Notre-Dame des loups d’Adrien Tomas

C1-Notre-dame-des-loups-675x1024Mnémos, 183 pages, 18€

4ème couverture

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

Mon avis

Une très bonne lecture ^^

J’avais promis à Adrien que je lirai un de ses romans pour les Halliennales en octobre et enfin, je tiens ma promesse, j’ai pris le plus fin pour être sure de le terminer et je suis bien contente d’avoir redécouvert l’écriture de cet auteur très sympathique.

En 1868, en Amérique, les Veneurs recherchent la Dame qui a donné naissance aux Rejs, les loup-garous qui attaquent les villages et les voyageurs la nuit. La troupe est composée d’hommes et de femmes venus d’horizons différents. Des tireurs comme Arlington ou Winters, un maitre de chasse : Jack, un artilleur Jonas Jorgensen, une dresseuse et ses chiens : Evangeline et le fondateur de la troupe des Veneurs : Würm, qui vient de l’ancien monde. Chacun a ses bizarreries et ils se supportent comme ils peuvent.

Ils traquent dans les étendues glacées, à plusieurs heures voire de jours de cheval des villages, les groupes de garous de la région. Leur but ultime étant de mettre la main sur celle qui les créa tous, la louve surnommée Notre-Dame des loups.

Chaque chapitre présente le point de vue d’un membre de la Venerie, sa façon de voir leur mission, ses liens plus ou moins tendus avec les autres membres, … Le premier « à s’exprimer » est Aidan un Irlandais, qui a pris sa place dans la Venerie comme tireur. Le lecteur apprend comment il est arrivé dans ce groupe et en quoi consiste la traque. C’est lui qui en premier indique comment se compose la Venerie afin que le lecteur comprenne bien comment fonctionne le groupe. Chacun a son rôle et se doit de respecter et suivre le maître de chasse qui décide de tout.  Et il faut savoir que s’il arrive que la composition du groupe change, jamais personne ne quitte la Venerie de son plein gré…

Au fur et à mesure du récit et des changement de narration, le lecteur en apprend plus sur la Venerie, la façon dont elle a été créée, qui commande; sur les particularités des membres du groupe et sur la Dame. On comprend rapidement que quelque chose ne va pas au sein du groupe, la traque se poursuit mais la Venerie commence à perdre des membres de façon étrange. Que se passe-t-il ?

Les changements de personnage, de façon de parler, de voir les choses, leur psychologies sont bien maitrisés par l’auteur. C’est vraiment intéressant de voir comment sont réalisés les changements de narration. L’intrigue est parfaitement menée, il y a des rebondissement et la surprise dans l’intrigue est au programme de cette lecture. Le style est direct et concis.  L’ambiance western me faisait un peu peur mais finalement la façon de traiter l’histoire est originale et la lecture est agréable. L’atmosphère devient oppressante au fil du récit, le lecteur découvre des personnalités complexes et sombres. On se demande ce qu’il se passe et pourquoi les choses arrivent ainsi. Comme le récit est court et le rythme rapide, le lecteur n’a pas le temps de faire trop de conjectures, d’échafauder trop de théories et la surprise est au rendez-vous, aussi bien à la fin des chapitres, qu’à la fin du roman.

C’est court oui mais vraiment très chouette. L’histoire est originale, notre poste d’observateur au sein de la Venerie est un gros plus. Arriveront-ils à trouver la Dame ou seront-ils décimés avant d’avoir la chance de l’approcher ? J’ai beaucoup aimé les personnages de Würm l’allemand étrange derrière ses lunettes fumées qui ne le quittent jamais, Evangeline l’ancienne esclave adepte du vaudou et Waukahee une indienne qui cherche la même chose que les Veneurs. Chaque personnage apporte un point de vue  et on en apprend bien plus sur le groupe de cette façon tout en conservant des parts de mystère. Le lecteur découvre leur passé, leurs impressions, … et on n’a pas l’impression de lire un roman si court que cela finalement. Une belle découverte. Le livre est sorti en poche depuis agrémenté d’une nouvelle inédite, que j’avoue j’aurais bien lu pour prolonger le plaisir de la lecture ^^

Publicités

Les Imaginales à Epinal les 28/29/30 et 31 mai 2015

imag2015Grégory Delaunay

Festival des mondes Imaginaires, organisé par la ville d’Epinal depuis 2002

Troisième fois que je me rends à ce festival. Comme l’an dernier, j’ai eu la chance de participer aux 4 jours des Imaginales ! Festival de l’Imaginaire, des belles rencontres, des instants magiques, comme hors du temps.

Cette année, Maia n’a pas pu partir avec nous, sache que tu nous as manqué ma belle

Jeudi

  11406886_10153458171830774_720066724205203779_n 11401350_10153458172010774_973534331306690988_n

11393087_10153458171195774_3536342045898922906_n11401153_10153458171760774_8544419418801282692_n

Parc Epinal

11393086_10153458181625774_7835205479501390727_n11427699_10153458171075774_6747564911828170012_n

Cette année, panne de voiture oblige, j’ai investi le home de Tsuki dès le mercredi soir ! Merci à toi et ta maman pour l’accueil ! On était toutes les deux déjà un peu fatiguée mais contente de repartagée cette aventure ensemble 🙂

Nous sommes parties vers 6h50 vers Epinal. Tski a géré la route tout le weekend, merci ma belle Suisse euh Luxembourg), nous arrivons vers 14h50 à Epinal pour assister à une première conférence dans le Magic Mirror 1 : Fées ou… fays, entre tradition et modernité. Nous y retrouvons Meli.Cette conférence était géniale avec Pierre Dubois, Anne Fakhouri, Hélène M. Larbaigt et Claudine Glot. Nous rentrons aussi Aurélie qui a récemment ouvert son blog Lilie lit mais pas que. Charmante rencontre 🙂

Puis nous allons saluer Lucie au stand du Chat Noir parce que notre 4ème membre est un chaton, oui oui Lucie G. Matteoldi. Un bonjour aux auteurs déjà présents et Cécile Guillot. Quelques coups d’œil aux livres et stands de la bulle aux livres, un gros bisou à Céline Landressie <3, et rapidement nous partons récupérer le gîte puis les courses. Pas le temps de retourner vraiment au salon. On se repose au gîte.

Et on prépare les livres à dédicacer le lendemain en épluchant le programme pour être bien sur de ne rien oublier :p

Vendredi

Je vais être plus rapide que l’année dernière , un peu moins de blabla, plus de photo.

