La balance brisée -T1.5 : Tombeau et pâtés de sable de Lise Syven (Novella)

couv65818234

Castelmore, ebook, 1€99, environ 75 pages

4ème de couverture

Les vacances d’été ont commencé pour Élie et sa famille.
Au programme: camping en Bretagne. L’occasion de se faire quelques amis et de passer de bons moments au calme après une année mouvementée.
Au calme ? Pas si sûr…

Résumé

Premier été depuis les événements tragiques et riches en révélation survenus dans la vie d’Élie et de Karl Sallenz, Magalie, leur tante, les amène en vacances en Bretagne au bord de la mer. Mais Élie s’ennuie, d’accord il fait beau, pas trop étouffant, la plage est magnifique mais elle ne s’est pas fait d’ami. Il y a bien un garçon d’à peu près son âge qui se promène avec son chien sur la plage mais quand Élie se décide il est déjà parti. Elle va même le recroiser lors d’une virée au manoir de Troguidy mais il va la battre froid et la fille qui l’accompagne ne lui adresse même pas la parole. Malgré cette déconvenue le manoir l’intrigue, surtout une partie à l’extérieur. Et s’il était entouré de secret et de magie ?

Mon avis

En pleine petite panne de lecture, en ce moment, j’aime à lire des romans courts ou des nouvelles et c’est donc tout naturellement que j’ai lu cette novella achetée récemment suite à la lecture du Tome 1 Subliminale, que j’ai beaucoup aimé. J’ai adoré retrouver Élie et sa famille pour un texte court mais avec une véritable histoire.

Elie, son frère Karl et leur tante Mag sont en vacances après une année mouvementée. Si Karl s’amuse malgré une vilaine piqure de méduse, et que Magalie se repose telle une marmotte, Élie s’ennuie. Même si les vacances sont bonnes, ses amis lui manquent et elle aimerait bien s’en faire d’autres. Un jeune garçon croisé plusieurs fois la bat froid. Il s’avère être le fils du propriétaire du manoir de Troguidy, demeure qui intrigue Karl et Élie. Et si ce manoir et ses annexes comportaient des passages secrets, des choses cachées ? Les débusquer pourraient devenir la nouvelle spécialités des adolescents ^^ En effet, les deux mages en herbe aimeraient bien découvrir quelque chose, cela pimenterait un peu leurs vacances ! Et si les festivités du 14 juillet allaient permettre à Elie de faire plus ample connaissance avec les jeunes gens du coin et notamment Erwan le jeune homme de la plage et Anna, avec son caractère de peste ?

Une petite aventure d’Élie et sa famille, fraîche, estivale et magique. Les jeunes héros vont être embarqués dans une vraie aventure durant leur vacances en Bretagne. Un parfum de mystère règne sur le manoir de Troguidy. Toujours dans le style si fluide et dynamique développé par Syven, j’ai retrouvé avec plaisir les personnages de la Balance Brisée. Élie et son petit air boudeur, surtout quand on lui parle encore comme à un bébé. Karl lycéen jovial et en âge des premières amours estivales et enfin Magalie un peu moins stressée mais toujours un peu à la ramasse. Retrouvé avec joie la famille Sallenz et ses spécificités. L’incursion de la magie dans le quotidien.

Nouvelle publiée avant la publication du tome 2, je trouve que c’est une excellente façon de passer l’attente entre deux romans. Pour moi c’est la prolongation du plaisir de la lecture du T1 avant de lire plus tard le T2 que j’ai acheté en mai. Une façon de rester connecté à l’univers et aux personnages.

Cette nouvelle m’a fait pensé à mes lectures de jeunesse, de vacances, parfaites pour l’été : du mystère, des ados, les vacances, un côté policer mais jeunesse (chasses aux trésors, enquêtes à énigmes), un petit goût de Fantômette, du club des cinq ou du clan des sept ! On peut aussi découvrir Elie avec cette novella, je gage qu’elle donnera envie de découvrir le T1 de cette série.  Le texte est court mais l’histoire est très bien construite et développée. Elle se déroule de façon équilibré, suspense de l’intrigue maîtrisé, sentiments et réactions des personnages réalistes et progressifs, action. Les personnages sont toujours aussi attachants. Le récit à la première personne par Élie permet de s’y attacher d’autant plus. Permet aussi de ménager le suspense puisqu’elle ne peut ni tout voit, ni tout comprendre et qu’elle doit aussi jongler avec son fichu caractère, ses sentiments et ses attentes.

