La croisade des Carpates de Vanessa et Diana Callico

La croisade des carpatesAsgard Editions, 376 pages, 19€

4ème de couverture

Comment réagiriez – vous si, au lieu de mourir, vous vous trouviez projeté dans le corps d’un jeune aristocrate du XVème siècle promise à ,Vlad Drakul ? C’est ce qui arrive, de nos jours, à Eva, étudiante en littérature, qui est poussée dans une faille volcanique par le linguiste qu’elle voulait retrouver. Celui – ci, possédé par l’esprit d’un légat du pape de Drakul, n’a que ce moyen pour sauver les deux époques de l’Apocalypse. Commence alors pour Eva une étrange quête qui doit la mener à comprendre pourquoi, au XXIème siècle, une étrange maladie ravage le monde et au XVème de monstrueuses créatures surgissent au coeur de la plaine du Danube.

Résumé

Eva rentre chez elle après une journée pourrie, elle retrouve son ami qui passe son temps à glander devant la télé, pendant qu’elle fait tout dans la maison, ou qu’elle bosse sa thèse ayant comme sujet les visions de l’Apocalypse à travers les âges. Ce soir-là, elle doit bosser avant de penser à se reposer, en effet, elle a le lendemain, un rendez-vous important avec un linguiste. Pendant ce temps, des catastrophes naturelles touchent de plus en plus de monde. Bien des siècles auparavant, Vlad Drakul reçoit le légat papal qui vient lui faire part d’étranges phénomènes… Et si tout était lié ?

Mon avis

Je tiens à remercier les auteures et la maison d’édition pour ce service presse. Malheureusement, je n’ai pas du tout aimé cette lecture. Je ne pense pas être le bon public pour ce livre.

Le lecteur découvre Eva une jeune fille de notre temps mais qui n’a pas vraiment confiance en elle, enfin, surtout qui se laisse facilement piétiner par les autres sans broncher. Son petit ami est un mufle mais elle ne s’estime pas assez belle pour pourvoir la ramener quand il lui fait une réflexion. Heureusement elle est passionnée par sa thèse et ses recherches et c’est ce qui lui permet de se sentir mieux. Cependant, des événements inattendus vont se produire et l’empêcher de mener à bien son travail. Comme le linguiste qu’elle doit rencontrer et qui lui fait faux bond sans donner d’excuse. Mais Eva décide d’aller quand même à sa rencontre. Pendant, ce temps, en parallèle, le lecteur découvre au 15ème siècle, le voïvode Vlad III Basarab, prince de Valachie, celui qui sera surnommé L’empaleur, brute, féroce et sanguinaire. Les événements feront que les deux époques se retrouveront liées et Eva mêlée à ce phénomène.

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, à un point qu’en fait, je ne suis jamais vraiment rentrée dedans. J’ai, je l’avoue lutter pour le terminer. Ce récit n’était vraiment pas fait pour moi. Je n’ai pas apprécié les personnages Eva, que je n’ai pas comprise et qui change du tout au tout quand elle change d’époque et qui pour moi, de ce fait manque de crédibilité. Et Vlad, qui bien que décrit comme le Vlad que l’on connait, n’agit pas du tout comme on l’attendrait de lui. Pas de personnages secondaires attachants ou sympathiques, personne qui m’a donné envie de le suivre et de savoir ce qu’il allait lui arriver. La relation entre Vlad et Eva manque pour moi de réalisme, il réagit un peu trop bien à ce qu’il découvre d’elle et change lui aussi complément. Je n’y ai pas du tout adhéré.

Pourtant, la période choisie et le personnage assez mystérieux et peu connu finalement de Vlad Drakul sont vraiment de bonnes idées de base. J’avais accroché à la description et finalement, je n’ai pas trouvé dans ce livre ce que j’attendais. Les faits historiques, ou du moins les liens entre les deux « terreurs » de cette époque Vlad et le sultan Mehmed II sont pour moi, pas assez développés, ce qui fait que je n’ai pas compris la moitié des passages… Il m’a manqué des clefs pour saisir les liens, pour relier les actions entre elles. On comprend qu’ils sont adversaires mais difficilement les subtilités et les enjeux de tout ça, je trouve. Concernant les phénomènes étranges, j’ai bien aimé l’idée de transformation, mais j’ai trouvé ça déséquilibré avec le reste, là on a plein de détails (du vocabulaire très spécial, heureusement que j’ai fait des études de bio), voire trop de détails. J’aurais préféré des révélations au compte goutte, qu’il y ait un mystère autour de ces phénomènes et qu’on ne le découvre qu’à la presque fin.

Pour les passages dans le présent, j’avais hâte qu’ils se terminent, c’est glauque et abordé de manière trop superficielle. On passe trop vite sur les phénomènes qui se passent pour se concentrer sur des choses trachouilles qui je trouve, n’avaient pas de raison d’être. Du moins, si elles avaient eu une explication et qu’elles servaient le récit pourquoi pas, mais là, personnellement, je n’ai pas vu l’intérêt. ça m’a bloquée pas mal mon début de lecture. J’aurai aimé plus de développement de la Catastrophe, peut être que cela sera expliqué dans les livres suivants mais j’avoue que je n’aurais pas l’envie de continuer juste pour savoir si ça sera le cas ou pas.

Un autre point qui a rendu ma lecture difficile, j’ai parfois du relire plusieurs fois certaines phrases pour les comprendre. Certaines sont mal tournées et on passe à côté de l’idée développée, et dans d’autres l’utilisation d’un mot à la place d’un autre, fait qu’on ne la comprend pas. Peut être que d’autres n’auront pas eu la même impression en tout cas, pour moi, le livre aurait gagné à être relu et certains passages retravaillés.

Il y a de bonnes idées mais pour me plaire, il aurait fallu qu’elles soient exploitées un peu différemment et que l’ensemble soit plus harmonisé. Je pense que plus d’explications sur les faits historiques (en note de bas de page, par exemple) comme l’explication de certains termes n’auraient pas complexifié le récit mais au contraire il l’aurait rendu plus abordable et plus fluide.

La croisade des Carpates n’a pas su me séduire, trop de choses ne m’ont pas plu mais je ne doute pas qu’il pourra trouver son public.

5 réflexions sur “La croisade des Carpates de Vanessa et Diana Callico

  1. Cassiopée dit :

    Je te rejoins complétement sur ton avis (comme tu le sais déjà). ^^
    Je suis contente que cette expérience soit derrière moi.

  2. Entre ton avis et celui de Cassie, je pense que c’est assez clair… Je ne suis plus du tout tentée ! Par contre Lugnasadh c’est autre chose x)

  3. nymeria dit :

    +1. Même avis que toi. J’ai trouvé ça très maladroit, il aurait mérité une relecture pour pister les erreurs de syntaxe et autre.

  4. melisende dit :

    Je le voyais pas mal tourner ces derniers temps en étant pas plus tentée que ça malgré les bons échos que j’avais crus voir… je pense que comme Coquelicote, je vais passer mon chemin pour cette fois !

  5. […] lectures de Lily, LiliFlower66, Ly, gabrielleviszs, Elo Dit, Marmotte, Dawn, Livres-et-fantasie, samlor, AnGee […]

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s