A l’arrivée, nous avons croisée Anne et Marie de Même les sorcières lisent. Anne m’a offert le hibou qu’elle a peint récemment, je m’y attendais pas, je suis très touchée, il est superbe ! Merci beaucoup ❤

11377104_887117371334755_5002966766147821478_n

Ensuite, direction le chat noir, dédicace du magnifique Il neige sur Encelade, un ovni littéraire d’Olivier Moyano et le rafraichissant et touchant La pelote d’épingles de la souriante Cécile G. Cortes. Ravie de vous avoir rencontrés tous les deux 🙂 Une petite gribouille de Cécile Guillot qui a réalisé la couverture de La pelote.

 11406994_10153458180785774_1455860732507292794_n 1907483_10153458180685774_2053510893337941787_n 1384206_10153458180610774_1771770235482320784_n  11391192_10153458180100774_1134909898430758804_n11423401_10153458180425774_8068938697570715147_n

le stand du chat noir ^^

J’avais pris mon Trolls & Légendes anthologie officielle vu qu’il y avait 9 auteurs sur 10 aux Imaginales, cela m’a permis de rediscuter avec les adorables Jean-Luc Marcastel, Gabriel Katz, Patrick McSpare, Adrien Tomas, Cassandra O’Donnell, Estelle Faye, Megan Lindholm (alias Robin Hobb), Pierre Pevel et Claudine Glot ^^

Parmi ces 9 auteurs, j’en ai profité pour faire dédicacer Frankia livre 2 à Jean-Luc Marcastel, avec la fameuse poudre qui fait des images trop belles ❤

11406820_10153458179985774_8883098119828687932_n11406832_10153458179885774_4500770814898160601_n

Il m’a raconté l’intrigue du Simulacre, je crois que je me laisserai tenter, je vais d’abord terminer Frankia.

Puis, j’ai été voir Manon Fargetton, pour la dédicace de l’héritage des rois-passeurs, reçu juste avant le salon, commencé mais malheureusement pas suffisamment pour pleinement échanger avec cette si sympathique auteure.

11427721_10153458179645774_1419689174434075043_n

11393258_10153458179775774_8186695488812164449_n

C’est l’air des tampons, celui de Manon est superbe !

Ensuite avec les copines, nous sommes allées voir la pétillante Cindy Van Wilder, juste avant sa conférence, elle a été comme toujours adorable, j’ai hâte de me replonger dans les outrepasseurs.

11377191_10153458179515774_7588687772575894391_n

1507591_10153458179330774_7333645756381231233_n

Après une pause déjeuner, avec Tsuki nous avons assisté à un conte de Pierre Dubois, dans la Yourte, quel orateur

11377289_10153458178850774_7351251602437099083_n

C’était génial !!! 4 alertes licorne pour Cassiopée d’ailleurs dans ce conte ;=)

De retour dans la bulle aux livres, j’ai fait la queue avec Meli pour Robin Hobb, même si je n’ai pas accroché au prélude à l’assassin royal, un jour, je lui laisserai sa chance et c’est impressionnant de voir cette auteure si connue et si humble pourtant.

J’ai donc fait dédicacer le Prélude à l’assassin royal et là, je me rends compte que je suis toujours aussi nulle en anglais, incapable de converser. Et sa nouvelle dans Trolls et Légendes.

11401502_10153458178430774_865491333655447881_n

11427055_10153458178545774_3418574516651345590_n

Mon premier achat du festival : le magnifique Les fées ont une histoire de Claudine Glot. Cette auteure est aussi sympathique d’érudite ❤

11407267_10153458178315774_925458794143963250_n

Ensuite, j’ai eu la chance de trouver Anne Fakhouri présente en même temps que Thomas Geha, on a bien discuté d‘American Fays que j’ai adoré (la chronique bientôt) et je suis ravie d’apprendre qu’il y aura un autre volet des No Ears Four ❤

10462891_10153458178080774_1145470287284815338_n

10393976_10153458178185774_4227241029292625946_n

11053873_10153458177870774_8124202088689825504_n

11425234_10153458177975774_6374208368193917638_n

Avec Tsu, on est ensuite passé récupérer notre précommande aux Editions du Riez. Toujours une joie de revoir Alexis, adorable éditeur et de rencontrer de nouveau auteur comme Cyril Carau, qui m’a dédicacé Les Runes de feu :

11391373_10153458177810774_6192555406078235445_n

Comme Alexis m’a offert le second tome des chroniques de Siwès, Le lion à la langue fourchu et que j’avais prévu d’acheter le tome 2 de La balance brisée, avec Tsu, nous avons ensuite été à la rencontre de Lise Syven. Bien qu’un peu stressée parce qu’elle devait faire une conférence avec Robin Hobb, on a bien rigolé avec Lise 🙂

11009973_10153458177590774_1331582350745789973_n 11392810_10153458177775774_705212560605568482_n

Enfin, Meli ayant beaucoup aimé La mort peut danser de Jean-Marc Ligny, j’ai craqué, je l’ai pris, 3ème achat. On a parlé de l’Irlande, promis, je penserai à vous dans le Burren !

11424006_10153458177040774_4731246400431648140_n

J’ai ensuite profité de la présence d’Agnès Marot au stand du Chat Noir, pour lui faire dédicacer La couleur de l’aube de chez Armada Editions, que je n’ai pas encore lu mais je pense que je ne serai pas déçue.

10897801_10153458176775774_5427144418674454024_n

Déjà 17h ! Direction le Magic Mirror 1 pour une nouvelle conférence Pratiquer la magie (et en payer le prix) ? avec Manon Fargetton, Lise Syven, Stefan Platteau et Robin Hobb, très intéressante avec des extraits des romans des auteurs. Lise vous vous en êtes très bien sortie 😉

1545880_10153458176700774_1111351615468797583_n

18h passé, un dernier petit tour avec ma Tsu (inséparable nous fûmes <3) dans la bulle. Céline (Landressie) a enfin des T3 de Rose Morte devant elle, je me précipite ! Quelle bonheur de voir que la couverture a été retouchée par rapport à celle montré dans le mois sur le net, et de toute façon, c’est la plume de Céline et son amour des belles histoires que je cherche ^^

11264865_10153458176515774_3852216051201690866_n 11150461_10153458176600774_1333846144010554386_n

Plus de 18h passé, Pierre Pevel qui ne devait être là que de 16h à 18h est toujours présent, j’en profite. Je lui prend le T1 du Paris des Merveilles, Les enchantements d’Ambremer, avec la magnifique couverture de Xavier Colette. On parle de son épuisante tournée de dédicace et de ses magnifiques chaussures rouges ❤

11427176_10153458176275774_4963629088090919096_n

Toujours un plaisir d’échanger avec vous !

