Sortie noire de Christian Laurella

Sortie-noire-R-400x654

Taurnada Editions, 9,99€,

4ème de couverture

Après vingt ans passés derrière les barreaux, Daniel‚ prisonnier modèle et complètement amnésique‚ bénéficie d’un régime de semi- liberté et trouve un emploi dans une menuiserie. En parallèle‚ deux femmes, dont l’une est au service de l’autre, habitent une maison isolée en province. L’arrivée d’une lettre annonçant la libération de Daniel va bousculer l’apparente quiétude qui semblait être le quotidien des deux femmes et allumer un feu d’enfer dans la maison.

Résumé

Après près de 20 ans passé en prison, Daniel apprend que sa demande de semi-liberté a été acceptée. Il va quitter sa cellule et sa solitude pour retrouver le temps de la journée un semblant de vie mais est-il prêt à être réinséré dans la Société ? Pendant ce temps, Marlène, la domestique d’Elizabeth réceptionne un courrier en recommandé du ministère de la Justice. Qu’est-ce que cela peut bien être, surtout que sa patronne doit recevoir à peine une lettre personnelle par an ?

Mon avis

Tout d’abord merci aux Editions Taurnada pour leur proposition de découvrir ce roman que j’ai pu lire en ebook.

Un très bon moment de lecture.

Dans Sortie Noire, le lecteur fait la connaissance de Daniel. Ce dernier est en prison. Enfin le corps de ce dernier, car dans sa tête Daniel vit au bord de la mère avec sa jolie épouse et ses enfants et même un chien. Daniel s’est réfugié dans une vie virtuelle, puisée dans son imagination fertile. Il a complètement oublié qui il était avant la prison et surtout pourquoi il a été condamné à 22 ans de réclusion. Mais l’existence solitaire et triste de ce détenu va soudain être troublée. Sa demande de semi liberté a été accepté, il va travailler dans une scierie la journée. Daniel appréhende beaucoup cette liberté retrouvée, même partielle. Il va devoir revenir progressivement à la réalité. Il n’a pas une belle maison au bord de l’eau, ni une charmante femme un peu jalouse. Plus il reprend pied dans la réalité, plus il a de mal à s’échapper dans sa vie virtuelle. Surtout, il commence à se poser plein de question, pourquoi est-il enfermé ? Qu’a-t-il fait ? Le lecteur va le découvrir en même temps que les personnages de ce thriller.

Parce que les réponses vont être apportées par Marlène, la bonne d’une femme mystérieuse. Maitresse de maison qui semble vivre reclus dans une demeure loin de la ville. La situation convient très bien à Marlène, dont le mari a disparu quelques années plus tôt, et qui le lecteur l’apprendra progressivement, a des choses à cacher. Mais pousser par sa curiosité maladive, Marlène ne peut s’empêcher de lire le courrier que vient de recevoir Elizabeth. Une lettre recommandée du Ministère de la Justice. Elizabeth qui ne se livre jamais à sa domestique, a-t-elle, elle aussi des secrets ?

Tandis que Daniel est perdu, confus, qu’il a l’impression d’avoir été emprisonné à tord, Marlène prend des risques pour percer les mystères de sa patronne. Quels sont les liens qui relient entre eux ses personnages ?

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Le mystère épais du début est peu à peu dévoilé par les investigations de la très spéciale Marlène. On s’attache rapidement aux personnages, surtout à Daniel, cet homme qui doit en quelque sorte réapprendre à vivre. En lutte avec lui même. Il est bien accepté dans la scierie, il y trouve des personnes sympathiques auprès desquelles il peut se confier et qui le conseille. La scierie et la prison c’est le jour et la nuit. En prison, le surveillant en chef semble vouloir lui mener la vie plus dure que les 19 dernières années. Daniel est souvent à bout et on aurait envie d’aider cet homme. Et ce de plus en plus le long du récit. Vraiment l’histoire autour de ce personnage m’a vraiment plu. C’est à regret que je l’ai quitté.

Marlène est une drôle de bonne femme, elle cache bien son jeu. Et la suivre est un plaisir. Savoir comment elle va se sortir des situations dans lesquelles elle se met est un régal mais ce qu’on va découvrir sur elle nous surprend et nous stupéfait. Elle n’est d’ailleurs pas la seule à cacher son jeu, le lecteur va en apprendre de belles sur ceux qui l’entoure ^^ L’horreur des situations, la folie de certains personnages montent crescendo et le final est en apothéose ! Cette fin…

L’intrigue est bien menée, c’est prenant, haletant. L’écriture est fluide, le style efficace. Pas de description inutile, l’auteur va à l’essentiel pour donner un rythme rapide et entrainant à son récit. Un petit bémol, j’ai parfois eu un peu de mal à comprendre les réactions de certains personnages avec les autres, notamment Daniel avec Bernard, et Marlène avec Elizabeth et parfois, j’aurai aimé un peu plus de détails mais je comprend les choix fait par l’auteur. En dehors de ces points tous personnels c’était une très bonne lecture.

Merci encore aux Editions Taurnada pour ce thriller endiablé et la belle découverte ^^

100038117.to_resize_150x3000

Publicités

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s