Bienvenue à Dunkerque de Maxime Gillio

Maxime-Gillio-Bienvenue-A-Dunkerque-Livre-893745439_L

Editions Ravet-Anceau, 9€, 222 pages

4ème couverture

Inspecteur de police stagiaire, Stéphane Marquet a préféré s’éloigner de sa famille, quitter Nice et demander sa mutation à l’autre bout de la France. A Dunkerque, le jeune Niçois se retrouve sous les ordres de l’inspecteur Dacié, ancien prof de lettres entré dans la police par dépit. A son contact, Marquet va devoir oublier ses a priori et ses idées préconçues. Dacié est un homme seul, volontiers cassant, brisé par la mort de son fils. A ses côtés, Marquet découvre l’ambiance de Dunkerque, à travers une série d’attaques de pharmacies, la profanation d’une église et le meurtre d’une militante d’extrême droite.

Mon avis

Un homme visiblement sous l’influence de médicaments ou de drogue s’est caché dans une église. Il semble devoir accomplir certaines choses. Il profane l’autel, crée une mise en scène et ressort de l’église. La police est convoquée pour rechercher qui a bien pu agir de cette façon et pourquoi.

Stéphane Marquet, niçois, est fraichement arrivé à Dunkerque où il a demandé sa mutation. Il doit supplier le commissaire Dacié. Une rencontre qui fera des étincelles entre l’ancien prof devenu commissaire, natif de la région, au passé douloureux et le jeune niçois qui a demandé explicitation la localisation la plus éloignée de sa ville et de sa famille.

En parallèle, les deux flics sont amenés à enquêter sur la mort d’une CPE d’un collège difficile de Grande Synthe, corps sans vie découvert à son domicile. En creusant la vie et le passé de cette femme, les policiers vont découvrir qu’il s’agit d’une militante d’extrême droite en opposition avec des collègues de travail… S’agit-il d’un crime politique ?

Bienvenue à Dunkerque est un roman court certes mais qui réussit à allier de bons personnages auxquels on s’attache, une intrigue bien développée même si elle n’est pas retord, une cohérence dans la manière dont l’enquête est menée avec les différentes pistes, les latences d’une enquête policière, un style rapide et efficace et enfin une plongée dans la ville de Dunkerque, crédible entre industrialisation et patrimoine. L’auteur évite en plus les clichés sur le Nord ou les gens du Nord, ou alors pour les railler un peu.

Le lecteur s’attachera à ce commissaire un peu particulier, dont on apprend le passé au fil du récit. Il est touchant mais aussi assez tranchant avec son personnel. On se pose pas mal de questions sur Marquet. Leur duo fonctionne très bien. L’écriture de Maxime Gillio est fluide, pas rébarbative et il se dégage un certain humour très appréciable.

L’intrigue est bien menée et intéressante. J’ai bien aimé le mélange des thèmes politique, religion, espoir et mélancolie. Le roman est court mais on y trouve plein de choses. Je ne peux pas en dire beaucoup plus, au risque de trop en dire. En tout cas, c’est agréable de lire un roman qui se passe dans sa région, j’ai (re)découvert des choses sur la ville de Dunkerque, patrimoine culturel ou historique.

Je relirai avec plaisir un roman de Maxime Gillio et peut-être retrouver un jour Dacié et Marquet, le dernier n’ayant pas je pense révélé tous ses secrets.

In My MailBox #23

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Cette semaine, puisque je n’ai pas le temps de lire, à cause de mon oral, je me suis acheté 9 livres !!! LOL

C’est un peu vrai mais c’est surtout parce que je suis allée hier matin au Salon du Polar de Templemars où il y avait plein d’auteurs extrêmement sympathiques ! Comme le temps des impôts ne va pas tarder à arriver, je me suis limitée au format poche même s’il y avait beaucoup de livres intéressants en grand format ou semi poche, ils rentreront dans ma wish list ou dans la liste des cadeaux de noël.

Voici les 9 livres dédicacés :

– les 3 Franck Thilliez qui me manquaient (il restera Vertige, vivement noël !) : La Mémoire Fantôme, La Forêt des Ombres et Deuils de Miel

Dunkerque, baie des anges de Maxime Gillio (je voulais découvrir une nouvelle facette de cet auteur avec un roman plus noir et sans trace d’humour)

Meurtre au dix-huitième trou de John-Erich Nielsen (1er d’une série comprenant 9 livres pour le moment, avec comme personnage un inspecteur écossais)

Printemps rouge à Lille d’Estelle et Richard Brichet (finaliste du concours sang pour 100 de Ravet-Anceau)

Roubaix 70’s : itinéraire d’un flic ordinaire de Luc Watteau (le gagnant du concours sang pour 100 de Ravet-Anceau)

Footing Fatal de Martine Festas (c’était le On my wishlist de la semaine dernière, je n’ai pas pu résister !)

Un Corse à Lille d’Eléna Piacentini (une auteure que j’avais envie de découvrir et j’ai eu la chance que le 1er soit dispo, il était en rupture à Dainville quand je suis passée à son stand)

J’ai également reçu cette semaine A vos Souhaits de Fabrice Colin, une occasion en très bon état, auteur à découvrir pour la prochaine rencontre du Club de Lecture L’île aux Livres/ Alille.com

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?