Fin de cette journée au Festival, avec les filles, on a décidé de manger japonais et d’aller boire une bière (enfin Lucie et moi) !

11038003_10153458176210774_8473681016321605583_n11407213_10153458176060774_7726939022323424275_n

11391501_10153458176100774_5931682365918980800_n11401456_10153458176000774_9163553842751676840_n

Japonais très bon, par contre, déception pour le pub irlandais à l’ambiance extrêmement éloigné de l’Irlande 😦

Samedi

Il me reste quelques livres à faire dédicacer, mais d’abord, je continue les gribouillage sur Trolls et Légendes (oui peut-être qu’un jour je ferai dédicacé une antho des Imaginales à Troll !)

D’abord Gabriel Katz, qui a réussi à écrire une nouvelle sans troll 😀 et Patrick Mc Spare qui lui dessine une héroïne qui n’est pas dans la nouvelle. La matinée démarre bien 😉

10301048_10153458175860774_5936477118512284787_n11393276_10153458175730774_7507371499763542243_n

J’attends ensuite patiemment Cassandra O’Donnell, qui me conseille de ne lire la nouvelle qu’à la fin des 5 tomes de Rebecca Kean. N’ayant pas commencé la saga, ça ne sera donc pas lu avant …

  11350622_10153458175650774_969793251868975308_n

J’avais décidé de découvrir une nouvelle maison d’éditions, j’ai choisi Elenya Editions, et j’ai pris un recueil de nouvelles Légendes et sortilèges de Doris Facciolo.

11390105_10153458175435774_6303268884355637388_n

Ex-Machina me faisait de l’oeil, je pense que j’aurai du l’acheter. Je le prendrai certainement sur le net ^^

Un tour aux Editions du Riez ( Rédemption à la charmante Bérengère Rousseau et à nouveau Le pantin sans visage à Aalehx dont nous attendons avec les filles la sortie de la 2nde BD musicale prévue pour cette année.

11428009_10153458175375774_1929237968332346909_n 11407234_10153458174980774_3455035336461932032_n

Je la cherchais depuis des jours lol où il y avait toujours foule devant son stand (et c’est mérité) Estelle Faye ! Je voulais lui prendre le T2 de La voie des oracles en plus d’une bafouille sur sa nouvelle dans Trolls et Légendes. Seconde rencontre (première les Halliennales) toujours aussi franche et souriante 🙂 Notre point commun, nous adorons Aurélien Police et sommes ravies qu’il est remporté récemment un prix 🙂

J’y croise Coquelicote et son homme, je suis contente d’avoir pu vous voir, même si ce fût court 🙂 Vous passerez par Lille bientôt ? Aux halliennales ?

11390285_10153458174580774_1277071132826978644_n 11390181_10153458174200774_8255649211612909137_n

J’ai croisé Ivy de La plume d’Ivoire, je suis ravie de t’avoir vu, heureusement que tu m’as trouvé, j’avoue n’avoir pas zieuté le téléphone souvent ^^ C’était sympa, j’espère qu’on aura l’occasion de se revoir et discuter plus longtemps 🙂

Ensuite, un saut aux éditions du petit caveau, pour acheter, Belladonna à Cécile Guillot 🙂

11205529_10153458174020774_8834726948493398063_n

Que j’ai harcelé toute l’après-midi, puisque j’ai acheté au Chat Noir The pink tea time club et Iridescence Estivale !!

Dernière griboule sur Trolls et légendes : Adrien Tomas, qui chaque année me voit débarquer avec la promesse de lire la Geste, mea culpa, sur il sera lu, mais je n’avance plus de date :p

11407234_10153458173605774_6669086732250025454_n

Ensuite, c’est la folie au stand du chat noir ! Plein d’auteurs présents, des sourires, des oreilles de chat ! Bon et bien je prend les dernières nouveautés, en plus du livre de Cécile et Mathieu qui me le dédicace, je récolte les bafouilles de Marianne Stern : Smog of Germania et Céline Rosenheim : Diabolus in musica

11393075_10153458172285774_9160862878433365771_n  11350622_10153458172365774_4681784931691116025_n

  11391451_10153458173125774_2665268508269902541_n 1891279_10153458173335774_5968974006486996191_n

11428949_10153458173085774_9126557199199028247_n10672328_10153458173025774_2443635067447973839_n

Avec les filles, on décide d’aller aux Editions Voy’el elles doivent se faire dédicacer des livres par Cécile Duquenne. Et, là, c’est le craquage pour moi ! Je lui prend les 3 nécrophiles anonymes… oui oui 3 … Et Corinne Guitteaud l’éditrice offre pour 3 achats son roman 393 résidence Avalon. On est gâté par les éditeurs cette année !

11392937_10153458172780774_4421928455166216550_n 11390325_10153458172945774_8923647531846995983_n

On fait une pause puis je décide de ne plus acheter… HAHAHAH …

Je vois Morgane Caussarieu chez les Indés, j’ai Black Mambo dans mon sac. Une belle dédicace, pendant laquelle Lucie me parle en bien de Dans les veines…. Je suis faible, je le prend ^^ Une résolution qui a tenu … max 1h bravo ^^

11150461_10153458172555774_1544212531867574967_n 11403213_10153458172455774_6356746454161930191_n

L’année dernière j’ai eu droit à la licorne arc-en-ciel, cette année à la chauve-souris réglée, je suis toujours pliée avec les dédicaces de Morgane !

Depuis jeudi, je me promène avec mon Même pas mort de Jean-Philippe Jaworski, édition Folio SF heureusement vu le poids de la version mouton électrique ! Mais M. Jaworski est très demandé et miracle, il n’y a presque personne devant lui, je fais donc la file pour la dédicace. J’avais commencé mais assez peu, je n’ai pas échangé autant que je l’aurai voulu mais il est très gentil et je repars ravie 🙂

11218057_10153458172205774_8682816480812804041_n

Avant de rejoindre Lucie et Meli en pause thé à la terrasse de la bulle, avec Tsuki on discute avec les uns et les autres et sur le chemin, Nadia Coste est seule ^^ Je voulais découvrir cette auteure. Elle me raconte donc ses univers et je repars avec Le premier qui vient de sortir chez Scrinéo (je n’ai aucune volonté, vous l’aurez noté). Une auteure adorable que j’ai hâte de lire 🙂

10421311_10153458172135774_5264411758636975220_n

La fresque avec Diane Ozdamar en plein travail ^^

11427226_10153458171705774_1544273389607943733_n11038116_10153458171730774_6738851064192805290_n

La journée touche à sa fin mais à la bulle aux livres uniquement. Parce que nous avons rendez-vous à quelques kms d’Epinal avec Magali Villeneuve et Alexandre Dainche

Contente d’avoir rencontré des arpenteurs, d’avoir mis des visages sur des noms même si malheureusement, je n’ai pas tout retenu… Sorry.

