L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman

l_etrange_vie_de_nobody_owens

J’ai lu, 256 pages, 6,90€

4ème de couverture

Nobody Owens était presque encore un bébé quand sa famille a péri sous la lame du plus célèbre des tueurs de Londres, le Jack. La nuit du drame, il est cependant parvenu à se réfugier dans un cimetière, où un couple de fantômes l’a recueilli et l’a élevé comme l’un des leurs, sous l’oeil bienveillant de Silas, son ami ni vivant ni mort. Mais cette période heureuse est aujourd’hui révolue, car le Jack rôde toujours, et l’heure est venue d’aller l’affronter une bonne fois pour toutes. A l’extérieur.

Résumé

En plein nuit, Jack, Le Jack, s’introduit dans une maison de Londres. Il a déjà réglé le sort des parents et de la soeur, seule le bébé est encore en vie. Il le sent, il DOIT s’en occuper. Mais arrivé dans la chambre du bambin, ce dernier a disparu. Jack le cherche alors et comprend qu’il a quitté la maison. Il le suit jusqu’au cimetière. Le petit garçon est recueilli par Mme Owens, le fantôme d’une brave vieille femme, les esprits des parents du petit lui demande de les aider et de s’occuper de l’enfant. Elle accepte mais elle doit attendre la décision de tous les habitants du cimetière. Comment des fantômes pourraient s’occuper d’un humain ? C’est sans compter la présence dans ce lieu « hanté » de Silas, un étrange personnage qui lui peut sortir du cimetière. Le verdict est rendu, le garçon devient citoyen du cimetière, les Owens ses parents adoptifs, et Silas son tuteur. Mais comment va grandir ce garçon dans cet endroit ? Et le Jack rode toujours ?

Mon avis

Très sympa  mais je reste sur ma faim

Le destin de Nobody Owens n’est pas banal. Il réchappe de peu à la mort, il a perdu toute sa famille, personne ne sait son véritable nom, et il est recueilli par… des fantômes. On va suivre Nobody « Bod » depuis ce jour funeste, à des âges différents, le long de son enfance et adolescence si particulière au sein du cimetière.

On découvre donc avec Nobody les fantômes qui ‘vivent’ dans le cimetières, des très anciens fantômes (romain par ex) et des plus récents. On découvre qu’une partie du cimetière est réservé à ceux qui n’ont pas été enterrés religieusement, ce qui permettra à notre jeune héros de faire connaissance avec un personnage atypique. J’ai beaucoup aimé, rencontrer les fantômes, leurs caractéristiques, leurs façons de parler, … Les épitaphes sur les tombes sont souvent drôles et le décalage entre notre époque et les époques dans lesquelles vivaient les fantômes permet une touche très appréciable d’humour. Ils lui apprennent les faits historiques à leurs façons. Mais que l’Histoire; ainsi, un des professeurs fantôme de Bod tente de lui apprendre l’effacement, la hantise ou encore l’effroi. Et c’est loin, très loin d’être gagné ! Quand on est humain, il est difficile de faire certaines choses !

Nobody va vivre des aventures dans ce cimetière, rencontrer des humains, des goules, des êtres très anciens… Chaque rencontre, lui permettra d’apprendre. Et de pouvoir se servir des enseignements sur la fin. J’ai vu ce texte, comme un chemin initiatique, à chaque chapitre, Nobody reçoit une leçon de vie, il découvre qu’on ne peut pas toujours faire ce qu’on veut, qu’il existe des règles, qu’il existe le Bien, le Mal, il apprend l’amitié, découvre la frustration, etc. Toutes ses aventures vont lui donner le gout d’entreprendre, d’apprendre, de voyager,…

J’ai bien aimé cette histoire, l’atmosphère créée par Neil Gaiman. J’aime bien les histoires de fantômes, ça faisait longtemps que je n’en avais pas lu. C’est l’ambiance qui fait beaucoup pour ce livre (ça donnera sans doute, une belle adaptation en film d’animation). C’est plus ce point qui m’a plut que l’écriture ou la manière de raconter les choses. Je ne sais pas si on perd avec la traduction mais, le style ne m’a pas transcendée. Mais l’univers, lui par contre, m’a bien conquise. Là dessus, j’ai bien aimé que les touches fantastiques, autre que les fantômes, ne soit qu’effleurées, on est ainsi en présence de choses mystérieuses, étranges, mais on ne rentre pas dans une explication des mythes, vampires, loups garou, … où les fantômes et Nobody seraient noyés dans la masse, là, ils restent bien au centre de l’intrigue.

Le gros soucis que j’ai eu avec l’histoire c’est que j’en voulais plus. Il y a tout un côté de l’intrigue, dont on ne sait quasiment rien et quand on referme le livre, on en sait pas forcément beaucoup plus qu’au début. Qui est Jack ? Que veut-il ? Pourquoi ? Qui commande ? Comment sont choisis les Jack, que veulent-ils vraiment ? De même, on ne sait rien ou presque de l’action des « gentils ». C’est vraiment dommage. Comme s’il y avait une histoire parallèle traitée ailleurs que l’on ne nous livre que peu dans L’étrange vie de Nobody Owens.

A part ça, c’était une lecture sympathique, rapide, agréable (ça se lit en quelques heures pour le peut qu’on est le temps de lire en continue un moment). L’édition est jolie, je crois que je suis une des seuls du Club de lecture à avoir apprécier les dessins incorporés au texte. J’ai été touchée à la fin de l’histoire et je garde un bon souvenir de l’atmosphère créée. C’est peut être ce qui fait que j’ai plus aimé que pas aimé ^^

Pour moi, c’est un très bon livre jeunesse, il peut plaire à ceux qui ont garder leur âme d’enfant mais qui peut lasser les plus « vieux » par le manque de développement de l’intrigue « policière » (c’est pas le bon terme mais je ne trouve pas comme expliquer ma pensée). Cette lecture m’a permis de découvrir Neil Gaiman, que je n’avais encore jamais lu. Cela m’a donné envie de lire d’autres textes, peut-être Coraline, et on m’a conseillé Neverwhere, alors pourquoi pas 🙂

***********************

Je pourrais peut être le classer en adaptation au ciné, mais il n’y a pas encore de date de sortie donc je ne sais pas s’il rentre ou non dans le challenge

logo club lecture

Publicités

10 réflexions sur “L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman

  1. Sophie dit :

    Dis donc tu donnes vraiment envie de le lire! Même si le côté « il manque des choses » me fait peur, l’histoire a l’air prenante! Je note pour mes prochains achats =P

  2. kimysmile dit :

    Il a l’air sympa 🙂

  3. Anne Sophie dit :

    Très très spécial, je suis ressortie de ma lecture assez dubitative

  4. totorotsukino dit :

    mon préféré de Gaiman pour l’instant 🙂 j’ai beaucoup aimé l’atmosphère lugubre et légère à la fois 🙂

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s