L’étincelle en moi de Vanessa Terral (LC 2014 : Saisons païennes) : Imbolc

Etincelle

C’est parti pour le premier billet de la LC que j’organise tout le long de 2014, sur Saisons Païennes, une anthologie des enfants de Walpurgis, publiée aux Editions du Chat Noir ! Et ce weekend c’est Imbloc donc nous commençons avec la nouvelle de Vanessa Terral  : L’étincelle en moi.

J’adore les textes de Vanessa Terral, et je suis contente de me mettre à cette LC avec sa nouvelle, qui me permet de retrouver Helena, personnage que l’on croise dans le roman L’Aube de la Guerrière que j’ai adoré !!

Le lecteur suit Helena, qui se cache depuis des décennies et parcourt l’Europe. Helena est particulière, c’est une nephilim, pas tout à fait humaine mais pas un ange non plus, et elle cherche à fuir à la fois des ennemis dont elle sait peu de choses, sauf que ce sont des démons ou des anges qui eux-même se pourchassent, et cherche à fuir, la part d’ange en elle, et ce qu’elle est vraiment. Parfois, Helena bascule, elle se retrouve dans un cauchemar où tout est froid, blanc et glacé. Quoiqu’elle vive, qu’elle fasse, tout la ramène à cet étrange rêve…

J’ai beaucoup aimé retrouvé Helena et en découvrir plus sur ce personnage que l’on peut voir dans le 1er roman de Vanessa Terral, l’Aube de la Guerrière. L’action se situe des années avant l’histoire qui sera celle de Solange. Cette nouvelle permet de comprendre d’où vient Helena, ce qu’elle a vécu et la façon dont elle a du choisir sa voie, s’accepter et se connaitre.

Les thèmes choisis par Vanessa se marient à merveille avec la fête d’Imbolc : le renouveau, la purification. Quand on se renseigne sur Imbolc, on se rend compte qu’aucun détail de la nouvelle de Vanessa n’est laissé au hasard, comme d’habitude (et c’est ce que j’aime chez Vanessa) c’est qu’on sent qu’elle connait son sujet, qu’il y a sans doute de nombreuses recherches… Qu’elle fait vivre dans ses nouvelles et ses textes, les mythologies avec subtilité et passion. Toujours dans la maitrise du sujet, sans qu’on ait l’impression d’être noyée sous les informations. J’adore !

J’aime toujours la plume directe et le style fluide de Vanessa Terral, on retrouve moins la touche de second degré et d’humour que j’aime à lire d’habitude mais faut dire que ce moment de la vie d’Helena ne le permet pas, cependant on a quand même la présence de Bel, la forgeronne, qui ne manque pas de feu, de piquant et de répartie 😉

Quelques petits mots sur la célébration d’Imbolc (rapidement, parce que les liens que je vais vous donner à la fin de ce billet, vers les autres chroniques de cette nouvelle ou concernant la célébration, vous détailleront plus ce qu’est Imbolc).

Imbolc-feb2000

Imbolc est la fête de la purification « lustration » et de la fécondité, qui a lieu le 1er ou 2 Février, date marquant le milieu entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps. Cette célébration est réalisée en l’honneur de la Déesse Brigid / Brigit, grande déesse celtique.

Brigid était la déesse de la guérison et de la fertilité, la divinité féminine unique ; elle est fille du Dagda . Sous le nom de Brigit, ou encore sous ceux de Dana, Ana ou Anu, elle est la mère des dieux et la patronne des poètes, des forgerons et des médecins. Mais Brigit n’est guère citée dans les textes mythologiques et épiques, parce qu’elle a été supplantée par sainte Brigitte, devenue patronne de l’Irlande à côté de saint Patrick.

On raconte que, lors de sa naissance, au lever du soleil, un colonne de feu s’est elevée au dessus de sa tête de telle sorte qu’on aurait pu croire que sa maison natale était la proie des flammes. Ce rapport avec le feu se trouve aussi concrétisé par d’autres pratiques. Chaque soir la maitresse du logis en recouvrant le foyer de cendres demandait la protection de Brigid.

Une fête druidique correspond à Imbolc : la fête d’Ambiuolcios qui se situe aux alentours du début février. C’est le moment où la vie reprend, associé au renouveau, c’est le moment de la fonte des neiges, l’apparition des perces-neige, la naissance des agneaux et des chevreaux; le début de la lactation chez les femelles, la germination pour les plantes. Symboliquement, cette fête est en correspondance avec le Blanc, la neige, la lune, le lait…

Voici les liens vers les participantes à la LC

Coquelicote : Saisons Païennes – Imbolc – L’étincelle en moi

Anne et Marie : Imbolc et avis sur L’étincelle en moi

Cassiopée : à venir

Chica : à venir

logo LC

5 réflexions sur “L’étincelle en moi de Vanessa Terral (LC 2014 : Saisons païennes) : Imbolc

  1. Vanessa dit :

    Waah, super chronique! *__*
    Je suis vraiment, vraiment ravie que tu aies eu cette idée. 😀
    C’est vrai que, d’habitude, les retours se font plutôt sur l’histoire elle-même et sont plus légers sur l’aspect symbolique, la recherche des thèmes et de l’esprit de la fête. Ça fait plaisir que tu aies infléchi la lecture commune vers cette idée-là: explorer en même temps les origines de ces célébrations une par une. 🙂

    En tout cas, je suis contente que la nouvelle t’ait plus (surtout un spin-off de « L’Aube »!). Puis que tu sois autant sensible à mes recherches, c’est juste planant pour un auteur… ❤

    Merci pour tout! ^O^

    • Merci Vanessa, je suis fan, ça se sent non ? 😉
      Merci à toi, de t’investir autant, même quand ce n’est « qu’une » nouvelle ! J’adore, je le dis, et le redis !!!!

      Je suis contente que l’idée est plus et que les filles jouent le jeu de le lire en « découpé » 🙂

      • Vanessa dit :

        On sent que tu as beaucoup aimé, voui… =^.^=
        Et c’est juste über cool! ^____^
        En tout cas, tes compliments me touchent beaucoup et me motivent d’autant.

        C’est moi qui te dis « merci », accompagné de plein de bisous!

  2. […] pouvez découvrir les dernières chroniques publiées sur L’Étincelle en moi chez Dawn, Coquelicote et Anne & […]

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s