10655236_1590290351253291_8132950241190715630_o

Dimanche

Nous décidons d’aller faire un dernier tour dans la bulle aux livres avant de quitter le gite et le festival. Dire au revoir à nos maisons d’édition chouchoute : Riez, Chat Noir, Voyel, Petit Caveau. Ravie de recroiser Péléane (que j’avais vu les premiers jours et offert le MP gagné au 3 ans du blog et créé par Tsuki), toujours un plaisir de discuter avec toi et ton homme 🙂

Le matin est l’occasion de prendre quelques photos :

11403279_10153458171255774_8237329665541254493_n 11391260_10153458171300774_2607939527263399646_n 11255490_10153458171450774_1311424153661874194_n 11390555_10153458171530774_8433713328277054554_n 11067504_10153458171625774_2931379171972316308_n

Étant aussi faible le dimanche que le samedi, je fais deux derniers achats : un d’occasion : Qantice, chez Argemmios, que je voulais depuis un moment. Et Le roi des fauves d’Aurélie Wellenstein que j’espère lire pour les halliennales 🙂

10405654_10153458171145774_999268189836712906_n

Nous sommes reparties avec des sourires, des étoiles dans les yeux mais aussi faut bien le dire de la fatigue et des kilos en plus ^^ C’était une nouvelle fois un super festival. Ambiance chaleureuse et de belles découvertes. Un peu étrange aussi parfois mais c’est la vie. J’ai été ravie de croiser des têtes connues, inconnues (qui ne le sont donc plus), désolée si j’ai oublié des personnes.

Merci à Meli, Lucie et ma Tsuki pour les 4 jours super. J’ai adoré partager avec vous tout ça. Une belle retrouvaille, une belle rencontre et une belle histoire ❤

Pour un récap des achats :

https://lesdecouvertesdedawn.wordpress.com/2015/06/07/in-my-mailbox-137/

Et voici les dédicaces ^^ (Cliquez pour agrandir)

20404_10153445656435774_4482042748320475418_n10489628_10153445656400774_8480522955079896458_n10306483_10153445656275774_4964100353555036218_n10984079_10153445656155774_3180343408567311738_n10408084_10153445655725774_7669416385927660410_n

11219111_10153445654700774_2212576497130296319_n11393195_10153445654625774_3457940306499257068_n10343653_10153445654560774_6855246684707371203_n11012065_10153445654500774_2621444768329520484_n11215807_10153445654430774_27778615869725328_n

11232009_10153445654285774_6677707159529264987_n11229407_10153445654225774_3072550099229810877_n10363752_10153445654140774_6462459352212157508_n11235391_10153445654010774_694527725662450755_n11150789_10153445653890774_3008927123383546215_n

11351418_10153445653825774_567223052191862963_n10583834_10153445653750774_2758411461562318420_n549235_10153445653675774_7242080901939427493_n10583834_10153445653595774_2102639194481494748_n11351224_10153445653490774_1665873313417751597_n11391562_10153445653360774_8606784055418227354_n

11295847_10153445653285774_1731163397760541573_n11350641_10153445653205774_6548561077294148658_n11329805_10153445653155774_3936538029412025230_n11329813_10153445653095774_4647903432869558799_n11229688_10153445657450774_2329385180972033931_n11391562_10153445657395774_7465759317294750271_n

10710965_10153445657335774_7165446715074263174_n11148325_10153445657265774_8325222288248643009_n11391203_10153445657195774_1296898813035016178_n11391474_10153445657135774_8096095406579170972_n11254277_10153445652845774_533650823724344523_n11226570_10153445652790774_3325922941311970325_n 11218062_10153445652715774_6030944343517376506_n11206940_10153445652680774_3549630621922523373_n11390304_10153445652620774_6133447417047537190_n1625657_10153445652540774_6956305638158535076_n11205511_10153445652475774_5024100250591984299_n10012490_10153445652430774_6445285509248026370_n

Ophëa d’Adrien Tomas

reines-et-dragons-c1

Depuis 2009, les Éditions Mnémos publient en partenariat avec le festival, les Imaginales d’Epinal une anthologie annuelle de Fantasy.

Après Rois & Capitaines, Magiciennes & Sorciers et Victimes & Bourreaux, toutes trois dirigées par Stéphanie Nicot, anthologiste et directrice artistique du festival, l’édition 2012 sera co-dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust.

 Quatrième de couverture:

« LES AILES IMMENSES. LE CORPS VASTE. La tête cornue et mobile au bout du cou. Et ces plaques d’écailles d’un bleu noir. La reine Ayline aurait pu défaillir si elle n’avait connu une succession d’épreuves, si elle n’avait été ballotée d’un cauchemar à l’autre. Son cœur était celui d’une guerrière : il n’était pas invincible mais il ne cesserait de battre qu’au prix d’une défense farouche. Elle sortit son glaive du fourreau ; il lui sembla dérisoire face a la puissance du monstre qui se percha sur l’édifice, ailes toujours déployées. »

Réalisée en partenariat avec les Imaginales le festival d’Epinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, l’anthologie Reines et Dragons s’inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, de Magiciennes et Sorciers et de Victimes et Bourreaux, saluée par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de Fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF).

D’un univers à l’autre, de l’exaltation aventureuse à la retenue intimiste, tout l’éventail de la Fantasy se déploie, porté par sa créature la plus légendaire et par sa figure la plus complexe. Drégongeon et son Elfrie, Chuchoteurs du dragon, Reines protectrices ou vengeresses, Soeurs de la Tarasque, Eveilleuse entre deux mondes, Déesses aux deux visages : vivez les frissons de l’épopée et de l’émotion, assistez à la confrontation de ces Reines et Dragons !

AUTEURS Pierre Bordage Charlotte Bousquet Nathalie Dau Anne Fakhouri Mélanie Fazi Mathieu Gaborit Thomas Geha Vincent Gessler Justine Niogret Chantal Robillard Adrien Tomas Erik Wietzel

Très impliqués dans l’équipe d’animation depuis la création, en 2002, du festival Imaginales, Sylvie Miller et Lionel Davoust y traduisent les propos des invités étrangers ou y assurent la modération des tables rondes. Tous deux écrivains et traducteurs, ils œuvrent depuis de nombreuses années dans le domaine des littératures de l’imaginaire, ayant notamment, pour elle, dirigé plusieurs anthologies et, pour lui, assuré la direction de la revue Asphodale.

