L’elfe du Grand Nord de Lucy Daniel Raby

9782226170200

Edition Wiz Albin Michel, 336 pages, 13,5€

4ème de couverture

Quand on est un garçon aux oreilles pointues et qu’une fée minuscule babille sans arrêt autour de soi, on a toutes les raisons de douter d’être un humain. Nickolaï décide de savoir qui il est vraiment. Ses alliés : huit rennes volant dans la forêt. Sa destination : le Grand Nord, vers Doransk, la Cité dorée où il pense trouver le secret de sa naissance. Mais les pièges maléfiques ne sont jamais très loin dans le monde magique. Surtout quand ils sont tendus par une sorcière diabolique qui n’a qu’une obsession : attirer auprès d’elle un merveilleux garçon aux oreilles pointues…

Résumé

C’est la nuit du solstice d’hiver mais c’est aussi jour de fête pour le peuple des elfes du Grand Nord. C’est le jour de l’organisation de la course de traineau qui est suivie par un banquet ! Et cette année Ella participe, elle a passé du temps sur son traineau, cela lui change les idées depuis la mort de son époux. Et cette année est incroyable, Ella est la première femme elfe à gagner ! C’est peut-être son petit Nickolaï qui l’accompagnait qui lui a porté chance ? Mais à l’apogée du solstice, le royaume des elfes est attaqué…

Mon avis

Si vous avez gardé votre âme d’enfant, ce conte est pour vous !!!!!!!!!! Personnellement, j’ai adoré, ça faisait longtemps que je n’avais pas retrouvé magie et émerveillement dans une lecture ^^ J’avais le sourire béat et les yeux qui brillent.

L’elfe du Grand Nord est très bien écrit, travaillé, c’est un très bon jeunesse, avec un suspense bien ménagé, des héros terriblement attachants, et des méchants laids, vils, égoïstes et vaniteux.

Une nuit de solstice d’hiver, au royaume des elfes créé de la magie des aurores boréales, une elfe bannie Magda et ses gnomes difformes, surgissent du Vortex et viennent se venger de leur bannissement. Interrompant la remise du trophée de la course de traineaux, remporté par Ella et son bébé, Magda vole les fées de aubes lumineuses, ces êtres qui accompagnent les elfes et leur permettent de vivre. Chaque elfe a sa fée qui le protège.  Faisant disparaitre les fées, le royaume se pétrifie. Mais Ella a réussi à fuire, elle emporte son enfant avec elle et tente de sortir de son monde enfoui sous la glace. Malheureusement, elle est poursuivie par des loups terrifiants aux ordres de Magda. Ella parviendra à la surface et son bébé sera sauvé par une étrange créature volante… Un renne ! Ce dernier parvient à la ville la plus proche et laisse le petit elfe tombé dans la seule cheminée sans feu du coin. Nickolaï est recueilli par Joe et Hannah un couple de personnes âgés qui n’a jamais eu d’enfant. Un enfant ? Pas vraiment et cette luciole qui le suit partout ? Joe et Hanna vont-ils accepter de s’occuper de ce petit être ? Que deviendra-t-il ?

Le lecteur suit ensuite l’enfance de Nick, ses dons étranges, ses camarades de classe, le « bravage » des interdits. Le lecteur découvre des personnages attachants, la forêt mystérieuse, les rennes…. La vie n’est pas toujours simple pour Joe et Hannah et encore moins pour un enfant différent. Nickolaï découvrira la cruauté mais aussi l’amitié solide et indéfectible. Le récit suit Nick et sa quête d’identité, on l’accompagne dans ses doutes et ses découvertes. J’ai beaucoup aimé ce personnage, ce garçon qui différent cherche à s’adapter, reste positif et sa jovialité malgré les coups du sort et les coups durs. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage d’Anneka sa meilleure amie ou encore Zak ou Louisa. Mais aussi j’ai adoré détester Volpo ou Magda !

Quand une ville étrange sortie de nulle part attire les foules, et promet richesses et bonheur, nous ferons le chemin avec Nick, vers la clé de son destin ? vers la découverte de lui même ? dans une drôle d’aventure en tout cas !

Les légendes reprises par l’auteure, les croyances, la féerie, la magie sont subtilement et superbement mixées pour donner un récit prenant. La chute est habillement menée et amenée et s’adaptent fort bien à la période des fins d’année. Il s’esquisse un être fantastique, une ode à l’amitié et à la liberté. Le travail est fait de transmission de valeurs et de messages sans que ça soit moraliste ou pathétique. Il y a beaucoup d’humour aussi et parfois ça fait du bien quand le récit fait écho aux travers de notre société : pouvoir, argent, ambition, … qui engendre inégalité, malheur, … Attention, tout ça reste en arrière plan, le récit est à destination des plus jeunes, il ne faut pas les rebuter, ça reste souvent un émerveillement, mais ça n’empêche pas de réfléchir ! En tout cas, l’auteure a parfaitement réussi !
J’ai beaucoup apprécié les « explications » à la fin qui viennent compléter le récit ^^

J’ai beaucoup aimé cette histoire, cette genèse, c’est vraiment une excellente surprise ! C’est un récit que je n’hésiterai pas à lire à mes gamins si j’en ai un jour. Si vous avez gardé votre âme d’enfant, surtout en période de fête, ce livre devrait voir plaire !

Enchantement, frissons, émerveillement,… une lecture jeunesse très réussie !

Publicités

3 réflexions sur “L’elfe du Grand Nord de Lucy Daniel Raby

  1. Coquelicote dit :

    Oh ça a l’air tout choupi ! ça me plairait bien pour l’année prochaine ^^

  2. […] chant de Noël de Charles Dickens   Christmas Pudding d’Agatha Christie L’elfe du grand nord de Lucy Daniel Raby Sauver Noël de Romain Sardou   Une seconde avant Noël de Romain Sardou […]

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s