Sérum, Saison 1, Episode 2 d’Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

9782290041734

J’ai lu, 6€, 212 pages

4ème de couverture

1773 : MESMER INVENTE L HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM

Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient d Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire.
Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?

En cas d accoutumance à la série Serum, consultez notre site : www.serum-online.com

Résumé

Emily Scott est amnésique, elle ne se souvient plus de sa vie, de son passé. Lola Gallagher, le flic en charge de l’enquête décide de conduire la jeune femme auprès du meilleur psychiatre de la ville, le docteur Draken. Ce dernier pratique l’hypnose. Mais depuis quelques temps, il utilise un sérum crée par un de ses amis. 7 minutes pour accéder au subconscient de la personne… Sans le savoir, Lola laisse Draken utiliser le sérum sur Emily. Que va révéler son subconscient ?

Et qui est l’homme au chapeau, que trame-t-il ? Quelles sont les expériences que subissent ses patients ?

Mon avis

Une suite qui carbure !

Pour rappel, l’idée de la série Sérum est une idée intéressante et originale, elle fonctionne comme une série TV en plusieurs épisodes (6 par saison). Le texte est agrémenté de flashcodes et un site internet a été développé pour obtenir des informations en plus. Ce second tome repend là où s’arrête le 1er épisode. Mais comme une série TV, on a droit à un « résumé de l’épisode précedent » en début de livre. Et c’est pas plus mal ! Parce que j’ai vraiment laissé passer du temps entre les deux et j’avais besoin d’une piqure de rappel. Comme le premier tome, on en ressort avec une indéniable envie de continuer et d’avoir les réponses aux questions posées. On déroule l’intrigue et on apprend certaines choses dans cet opus mais il y a encore beaucoup de questions !

Ce deuxième épisode reprend les personnages du premier, il n’y en a que 2 ou 3 de plus par rapport au précédent. Et même si tout n’est pas rappelé, on se remet plutôt bien les persos en tête et les actions associés. Les personnages attachants et mystérieux le reste dans ce second opus. On retrouve le détective Lola Gallagher, on n’en apprend moins sur elle mais on apprécie toujours autant sa compagnie et de suivre son enquête. On retrouve également Emily qui participe à des séances d’hypnose avec le Dr Draken. On commence à relier les scènes du subconscient d’Emily à certaines choses qui nous sont racontés en parallèle à cette histoire. Comme un puzzle à reconstituer, un jeu de piste. On apprend un peu plus de choses sur Draken, on découvre son père, leur relation mais aussi certains traits de caractère de ce psy particulier. Et on commence à comprendre certaines choses sur le sérum. Encore de temps en temps, le lecteur retrouve le mystérieuse organisation avec à sa tête un homme au chapeau noir, qui reste mystérieuse même si on sent que la pelote de laine commence à se dérouler ! Le contenu des séances d’Emily est intéressant, on a vraiment des choses un peu loufoques mais assez sombres et on a envie de comprendre nous aussi ! On est un peu plus à la place du Dr Draken que de Lola dans ce tome, j’aime assez cette alternance.

Il n’y a pas encore beaucoup de rebondissement dans ce tome, mais il en reste 4 pour avoir notre lot de surprise, je pense. Qui est Emily ? Que cherche l’homme au chapeau ? Qui est vraiment le Dr Draken ? Ses intentions sont-elles louables? Le mystère s’épaissit par endroit et donne envie au lecteur d’en apprendre plus. Comme une bonne série TV, c’est addictif, le lecteur est amené à s’interroger, à « se faire » des films, émettre ses hypothèses, les mettre de côté, les suivre, ….

Comme le premier tome, l’action est vraiment l’élément clé de la saga, c’est rapide, efficace, rythmé, percutant et on s’interroge beaucoup. On reprend l’action tout de suite, on part sur plein de pistes, on cherche, on tâtonne, comme le détective Gallaher et ses collègues. Le style est percutant et comme l’épisode 1, ce livre se dévore, c’est très bien écrit, ça se lit très vite, l’action ralenti un petit peu mais on a quand même une impression de vitesse surtout sur la fin (ici du fait des découvertes des enquêteurs) et on en redemande. J’espère ne pas mettre de nouveau des mois avant de lire la suite, parce que là, comme la première fois, on a envie de savoir !!! Et là tous les tomes sont sortis ! Plus d’excuse !!!

Ce tome est un peu plus long que le premier, mais toujours pour le nombre de pages, le prix est un poil élevé, mais maintenant on trouve les livres en occasion et peut être qu’une intégrale sortira (cependant, je trouve quand même le concept super, et je garderai les 6 tomes).  Comme pour le 1er, les flashcodes c’est sympa mais ça n’apporte pas grand chose et je n’ai pas vraiment eu le temps d’aller me pencher sur le site internet.

Je continue de conseiller ce livre aux fans de polar et aux fans de séries TV également. Vivement que je lise l’épisode 3 !

Et vous, vous avez lu ce tome ? Le début ? Tout la série ? Qu’en pensez vous ? (sans spoiler dans les commentaires, merci 🙂 )

*******************************

88054463_p

Publicités

5 réflexions sur “Sérum, Saison 1, Episode 2 d’Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

  1. kimysmile dit :

    Je viens d’acheter le premier tome, il faut que je le lise 🙂

  2. Céline dit :

    Les 6 tomes sont dans ma PAL !!!

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s