L’auteur

Né en Picardie, dans les années quatre-vingt, Adrien Tomas fait des études d’écologie ; puis, comme nombre de jeunes gens de sa génération, il enchaîne les petits boulots : éleveur d’anémones, chasseur de tortues ou cuisinier dans un restaurant de flammekuches… Quand on lui demande pourquoi il s’est tourné vers l’imaginaire, il répond avec humour que, « devenu grand, les Dragons avaient tous disparu et les Elfes s’étaient planqués »… Alors, à défaut d’occire des monstres et de sauver des princesses, on lit ce genres d’histoires. Conquis par J.R.R. Tolkien, David Gemmell, Orson Scott Card ou David Eddings, et une chose en entraînant une autre, il devient définitivement “geek”, c’est-à-dire, pour rester simple, rôliste, fan de séries télévisées, de jeu vidéo et d’informatique ! Sans trop y croire, pour s’amuser et se plonger dans d’autres mondes, Adrien Tomas écrit. Un soir, en plein hiver, « pour lutter contre l’ennui et l’isolement glacial imposé par les températures lorraines » (On vous dit qu’il aime les légendes !), il crée une nouvelle histoire, sur un coup de tête. Trois ans plus tard, il boucle le manuscrit. Il l’envoie aux éditions Mnémos. La Geste du sixième royaume est née ! Et décroche aussitôt, ce qui est exceptionnel pour un premier roman, le prix Imaginales 2012 (meilleur roman de fantasy). Depuis, sont parus chez le même éditeur : La Maison des Mages et Notre-Dame des loups. Adrien Tomas est également au sommaire de nombreuses anthologies dont la dernière est celle de Trolls & légendes.

Mon avis

Cette fois-ci, ce n’est pas une « vraie » découverte d’auteur, puisque j’ai déjà rencontré Adrien Tomas lors de plusieurs salons mais je n’ai encore pas lu les livres que j’ai de lui (oui j’ai honte) seulement quelques nouvelles. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle, qui est en fait une relecture, puisque c’est la seule que j’avais déjà lu du recueil quand je l’ai acheté.

Le lecteur découvre le royaume de du roi Naïel alors que ce dernier n’est plus. En effet, ce roi bon et juste a été terrassé par le Dragon, la Menace de l’Est. C’est donc la Reine Ophëa qui gouverne le royaume sous les critiques et regards désapprobateurs des Nobles et Conseillers du royaume. La Reine n’est en effet pas issue de la noblesse et n’était l’épouse du roi que depuis 7 mois. Au cours desquels, elle n’est pas tombée enceinte et n’a donc pas assuré au royaume un héritier. Consciente des reproches qui lui sont fait, la reine propose au conseil de se remarier afin qu’elle et le nouveau roi puissent régner ensemble et concevoir un héritier. Sa requête est simple mais dangereuse, elle s’unira à celui qui lui ramènera la tête du dragon qui lui a ravi son époux.

Les plus courageux et nobles chevaliers des puissances familles du royaume vont alors combattre le terrifiant dragon…

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle. Même en relecture, je me suis encore prise au jeu et la chute a de nouveau eu effet sur moi.J’ai apprécié cette Reine qui n’est pas naïve et n’a pas la langue dans sa poche. Elle sait bien que les conseillers du royaume, issus des nobles familles, ne veulent pas la voir régner et que sa vie, son destin ne tient pas à grand chose. Elle se doute bien de ce qui va se tramer dans son dos pour la forcer à renoncer ou à quitter le trône. C’est pourquoi elle va devancer les problèmes, les complots et les trahisons en acceptant de se remarier. Mais pas à n’importe quelle condition.

J’ai apprécié également les descriptions des assauts des chevaliers. Tous éprouvant pour la Reine des sentiments différents mais n’ayant, sauf pour un des chevaliers, qu’un seul but monter sur le trône et détenir le pouvoir. Certains vont affronter le terrible dragon sans stratégie particulière, d’autres vont tenter la ruse ou la force. Qui pourra vaincre la créature ?

Et puis enfin, j’ai vraiment adoré la chute ! Je l’avais oublié d’ailleurs, ce qui fait que même en relecture, j’ai bien accrochée à cette dernière. Je l’ai trouvé très bien vu. C’est ce qui fait l’originalité de la nouvelle, parce que jusqu’à la fin, elle n’est pas très différente des histoires de Reines et de Dragons qu’on peut avoir lu dans notre enfance. Pour mieux nous surprendre peut-être ?

J’ai aimé l’écriture et le style d’Adrien Tomas que je retrouverai dans ses romans qui m’attendent dans ma PAL. Il arrive à se fondre dans les personnages, changeant de style et de façon de penser d’un chevalier à l’autre. Et en se mettant à la place de cette Reine de légendes.

Et si cette année, j’arrivais à lire La geste du sixième royaume avant les Imaginales ? Ou Notre-Dame des loups, pourquoi pas ! (oui il est plus fin…)

logo

Les avis des membres de la LC

Marie et Anne : https://memelessorciereslisent.wordpress.com/2015/03/30/ophea-dadrien-tomas/

Nyxx :

Fanny :

Dionysos : https://bibliocosme.wordpress.com/2015/03/24/ophea-nouvelle/

Festival Trolls et Légendes à Mons (Belgique) le 31 mars 2013

11820_467233910011285_103331842_n

Le mois de mars était riche en salon et pas qu’en France ! Tous les deux ans la ville de Mons en Belgique organise le Festival de toutes les Fantasy : Trolls et Légendes ! Réunion de cosplayeurs, artisans, auteurs, joueurs,  fan de musique, … il y a plein d’animations, d’activités et de divertissements, pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site du festival.

Trolls

Cette année, j’y allais pour la première fois ! Je ne connaissais que de nom et parce que je bois de la Troll ! On est parti à 3, Cassiopée, mon homme et moi, vers 10h10 de Lille et on a mis moins de temps que le prévoyait google pour venir. On est arrivé un peu avant 11h et on a été impressionné par le monde qui attendait ! Comme on était pas sur de venir, on a pas acheté de billet en prévente mais c’est sur que c’est ce qu’il vous faut faire si vous prévoyez d’y aller dans deux ans ! Avec la prévente, vous accédez directement au site et quasiment sans faire de fil d’attente.

foule

On est rentré sur le site après environ 50 min d’attente. Avec Cassie, on avait regardé les auteurs présents et on voulait au moins voir Oliver Peru et Gabriel Katz. Y sommes-nous parvenues ? Vu le monde, tout est possible !