Lecture détente et parfaitement de saison, je vous conseille cette novella numérique à petit prix, surtout si vous avez aimé le premier tome de la Balance Brisée 🙂 Vivement la suite des aventures d’Élie qui m’attend dans la bibliothèque ^^

Publicités

Graceling de Kristin Cashore

Graceling Orbit pocket reprint for blogger

Le livre de poche, 7,10 €, 416 pages

4ème de couverture

« Les Sept Royaumes. Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l’oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence…

(4ème tronquée, elle en raconte trop)

Résumé

Lady Katsa est une Graceling, un être humain qui a développé un don particulier, elle a le don du combat et celui-ci se révèle à elle, dans de tragiques circonstances. Chaque don est différent, il peut être inutile ou très utile. Le point commun des Graceling est les yeux qui deviennent vairons quelques temps avant l’apparition du don. Katsa est la nièce du roi des Middluns, un des 7 royaumes, elle est utilisé comme machine à tuer. Mais Katsa ne veut plus de cette vie là. Elle découvre que le père du roi de Lienid a été kidnappé et, en mission secrète, elle cherche à le retrouver…

Mon avis

Une bonne lecture ^^

Graceling est un livre que je classerai dans la catégorie Fantasy-Détente. Dans un monde composé de 7 royaumes, Kristin Cashore nous compte la vie de Katsa, la nièce du roi du royaume Middluns. Cette demoiselle est une Graceling. On découvre alors qu’il existe dans ce monde, des êtes d’exception, possédant les yeux vairons et un don exceptionnel, un domaine dans lequel ces êtes excellent. Chaque Graceling est envoyé à la cour du royaume où il est né et le souverain décide si le Graceling peut lui être utile ou non. Kasta possède une force incroyable, et se révèle plus que douée au combat, cela est suffisant pour ce que son oncle la garde près de lui. Et qu’il la force depuis son plus jeune âge, et depuis qu’elle contrôle son don, à effrayer, torturer, tuer, ceux qui ne se soumettent pas aux ordres royaux.

Le livre est centré sur Lady Kasta, son don, sa façon de le voir, de le haïr, puis de l’accepter et sur la prise en main de son existence. On apprend plein de choses en suivant Katsa sur les royaumes, certaines intrigues politiques, sur son entourage, son cousin, héritière du royaume Middluns, ses alliés, sur comment sont perçus les Graceling dans son royaume, etc. L’univers est sympa et les intrigues sont bonnes. Mais parfois, ça manque de détails, sur certains personnages secondaires, sur le passé du royaume, etc. En ça, on n’est pas en face d’une grosse Fantasy, avec un univers très détaillé, très complexe, des sous intrigues. Et si on lit le texte de Kristin Cashore, disponible à la fin du livre dans cette édition, on se rend compte, que c’est exactement ce qu’elle voulait. Un livre de fantasy différent, plus léger mais avec quand même un fond et une histoire. Et c’est bien ce qu’on a ici.

Parfois, j’ai quand même trouvé, que ça allait un peu trop vite (surtout la résolution de la fin), je n’aurais pas été contre des détails, des anecdotes sur le passé des personnages, ou des royaumes. Le livre n’est pas très équilibré en ce sens, parfois on a beaucoup d’infos d’un coup et quand on aimerait des détails, on en a pas. La psychologie de Katsa prend le dessus sur l’action. Mais dans le fond, c’est un côté intéressant qui nous change de la fantasy lue d’habitude.

J’ai beaucoup aimé le caractère de Katsa. Bien qu’utilisée et considérant son don comme une malédiction, elle essaie de sortir de l’emprise de son oncle, d’abord en façon des choses derrière son dos, puis en se rebellant complétement après avoir rencontré Po, un autre Graceling, car il lui permettra qu’avoir une véritable prise de conscience. Et en même temps, il y a des choses que Katsa ne veut pas, et elle restera sur ses positions. Une héroïne forte, avec quelques faiblesses, mais qui ne changent pas son caractère, ses envies, à la moindre occasion. Ce n’est pas une girouette ! Les personnages secondaires sont attachants et on aimerait les connaitre plus, le prince Po mais aussi Raffin, le cousin de Katsa ou encore Bitterblue…

Avec le recul, on sent qu’il s’agit d’un premier roman, certaines choses ne sont pas assez marquées quand d’autres le sont beaucoup plus, un peu inégal. Cependant, c’est bien conté, bien mené, avec de l’humour, de l’action, et de la réflexion sur les hommes et les jeux de pouvoir. Je suis sure que la série va aller en s’améliorant. Le style est bon, Graceling est facile à lire, c’est un livre qui se lit très rapidement, pour le peu qu’on ait du temps à lui consacrer. J’aurai bien aimé être un peu plus emportée / transportée pendant ma lecture (et on voyage pourtant) mais j’ai quand-même passé un bon moment. Je le conseille quand même uniquement à ceux qui ne sont pas attachés à la fantasy pure et dure, complexe et dense. Et qui veulent rester dans ce genre livresque et se détendre après de gros pavés plus compliqués.

J’ai beaucoup aimé l’idée des Graceling, (j’adore les yeux vairons en plus), des êtes avec un don qui parfois est inutile (et encore il est inutile pour le roi mais peut-être pas pour d’autres!), ou tellement spécial, qu’il vaut mieux le cacher. Et la façon dont ils sont vus dans les différents royaumes. Je prendrai plaisir à en découvrir d’autres. Graceling est un premier tome dans l’univers des 7 royaumes et on sent bien qu’il amorce l’univers. Qu’il y aura plus à découvrir. Même si le tome se suffit à lui même puisqu’il a une fin. Je continuerai cette série, avec Rouge (que je vais acheter comme ce premier tome d’occasion je pense).

********************************

DefiPALImaginales

challenge destins de femmes