Le premier jour de Marc Levy

le-premier-jour-165907_L

Pocket, 496 pages, 7,70€

4ème de couverture

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde. Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre.

Résumé

Adrian, d’origine grecque, londonien, est un astrophysicien dont les recherches l’ont emmené au Chili, à plus de  5 000 m d’altitude. Adrian cherche où commence l’aube, la première étoile. Mais, l’organisme d’Adrian ne va pas supporter le séjour dans les hauteurs. A son grand désespoir, il est rapatrié à Londres. De retour, il est contacté par Walter le gestionnaire de l’Académie des Sciences qui lui fait une drôle de proposition : participer à un concours pour gagner 2 millions de livres qui permettront de rénover le toit de l’université. Et s’ils gagnent, la faculté appuiera Adrian pour qu’il retourne au Chili. Adrian participera-t-il au concours ?
Keira est une jeune archéologue qui procède à des fouilles dans la Vallée de l’Omo en Ethiopie. Elle recherche le premier homme, celui qui serait le chainon manquant. Elle est persuadée être au bon endroit. Dans le camp qu’elle occupe, Keira a pris en charge Harry, un jeune éthiopien qui a perdu ses parents. Elle lui a appris à parler, lire,… Mais une tempête rarissime dans la région balaye les 3 années de travail de Keira. Elle voit alors tous ses espoirs de découverte s’évanouir. Elle doit rentrer en France mais ne peut emener avec elle Harry. La seule chose qu’elle emportera d’Éthiopie est un médaillon qu’Harry lui avait offert… Comment va-t-elle réussir à poursuivre ses recherches ?

Mon avis

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un Marc Levy. Le premier jour m’a beaucoup plu, malgré ses défauts. Comme nombre des romans de cet auteur, je les lis pour me vider la tête et c’est encore réussi avec ce livre ! Bien sur, certains pans de l’intrigue sont cousus de fils blancs et les autres sont un vaste scénario rocambolesque, mais peu importe, j’ai voyagé et j’ai aimé suivre Adrian et Keira.

Adrian est un astrophysicien anglais surprend, à la fois consciencieux et désinvolte. Il a plusieurs côtés touchants et au début de l’histoire, il accompli enfin son rêve travaillé sur le plateau d’Atacama au Chili où se trouve un des meilleurs télescope du monde. Mais la chance abandonne notre astrophysicien qui ne supporte pas les 5 000 m d’altitude. Cet aventurier retourne à sa morne vie londonienne. Mais tout espoir n’est peut-être pas perdu s’il participe au concours que lui propose Walter, le gestionnaire de l’Académie.  Les deux hommes sont complètement différents. Adrian qui a ses racines en Grèce est passionné, aventurier, un peu mystérieux. Et puis c’est quand même le seul grec qui a le mal de mer ! Walter est l’anglais typique, froid, pincé, et qui se déride avec quelques verres de Whisky ! J’ai adoré leur complicité naissante, leurs échanges. Il y a beaucoup d’humour dans ce livre de Marc Levy ! Ce sont les personnages que j’ai préféré dans l’histoire.

Keira est un peu plus agaçante. Elle cache ses sentiments, elle est ambitieuse et parfois tête à claque. Mais au fil du récit, elle change un peu et je l’ai plus facilement apprécié. Keira est très affecté par la perte de ses recherches et se retrouve chez sa sœur Jeanne à Paris. Sa sœur travaille au Quai Branly et Keira l’y rejoint régulièrement. Là-bas, un vieux professeur Ivory remarque le collier que Keira a reçu d’Harry. Ce collier va beaucoup l’intriguer et Ivory va proposer à Keira de faire des tests sur ce bijou afin d’en savoir plus sur sa provenance. Intriguée elle pense que le vieil homme cherche à s’occuper et accepte sa proposition. C’est le début d’un engrenage pour l’archéologue qui ne s’en doute pas encore. Car le bijou n’est pas commun, ni une pierre, ni métal, un vrai mystère l’entoure.

Un engrenage parce que les recherches d’Ivory ne vont pas passer inaperçues et un étrange organisation mondiale va se mettre en alerte. C’est le début de l’aventure pour Keira et vous vous en doutez pour Adrian parce que c’est deux là vont être liés. Le premier jour est un vrai roman d’aventures, bien sur certaines situations sont un peu tirées par les cheveux mais on retrouve cela aussi dans les romans US ou canadiens alors franchement pas de quoi crier au scandale. Mais surtout, ce roman m’a donné envie de voyager. Vraiment, on est tout le temps en mouvement, entre avions, bateau, 4×4 …. ça n’arrête pas une minute !

Voyez plutôt :

gibe3_vallee_omoVallée de l’Omo, Ethiopie

41895Plateau d’Atacama, Chili

Dingbian-Great_Wall-ShaanxiProvince de Shaanxi, Chine

hydraHydra, Grèce

Alors ? N’est-ce pas, ça donne envie ! Bref, je retiens surtout ça, une course, des recherches, des pauses, des découvertes dans des parties du monde que Marc Levy nous donne envie de découvrir. L’histoire est prenante et le roman se lit assez vite. Il  y a de l’action, ça ralenti un peu parfois histoire que les héros soufflent, puis les recherches repartent de plus belles avec toujours l’Organisation en filigrane. Qu’est-elle ? En a-t-elle après Keira et Adrian ? Progressivement on commence à entrevoir ce qu’est le bijou de Keira, ce qu’il peut impliquer. J’ai trouvé la trame très bien faite. Ce roman est peut-être, pour moi, un des mieux documentés et construits de l’auteur. Le style est simple mais on retrouve de l’humour qui est un bon plus dans l’histoire. Bien sur tout ne sera pas rose pour les deux personnages, quand même, il faut du stress, des péripéties. La relation du couple est sympathique, pour une fois, ni mièvre, ni trop convenue, j’ai réussi à survivre à l’aspect romance ! Hourra !

Les personnages secondaires sont géniaux, c’est vraiment sympa ! Walter bien sur, la mère et la tante d’Adrian, ces deux bonnes femmes c’est quelque chose ! L’organisation aussi : qui est lié à qui ? Qui domine? Quel pays a réellement le dessus sur les autres ? Sont-ils unis, ennemis ? Le personnage d’Ivory m’a quelque peu agacé, le lecteur est en droit d’en savoir plus à un moment mais ce n’est pas le cas, dommage.

La fin m’a surprise, je ne m’attendais pas à ça et j’ai été agréablement surprise. J’ai même versouillé ma larmichette, gorge serrée et tout ! Dire si je l’avais pas vu v’nir. Mais les toutes dernières pages m’ont intriguées et si ce n’était pas ce que j’avais imaginé ? La fin donne bien entendu envie d’enchaîner avec le second tome de ce diptyque : La première nuit. Ce que j’ai fait et donc on se retrouve bientôt pour mon avis (en essayant de pas trop spoiler :p ).

 

Publicités

4 réflexions sur “Le premier jour de Marc Levy

  1. stelphique dit :

    C’est mon roman préféré de cet auteur!!! Une merveilleuse surprise!!!Bonne lecture de la suite!!!tu m’as donné envie de me relire ce diptyque passionnant….;)

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s