Premier arrêt chez Rebelle Editions, histoire que Cassie craque pour les Étoiles de Noss Head 4 !!

sophie jomain

Sophie Jomain

Sophie Jomain nous accueille avec le sourire, elle nous raconte que la veille à 15h, les organisateurs ont du refuser l’entrée au site ! Une première sans doute ! On est bien contente en tout cas, d’avoir choisi le dimanche, même s’il y a beaucoup de monde, le samedi ça devrait être difficile de circuler dans les allées ! Juste à côté de Rebelle, on retrouve avec plaisir Emilie Witwicki-Barbet au stand Val Sombre Editions !

Emilie Witwicki-BarbetEmilie Witwicki-Barbet

Emilie Witwicki-Barbet

On craque pour le MP du tome 2 de Demain est un autre monde : Les révoltés. Emilie est magnifique ! On profite aussi de l’accalmie dans le coin, pour saluer Claire Wallaert-Muller et Frédéric Livyns, c’est toujours un plaisir de se voir !

Frédéric et Claire

Claire Wallaert-Muller et Frédéric Livyns

Il y a beaucoup de monde (oui cette phrase sera répétée plusieurs fois), on arrive quand même à voir quelques stands d’illustrateurs BD, mais il va falloir vite s’y faire c’est dans ce coin que la foule est la plus dense, du coup, on ne verra qu’une infirme partie des exposants. Idem au marché féérique ! C’est dommage, je voulais voir plusieurs créateurs dont je suis les pages FB mais malheureusement, je n’en ai trouvé aucun 😦

instruments

Sarah BertagnaMArché Féérique

marché féérique

Illustrateurs et marché féérique

Nous somme « tombés » ensuite sur les stands de la Porte Littéraire et des Editions du Chat Noir, un coup d’œil à l’Artbook raconté de Fleurine Rétoré : MAGNIFIQUE ! Il sera acheté aux Imaginales très certainement (j’attends de voir Fleurine directement). On discute avec Mathieu Guibé de l’affluence, du fait que son livre est presque en rupture de stock, il en reste 3 ! On le félicite quel succès !!! Je l’achète, c’est l’occasion et puis il me fait de l’oeil depuis sa sortie ! Une belle dédicace à ajouter à ma collection. On a parlé aussi des prochains salons, les Imaginales et les salons de fin d’année : Les halliénales et le Val Joly, où nous espérons tous nous revoir !

Mathieu Guibé

Mathieu Guibé

Je bave ensuite sur les stands Actu SF, lokomodo / Asgard / Midgard, et autres mais je résiste pour le moment ! On arrive dans la partie « librairie » où les « têtes d’affiche » du festival dédicace leurs ouvrages. Oliver Peru n’est pas à sa place, on cherche alors Gabriel Katz. On le trouve à l’opposé de l’espace librairie  et on lui fait dédicacé, Cassie le T1 et moi le T1 et le T2 de Puits des mémoires. On prend chacune la suite, Cassie le 2 et moi le 3, hop une trilogie complétée ! Gabriel Katz est charmant, il prend le temps de discuter avec nous lui aussi. De son prochain roman (dans le même univers, mais il y fera plus chaud et on suivra une femme), de la fantasy qui n’est pas médiatisée par les radios et la TV, heureusement il y le net !, nous demande (enfin à Cassie) son personnage préféré, nous donne envie de lire ou continuer la saga ! A côté de lui, je louche sur les livres de Claudine Glot mais c’est l’heure de manger. Je n’aurai pas la possibilité de revenir là malheureusement, mais je sais de source sûre que je pourrais retrouver Claudine dans un autre salon à la fin de l’année !

Gabriel Katz

Gabriel Katz

La restauration. Mauvaise idée, c’est blindée, un système de jeton, qui ralenti les choses, et qui donne l’impression de moins dépensé alors que c’est l’inverse… Bref, sans polémiquer, si je tourne à T&L dans deux ans, je prends des sous et je vais manger ailleurs.

pause musicale

Pause musicale

En tout cas, on s’en met plein les yeux dans ce festival, les tenus de ceux qui se déguisent, plutôt que font du Cosplaty sont magnifiques ! On a bavé sur les tenus steampunk toute la journée ! Et on a croisé des trolls, des fées, des nains, Gandalf, des elfes, … bref toute sorte de créatures criantes de réalisme (et oui lol !), vraiment ça donne envie de faire l’effort de se préparer pour d’autres festivals ! et chapeau à ceux qui le font, vous étiez magnifiques !

costumes costumes costumes

Les affaires reprennent,pour Cassie, nous trouvons Cassandra O’Donnell, qui n’a plus beaucoup de livres devant elle, heureusement que Cassie a acheté le T4 de Rebecca Kean avant le salon ! Hop ! Une dédicace et de charmants sourires, ah ces auteures qui ont les yeux qui brillent, ça met de bonne humeur !

Cassandra O'Donnell

Cassandra O’Donnell

Puis, en face, je ne résiste pas à passer du temps devant le stand des Editions de l’Homme sans Nom ! Découverte récemment, je n’ai encore aucun ouvrage mais les couvertures, les résumés et les univers donnent plus que plus qu’envie !

stand HSN

Stand de l’Homme Sans Nom

On discute avec la charmante et adorable Magali Villeneuve, auteure et illustratrice, et je craque pour les deux tomes Iluvendan de Nicolas Debandt, et qu’est-ce que j’apprend, je l’ai loupé à 5 min 😦 mais il sera aux Imaginales ! (ha là là, prendrais-je les deux tomes,… wait & see). Mais Alexandre Dainche, l’illustrateur de ce « diptyque » est là lui et me dédicace les deux tomes ! Les illus’ sont magnifiques ! Comme le stand !!! On sera ravies avec Cassie de les retrouver aux Imaginales !

magali Villeneuve

Magali Villeneuve

Alexandre Dainche

Alexandre Dainche

Pendant ce temps, Oliver Peru est à son stand, du coup, on se place dans la file d’attente, cet auteur est tellement sympa, que c’est un peu long, du coup, je file acheter la première anthologie du salon, sur les Semi-hommes, sur le stand des Editions Asgard, j’y retrouve Jess Kaan, a qui je « racket » un MP de Fissures et qui m’en offre gentiment un autre ! Merci beaucoup ! Je retourne attendre avec Cassie et mon homme, dans la file et c’est notre tour, j’ai pris mon exemplaire de Druide et Oliver tout en répondant à nos questions des plus bêtes aux plus intelligentes, me dessine Obrigan dessus et Jarekson pour Cassiopée ! Un billet de cet entretien a été fait sur le blog de l’île aux livres, si vous voulez jeter un oeil c’est ici!

