Challenge « Il était 3 fois Noël » : 19 décembre

Aujourd’hui au chalet, c’est création, les membres révèlent leurs talents d’artiste.

Sam. 19 décembre : Ce weekend, soyons créatif. Au choix, nous pouvons présenter un DIY, une création ou même un livre d’activités créatives sur Noël, pourquoi pas ?

Cette année, j’ai fait comme tous les ans ma couronne de l’avent mais cette fois, j’ai fait moi-même les décos. C’est vrai elles ne font pas très Noël mais elles me correspondent.

Je suis partie de ça :

PineconeOwlTutorial

et voilà :

la couronne avec plusieurs sortes de sapin, du lierre et du houx

12366213_10153881768630774_9042267173262354407_n

10370994_10153881768910774_2529741781985510225_n  12359941_10153881768830774_4071659922453366966_n

12366396_10153881768860774_2694977155873132214_n10294294_10153881768740774_1040500404177527169_n

Pour ce résultat :

12373313_10153881768570774_2701173301793429877_n

12241249_10153881768420774_3023749989388178033_n

922761_10153881768070774_1662851283759594817_n

Les couronnes précédents :

1506767_10152218724135774_1165247219_n

10647144_10153026379235774_5923218511201036647_n

Challenge « Il était 3 fois Noël » : 17 décembre

logo

Aujourd’hui au chalet c’est DECO !!!!!!!!!!!

Jeu. 17 décembre : Aujourd’hui nous sommes curieuses, nous aimerions voir comment Noël s’est installé, chez vous. A quoi ressemble votre sapin, votre fenêtres sont elles décorées ? Et si vous nous montriez ?

J’ai changé complètement par rapport au 10 dernières années :

AVANT :

14596_10153016364470774_2042337516151968521_n P1160232

APRES :

12347977_10153875712805774_7650629085179744224_n12391781_10153875712755774_5779287914483735263_n

12376439_10153875714120774_6960731146386718836_n12122507_10153828925790774_1285295674452166426_n    12274400_10153828935495774_1030808248582977835_n

12348069_10153875714050774_3625322612973852381_n

12274436_10153828935610774_2074121422195144372_n 12246623_10153828935655774_4529037748734725928_n 12279153_10153828935675774_496056092017905119_n12241290_10153828935555774_3407395296229976121_n 12249584_10153828935710774_5855418167946142104_n12376403_10153871183365774_1596193008029063684_n

Challenge « Il était 3 fois Noël » : 14 décembre

logo

Je n’étais pas ce weekend, j’ai malheureusement pas pu participer au marathon film/série TV et à au visionnage commun 😦

Peut-être que je pourrais me rattraper pendant mes vacances même si ça ne sera pas pareil, sinon, l’an prochain ?

Aujourd’hui c’est lundi = une photo et le thème :

  • Lundi 14 décembre : « lumière(s) »

Voici ma photo :

12376504_10153869917660774_8053478630108241742_n

Challenge « Il était 3 fois Noël » : 10 décembre

Aujourd’hui au chalet, on doit dire ce qu’on aimerait avoir !

Jeu. 10 décembre : Chacun son tour ! Une fois famille et amis bien gâtés, à notre tour de partager ce que nous aimerions recevoir pour Noël…

Alors j’ai fais une liste que j’ai envoyé à ma famille et je ne sais pas ce qu’ils prendront mais ma préférence allait à  :

Afficher l'image d'origineen français par contre ^^

J’aurai bien besoin de ça : Pyjama 3 pièces, veste toucher peluche, top et pantalon imprimés ou de ça : Afficher l'image d'origine

Sinon, je refuse jamais du thé Thé Blanc à la Fleur d’Oranger

ou des bijoux

boucles-d-oreilles-hibou-et-ses-amis-multicolore

Afficher l'image d'origineSinon j’aurai bien besoin d’un hammam – sauna pour me détendre

ou encore je dirais pas non à une carte cadeau :

  • Alice Délice
  • Nature et découvertes
  • H&M
  • Camaïeu

ou une bouillotte chouette :

https://i1.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/91HeM6HpnpL._SL1500_.jpg

 

Bref, je pense qu’on peut facilement me contenter ^^ Je ne suis pas très difficile 🙂

Challenge  » Il était 3 fois Noël » : 9 décembre

logo

Mer. 9 décembre : On adore gâter ses proches, mais ce n’est pas toujours facile de trouver l’inspiration. Montrons nous ce que nous avons prévu de leur offrir.

Maman : Une robe de chez Helline, je n’arrive pas à trouver le modèle pour vous montrer la forme et la couleur mais plutôt de ce style là :

Papa : une visseuse, dévisseuse

(Je mets avec mes frères parce que seuls aïe, aïe, aïe,…)

Pour les deux : des serviettes de toilettes

Microcoton lilas

Frères : c’est plutôt DVDs et Bluray

bluray_movies

(Je ne peux pas trop dire lesquels vu qu’ils peuvent passer ici !)

