Le crime du golf d’Agatha Christie

26091_1202984

Mon édition : Le Masque, 251 pages, occasion

4ème de couverture

Une fois n’est pas coutume, cette enquête d’Hercule Poirot nous mène en France d’où M. Renauld – un monsieur qui semble avoir des moyens – a lancé un SOS impérieux au détective. Une limousine attendra Poirot et son ami Hastings à Calais… Mais à Calais, point de limousine : c’est que M. Renauld a été assassiné dans la nuit. On l’a trouvé lardé de coups de couteau dans le dos, au fond d’une tombe ouverte, creusée dans un terrain de golf… L’enquête ne sera pas facile : M. Renauld était bien discret sur son passé en Amérique du Sud ; et bien mystérieuses sont les deux femmes qui, aux dires des domestiques, le rencontraient souvent le soir… Mais Poirot est là, furetant partout, à récolter le moindre indice…

Résumé

Dans le train pour Calais, Hastings tombe sur une bien charmante mais agaçante demoiselle. Grâce à elle, le trajet passe plus vite et la traversée vers l’Angleterre a déjà un parfum de nostalgie. A Londres, Hastings retrouve Poirot qui s’ennuie à mourir. Bien vite pourtant, le courrier leur apporte une nouvelle aventure. Un riche homme d’affaire, M. Renauld, installé en France depuis peu, demande au célèbre détective belge de l’aide. Il reste très mystérieux sur les raisons de sa demande mais prie expressément Poirot de venir en France et de le rencontrer au plus vite. Ni une, ni deux, Hastings et Poirot se rendent à Calais où une voiture doit les attendre. Point de véhicule à l’arrivée cependant. Ils louent alors une voiture. Arrivés à Merlinville-sur-Mer, la police est sur les lieux.  M. Renault a été retrouvé mort… Poirot est arrivé trop tard…

Mon avis

Avec Agatha rien n’est jamais fortuit et j’aime ça !

J’avais envie d’une auteure doudou dans un passage à vide livresque et je suis bien contente d’avoir pris dans ma PAL le crime du golf.

Comme à son habitude, le célèbre détective Poirot met de côté les affaires trop conventionnelles pour se consacrer à un appel à l’aide d’un obscur homme d’affaires, M. Renauld, qui dans sa lettre ne s’explique même pas sur les raisons de sa demande. Mais arrivés dans la petite ville de Merlinville-sur-Mer, Poirot et son fidèle associé Hastings apprennent l’assassinat de M. Renauld. Tué prêt du futur golf, poignardé par derrière. Adieu l’invitation et l’enquête? Pas du tout, car la renommé du détective belge et surtout la lettre du défunt,cet appel à l’aide, lui permettent de participer à l’enquête de la police française. Bien entendu, la femme de M. Renauld est effondrée, elle ne peut pas pour le moment raconter ce qu’elle sait mais les employés racontent déjà qu’ils l’ont retrouvée ligotée sur son lit. Le fils du couple est quand à lui absent, parti à l’étranger pour affaires à la demande de son père.

L’enquête va vite révéler que M. Renauld recevait régulièrement la visite d’une dame. Habitante de la villa d’à côté. Se pourrait-il que le défunt entretenait une liaison avec cette Mme Daubreuil ? L’œil acéré de Poirot et sa façon de fureter partout seront bien utiles pour découvrir le fin mot de l’histoire. Le coupable et les raisons de ce meurtre. Et comme tout cela s’est déroulé.

J’ai passé un très bon moment avec cette lecture d’un après-midi. Déjà retrouver Poirot, c’est toujours un délice. Sa maniaquerie, sa façon d’être, d’épier sans se faire remarquer, pince sans rire, son air hautain et ses manières d’une autre époque. Mais quel cerveau ! Quel incroyable talent de déduction. Le meilleur élève de Joseph Bell (https://www.youtube.com/watch?v=h6oxaidos-c) ! C’est vraiment mon personnage préféré de la grande Agatha.

Dans le crime du golf, j’ai beaucoup aimé la relation entre Poirot et Hastings. La façon dont le capitaine est toujours en train de se demander de que pense Poirot, il le trouve un peu dépassé, peu enclin aux nouvelles méthodes et pourtant il doit bien reconnaître qu’il a la chance de suivre le meilleur ! Le lecteur découvre Giraud l’inspecteur français si différent du petit belge. La nouvelle génération qui épluche une scène de crime mais malheureusement n’établit de théorie qu’à partir des indices retrouvés. Tout ce qu’il ne faut pas faire ! Alors qu’Hercule Poirot lui utilise la déduction, et en maitrise parfaitement l’art ^^

En parlant d’art, celui d’Agatha Christie est d’imaginer des histoires où on ne voit pas venir l’évidence ^^ Où l’on se pose moultes questions. Et quand on pense que l’histoire est terminée et bien non ! Il y a encore un rebondissement que le lecteur n’a pas vu venir ^^ Excellent. Ici, on comprend peut-être un peu plus vite que dans d’autres histoires ce qu’il se trame mais sans jamais savoir qui a bien pu tuer M. Renault. On a bien quelques révélations au milieu du récit mais on n’a pas encore toutes les clés ^^  Comme à chaque fois, nous sommes comme Hastings en train de relier les éléments entre eux mais toujours moins vite d’Hercule Poirot.

J’adore l’atmosphère un peu vieillotte du récit, des villes, le voyage en train, location de voiture, villas au bord de la mer… C’est le charme du roman et finalement, il y a suffisamment peu de détails pour que le récit ne se démode jamais.

L’intrigue est incroyablement bien ficelée, c’est toujours un plaisir de retrouver l’esprit vif et retord d’Agatha. C’est court, rythmé, avec un suspense ménagé. Alambiqué comme il faut. Toujours une réussite.

Mon seul bémol, c’est que je ne suis pas fan des récits au travers des yeux d’Hastings. Et puis, il est un peu trop au centre d’une intrigue secondaire à base d’amour et de bons sentiments et ça m’a pas vraiment plu. Le personnage a tendance à m’agacer. Mais bon, ça fait du charme de l’histoire ^^ Heureusement, ces aspects du récit ne durent jamais trop longtemps.

En bref, une excellente lecture détente, peut-être pas le meilleur avec Poirot mais c’est quand-même toujours un régal. A découvrir ou redécouvrir.

Publicités

4 réflexions sur “Le crime du golf d’Agatha Christie

  1. scarlett21 dit :

    Joli billet ! Je n’ai lu que Les dix petits nègres (et j’étais encore à l’école, ça date ^^), j’en garde un excellent souvenir, et pourtant je n’en ai jamais lu d’autres…. Lequel me conseillerais-tu?

    • Alors si tu n’as pas vu les téléfilms ou films de deux très bons Agatha, je te conseilles Mort sur le Nil ou Le crime de l’Orient Express, si tu ne connais pas par les adaptations, tu devrais aimer l’histoire ^^
      Sinon, il y a Le Meurtre de Roger Ackroyd.

      • scarlett21 dit :

        J’ai la sérié française avec Antoine Duléry qui s’en inspirait, et il y a TRES longtemps ^^ (je ne me souviens plus de rien), je crois, que c’était Le Crime de l’Orient Express. C’était avec un de ceux-là que je l’envisageais vu que ce sont les plus connus 😉

      • Si tu te souviens plus de la fin, le crime est vraiment bien !
        Si tu t’en souviens je te conseille donc Mort sur le Nil ^^

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s