 Oliver Peru

oliver peruOliver Peru

Anthologie à la main, je la fais dédicacer par Oliver bien sur mais également par Adrien Tomas, Simon Sanahujas et Emmanuelle Nuncq

  Adrien Tomas

Adrien Tomas (qui part quand je sors l’appareil !)

Simon Sanahujas

Simon Sanahujas

Emmanuelle Nuncq

Emmanuelle Nuncq 

et ensuite par Mathieu Gaborit, avec qui je profite pour discuter des Confessions d’un automate mangeur d’opium co-écrit avec Fabrice Colin (je sais enfin qui a écrit Théo et qui a écrit Margot), et de sa réédition chez Bragelonne avec une couverture magnifique !

Mathieu GaboritMathieu Gaborit

Mathieu Gaborit

Entre les allées, on a réussi à croiser Maia du blog Les lectures de Maia, Ptyx du club de lecture et Caliope du blog L’autre côté de moi-même, incroyable ! Par contre, pas de Cali avec sa petite famille 😦

En face, c’est le stand Lokomodo, j’en profite pour « embêter » Anthelme Hauchecorne, et lui dire que je suis en train de dévorer Âmes de verres, (assez fort j’espère pour que certains lecteurs se décident à l’acheter aussi, sait-on jamais).  Enfin, je pars faire dédicacer l’anthologie aux Editions Argemmios par Mathieu Coudray qui a fait l’illustration de la couverture. Pas le temps de faire la chasse à l’illustrateur, dommage (7 illustrateurs différents ont fait l’intérieur de l’anthologie). Nathalie Dau n’étant pas là et Cassie ayant craquée pour une illustration de Magali Villeneuve, nous retournons la faire dédicacer par Magali aux Stand de l’Homme sans Nom !

mathieu coudray

Mathieu Coudray

On retourne ensuite faire un tour dans les allées du marché féérique, toujours assez bondé malheureusement, moins dehors alors on y reste un peu malgré la température peu clémente. Nous sommes repassés saluer Emilie, Frédéric et Claire sur le stand Val Sombre,

 Frédéric Livyns

Frédéric Livyns

puis en se dirigeant vers la sortie, je m’arrête pour une dernière dédicace, celle de Nathalie Dau sur l’anthologie. Sur 7 auteurs, il me manquera Pierre Dubois mais quelque chose me dit que j’aurai l’occasion de le voir sur d’autres salons !

Nathalie Dau

Nathalie Dau

Il est passé 16h30, on a quand même mal au pied et même si on a pas bu de Cuvée des Trolls, on a passé un super journée ! Le festival victime de son succès peut-être (quel monde!) mais vraiment sympathique ! Peut être qu’on rempilera dans deux ans ! Seul l’avenir nous le dira !

Quelques photos en plus :

   Trollsrapace

rapace

dragon mécanique dragon mécanique dragon mécanique

Maintenant, nous n’avons plus qu’à attendre les Imaginales à Epinal fin mai 🙂

Merci Cassie pour tes photos complémentaires aux miennes 🙂

Les Halliennales 1er salon des littératures fantastiques à Hallennes Lez Haubourdin (13 octobre 2012)

Voici l’heure du compte-rendu sur le 1er salon des littératures fantastiques à Hallennes Lez Haubourdin : Les Halliennales qui ont eu lieu le 13 octobre 2012. Je l’attendais depuis longtemps, c’est rien de le dire !!! Depuis que j’ai vu un jour ce flyer :
Pour moi, les Halliennales ont commencé le vendredi soir avec un apéro entre Pirates, proposé par Capitaine Chica du blog A l’abordage de la culture (qui vous commencez à bien connaitre) et Cali du blog Le Calidoscope, les copinautes – pirates adorables !!!! Lors de cet apéro, j’ai eu la chance de rencontrer Sklaerenn Baron, l’auteure de Ryan Blake – La Stratégie des Ténèbres qui m’a gentiment dédicacé mon exemplaire de Ryan Blake ! Avec une dédicace personnalisée et tout (J’ai ainsi pu décharger mon sac aux trésors spécial « dédicace en salon » d’un livre assez épais, pour vous le verrez le remplir de nouveaux trésors et découvertes le lendemain!). J’ai aussi rencontré Adeline Dias, l’auteure de En rage de toi (aux Éditions Valentina), c’était une super soirée !
Merci encore à Cali de nous avoir reçu chez elle et aux filles pour l’opportunité de rencontrer deux sympathiques auteures et Sklaerenn en avant-première des Halliennales !!!

Est ensuite arrivé le jour tant attendu ! Rendez-vous donné sur le parking à ma copine du Club de lecture, l’île aux livres, blogueuse également Cassiopée (La tête dans les étoiles), on est arrivé en même temps. On était pile à 10h pour le début d’une grande journée !

Voici la liste des auteurs et le programme :

D’abord, nous avons salué Cindy, libraire officielle de l’événement, de La Porte des Mondes et il faut le dire, on a bavé une première fois devant la multitude des ouvrages, franchement un stand comme ça, c’est magnifique et ça donne envie! Ensuite, un tour du lieu pour observer où sont placés les auteurs, les animations et très vite, nous sommes allés faire les premières dédicaces, Cassi a d’abord fait dédicacer à Fleurine Rétoré (Le Monde de Fleurine), les livres dont cette créatrice talentueuse a fait les couvertures, pendant que je regardais les Mps, badges et autres goodies proposés. Nous avons croisés Capitaine Chica et Lulu La Pirate, on a papoté puis nous nous sommes séparés pour nous retrouver plus tard. Je suis donc allée en premier Frédéric Livyns que j’avais juste croisé à La Foire aux Livres de Lille et avec qui depuis j’ai pu échanger virtuellement via le blog ou Facebook, et dont j’ai adoré ses deux recueils de nouvelles Entrez… et Les Contes d’Amy.  Il m’a d’ailleurs offert ce dernier qui a obtenu le Prix Masterton 2012 (encore Bravo !!!) et Oxana publié chez Sharon Kena pour que je découvre un autre sytle d’écrit que les nouvelles, puisqu’il s’agit d’un roman bit-lit jeunesse. Tous les deux dédicacés ! un grand MERCI encore Frédéric !!! J’ai hâte de le revoir au Val Joly’Maginaire durant lequel il dédicacera Le Souffle des Ténèbres (publié chez Val Sombre Editions).

Frédéric Livyns

Après avoir monopolisé Frédéric, je l’ai rendu à ses autres (futurs) lecteurs et je suis allée « craquer le sac » chez Cindy !!! J’y ai retrouvé Chica et Lulu. On a pu échanger sur les livres, choisir ensemble des nouveautés sous les conseils avisés d’une Cindy incroyable qui a su gérer le conseil et la vente (bien aidé par Christiane) parce que la foule devant l’espace libraire n’a pas désempli !!! Franchement bravo !

