Notre-Dame des loups d’Adrien Tomas

C1-Notre-dame-des-loups-675x1024Mnémos, 183 pages, 18€

4ème couverture

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

Mon avis

Une très bonne lecture ^^

J’avais promis à Adrien que je lirai un de ses romans pour les Halliennales en octobre et enfin, je tiens ma promesse, j’ai pris le plus fin pour être sure de le terminer et je suis bien contente d’avoir redécouvert l’écriture de cet auteur très sympathique.

En 1868, en Amérique, les Veneurs recherchent la Dame qui a donné naissance aux Rejs, les loup-garous qui attaquent les villages et les voyageurs la nuit. La troupe est composée d’hommes et de femmes venus d’horizons différents. Des tireurs comme Arlington ou Winters, un maitre de chasse : Jack, un artilleur Jonas Jorgensen, une dresseuse et ses chiens : Evangeline et le fondateur de la troupe des Veneurs : Würm, qui vient de l’ancien monde. Chacun a ses bizarreries et ils se supportent comme ils peuvent.

Ils traquent dans les étendues glacées, à plusieurs heures voire de jours de cheval des villages, les groupes de garous de la région. Leur but ultime étant de mettre la main sur celle qui les créa tous, la louve surnommée Notre-Dame des loups.

Chaque chapitre présente le point de vue d’un membre de la Venerie, sa façon de voir leur mission, ses liens plus ou moins tendus avec les autres membres, … Le premier « à s’exprimer » est Aidan un Irlandais, qui a pris sa place dans la Venerie comme tireur. Le lecteur apprend comment il est arrivé dans ce groupe et en quoi consiste la traque. C’est lui qui en premier indique comment se compose la Venerie afin que le lecteur comprenne bien comment fonctionne le groupe. Chacun a son rôle et se doit de respecter et suivre le maître de chasse qui décide de tout.  Et il faut savoir que s’il arrive que la composition du groupe change, jamais personne ne quitte la Venerie de son plein gré…

Au fur et à mesure du récit et des changement de narration, le lecteur en apprend plus sur la Venerie, la façon dont elle a été créée, qui commande; sur les particularités des membres du groupe et sur la Dame. On comprend rapidement que quelque chose ne va pas au sein du groupe, la traque se poursuit mais la Venerie commence à perdre des membres de façon étrange. Que se passe-t-il ?

Les changements de personnage, de façon de parler, de voir les choses, leur psychologies sont bien maitrisés par l’auteur. C’est vraiment intéressant de voir comment sont réalisés les changements de narration. L’intrigue est parfaitement menée, il y a des rebondissement et la surprise dans l’intrigue est au programme de cette lecture. Le style est direct et concis.  L’ambiance western me faisait un peu peur mais finalement la façon de traiter l’histoire est originale et la lecture est agréable. L’atmosphère devient oppressante au fil du récit, le lecteur découvre des personnalités complexes et sombres. On se demande ce qu’il se passe et pourquoi les choses arrivent ainsi. Comme le récit est court et le rythme rapide, le lecteur n’a pas le temps de faire trop de conjectures, d’échafauder trop de théories et la surprise est au rendez-vous, aussi bien à la fin des chapitres, qu’à la fin du roman.

C’est court oui mais vraiment très chouette. L’histoire est originale, notre poste d’observateur au sein de la Venerie est un gros plus. Arriveront-ils à trouver la Dame ou seront-ils décimés avant d’avoir la chance de l’approcher ? J’ai beaucoup aimé les personnages de Würm l’allemand étrange derrière ses lunettes fumées qui ne le quittent jamais, Evangeline l’ancienne esclave adepte du vaudou et Waukahee une indienne qui cherche la même chose que les Veneurs. Chaque personnage apporte un point de vue  et on en apprend bien plus sur le groupe de cette façon tout en conservant des parts de mystère. Le lecteur découvre leur passé, leurs impressions, … et on n’a pas l’impression de lire un roman si court que cela finalement. Une belle découverte. Le livre est sorti en poche depuis agrémenté d’une nouvelle inédite, que j’avoue j’aurais bien lu pour prolonger le plaisir de la lecture ^^

Publicités

8 réflexions sur “Notre-Dame des loups d’Adrien Tomas

  1. scarlett21 dit :

    Pour découvrir cette plume intriguante, je me laisserais bien tentée 🙂 Surtout si il est désormais dispo en poche !

  2. Je me laisserai bien tenter. Je ne connais pas cet auteur. *Marie*

  3. Dionysos dit :

    Le contenu et le fait qu’il a été réédité en poche en septembre devraient convaincre du monde en effet. 😉

  4. […] Line), Azi (Azi Lis), BiblioMan(u), BlackWolf (Blog-o-Livre), Cécile Duquenne (SFFF Francophone), Dawn (Les Lectures de Dawn), Dionysos89 (Le Bibliocosme), Gillossen (Elbakin), Julien (Naufragés volontaires), Kara (Plumes de […]

  5. […] ; BlackWolf (Blog-o-Livre) ; Boudicca (Le Bibliocosme) ; Cécile Duquenne (SFFF Francophone) ; Dawn (Les Découvertes de Dawn) ; Gillossen (Elbakin) ; Julien (Naufragés volontaires) ; Kara (Plumes de Lune) ; Lorhkan (Lorhkan […]

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s