Zhomme : Un rasoir

rasoir

Les copines sont susceptibles de passer par là aussi .. du coup…

Sinon, pour les idées en général c’est thé + tasse, bijoux fantaisie, produits de bain (lush par ex), des assortiments confitures / pâtes à tartiner, des bougies…

Afficher l'image d'origine61151250-2Résultat de recherche d'images pour "bougies"

Afficher l'image d'origine lush

En général, je dois bien le reconnaitre, des choses que j’aimerai qu’on m’offre aussi 🙂

 

Challenge « Il était 3 fois Noël » : 5 et 6 décembre

logo

Ce weekend c’est marathon de lecture ! Je ne l’avais pas fait l’an dernier mais cette année je vais essayer ^^

Sam. 5 & Dim. 6 décembre : Notre désormais habituel Marathon lecture se déroulera à nouveau sur deux jours. Comme l’année dernière, la seule obligation est de lire un livre sur le thème de l’hiver et/ou de Noël, mais pour le reste, vous êtes libres ! Plusieurs catégories seront disponibles, pour permettre à tous d’y trouver son compte et de se faire plaisir. On en reparle très bientôt.

Cette année encore,les filles nous proposent trois formules de participations :

  • Formule « Jingle Bells » : du vendredi 4 à 21h au dimanche 7 à minuit.
  • Formule « White Christmas » : le samedi 6 de 8h à 22h ou le dimanche 7 de 8h à 22h
  • Formule « Santa Baby » : au choix, le nombre d’heures et les tranches horaires qui vous arrangent.

Vous pouvez tout à fait combiner les formules, notre but étant surtout de lire et de profiter tous ensemble du weekend et d’en faire un moment super convivial. Toutes les lectures sont autorisées, la seule condition étant de devoir lire au moins un livre ayant pour thème Noël ou l’hiver, quel qu’en soit le support.

J’ai décidé de participer en Jingle Bells ^^

1er bilan
J’ai terminé Le théorème du Homard de Graeme Simsion

homard Peut-on trouver une épouse sur mesure ?
Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », Don met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d’éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences.
Et celles-ci sont nombreuses car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS :
1. Fumer et boire.
2. Être végétarienne et aimer la glace à l’abricot.
3. Se lever après 6 heures.
Mais elle DOIT :
1. Faire du sport.
2. Être ponctuelle.
3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.

J’en étais à 292 et il comporte 416 pages. J’ai donc déjà lu 124 pages ^^

Je vais lire quelques nouvelles de  Noël d’hier et de demain Anthologie Argémmios

Couverture Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver…
Voici Saint Nicolas, venu annoncer la période des fêtes, accompagné de ses rennes, de ses lutins, et parfois du Père Fouettard. Voici la Befana, qui le remplace en Italie. Voici les rois mages, sur le chemin qui les mènera jusqu’à l’enfant Jésus, qui ignore encore qu’il mourra sur la croix. Voici le temps des fêtes, qui font rêver enfants et commerçants. Voici le temps des cadeaux et des bonbons, de la chaleur familiale, et des sans-logis qui, sous le grand manteau blanc, lentement meurent de froid.
Voici le temps des histoires – au coin du feu, ou dans une lointaine station spatiale où il ne neige jamais que des étoiles.
anthologie dirigée par Pierre-Alexandre Sicart.
Auteurs au sommaire : David Baquaise, Olivier Boile, Ophélie Bruneau, Orson Scott Card, Muriel Essling, Pierre Gévart, Léo Lamarche, Meddy Ligner, Jean-Marc Ligny, Claude Mamier, Élodie Meste, Damien Nortier, Anne Rossi, Alain Rozenbaum, Nicolas Saintier, Léa Silva, Ian Watson, Dean Whitlock

2ème bilan (dimanche)

Je suis plutôt mauvaise… hier j’ai beaucoup fait de biscuits de noël pour aujourd’hui et aujourd’hui je recevais mes parents et deux de mes frères du coup… J’ai lu 40 pages soit 2 nouvelles et la préface de l’anthologie.

Heureusement il reste quelles heures avant minuit !

3ème bilan

J’ai lu une nouvelle de Sonia Besson : Noël dans ma rue, du calendrier de l’avent de Nats Editions. Une très belle nouvelle, avec un joli exercice d’écriture, j’en ai eu les larmes aux yeux. Merci à elle pour cette si jolie nouvelle. 4 pages

40 nouvelles pages de l’anthologie lues.

4ème et dernier bilan 

J’ai fermé mon livre à la page 104 hier soir. Soit uniquement 24 page de plus mais je tombais de fatigue.

Je termine avec donc 232 pages lues ce week-end.  Peux mieux faire.  Peut-être l’an prochain ?

Challenge « Il était 3 fois Noël » : 2 décembre

logo2

Voici le thème du jour :

  • Mer. 2 décembre : Journée des enfants au chalet, partageons une (ou plusieurs) lecture(s) jeunesse, sur le thème de Noël et/ou de l’hiver

Alors je n’ai malheureusement pas jeunesse pour les très jeunes mais je peux présenter 3 livres pour ado que j’ai lu et beaucoup aimé :

Disparu ! Les enquêtes d’Agathe Revais de Laurence Fantuz

Disparu

Lorsqu’Agathe se rend chez ses grands-parents, à Marlot, pour les vacances, elle est loin de se douter qu’une étrange disparition bouleverse ses habitants.
L’intrépide jeune fille, bien décidée à résoudre l’énigme et à démasquer le coupable, mène son enquête. Elle embarque son amie Jade et ses deux cousins dans cette aventure.
Lever le mystère n’est pas sans risque pour ces quatre détectives en herbe ! Des rivalités et des accusations vont jaillir avant qu’Agathe ne découvre la terrible vérité : une grande menace pèse sur Noël !

Une jolie découverte pour ce titre, qui malheureusement, ne se trouve plus, sauf erreur de ma part

Agathe est une ado attachante qui rêve de mystère et d’intrigue et qui n’a pas froid aux yeux. Elle passe les fêtes de Noël chez ses grands parents à la campagne et quand une étrange disparition survient, elle décide d’enquêter et entraine avec elle ses cousins et son amie Jade ! Les jours avant Noël seront mouvementés.