Avec mes trésors sous le bras, j’ai commencé les dédicaces par Ludovic Rosmorduc pour Trahisons et Faux-Semblants (publié chez Baam!). Qui m’a conforté dans mon choix car trois de ses ouvrages étaient disponibles mais il faut faire un choix et j’avais peur de prendre un livre en court de saga.

Ensuite, je me suis précipité vers Adrien Tomas, ma copine Natiora m’avait conseillé son livre La Geste du sixième royaume (prix Imaginale 2012!), je l’ai donc pris sur ses bons conseils et j’ai échangé avec Adrien pendant qu’il dédicaçait le roman.

Adrien Tomas (en pause ;))

Puis j’ai retrouvé Cassi accompagnée par une autre copine du Club de lecture Demoiselle Coquelicote (du blog Sans grand Intérêt). Ensuite, nous avons été voir Cassandre F. Amaranthe et Stéphane Soutoul pour faire dédicacé Samhain (chez Rebelle) par Cassandre et Le Mal en la Demeure (Éditions du Petit Caveau) par Stéphane. Ils ont gentiment répondu à nos questions et nous ont parlé de leurs projets en cours ou prévu. Des auteurs sympathiques et souriants qui prennent le temps de discuter avec leurs (futurs) lecteurs, c’est génial !!!

Cassandre F. Amaranthe et Stéphane Soutoul

Déjà 13h passé, vite nous sommes attendues au déjeuner entre Pirates proposé par Chica, nous avons fait la connaissance de plein de blogueuses de la région ou de Belgique, c’était vraiment sympa de se voir en vrai même si on est arrivé quand elles avaient déjà presque terminé. Une pause agréable, bienvenue pour reposer les pieds, caler l’estomac et repartir d’attaque pour la suite des dédicaces !

Dans le désordre, nous sommes allés voir Anthelme Hauchecorne, humour et sympathie au rendez-vous, une dédicace originale (inspirée de votre métier ou votre passion) sur mon exemplaire de La tour des Illusions (Lokomodo Editions), excellent ! Jess Kaan qui m’a dédicacé Fissures (Lokomodo Editions) que j’avais acheté le jeudi d’avant. David S. Khara, le parrain de cette première édition, que je découvrirai avec Le Projet Bleiberg (10/18 Editions) et qui m’a indiqué de quoi parlerai le 3ème volet de sa série.

Jess Kaan et Anthelme Hauchecorne

Je voulais me faire dédicacé Le Club des apprentis criminels (Octobre Édition) mais Audray Françaix a malheureusement du partir à 13h, du coup, je vais essayer de la voir lors du salon de Somain où elle sera présente.

Je suis revenue faire dédicacer Dames de Lune, Fées des Brumes (Edition du Chat Noir) par Stéphane Soutoul et aussi par Malaïka Macumi et j’ai fais dédicacé mon exemplaire de Quintessence Hiémale par Cécile Guillot. Et c’est là que j’ai croisé Adora (The Midight Angel’s Blog) c’était la première fois qu’on se voyait, on a papoté un peu, elle m’a gentiment prise en photo avec Stéphane Soutoul et Malaïka Macumi (merci encore mon homonyme), rencontre brève mais très chouette, j’espère qu’on se recroisera vite et qu’on pourra discuter un peu plus.

Je suis ensuite repassée chez Cindy entre deux papotages avec Sklaerenn Baron, Emilie Witwicki-Barbet, Laetitia de la Confrérie de l’Imaginaire, Chica, Lulu, Aliénor,… Et j’ai recraqué pour 2 livres Les insoumis – Demain est un autre monde T1 d’Emilie Witwicki-Barbet (je n’ai fait qu’en entendre du bien tout le long du salon) et pour Dracula de Bram Stoker (LE classique, plus d’excuse pour ne pas le lire!).  Et pendant qu’on attendait pour payer, avec Cassiopée nous avons été interviewées par La Voix du Nord !

Sklaerenn Baron en dédicace

Ensuite, nous avons profité des animations proposées, l’exposition magnifique de Fleurine:

un extrait de l’expo (dommage les photos avec le téléphone c’est pas terrible)

et les stands de créateurs (bijoux, accessoires, vêtements, etc.), de très belles choses, notamment chez Kazelle, A l’Atelier de Lyloo ou Bella (avec 2 ailes). C’est chez cette dernière que j’ai craqué (encore) sur une parure sublime sur le thème « pirate », regardez-plutôt :

Stand de Bella (avec 2 ailes)

Et en fin de journée, après une discussion avec Cassi et une de ses connaissances qui cherchait un polar fantastique, et sur les conseils de Cindy, j’ai de nouveau pris des livres (oui oui, vous ne rêvez pas, je crois que j’étais possédée par un esprit malin mais je ne regrette rien !) Morts sûres de Benoît Chavaneau qui me l’a dédicacé avec plaisir et Germ~iN~es[SENS]ce de Mathieu Guibé (en prévision du Val Joly).

Avec Cassi, nous avons quitté le salon à 18h45 avec plein de souvenirs en tête, des étoiles plein les yeux, nous avons eu des échanges et des discussions avec des auteurs passionnés et disponibles, tous souriants, on s’est bien amusé avec les copinautes et les auteurs, on a profité un maximum de ce salon. J’ai découvert des auteurs, j’en ai revu d’autres salons, j’ai découvert des maisons d’édition, de jeunes talents, … Une belle journée remplie de découvertes dont je me souviendrais longtemps !

Et pour ne pas mettre un terme brutal à cette magnifique journée, nous avons fini la soirée entre Pirates au Flam’s à Lille pour continuer à parler bouquins, salons et prochaines rencontres. Merci Chica d’avoir eu cette merveilleuse idée ! Et d’avoir grandement contribué à la rendre inoubliable ! Grâce à toi, on a pu se retrouver et partager des moments super avec les auteurs que tu connais ! Merci !

Merci beaucoup aux organisateurs (David, Benjamin et Maxime entre autre) les eXquisMen  qui ont réussi à faire de ce premier salon un incontournable ! Et à la municipalité d’Hallennes-lez-Haubourdin pour avoir misé sur le fantastique! Vivement l’année prochaine, car c’est un très beau succès, je suis sure qu’on s’y reverra!

C’était la première fois, que je faisais un salon pendant toute une journée, je le referai ! C’est extra d’avoir le temps de tout faire, de discuter sans devoir courir ! Et le prochain, ça sera le Val Joly’Maginaire ! A ne rater sous aucun prétexte !

Petit bonus, l’article de la voix du nord :

Source les Halliennales