Glacé de Bernard Minier

Glacé de Bernard Minier Pocket, 736 pages, 8,40€

4ème de couverture

Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d’une journée glaciale de décembre, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d’un cheval, accroché à la falaise. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l’enquête la plus étrange de toute sa carrière.

Résumé

Diane Berg, une psychologue en psychologie légale quitte sa suisse natale pour l’Institut Wargnier dans les Pyrénées, sur les hauteurs de Saint-Martin de Comminges. Cet établissement garde les plus dangereux criminels d’Europe, ceux dont les hôpitaux psychiatriques ne peuvent plus s’occuper. Le moins qu’on puisse dire c’est que l’accueil qu’elle reçoit est … glaciale.

De son côté, le commandant Servaz est contacté par le parquet de Saint-Martin pour donner un coup de main à la gendarmerie sur une enquête un peu spéciale… Un corps de cheval dans sa tête a été retrouvé accroché à une falaise. Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel cheval, c’est le pur sang du riche homme d’affaire Eric Lombard, c’est pourquoi le parquet souhaite que la police de Toulouse vient seconder les enquêteurs sur place et prendre au sérieux ce cas somme tout, peu banal…

Quand les analyses ADN mettent en lien l’enquête de Servaz et l’Institut où travaille Diane, le commandant et son équipe se retrouvent confrontés à une bien étrange affaire…

Mon avis

Une très bonne lecture bien que j’en attendais plus, c’est ça de voir des coups de coeur partout ^^ ou bien, je lis trop de polar 😀

Le lecteur découvre deux personnages, Diane Berg et Servaz, qu’on va suivre plus ou moins en alternance. Les passages avec Diane sont peut être ceux où j’ai le moins accroché parce que on ne voit pas bien où l’histoire veut en venir et à la fin, je me demande encore pourquoi on nous a raconté certaines choses. Puis Diane reste assez en retrait finalement, alors que je m’attendais à ce qu’elle est plus d’ampleur, d’importance. Par contre, ce qui se passe dans l’Institut m’a beaucoup intéressé, il y règne une atmosphère lugubre, glacial, oppressante. L’accueil de Diane est à l’image de cet Institut, froid et complexe. Empli de non dits et de folie. On découvre la vie dans ce bâtiment austère, au milieu des forêts, dans un hiver enneigé et froid, breuuuuuh

J’ai donc préféré les passages avec Servaz, ce flic a le mérite de changer un peu, okay sa vie sentimentale c’est pas ça du tout mais finalement, on a pour une fois un flic pas complètement désabusé, pas alcoolique ou dépressif, pas border line ou agressif. Et ça fait du bien. Il a aussi une équipe atypique à laquelle on s’attache beaucoup. Servaz est un personnage qu’on apprécie quasiment immédiatement. L’auteur se met tellement bien à sa place, qu’on croirait le récit réalisé à la première personne. On prend beaucoup de plaisir à suivre l’enquête, à accompagner Servaz dans ces impressions, intuitions, doutes, recherches,… L’enquête est vraiment menée, construite et on réfléchit autant que notre héros.

La montagne est un personnage à part entière. Elle impressionne, émerveille et désoriente. Les bâtiments massifs, les forêts, les lieux abandonnés perdus au milieu de nul part, renforce le climat, le mal aise à la lecture. C’est très réussi. La région même semble hostile et cache des choses, ou du moins les garde secrètes.

L’intrigue a de très bons côtés, un début original, du rythme, des pistes et fausses pistes, des personnages marquants et intrigants, des rebondissements… On a une véritable enquête, une mécanique bien huilée qui donne un polar crédible, la collaboration avec la gendarmerie, le parquet, les interrogatoires, les longueurs pour obtenir certaines informations, etc. J’ai vu venir certaines choses et me suit fait prendre sur une fausse piste une fois et ça j’aime beaucoup. Par contre, il y a des choses que j’ai trouvé peu être de trop, où des éléments qu’on nous donne alors qu’au final, ça n’apporte vraiment pas grand chose. J’ai trouvé la fin un peu trop rapide, un dénouement un peu trop facile… Les événements s’enchainent et « bim! » en 1h tout est plié (j’exagère mais c’est pour vous donner une idée de mes impressions). C’est un peu trop « beau ».

Les personnages sont bien creusés, pas pour le moment vraiment psychologiquement (quoique Servaz, on en est pas loin) mais du moins leur vie de famille, leur difficultés au travail ou en couple, leur passion, leur état d’âme, etc. Le gros plus de ce livre avec l’atmosphère c’est bien les personnages.

Les pages se tournent vraiment toutes seules, c’est fluide, bien écrit, entrainant, prenant, et on a vraiment pas l’impression de lire un gros pavé, pourtant on est pas loin de 750 pages ! Bernard Minier a donc le talent de nous embarquer avec lui et de réussir un page turner ! Il a su créer des personnages très attachants, outre Servaz, j’ai beaucoup aimé Irène Ziegler; et des personnages qui font bien froid dans le dos et pas besoin d’être interné pour donner la chair de poule. Je m’attendais toutefois à quelque chose d’un peu plus tordu, plus complexe, plus glauque. Certaines choses auraient méritées qu’on ne les laisse pas autant de côté. Cela dit, je ne me suis pas ennuyée une seule minute ! Et ça sera peut être repris et développer dans un prochain roman !

Glacé est donc une très bonne lecture même si j’ai trouvé la fin « trop facile ». ha si je pouvais vous dire quoi, ça serait quand même bien, mais hors de question de vous spoiler ! Parce que j’espère que vous le lirez car c’est un très bon thriller. Je n’ai pas été aussi « glacée » que je l’espérais mais j’ai quand même beaucoup aimé et je lirai avec plaisir Le cercle, où on retrouve je crois Servaz et son équipe.

*******************

88054463_p

Publicités

2 réflexions sur “Glacé de Bernard Minier

  1. anattaouais dit :

    Très bon résumé!! Je ne me souviens plus si j’ai eu le même sentiment que toi (un peu facile la fin) mais je me rappelle avoir beaucoup apprécié. Pour les amateurs de suspens, ce livre est conseillé! Et l’auteur est super sympa en plus 😛

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s