Le récit est bien monté et c’est très bien écrit. Les mots les moins courants sont même expliqués pour que les petits ne soient pas perdus. C’est fluide et pour un jeunesse c’est prenant, intéressant, on prend plaisir à suivre Agathe et ses cousins. Agathe est à 14 ans, un poil loin de certains ados de maintenant, moi ça me plait, je pense que certains ados d’aujourd’hui ne s’y retrouveront pas forcément. Moi je m’y suis retrouvé en tout cas 🙂 Je dirais que le public visé est les 8-11 ans, qui pourront se projeter un peu en Agathe 🙂  et se retrouver en Timothée son petit cousin de 7 ans, chahuteur et casse-cou. L’adulte comprendra très vite de quoi il retourne mais pour les enfants c’est très adapté. Pistes, questionnements, bêtises,… un cocktail qui plaira très certainement à un grand nombre ! C’est tendre, c’est une mignonne petite lecture, rafraichissante et de saison.

Le plus du récit c’est les liens entre les cousins, leurs chamailleries, leurs différences de point de vue, liées à l’âge, leur complicité et leur affection. Agathe, Baptiste et Tim sont tantôt espiègles, tantôt butés,  et puis moi qui était petite complice avec mes cousins / cousines, ça m’a rappelé le bon vieux temps, ça m’a beaucoup plu. Disparu ! cette première enquête d’Agathe Revais est une lecture jeunesse très sympathique.  A découvrir.

L’elfe du Grand Nord de Lucy Daniel Raby

9782226170200

Quand on est un garçon aux oreilles pointues et qu’une fée minuscule babille sans arrêt autour de soi, on a toutes les raisons de douter d’être un humain. Nickolaï décide de savoir qui il est vraiment. Ses alliés : huit rennes volant dans la forêt. Sa destination : le Grand Nord, vers Doransk, la Cité dorée où il pense trouver le secret de sa naissance. Mais les pièges maléfiques ne sont jamais très loin dans le monde magique. Surtout quand ils sont tendus par une sorcière diabolique qui n’a qu’une obsession : attirer auprès d’elle un merveilleux garçon aux oreilles pointues…

Une lecture coup de coeur, je crois qu’il se trouve d’occasion uniquement, mais ça vaut le coup

Si vous avez gardé votre âme d’enfant, ce conte est pour vous !!!!!!!!!! Personnellement, j’ai adoré, ça faisait longtemps que je n’avais pas retrouvé magie et émerveillement dans une lecture ^^ J’avais le sourire béat et les yeux qui brillent.

L’elfe du Grand Nord est très bien écrit, travaillé, c’est un très bon jeunesse, avec un suspense bien ménagé, des héros terriblement attachants, et des méchants laids, vils, égoïstes et vaniteux.

Une nuit de solstice d’hiver, au royaume des elfes créé de la magie des aurores boréales, une elfe bannie Magda et ses gnomes difformes, surgissent du Vortex et viennent se venger de leur bannissement. Interrompant la remise du trophée de la course de traineaux, remporté par Ella et son bébé, Magda vole les fées de aubes lumineuses, ces êtres qui accompagnent les elfes et leur permettent de vivre. Chaque elfe a sa fée qui le protège.  Faisant disparaitre les fées, le royaume se pétrifie. Mais Ella a réussi à fuire, elle emporte son enfant avec elle et tente de sortir de son monde enfoui sous la glace. Malheureusement, elle est poursuivie par des loups terrifiants aux ordres de Magda. Ella parviendra à la surface et son bébé sera sauvé par une étrange créature volante… Un renne ! Ce dernier parvient à la ville la plus proche et laisse le petit elfe tombé dans la seule cheminée sans feu du coin. Nickolaï est recueilli par Joe et Hannah un couple de personnes âgés qui n’a jamais eu d’enfant. Un enfant ? Pas vraiment et cette luciole qui le suit partout ? Joe et Hanna vont-ils accepter de s’occuper de ce petit être ? Que deviendra-t-il ?

Le lecteur suit ensuite l’enfance de Nick, ses dons étranges, ses camarades de classe, le « bravage » des interdits. Le lecteur découvre des personnages attachants, la forêt mystérieuse, les rennes…. La vie n’est pas toujours simple pour Joe et Hannah et encore moins pour un enfant différent. Nickolaï découvrira la cruauté mais aussi l’amitié solide et indéfectible. Le récit suit Nick et sa quête d’identité, on l’accompagne dans ses doutes et ses découvertes. J’ai beaucoup aimé ce personnage, ce garçon qui différent cherche à s’adapter, reste positif et sa jovialité malgré les coups du sort et les coups durs. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage d’Anneka sa meilleure amie ou encore Zak ou Louisa. Mais aussi j’ai adoré détester Volpo ou Magda !

Quand une ville étrange sortie de nulle part attire les foules, et promet richesses et bonheur, nous ferons le chemin avec Nick, vers la clé de son destin ? vers la découverte de lui même ? dans une drôle d’aventure en tout cas !

