de 15 ans mais cela colle avec l’histoire et n’enlève rien à l’intrigue qui se joue.

Ce premier tome est efficace, car il pose les bases et permet aux lecteurs de se poser des questions. Parfois, malheureusement, cela manque un peu de détails, d’explications, les personnages secondaires mériteraient d’être plus approfondis.

On a dans cette histoire un vrai méchant mystérieux et inquiétant, des complots et des pièges. Car oui, Lara semble destinée à marcher dans les pas de sa mère, sans le savoir, elle est donc l’objet de toutes les attentions, observée, manipulée, mais pourquoi ? Qui était sa mère ? Comment est-elle morte ? Les méchants sont-ils là où on les attends ? Qui manipule qui ?

On voit également certains Écrits ou certaines de leurs actions. Tout cela sera à mon avis développé dans la suite, rien de ce qui nous est livré dans ce premier tome, ne sera, je pense inutile pour la suite.

L’écriture de Frédéric Mars est agréable, fluide, on s’attache facilement à son personnage principal, Lara qui a un caractère bien trempée. Il y a également des personnages qu’on aime détester comme sa demi-sœur Bethsie. J’ai beaucoup aimé l’univers et l’idée de départ de cette histoire, des enfants ou des adolescents sont amenés en secret à écrire votre vie, la vie de plusieurs millions de gens. Cela expliquerait bien des choses, les impressions de déjà-vus, les anges gardiens, certaines vies particulières,…

Une première partie efficace, on a indéniablement envie de connaitre la suite! Je lirai donc très probablement le 2 ! J’espère y voir certains personnages plus développés et avoir des réponses aux nombreuses questions que ce premier tome nous pose !