In My MailBox #15

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il s’agit d’un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Quoi de neuf dans mon sac ou ma boite aux lettres cette semaine ?

Cette semaine, j’ai reçu ma commande chez L’occase du livre.com (http://www.loccasedulivre.com/), sur cette boutique internet pas mal de livre à 1€ !

Voici les 6 livres sur lesquels j’ai craqué (2 dans ma wishlist quand même :D)

La délicatesse de David Foenkinos (j’ai vu le film, je voudrais découvrir David Foenkinos)

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…
– Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ». La délicatesse a obtenu neuf prix littéraires et été traduit dans plus de quinze langues.

Beloved de Toni Morrison (vivement recommandé sur la page FB 10-18, je saute sur l’occasion de me faire une idée)

Vers 1870, aux États-Unis, près de Cincinnati dans l’Ohio, le petit bourg de Bluestone Road, dresse ses fébriles demeures. L’histoire des lieux se lie au fleuve qui marquait jadis pour les esclaves en fuite la frontière où commençait la liberté. Dans l’une des maisons, quelques phénomènes étranges bouleversent la tranquillité locale : les meublent volent et les miroirs se brisent, tandis que des biscuits secs écrasés s’alignent contre une porte, des gâteaux sortent du four avec l’empreinte inquiétante d’une petite main de bébé. Sethe, la maîtresse de maison est une ancienne esclave. Dix-huit ans auparavant, dans un acte de violence et d’amour maternel, elle a égorgé son enfant pour lui épargner d’être asservi. Depuis, Sethe et ses autres enfants n’ont jamais cessé d’être hantés par la petite fille. L’arrivée d’une inconnue, Beloved, va donner à cette mère hors-la-loi, rongée par le spectre d’un infanticide tragique, l’occasion d’exorciser son passé.

Mort sur le Nil d’Agatha Christie (je l’ai déjà lu mais je le relirai avec plaisir)

Un soir, Hercule Poirot dîne dans un restaurant londonien. Sa table jouxte celle d’un jeune couple apparemment très épris, Jackie de Bellefort et Simon Doyle. Quelques semaines plus tard, à l’occasion d’une croisière sur le Nil, le grand détective a la surprise de retrouver Simon Doyle marié à Linett Ridgeway. S’apercevant que Jackie s’ingénie à croiser le chemin du jeune couple, Hercule Poirot sent la tragédie venir à grand pas et il a peur…

Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti (à force de le voir partout, j’ai sauté sur l’occasion de pouvoir le lire moi aussi)

Désirée, trop jeune veuve, va régulièrement sur la tombe de son mari. Au cimetière, elle rencontre « le mec de la tombe d’à côté », dont l’allure l’agace autant que le caveau tape-à-l’oeil qu’il vient fleurir.
Depuis la mort de sa mère, Benny vit seul dans la ferme familiale. Il s’en sort comme il peut, grâce à une bonne dose d’humour. Chaque fois qu’il la voit, il s’énerve contre la nana qui s’assied sur le même banc de cimetière que lui. Tout sépare ces deux-là. Pourtant, il suffira d’un sourire pour qu’ils soient éblouis.
Un roman d’amour décalé, qui met aussi en scène ce fossé d’incompréhension qui sépare les catégories sociales.

Meurtriers sans visage d’Henning Mankell (contente d’avoir trouvé le 1er d’une série !)

À ce polar sur la peur de l’Autre, il fallait un héros exceptionnel. Le policier Kurt Wallander en est un, dans la mesure où il prétend simplement être un homme, rien qu’un homme solitaire et blessé, proche du désespoir ordinaire.
Ce roman noir, copieux, haletant, nous poursuit bien après l’arrestation des meurtriers. Car, dans les glaces nordiques, c’est non seulement la solution d’une énigme que l’écrivain nous dévoile, mais aussi l’âme d’une nation autrefois douée pour le bonheur et que la joie de vivre a désertée. Le constat est dur, à l’image de ce livre magnifique où les neiges éternelles du suspense se teintent d’un sang d’aujourd’hui.
La première enquête du désormais célèbre Kurt Wallander, personnage phare des romans de Henning Mankell.

Saga de Tonino Benacquista (que je voulais lire depuis qu’il a été présenté au Club de lecture)

Comme les trois mousquetaires, ils sont quatre, embarqués dans une drôle d’aventure : écrire le scénario d’un feuilleton télévisé destiné à occuper l’antenne pendant les heures creuses de la nuit. Peu importe l’histoire puisque personne ne la regardera, la saga n’obéit qu’à un seul critère : coûter le moins cher possible en décors, acteurs et tournage. Et les quatre scénaristes, que tout sépare, ont été recrutés pour leur seul point commun : ils n’ont pas les moyens d’être exigeants. Marco, le narrateur, est quasiment prêt à travailler gratuitement, Jérôme, le plus jeune, s’est déjà brûlé les ailes dans son rêve de conquérir Hollywood, Mathilde est une pisse-copie du roman sentimental, et Louis a connu son heure de gloire à Cinecittà mais il y a longtemps déjà. La rencontre des quatre auteurs va pourtant avoir des conséquences inattendues. Puisqu’ils ont toute liberté, à condition d’être économes, ils décident de se faire plaisir et se lancent dans une histoire qui non seulement aura un succès inattendu, mais transformera leur vie, et même, à certains égards, l’ordre du monde. 

De bonnes lectures en perspective !

Et ce n’est pas tout, j’ai reçu La planète des singes de Pierre Boulle, dans le cadre d’un troc avec Marion de La vie des livres ❤ Merci Marion ❤

En l’an 2500, le professeur Antelle, Arthur Levain et Ulysse Mérou quittent la Terre. Ils s’embarquent sur leur vaisseau cosmique, direction la supergéante Bételgeuse. En la survolant, ils ont la surprise de découvrir des villes, des maisons, des forêts… Une planète jumelle de la Terre ? À une différence près : ici, les singes règnent en maîtres et les hommes vivent à l’état sauvage, quand ils ne sont pas en cage. Qu’est-il donc advenu de l’espèce humaine ?

J’ai reçu une belle surprise, pour me remercier d’avoir tenté d’avertir la gagnante du concours organisé par Lecture-Maria, Perrine Rousselot m’a envoyé un exemplaire dédicacé de son roman : La Guerre des éléments avec un marque-page ! C’est généreux et adorable : MERCI BEAUCOUP Perrine !

Voici le site du livre : http://laguerredeselements.blogspot.fr/

Je m’appelle Avril, j’ai dix-sept ans et la vie d’une adolescente normale. J’ai un petit ami qui s’appelle Mickaël et ma meilleure amie Aline est en Terminale avec moi. Chose qui pourrait paraître étrange, j’ai un animal de compagnie qui s’appelle Lux, c’est une luciole. Le jour où je découvre un monstre sous mon lit, je me précipite chez Mickaël mais y découvre un autre garçon du nom de Snow qui me vole un baiser. Qui est-il ? Et comment peut-il savoir tant de choses sur moi et mon amitié particulière avec Lux?

Et vous de bonnes surprises dans votre BAL ?

3 réflexions sur “In My MailBox #15

  1. IMM chargé ! 😀

    De rien ❤ J'espère qu'il te plaira à toi 🙂

  2. Natiora dit :

    J’avais beaucoup aimé « Beloved », j’espère qu’il te plaira aussi ! Cette semaine j’ai reçu « Sula » de Toni Morrison aussi justement 🙂 Et un autre roman mais j’ai la flemme de faire un billet xD Peut-être tout à l’heure
    Sympa ta semaine de trouvailles en tout cas ^^

une petite bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s