Les légendes reprises par l’auteure, les croyances, la féerie, la magie sont subtilement et superbement mixées pour donner un récit prenant. La chute est habillement menée et amenée et s’adaptent fort bien à la période des fins d’année. Il s’esquisse un être fantastique, une ode à l’amitié et à la liberté. Le travail est fait de transmission de valeurs et de messages sans que ça soit moraliste ou pathétique. Il y a beaucoup d’humour aussi et parfois ça fait du bien quand le récit fait écho aux travers de notre société : pouvoir, argent, ambition, … qui engendre inégalité, malheur, … Attention, tout ça reste en arrière plan, le récit est à destination des plus jeunes, il ne faut pas les rebuter, ça reste souvent un émerveillement, mais ça n’empêche pas de réfléchir ! En tout cas, l’auteure a parfaitement réussi !
J’ai beaucoup apprécié les « explications » à la fin qui viennent compléter le récit ^^

J’ai beaucoup aimé cette histoire, cette genèse, c’est vraiment une excellente surprise ! C’est un récit que je n’hésiterai pas à lire à mes gamins si j’en ai un jour. Si vous avez gardé votre âme d’enfant, surtout en période de fête, ce livre devrait voir plaire !

Enchantement, frissons, émerveillement,… une lecture jeunesse très réussie !

La véritable histoire de Noël de Marko Leino, la LC de l’an dernier

100398451_o

Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.

Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

J’ai vu le film de 2008, il y a 3 ans et j’avais beaucoup aimé, je voulais retrouver un peu de la magie de ce beau film, toutefois trop court. Et c’est réussi ^^

L’histoire commence donc de nos jours, avec deux frères qui se chamaillent pas mal et qui découvrent par une belle journée d’été un petit coffret de bois ouvragé et délicatement ciselé contenant une ancienne montre à gousset de peu de valeur et un petit billet dans la montre faisant référence à Aada et Nicolas. Le grand-père des deux garçons décide de se rendre sur la plage à l’endroit où les enfants jouent sur les rochers et se rend compte qu’il a certainement entre les mains une preuve que la légende de Nicolas et d’Aada est réelle. Du moins, la coïncidence est trop belle pour ne pas raconter La véritable histoire de Noël à ses petits-fils, même lors un chaud après-midi d’été.

C’est ainsi que le lecteur bascule fort longtemps en arrière quand le petit village de Korvajoki ne comptait que 8 maisons. Et que tout prêt vivait sur une île, Nicolas 5 ans, sa petite sœur Aada 1 an et leurs parents. L’hiver tarde un peu à arriver et les parents de Nicolas nettoient leurs filets de pêche pendant que Nicolas s’occupe de sa petite sœur. Le ciel pourtant commence à se faire menaçant, annonciateur du vent, du froid, de la neige et de rigueur. Aada est prise de fièvre deux nuits avant Noël et ses parents décident de l’emmener, en plein nuit alors qu’une tempête s’annonce, sur terre dans l’espoir qu’au village, quelqu’un pourra les aider. Ils laissent le soin à Nicolas de veiller sur le feu de la maison, il doit l’entretenir car il ne serait pas sain de ramener leur petite fille malade même soignée dans une maison glaciale. Le père de Nicolas lui confie donc cette tâche ainsi que sa montre à gousset afin que le petit, même s’il ne sait pas lire l’heure, puisse voir le temps qui passe avant que sa famille ne reviennent. Au petit matin, le feu est presque éteint, le bois manque et la tempête de neige de la nuit à tout recouvert. Et la famille de Nicolas n’est toujours pas rentrée. Cependant la mission du petit étant ce qu’elle est, il se débrouille comme il peut pour entretenir le feu mais encore de longues heures plus tard, toujours aucun retour au chalet. Alors qu’il s’apprête à passer une nouvelle soirée seul, il attend du bruit mais ce n’est pas sa famille qui revient. Deux pêcheurs du village sont venus lui apprendre une bien effroyable nouvelle. Nicolas ne peut rester sur l’île, il accompagne alors avec ses maigres affaires, les deux hommes au village.

L’assemblée de villageois doit décider du sort du petit garçon. Même Iisakki, un ermite marchant ambulant d’ustensiles en bois et autres objets y assiste et met son grain de sel. Il est décidé que Nicolas vivrait un an chez une famille puis changerait tous les ans à la Noël, jusqu’à ses 13 ans, où une nouvelle assemblée déciderait quoi faire.

Les débuts de Nicolas dans la famille d’accueil sont extrêmement difficiles. C’est un petit bonhomme en deuil qui, même s’il est plus que reconnaissant de l’aide des villageois, n’ose pas s’attacher de peur d’avoir trop mal à la séparation. Il reste seul même s’il est serviable et qu’il apprend vite. Un jour, toutefois, une mésaventure le rapprochera d’Eemeli le fils du premier couple. Pour remercier la famille et rendre heureux les enfants, le petit Nicolas va fabriquer quelques jouets en bois qui leur donnera à Noël avant de changer de famille. Nicolas ne le sait pas encore mais il vient de sceller son destin.

La véritable histoire de Noël est un très beau conte. Une belle histoire qui explique comment serait née la légende du Père Noël. Mais c’est également, une histoire assez triste, car Nicolas, est orphelin et bien seul parfois. Il est pourtant très courageux et bien en avance pour son âge. Les difficultés l’ont privé de son insouciance et d’une enfance heureuse. Mais au fil de l’histoire, des années, il se rend compte que ce petit village est devenu sa famille. Et qu’il a connu beaucoup d’instants heureux. Sa rencontre avec Iisakki, cet homme aigri qui n’aime pas les enfants, va aussi le changer. La première particularité de Nicolas est son obsession pour Noël et ce que cela représente pour lui. Sa petite sœur était née à Noël et a disparu peu avant cette même date. Seulement, imposer sa vision des choses aux autres n’est pas facile. Il est aveuglé par certaines choses et en oublie d’autres  pourant important. Heureusement, la véritable histoire de Noël est aussi une grande histoire d’amitié entre Nicolas et Eemeli. Ce dernier aura beaucoup d’importance dans la vie de Nicolas. La seconde particularité de cet enfant puis de cet homme si spécial : c’est qu’il n’a aucune notion du temps qui passe pour lui ou pour les autres. Cela lui donne un air naïf ou distrait.

