Solstice Fatal de Bettina Nordet (LC 2014 : Saisons païennes) : Litha

30541701

4ème billet de la LC au rythme des Saisons Païennes, recueil de nouvelles publié aux Editions du Chat Noir. Parmi les Enfants de Walpurgis, c’est au tour de Battina Nordet et de sa nouvelle Solstice Fatal, qui célèbre Litha, le 21 juin, le solstice d’été, jour le plus long de l’année.

Le lecteur découvre Liane une sorcière qui pratique aussi bien la magie blanche que la magie noire. Aidée de son compagnon Jonas, elle a récupéré un parchemin qui va lui permettre d’augmenter ses pouvoirs. Mais pour cela elle a besoin d’une sacrifiée. Elle cherche alors la personnme qui peut correspondre et trouve Céleste. Sa cousine est la proie idéale pour ce qu’elle a à faire. Liane et Jonas organisent alors le rituel qui va permettre de faire d’eux des « Princes ». Mais tout ne se passera pas aussi bien qu’espérer.

Plusieurs points sur cette nouvelle, je l’ai trouvé bien écrite, très prenante même si personnellement, j’ai vu venir toute de suite la fin et la tounrure des événements. Peut être que certains détails du début auraient pu être moins accentués, pour garder un peu plus de « mystère ». Mais bien que l’histoire soit un peu sans surprise dans sa finalité, c’est la façon dont c’est conté et traité qui est une surprise. On arrive en peu de temps à prendre en aversion Liane, en pitié Jonas et en affection Céleste. Ce qui se passe lors de la cérémonie est vraiment très bien décrit. C’est une très bonne nouvelle.

La nouvelle traite très bien du thème, des références à Litha, au solstice, aux Dieux en présence, les symboles,… C’est vraiment très bien fait. J’ai beaucoup aimé, surtout le combat final, les symboliques utilisées. Je pense que si je ne m’étais pas renseignée avant sur Litha et les mythes anglo-saxons, j’aurai peut être été plus surprise mais même en sachant, c’est très agréable de voir comment Bettina Nordet a utilisé les références dans sa nouvelle. Une auteur que je relirai avec plaisir dans les anthologies et dans le premier tome Pacte Obscur de La Geste des Exilés, publié aux Editions du Chat Noir.

Quelques petits mots sur la célébration de Litha (rapidement, parce que les liens que je vais vous donner à la fin de ce billet, vers les autres chroniques de cette nouvelle ou concernant la célébration, vous détailleront plus ce qu’est Litha).

Lithajun2000

Litha ou midsummer c’est le solstice d’été. C’est le jour le plus long de l’année. Le dieu et la nature sont à l’apogée de leur force; il règne en seigneur de la forêt sur un trône de bois vert. La terre nage dans la fertilité, ce jour est célèbre car le soleil est à son zénith, mais il rappelle son futur déclin. Le dieu du chêne combat le dieu du houx qui va remporter la victoire et régner jusqu’à Yule. Les jours raccourcissent. Le voile entre les deux mondes est aussi mince qu’à Samhain, on peut donc rencontrer des représentants du « petit peuple » et les esprits des morts peuvent plus facilement traverser la frontière. La légende raconte que si l’on marche accidentellement sur du Millepertuis le soir de Litha, on peut se retrouver au pays des fées.

Le nom Litha apparaît dans le De temporum ratione de Bède le Vénérable.. Cette période serait propice à la magie telle que l’amour, la guérison, la protection… le Pouvoir est intense.

Cette fête correspond à la fête de la Saint Jean pour les chrétiens. C’est la fête de la renaissance et de la fertilité.

Les symboles et correspondances de Litha :

  • Couleurs : vert, blanc, or, orange, rouge, bleu, jaune,
  • Chandelles : vertes, roses
  • Encens : rose, jasmin, myrrhe, citron, pin, glycine, sauge, cèdre
  • Plantes : chêne, lierre, fougère, sureau, thym, gui, chèvrefeuille, rose, verveine, millepertuis, lys, digitale, lavande, armoise, camomille, millefeuille, tournesol, achillée, mille-feuille
  • Pierres : jade, aventurine, agate mousse, quartz rose, émeraude, lapis-lazuli, diamant
  • Planète : Mercure
  • Déités : Aphrodite (déesse de l’amour), Astarté (déesse de l’amour et du plaisir), Balder, Dana, Hathor, Ishtar, Freya (déesse corse de l’amour et des batailles) et Vénus (déesse de l’amour et de la beauté)
  • Élément : le feu
  • Runes : uruz, thurisaz, ansuz
  • Carte du tarot : Chariot, arcane majeur 7.
  • Influence : communication, intuition.

Les participantes de la LC

Cassie :

Marie et Anne : Solstice fatal et Litha

Coquelicote : Solstice fatal

Chica

logo LC

In My MailBox #99

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

La semaine dernière, j’ai reçu le livre commandé chez Armada Editions : La couleur de l’Aube d’Agnès Marot, j’ai oublié de vous montrer les 3 cartes qui accompagnaient le livre :

10485023_10152613524065774_6041956941678616953_n

Et puis, ma copine Cassie est revenue du Canada avec de petites attentions pour moi !!!! Merci beaucoup, je vous montre les cartes et MPs ❤ MERCI encore !

  10489782_10152613523935774_661612745854275372_n

Cette semaine, j’ai reçu une commande de livre d’occasion, je sauve : La dernière lame d’Estelle Faye, L’île des sorciers : T1 : l’ile du crâne d’Enthony Horowitz et L’île des sorciers : T2 : Maudit Graal d’Enthony Horowitz et Seuls au monde – T1– d’Emmy Laybourne.

10478118_10152613524365774_2681824181381574368_n

Puis j’ai reçu un service presse des Editions Belfond, que je remercie : Il est de retour de Timur Vermes, que je suis curieuse de découvrir.

 

10502528_10152613524255774_2925022241309310929_n

Et vous, quoi de beau dans votre BAL cette semaine ?