Cette lecture m’a fait verser quelques larmes, je suis très émotive. Je l’ai lu assez vite en une soirée, complètement immergée, du coup, je me suis fort attachée aux personnages et je n’ai pas pu retenir quelques larmes parfois ^^ Je pense que si je n’avais pas déjà connue l’histoire, via le film de 2008, cette histoire aurait été un coup de cœur C’est parfois triste mais c’est la vraie magie de Noël. Des valeurs passent dans ce livre jeunesse : l’amitié, savoir garder un secret, donner sans attendre en retour, ne pas tirer la couverture à soi, faire la joie autour de soi. Bref, de belles valeurs qui conviennent parfaitement à la période de Noël. Et puis quelque part, cette histoire est crédible, on peut y croire. Ou choisir de rester terre à terre. Peu importe. Moi en tout cas, je suis restée une grande enfant, et je crois à la magie de Noël. J’ai donc passé un excellent moment, malgré les larmes, oui oui ! J’ai même préféré le récit au livre qui a le mérite d’être plus développé, on est plus au côté de Nicolas et de ce qui lui arrive.

De plus, j’ai apprécié avoir l’impression d’y être, la Laponie, la solitude de l’hiver, les montagnes, la neige, le froid, les rennes (j’ai adoré le passage avec les rennes), la solidarité entre les pêcheurs qui ont la vie dure, les forêts, …

Je suis ravie d’avoir lu ce roman jeunesse, que je recommande aux enfants et aux grands enfants !

Voilà, j’ai hâte d’aller voir les billets des membres du chalet parce que je suis sure que je vais y trouver l’inspiration ❤

Challenge « Il était 3 fois Noël » : 1er décembre

logo

Mar. 1er décembre : Venez poser vos bagages dans votre chambre, décorez la à votre goût et n’oubliez pas de vous présenter. (blogs aux couleurs du challenge, billets de présentation)

Donc moi c’est Dawn ^^ J’adoooooooooooooore Nowel ❤

Bon cette année, j’avoue, j’ai moins le coeur à le fêter, ce qui doit être la même chose pour beaucoup de monde.

J’aime les illuminations de Noël et j’adore les guirlandes électriques, je trouve ça magique ! J’aime bien me promener en ville le soir tombé, rien que pour les voir et j’en ai mis quelques unes chez moi cette année

J’aime l’ambiance chaleureuse des fêtes de fin d’année, avec la famille, les amis, les yeux des enfants qui brillent, j’aime les instants de partage. J’espère bien un jour partager mes petits ateliers DIY avec mes enfants ^^

Je surkiffe les chansons de Noël, surtout les standards américains et certaines niaiseries aussi !

J’aime le froid et l’effet cocooning, le mieux c’est d’aller se promener dans la neige avec bottes, écharpe et bonnet et rentrer se lover dans son canapé avec une bonne tasse de thé ou un bon chocolat chaud, emmitouflée dans un plaid doudou. Je rêve toujours d’une cheminée et de neige :sweetdreams:

J’aime faire des petites choses qui mettent dans l’ambiance des fêtes, un tour au marché de Noël avec les copines, les pâtisseries de noël, choisir des lectures de cette saison pour profiter un max des fêtes qui passent à un rythme bien trop rapide.

Comme l’an dernier, le blog se pare de ses couleurs de Noël, cette année c’est sapin et neige ^^

blog

Rappel du programme :

  • Mar. 1er décembre : Venez poser vos bagages dans votre chambre, décorez la à votre goût et n’oubliez pas de vous présenter. (blogs aux couleurs du challenge, billets de présentation)
  • Mer. 2 décembre : Journée des enfants au chalet, partageons une (ou plusieurs) lecture(s) jeunesse, sur le thème de Noël et/ou de l’hiver
  • Sam. 5 & Dim. 6 décembre : Notre désormais habituel Marathon lecture se déroulera à nouveau sur deux jours. Comme l’année dernière, la seule obligation est de lire un livre sur le thème de l’hiver et/ou de Noël, mais pour le reste, vous êtes libres ! Plusieurs catégories seront disponibles, pour permettre à tous d’y trouver son compte et de se faire plaisir. On en reparle très bientôt.
  • Mer. 9 décembre : On adore gâter ses proches, mais ce n’est pas toujours facile de trouver l’inspiration. Montrons nous ce que nous avons prévu de leur offrir.
  • Jeu. 10 décembre : Chacun son tour ! Une fois famille et amis bien gâtés, à notre tour de partager ce que nous aimerions recevoir pour Noël…
  • Ven. 11 décembre : Après avoir présenté un album jeunesse, c’est au tour d’une BD qui vous met dans l’ambiance de Noël, de l’hiver… d’être mise à l’honneur.
    Et n’oubliez pas que le facteur vient aujourd’hui au chalet pour chercher votre carte de vœux. Cette année, nous vous proposons d’y glisser un petit marque-page sur le thème de Noël et/ou de l’hiver, pour vous rappeler au bon souvenir de votre partenaire tout au long de l’année !
  • Dim. 13 décembre : Après le marathon lecture, voici le marathon films/séries TV, pour satisfaire tout le monde (et parce que avouez-le, les films guimauve et les épisodes de Noël c’est toujours un bonheur).
    Et en soirée, on sort les plaids, le thé ou le chocolat chauds et les petits gâteaux n’attendent que nous : nous vous proposons une séance de cinéma commune. A 21 heures, on regarde un film tous ensemble, et on partage nos réaction en direct sur facebook ou twitter (#3xNoël) ! Le choix du film est : The Holiday
  • Mar. 15 décembre : Aujourd’hui on se la joue meilleur cuisinier de Noël en venant présenter une recette (réalisées ou non, pas d’obligation de cuisiner, même si c’est plus rigolo)
  • Jeu. 17 décembre : Aujourd’hui nous sommes curieuses, nous aimerions voir comment Noël s’est installé, chez vous. A quoi ressemble votre sapin, votre fenêtres sont elles décorées ? Et si vous nous montriez ?
  • Sam. 19 décembre : Ce weekend, soyons créatif. Au choix, nous pouvons présenter un DIY, une création ou même un livre d’activités créatives sur Noël, pourquoi pas ?
  • Mer. 23 décembre : Nous vous avions proposez de choisir un livre pour une lecture commune, qu’en avez-vous pensez ? Partageons nos impressions sur …. La liste de Noël de Jojo Moyes
  • Sam. 26 décembre : Nous inaugurons cette année une petite nouveauté, le « A picture, an hour for Christmas » (« Une photo toutes les heures du 25 décembre »), l’occasion d’immortaliser les préparatifs et le déroulement de cette jolie journée qu’est Noël !
  • Dim. 27 décembre : les sérievores sont à l’honneur cette année… nous vous proposons de nous parler des épisodes de Noël de vos séries préférées, vus pendant le marathon… ou pas !
  • Mar. 29 décembre : Le Père Noël a-t-il été généreux ? N’hésitez pas à nous montrer toutes les jolies choses que vous avez reçues…
  • Jeu. 31 décembre : Pour clore ce beau mois passé au chalet et avant de refermer les volets et la porte en attendant l’année prochaine, parlez-nous de ce qui vous inspire pour cette nouvelle année : un « vision-board » ou bien des bonnes résolutions en images…

Et enfin, petite nouveauté, tous les lundis du mois, nous vous proposons de partager avec nous une photo, prise par vous et correspondant à un thème, histoire de nous constituer une jolie mosaïque de photos sur cette belle période !

  • Lundi 7 décembre : « chaudes chaussettes, chauds chaussons »
  • Lundi 14 décembre : « lumière(s) »
  • Lundi 21 décembre : « gourmandise(s) »
  • Lundi 28 décembre : « cocooning »

Challenge « Il était 3 fois Noël »

J’avais adoré l’an dernier, cette année, je reparticipe le challenge « il était trois fois Noël » ! Sortez votre plaid, pyjama en pilou-pilou, le chocolat chaud ! A partir de demain, on débarque au chalet !!!!

Je ne pourrais peut être pas publié tous les jours mais je ferai le maximum ^^

logo

Le challenge se passe chez Chicky Poo, Samarian et Petit Speculoos et voici le programme: 

  • Mar. 1er décembre : Venez poser vos bagages dans votre chambre, décorez la à votre goût et n’oubliez pas de vous présenter. (blogs aux couleurs du challenge, billets de présentation)
  • Mer. 2 décembre : Journée des enfants au chalet, partageons une (ou plusieurs) lecture(s) jeunesse, sur le thème de Noël et/ou de l’hiver
  • Sam. 5 & Dim. 6 décembre : Notre désormais habituel Marathon lecture se déroulera à nouveau sur deux jours. Comme l’année dernière, la seule obligation est de lire un livre sur le thème de l’hiver et/ou de Noël, mais pour le reste, vous êtes libres ! Plusieurs catégories seront disponibles, pour permettre à tous d’y trouver son compte et de se faire plaisir. On en reparle très bientôt.
  • Mer. 9 décembre : On adore gâter ses proches, mais ce n’est pas toujours facile de trouver l’inspiration. Montrons nous ce que nous avons prévu de leur offrir.
  • Jeu. 10 décembre : Chacun son tour ! Une fois famille et amis bien gâtés, à notre tour de partager ce que nous aimerions recevoir pour Noël…
  • Ven. 11 décembre : Après avoir présenté un album jeunesse, c’est au tour d’une BD qui vous met dans l’ambiance de Noël, de l’hiver… d’être mise à l’honneur.
    Et n’oubliez pas que le facteur vient aujourd’hui au chalet pour chercher votre carte de vœux. Cette année, nous vous proposons d’y glisser un petit marque-page sur le thème de Noël et/ou de l’hiver, pour vous rappeler au bon souvenir de votre partenaire tout au long de l’année !
  • Dim. 13 décembre : Après le marathon lecture, voici le marathon films/séries TV, pour satisfaire tout le monde (et parce que avouez-le, les films guimauve et les épisodes de Noël c’est toujours un bonheur).
    Et en soirée, on sort les plaids, le thé ou le chocolat chauds et les petits gâteaux n’attendent que nous : nous vous proposons une séance de cinéma commune. A 21 heures, on regarde un film tous ensemble, et on partage nos réaction en direct sur facebook ou twitter (#3xNoël) ! Le choix du film est : The Holiday
  • Mar. 15 décembre : Aujourd’hui on se la joue meilleur cuisinier de Noël en venant présenter une recette (réalisées ou non, pas d’obligation de cuisiner, même si c’est plus rigolo)
  • Jeu. 17 décembre : Aujourd’hui nous sommes curieuses, nous aimerions voir comment Noël s’est installé, chez vous. A quoi ressemble votre sapin, votre fenêtres sont elles décorées ? Et si vous nous montriez ?
  • Sam. 19 décembre : Ce weekend, soyons créatif. Au choix, nous pouvons présenter un DIY, une création ou même un livre d’activités créatives sur Noël, pourquoi pas ?
  • Mer. 23 décembre : Nous vous avions proposez de choisir un livre pour une lecture commune, qu’en avez-vous pensez ? Partageons nos impressions sur …. La liste de Noël de Jojo Moyes
  • Sam. 26 décembre : Nous inaugurons cette année une petite nouveauté, le « A picture, an hour for Christmas » (« Une photo toutes les heures du 25 décembre »), l’occasion d’immortaliser les préparatifs et le déroulement de cette jolie journée qu’est Noël !
  • Dim. 27 décembre : les sérievores sont à l’honneur cette année… nous vous proposons de nous parler des épisodes de Noël de vos séries préférées, vus pendant le marathon… ou pas !
  • Mar. 29 décembre : Le Père Noël a-t-il été généreux ? N’hésitez pas à nous montrer toutes les jolies choses que vous avez reçues…
  • Jeu. 31 décembre : Pour clore ce beau mois passé au chalet et avant de refermer les volets et la porte en attendant l’année prochaine, parlez-nous de ce qui vous inspire pour cette nouvelle année : un « vision-board » ou bien des bonnes résolutions en images…

Et enfin, petite nouveauté, tous les lundis du mois, nous vous proposons de partager avec nous une photo, prise par vous et correspondant à un thème, histoire de nous constituer une jolie mosaïque de photos sur cette belle période !

  • Lundi 7 décembre : « chaudes chaussettes, chauds chaussons »
  • Lundi 14 décembre : « lumière(s) »
  • Lundi 21 décembre : « gourmandise(s) »
  • Lundi 28 décembre : « cocooning »

12188508_10206672629006492_481007008_n

Pour nous rejoindre au chalet, il suffit de laisser un commentaire sous le billet chez une des 3 organisatrices. Il y a aussi un groupe Facebook et sur le sujet sur Livraddict.

logo2

Joyeuses fêtes !

Mourir sur Seine de Michel Bussi

mourir-sur-seine-bussi

Editions des falaises, 9€, 470 pages

4ème de couverture

Un meurtre… huit millions de témoins.
Sixième jour de l’Armada. Un marin est retrouvé poignardé au beau milieu des quais de Rouen ! Quel tueur invisible a pu commettre ce crime impossible ? Quel étrange pacte semble lier des matelots du monde entier ? De quels trésors enfouis dans les méandres de la Seine sont-ils à la recherche ? Quel scandale dissimulent les autorités ?
Une implacable machination… qui prend en otage huit millions de touristes.
Une course effrénée contre la montre avant la parade de la Seine. L’histoire de la navigation en Seine, stupéfiante et pourtant bien réelle, livre la clé de l’énigme. Les quais de Rouen, le cimetière de Villequier, les rues médiévales de Rouen, le marais Vernier… deviennent autant de scènes de cette enquête défiant l’imagination.

Résumé

1983, Muriel, sa fille Marine et son époux se rendent au Marais Vernier. Le mari de Muriel est un plongeur émérite et sa fille d’une dizaine d’année l’accompagne. Pendant qu’ils plongent, en général, Muriel se promène et découvre les environs. C’est ce qu’elle décide de faire ce matin-là, une ballade dans les bois même si la chasse est ouverte. Quand Marine et son père ressortent de la Seine, Muriel n’est pas là à les attendre avec les serviettes chaudes comme elle le fait d’habitude. Ils partent à sa recherche. Seulement, il est trop tard…

25 ans plus tard, la ville de Rouen vit les premiers jours de l’Armada. D’un voilier mexicain, un matelot plonge dans la Seine, il fait sensation. Mais les raisons de son saut reste obscur pour tous même de l’équipage. Il écope de 4 soirées sans permission. Le premier soir où il peut sortir, il se rend à la Cantina s’amuser avec ses camarades. Il ressort de là au bras d’une jolie blonde. Le lendemain matin, à l’aube, un artiste-peintre va découvrir le corps du jeune homme sans vie devant le voilier mexicain, le Cuauhtémoc.

cuauhtemoc2

Mon avis

Une très bonne lecture ^^

J’aime beaucoup Michel Bussi, sa façon de construire ses histoires et son style. Ce livre est très bien, mais en ayant lu des titres plus récents, on sent qu’il n’avait pas encore trouvé sa « patte ». Cependant, Mourir sur Seine est une très bonne lecture ! Donc imaginez la suite ^^ Bref, Michel Bussi est un auteur à lire !

Suite à la découverte du corps d’Aquilero un matelot mexicain, une enquête policière démarre. Ce marin a été retrouvé mort devant le voilier le Cuauthémoc présent à Rouen pour l’Armada. Pour la police, c’est l’horreur, en pleine Armada, ce meurtre va bouleverser les festivités, attirer les journalistes prêts à descendre la tradition de l’Armada et terrifier les touristes. Le commissaire Paturel et son équipe doivent aller vite. Ils commencent leur enquête dès la découverte du corps. Le jeune homme s’était fait remarquer en sautant du mât du voilier dans la Seine. Les policiers retracent sa soirée, boite, danse, alcool, etc, et départ de la Cantina au bras d’une jolie fille. A-t-elle un lien avec le meurtre ? Quelques heures plus tard, le légiste affirme qu’Aquilero est mort à 2h du matin, à la sortie de la Cantina mais le corps ne présente aucune manifestation de la décomposition, et il n’a été découvert que 4h plus tard. Pourquoi ? Comment est-ce possible ? Et puis surtout, qui en voulait à ce marin ? Un mari jaloux ? Un vol qui a mal tourné ? Les inspecteurs vont émettre des hypothèses parfois assez farfelues mais si la vérité l’était tout autant ?
Pendant, ce temps, une journaliste Maline est missionnée par le directeur du SeinoMarin lui demande de suivre l’Armada et l’enquête et de faire un papier sur le sujet…

Le lecteur découvre l’équipe d’inspecteurs. Des personnages sympathiques mais, en dehors du commissaire, peut-être un peu trop survolés pour être attachants. Le commissaire Paturel, 30 ans de service, du caractère, deux enfants en garde alterné, et qu’il a justement pour les vacances, des comptes à rendre au Préfet,… Colette, la cinquantaine, autant d’années de carrière que le commissaire, dans son équipe depuis presque autant, ils se connaissent très bien. Ovide celui qui émet des hypothèses et des théories improbables mais qui sont souvent les bonnes pistes à suivre. Jérémy, stagiaire, blouson de cuir, sourire en coin et chewing-gum. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre l’enquête et les découvertes de cette équipe même si on sent que les liens entre eux auraient pu être un peu plus développés, la psychologie un peu plus détaillée. Il y a des passages assez prévisibles mais on sent déjà une maîtrise de l’auteur dans la recherche de la crédibilité scientifique mais sans assommer le lecteur de détails, de théories. Bref, pas les experts 😉 mais ça prend très bien !

Et puis, on suit Maline, journaliste professionnelle. Jolie jeune femme qui n’est pas encore prête à se poser. Elle a une source d’information au cœur même de la police et  elle suit  donc l’enquête de très près. Elle va même déduire plus de choses des éléments communiqués par son informatrice. Pour son article au SeinoMarin, elle va devoir rentrer Olivier Levasseur, relation presse de l’Armada. Une rencontre qui ne va pas la laisser de marbre. Maline va contribuer sans le vouloir à l’enquête et bien sur, elle va se retrouver dans une situation compliquée ^^ Elle est attachante, spontanée et intelligente. Je pensais en apprendre un peu plus sur Maline, il y a des choses que regrette de ne pas avoir été un peu plus développée. Même si je comprend pourquoi. Maline connait le commissaire qui ne sera pas surpris de la retrouver plusieurs fois sur son chemin.

Dans Mourir sur Seine, j’ai retrouvé le style de l’auteur : l’art de mettre en place des fausses pistes, de faire naître des doutes chez le lecteur, de le surprendre avec une tournure inattendue des événements. On sent que le style dans la construction de l’intrigue doit encore d’affirmer un peu, ce que l’auteur a brillamment réussi dans ses derniers romans. Il y a déjà la fluidité et le rythme tant apprécié de ses romans, grâce à l’alternance des points de vue : police/ Maline et des chapitres courts. Il y a parfois des maladresses comme des répétitions dans la description des personnages ou certains dialogues mais il faut bien se rôder ^^

Malgré celà, j’ai été happé dans l’histoire. Je me suis torturée les méninges pour trouver l’astuce, faire le tri entre faux semblants, fausses pistes et rebondissements. J’adore échafauder des théories, me faire des nœuds au cerveau, parfois même compliquer l’intrigue plus qu’elle ne l’ai en réalité ! L’auteur réussit à installer la paranoïa de Maline chez son lecteur, comme elle, j’ai vu des complots, des coupables partout. Tout le monde s’est mis à être le suspect, le coupable idéal !

J’ai beaucoup aimé cette lecture qui se passe pendant l’Armada de Rouen donc. J’ai appris beaucoup de chose que je ne connaissais sur cet événements, sur la ville, sur la piraterie, les légendes du coin,… vraiment très intéressant. Les légendes et la piraterie sont vraiment ce que j’ai aimé le plus ici. De plus, l’Armada est un magnifique décor pour cette intrigue. Cette lecture m’a donné envie de m’intéresser plus à l’histoire riche de Rouen, la prochaine fois que j’irai. Et aussi d’assister un jour à une Armada.

amerigo-vespucci-armada-2013 rouen1La prochaine est en 2019…. c’est loiiiiiiiiin

Ce n’était pas aussi tordu que dans d’autres romans de l’auteur, on sent parfois qu’il s’agit d’un de ses premiers romans, mais, comme j’avais pu déjà le lire pour mon autre chouchou Franck Thilliez, les premiers romans sont déjà très bons, y a déjà du niveau, on sent déjà le gros potentiel de l’auteur qui arrive à se jouer de nous ^^

Petit bémol,  il y a des répétitions qui donnent trop d’éclairage sur la vérité et il y a quelques coquilles, mais ma foi, rien qui ne gâcha ma lecture 🙂 J’ai passé un très bon moment, et j’espère sortir bientôt de ma PAL énorme, les autres romans que j’ai de Michel Bussi 🙂

Mention spéciale, au titre du roman qui bien sur, laisse en tête la chanson de Dalida… Comme le titre un avion sans elle… Où comment réussir à avoir une chanson en tête pendant des jours, qui n’a « rien à voir » avec l’histoire du roman…

tous les livres sur Babelio.com